X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Burnett
Sévèrement
Posts: 943
Joined: 11 Mar 07, 12:46

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Burnett »

Ratatouille wrote:
Jeremy Fox wrote:Musique pas mal du tout de John Ottman.
Efficace sur le générique de début. Puis totalement sans intérêt (tiens, ça me rappelle quelque chose :lol:).
Je ne suis pas du tout d'accord puisque je me suis justement fait la réflexion à plusieurs reprises au cours du film : "tiens, pas mal du tout la musique", alors que ça fait un moment que je n'ai rien remarqué concernant les BO de films que j'ai pu voir dernièrement ! :)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 44804
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Flol »

Faut dire que la musique de films actuelle...
Mais je suis sévère envers Ottman. Je trouve son score assez faiblard, mais ça reste un compositeur intéressant. En tout cas bien plus que Henry Jackman ou Ramin Djawadi.
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33320
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Colqhoun »

Enthousiasmé à l'idée de retrouver Singer à la réalisation, et de le voir s'attaquer à une histoire de voyage dans le temps, j'ai découvert ce nouveau X-Men.
Grosse déconvenue à la sortie. Si le film démarre sur les chapeaux de roue avec une séquence d'action assez démente (l'attaque des sentinelles dans le repère des mutants), le reste retombe vite dans les schémas qui sont maintenant devenus bien trop éculés.
Car au delà de ce concept de voyage dans le temps qui ne fonctionne jamais vraiment (dès les premières minutes on saisit immédiatement comment se terminera le film, jusque dans ses moindres détails), ce nouveau X-men se contente de ressasser encore et encore les mêmes choses. Des humains littéralement effrayés par les mutants, Magneto qui joue un double-jeu, Xavier qui dit à tout le monde de trouver la vérité en eux-mêmes, plein de mutants qui sont là pour le decorum, etc.. etc... et au milieu de ça, cette idée de voyage dans le temps, qui aurait pu donner à un film ambitieux, complexe et qui se contente juste de faire secouer Wolverine avec ses griffes. Arrivé à la fin, on comprend aussi que Singer a fait table rase de tous les films précédents et s'offre alors la possibilité de faire ce qui lui plaît avec cet univers. Un univers qui aurait besoin d'un traitement autrement plus ambitieux et honnête que ce qui s'est fait sur ce dernier film. Mais arrivé en fin de générique, on comprend alors que tout ceci n'était qu'une enième bande-annonce de 2h, pour annoncer l'arrivée d'un ennemi encore plus dangereux, encore plus démesuré, encore plus insaisissable. Jusqu'au prochain. Ennui poli. Oubli quasi-immédiat.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 44804
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Flol »

Pendant tout le film, j'avoue avoir eu une pensée émue pour Ellen Page. Qui n'a absolument RIEN à jouer à chaque fois qu'elle apparait à l'écran.
Et je ne parle même pas de Halle Berry ou Omar Sy...
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48625
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Boubakar »

Ratatouille wrote:Faut dire que la musique de films actuelle...
Voilà un sujet pour ton blog :o !
Plus sérieusement, je ne lis aucun papier ou presque sur les B.O. actuelles (à part une page dans Mad Movies), et comme tu es calé sur le sujet, ça pourrait être intéressant.
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33320
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Colqhoun »

Mais même McKellen et Stewart n'ont quasiment rien à faire. Ils passent tout le film assis sur une chaise à regarder dans le vide en ayant l'air préoccupé.
Last edited by Colqhoun on 2 Jun 14, 23:19, edited 1 time in total.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 23558
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by tenia »

Colqhoun wrote:Mais même McKellen et Stewart n'ont quasiment rien à faire. Ils passent tout le film assis sur une chaise à regarder dans le film en ayant l'air préoccupé.
Dans un décor recyclé de Mortal Kombat : Destruction finale. :idea:

Blague à part, je te rejoins sur le manque d'ambition global : on devrait avoir un truc de ouf, on se récupère avec un épisode ultra linéaire sans aucun enjeu.
Et comme d'hab, la sensation que "si tu veux en profiter pleinement, ne manque pas X Men 18 et X Men 40 12 en 2022 et en 2028 !". :|
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by pol gornek »

Boubakar wrote:Voilà un sujet pour ton blog :o !
Plus sérieusement, je ne lis aucun papier ou presque sur les B.O. actuelles (à part une page dans Mad Movies), et comme tu es calé sur le sujet, ça pourrait être intéressant.
Il y a des reviews d'OST sur le DailyMars.
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma. (Vincent Colonna)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 44804
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Flol »

pol gornek wrote:
Boubakar wrote:Voilà un sujet pour ton blog :o !
Plus sérieusement, je ne lis aucun papier ou presque sur les B.O. actuelles (à part une page dans Mad Movies), et comme tu es calé sur le sujet, ça pourrait être intéressant.
Il y a des reviews d'OST sur le DailyMars.
Sinon, tu as un site français spécialisé comme Underscores.
Pour ma part, j'avoue avoir un peu lâché l'affaire sur la musique de film actuelle, je ne suis plus du tout l'actu. Il me suffit de les entendre dans les films pour me rendre compte que ça ne vaut plus grand-chose (à quelques exceptions près).
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8451
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Strum »

HS : Je n'ai pas vu le film (et ne le verrai pas), mais "Days of Future Past" pourrait être le titre d'une chanson de Blue Oyster Cult (excellent groupe des années 70 aujourd'hui un peu oublié qui aimait ce genre de titre SF New age).
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by AtCloseRange »

Je me disais bien que ce titre me faisait penser à quelque chose (au moins phonétiquement)
http://en.wikipedia.org/wiki/Days_of_Future_Passed
Image
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10068
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by odelay »

Ratatouille wrote:
pol gornek wrote: Il y a des reviews d'OST sur le DailyMars.
Sinon, tu as un site français spécialisé comme Underscores.
Pour ma part, j'avoue avoir un peu lâché l'affaire sur la musique de film actuelle, je ne suis plus du tout l'actu. Il me suffit de les entendre dans les films pour me rendre compte que ça ne vaut plus grand-chose (à quelques exceptions près).
Tu sais quand même qu'on attend dans peu de temps un double de "Empire du Soleil" chez LLL?
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 44804
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Flol »

odelay wrote:
Ratatouille wrote: Sinon, tu as un site français spécialisé comme Underscores.
Pour ma part, j'avoue avoir un peu lâché l'affaire sur la musique de film actuelle, je ne suis plus du tout l'actu. Il me suffit de les entendre dans les films pour me rendre compte que ça ne vaut plus grand-chose (à quelques exceptions près).
Tu sais quand même qu'on attend dans peu de temps un double de "Empire du Soleil" chez LLL?
Oui. 8)
Je me tiens quand même au courant de tout ce qui concerne les "vieux" films. Et cette intégrale, je dois dire que je l'attends un peu comme le messie.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50698
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Roy Neary »

A la fois très plaisant à suivre mais aussi très décevant au regard de ce que je m'étais imaginé en souvenir du comics.

La déception vient principalement du manque d'intérêt des scènes qui se passent dans le futur, exception faite de l'excitante introduction. Il ne s'y passe rien et dans un décor assez cheap en plus, avec un "cachet" numérique trop envahissant. Je sais bien que ce n'est pas facile compte tenu du fait que Cameron était déjà passé par là question vision apocalyptique avec Terminator 2 - et sa puissance d'évocation qui marque les mémoires -, il n'empêche que les choix ne sont pas très heureux.
Et surtout pas assez d'ambition dans le traitement de l'arc temporel, on gagne en linéarité ce que l'on perd en complexité narrative.
Pour le séquences se déroulant en 1973, je trouve ça "kiffant" même si pas transcendant alors que j'attendais de Singer bien plus que de tous les autres réalisateurs Marvel réunis. Il est toujours au-dessus des autres pour ce qui est du traitement intime des personnages mais à côté ça manque d'ampleur (au sens où je cherche désespérément des envolées épiques, des plans iconiques, etc.). Enfin, il y a toujours le problème de la multiplication des personnages de mutants donc beaucoup sont sacrifiés, mais je crois que ça ressemble à un passage obligé.
En l'état c'est plutôt agréable mais j'en attendais peut-être trop.
Image
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: X Men : Days of Future Past (Bryan Singer - 2014)

Post by Max Schreck »

Roy Neary wrote: En l'état c'est plutôt agréable mais j'en attendais peut-être trop.
Je quote deux ans après là-dessus puisque j'allais précisément démarrer en écrivant que je n'en attendais rien, ayant été un peu déçu du traitement désordonné de Vaughn sur le volet précédent, et pas particulièrement attaché à la filmo de Singer. J'étais juste curieux de voir comment les scénaristes allaient se dépatouiller pour faire se croiser dans le même film le casting next generation de la franchise. J'ai donc été très agréablement surpris devant ce qui reste un divertissement sans prétention, comme si c'était désormais miraculeux de voir enfin une histoire correctement racontée dans un blockbuster des années 10.

Déjà, Singer a l'intelligence de reprendre sa recette gagnante du 2e volet, à savoir placer la meilleure scène du film en ouverture. En bon élève de Cameron (avec Peter Dinklage dans le rôle de Sarah Connor), il nous plonge dans une atmosphère crepusculaire où rien n'est encore expliqué, et nous fait assister à une scène d'action aussi étonnante que visuellement bluffante (la brutalité, l'efficacité et l'élégance des Sentinelles font leur petit effet). L'intérêt du spectateur est dés lors capturé, et le réalisateur va ensuite s'autoriser à prendre son temps pour laisser se retrouver et s'apprivoiser ses personnages, avant d'entrer en conflit.

Je reconnais que j'ai assez vite décidé de mettre mon cerveau en veilleuse face aux inévitables questionnements liés aux paradoxes spatio-temporels auxquels fait appel le scénar. Il n'est ici pas du tout question de créer un quelconque sentiment de vertige par rapport aux modifications du passé, c'est plus commode
Spoiler (cliquez pour afficher)
(mais j'ai rien compris à l'épilogue et à l'amnésie brutale de Logan se réveillant à l'époque d'X-men 2 : il se fait sortir de la flotte par Stryker/Mystique, donc ne passera pas par la case Arme X ?).
Du coup, les scénaristes n'hésitent pas à mixer la grande Histoire avec la leur, mettant dans leur marmite l'assassinat de Kennedy, Nixon et le Vietnam, et j'ai trouvé ça assez amusant. Le film est relativement bavard, mais je n'ai jamais trouvé ça pénible ou redondant, sans doute parce que ces scènes sont portées par de très bons interprètes, où McAvoy s'affirme décidément comme la meilleure pioche. Mais si les "jeunes" acteurs s'en sortent bien, leurs homologues "vieux" font peine à voir. Ian McKellen en particulier n'est absolument pas mis en lumière, donnant l'impression qu'il est juste venu pour 2 jours de tournage. Obtenir une performance aussi terne d'un si brillant comédien relève de l'énigme.

Singer s'offre un remake réussi de l'évasion de Magneto, qui était déjà un des moments les plus mémorables de la franchise. On pourra trouver dès lors le film assez chiche en grosses scènes d'action, le réalisateur nous épargnant la surenchère d'effets spéciaux, et s'efforçant toujours de placer des enjeux dramatiques forts (le premier vrai face à face avec Mystique). Il échoue par contre incompréhensiblement à mettre en valeur son climax avec ce stade volant un peu ridicule dont on ne perçoit jamais vraiment l'ampleur.

Et mention spéciale à la musique parfaitement insipide de John Ottman qui fait bien regretter le travail classieux de Powell sur X-men III (qui reste mon préféré...).
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...