Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93068
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by Jeremy Fox »

Alexandre Angel nous avait déjà mis l'eau à la bouche ; retournons sur sa trace en 1951 pour voir ce que nous réserve La Hache de la vengeance de Lew Landers.

Image
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10601
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: When the redskins rode

Post by Alexandre Angel »

Image
Oh la vache : j'avais oublié l'indien nazi :mrgreen:
User avatar
rodoliv
Electro
Posts: 760
Joined: 10 Sep 16, 22:33

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by rodoliv »

:lol: :lol:
quelle capture d'écran, effectivement, là on voit bien que c'est un indien avec ce beau bandeau, il ne lui manque qu'un petit haut desigual et on est bon
kiemavel
Assistant opérateur
Posts: 2191
Joined: 13 Apr 13, 09:09

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by kiemavel »

Je croyais qu'il fallait incriminer le scénariste ou l'accessoiriste (comme Christophe Colomb guidés par Bison futé) mais ici pas de confusion entre Indes et Amériques puisque je viens de découvrir que le symbole se retrouve dans de multiples cultures, y compris chez certaines tribus indiennes (et donc pas que dans son berceau d'origine, probablement l'Inde)

Je ne regrette pas mon impasse, d'autant plus que la différence de qualité d'une image à l'autre doit faire un drôle d'effet sur le spectateur (voir les captures postées par Jeremy dans le topic Sidonis/Calysta)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93068
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by Jeremy Fox »

kiemavel wrote:Je croyais qu'il fallait incriminer le scénariste ou l'accessoiriste (comme Christophe Colomb guidés par Bison futé) mais ici pas de confusion entre Indes et Amériques puisque je viens de découvrir que le symbole se retrouve dans de multiples cultures, y compris chez certaines tribus indiennes (et donc pas que dans son berceau d'origine, probablement l'Inde)
Oui j'avais lu ça aussi ; mais c'est vrai que lorsque j'ai découvert cette image sans le savoir ça m'a fait tout drôle.
kiemavel
Assistant opérateur
Posts: 2191
Joined: 13 Apr 13, 09:09

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by kiemavel »

Jeremy Fox wrote:
kiemavel wrote:Je croyais qu'il fallait incriminer le scénariste ou l'accessoiriste (comme Christophe Colomb guidés par Bison futé) mais ici pas de confusion entre Indes et Amériques puisque je viens de découvrir que le symbole se retrouve dans de multiples cultures, y compris chez certaines tribus indiennes (et donc pas que dans son berceau d'origine, probablement l'Inde)
Oui j'avais lu ça aussi ; mais c'est vrai que lorsque j'ai découvert cette image sans le savoir ça m'a fait tout drôle.
Quel que soit son historicité, il est de toute façon curieux de revoir un symbole aussi négativement connoté dans un film américain si près de la fin de la guerre.
User avatar
rodoliv
Electro
Posts: 760
Joined: 10 Sep 16, 22:33

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by rodoliv »

kiemavel wrote:
Jeremy Fox wrote:
Oui j'avais lu ça aussi ; mais c'est vrai que lorsque j'ai découvert cette image sans le savoir ça m'a fait tout drôle.
Quel que soit son historicité, il est de toute façon curieux de revoir un symbole aussi négativement connoté dans un film américain si près de la fin de la guerre.
Sans être parano, c'est peut-être "délibéré", une assimilation de l'indien aux méchants nazis? Un gars très pointu sur la symbolique à l'époque me paraît peu probable. En tout cas, le "bandeau" fait vraiment souvenir fait industriellement pour touriste.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93068
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by Jeremy Fox »

rodoliv wrote: En tout cas, le "bandeau" fait vraiment souvenir fait industriellement pour touriste.
Et le costume du héros, n'est-il pas beau ?

Image
User avatar
rodoliv
Electro
Posts: 760
Joined: 10 Sep 16, 22:33

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by rodoliv »

Jeremy Fox wrote:
rodoliv wrote: En tout cas, le "bandeau" fait vraiment souvenir fait industriellement pour touriste.
Et le costume du héros, n'est-il pas beau ?

Image
Beau travail de broderie effectivement :lol:
kiemavel
Assistant opérateur
Posts: 2191
Joined: 13 Apr 13, 09:09

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by kiemavel »

Ça reste du travail d'ethnologue comparé aux Winetou :mrgreen:

rodoliv wrote:
kiemavel wrote: Quel que soit son historicité, il est de toute façon curieux de revoir un symbole aussi négativement connoté dans un film américain si près de la fin de la guerre.
Sans être parano, c'est peut-être "délibéré", une assimilation de l'indien aux méchants nazis? Un gars très pointu sur la symbolique à l'époque me paraît peu probable. En tout cas, le "bandeau" fait vraiment souvenir fait industriellement pour touriste.
A propos d'ethnologue, on peut douter en effet des connaissances du scénariste concernant cette figure que l'on retrouve dans certaines tribus indiennes. Je ne connais pas d'autres exemple de "svastica" sur des parures indiennes dans le western. Un seul cas est signalé sur le site Western Movies, dans un western des années 30 … et un cowboy avait une croix gammée sur son holster (Robert Ryan dans Far-West 89 ; un film de 1948. Source : Chip sur WM). Pour le coup, on peut sans doute l'interpréter comme tu le fais (sans certitude) pour le film de Landers car le personnage est assez caricaturalement mauvais et tout de noir vêtu. J'ai survolé le film de Enright pour faire la capture qui va bien mais ça doit être trop furtif et je n'ai pas retrouvé.
bruce randylan
Mogul
Posts: 11575
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by bruce randylan »

On en voit dans le court de Buster Keaton Malec chez les indiens (1922) :wink:
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93068
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by Jeremy Fox »

Pour en finir avec la nouvelle vague Sidonis de janvier, on remonte au tout début de l'année 1952 avec un des innombrables westerns signés Ray Nazarro : Indian Uprising.

Image

Sinon le 460ème western chroniqué sera donc courant février La Route de l'Ouest de McLaglen.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93068
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by Jeremy Fox »

Avant de prendre La caravane de feu, petit détour d'ici une semaine ou deux vers l'année 1954 pour un de ces petits westerns urbains de série B dont Universal avait le secret et dont kiemavel vient de parler dans le topic western part 2 :


Image

John Payne et Dan Duryea sont parfaits !
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93068
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by Jeremy Fox »

Pour les Rails into Laramie, c'est par ici que ça se passe.
kiemavel
Assistant opérateur
Posts: 2191
Joined: 13 Apr 13, 09:09

Re: Le Western américain : Parcours chronologique II 1950-1954

Post by kiemavel »

Seul contre tous (Rails into Laramie) –l’un de ses films les plus réussis- possède une aura extra-cinématographique toute particulière pour la plupart des cinquantenaires amateurs de feu ‘La Dernière séance’ puisqu’il s’agit du dernier film présenté lors de cette mythique émission de télévision de Gérard Jour'dhui et Eddy Mitchell. Profitons-en au cas où certaines oreilles influentes traineraient dans le coin : il va de soi que tous ces ‘enfants de la télé’ seraient probablement fort ravis de voir sortir une édition de ce film sur galette numérique. A bon entendeur...
Ce western mérite bien une belle édition, bien plus que certains westerns édités dernièrement par Sidonis et d'autres à venir. Mais malheureusement, d'après quelques informations données par pass sur WM, il semble que l'éditeur a de plus en plus de mal à négocier les droits ce qui explique qu'il se rabatte sur des titres "facultatifs". Espérons ...