Votre film du mois de Novembre 2015

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Karras
Mogul
Posts: 11502
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by Karras »

Novembre 2015

Film du mois
La valse dans l'ombre

Sorties cinéma 2015
Tale of Tales (5/10) : Une proposition de cinéma baroque avec quelques idées visuelles intéressantes, mais le tout manque de liant pour éviter l'ennui poli.
Valley of love (5/10) : La rencontre de deux monstres d'interprétation un peu trop en roue libre pour n'émouvoir que ponctuellement.
Dope (5,5/10) : Un teen-movie énergique qui se transforme, au final, en collection de gimmicks.
Le Labyrinthe : La Terre brûlée (4/10) : Le premier volet entretenait un certain mystère, celui-ci n'est que course poursuite laissant peu d'espace à la psychologie des personnages et rendant le tout assez anecdotique.
Comme un avion (6/10) : Une promenade bucolique qui vire parfois à la pub Décathlon. Le film tient l'eau grâce à ses personnages mais reste, à l'image de son héros, assez paresseux dans son scénario.
Histoire de Judas(3/10) : La photographie est soignée mais le récit est creux et les personnages insipides.
American Ultra (4/10) : Malgré son casting, le mélange action/humour ne prends pas et on est parfois à la limite du scénario de nanar.
Une mère (4,5/10) : Après Mummy et la tête haute une autre incursion dans le monde des ados difficiles qui pose la question de l'amour filial. Malgré les efforts de Mathilde Seigner, le traitement est trop bancal et les effets parfois trop appuyés pour rendre l'histoire vraiment bouleversante.
A love you (3,5/10) : Un road-movie Europacorp. On a presque tout dit jusqu'à l'apparition de Fanny Valette qui vient donner une respiration bienvenue dans une succession de sketchs particulièrement lourds.
No escape (6/10) : Malgré un aspect idéologique un peu moisi, l'immersion en milieu hostile est plutôt réussie.
Love (5/10) : Une œuvre esthétique qui ne réussit pas vraiment à choquer ni à séduire.
Les bêtises (5,5/10) : Pompant allégrement son scénario dans la Party de B. Edwards, le film ne surprend pas vraiment. Quelques gags empruntés à l'univers de J. Tati et une prestation convaincante de Sara Giraudeau ont du mal à compenser de trop nombreuses baisses de rythme autour d'une histoire de naissance sous X.
This is not a love story (7/10) : Dans la lignée du monde de Charlie, un teen-movie inventif et décalé, souvent drôle avec ses références cinéphiles, avec une morale assez touchante qui ne tombe pas dans l’excès de pathos.
Everest (5,5/10) : Le casting est 5 étoiles mais le tout peine à se mettre en place ; pas vraiment aidé par un montage confus ou il est parfois difficile de reconnaitre qui est qui.
Le Transporteur Héritage (1/10) : A peut prêt aussi intéressant qu'un clip publicitaire pour une marque d'automobile.
Daddy Cool (6/10) : Une chronique familiale qui doit beaucoup à Mark Ruffalo mais qui manque un peu de progression dramatique pour totalement émouvoir.
Microbe et gasoil (5/10) : Un road-movie bricolo entre drôlerie et ennui.
Crazy Amy (Trainwreck) (3,5/10) : Un Apatow mou du genou, aux personnages souvent fades ou puériles, et à la longueur rédhibitoire.
Youth (4,5/10) : J'avais apprécié "La Grande Bellezza", mais ici, c'est plutôt l'impression de "beau et chiant" qui domine, malgré la réussite du casting.
Au royaume des singes (5,5/10) : Bien que plombée par une voix off omniprésente, la découverte de cette société hiérarchisée offre quelques surprises.
Ricki and the Flash (6,5/10) : Un feel good movie conventionnel qui vaut essentiellement pour le show Meryl Streep, étonnante au côté de sa propre fille.
Ant-man (6/10) : Un Marvel sans grande ambition scénaristique qui se rattrape par un ton humoristique plutôt bien vu.
Les Dossiers secrets du Vatican (2/10) : Sans intérêt.

Films découverts
La valse dans l'ombre (7,5/10)
Films revus
The Party (9/10)
Stalingrad (6,5/10)

Série TV
Les revenants - saison 2 (5/10)
Walking Dead - saison 6 (en cours)
Homeland - saison 5 (en cours)
le maitre du haut château - saison 1 (7/10)
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by AtCloseRange »

(Re-)Découvertes:

Hidden (Duffer brothers) 5,5/10
Ant Man (Reed) 5,5/10
Closer to God (Senese) 4/10
Here Comes the Devil (Bogliano) 7/10
Body Parts (Red) 4/10
Réalité (Dupieux) 6,5/10
Fear (O'Bannon) 6/10
No Escape (Dowdle) 6/10
Le Cadeau (Edgerton) 7/10

Révisions:

Le Village (Shyamalan) 8/10 (+)
Interstellar (Nolan) 6,5/10 (-)
Cypher (Natali) 6/10
The Specialist (Llosa) 6/10
Enter Nowhere (Heller) 6/10
Elle l'Adore (Herry) 7/10
Captain America: First Avenger (Johnston) 5,5/10
Les Gens de Dublin (Huston) 9/10
Last edited by AtCloseRange on 30 Nov 15, 22:49, edited 14 times in total.
Image
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4637
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by nobody smith »

Novembre 2015

Film du mois

Image

Films découverts

Que Le Meilleur L’Emporte (Franklin J. Schaffner) 9/10
Gun Crazy : Le Démon des Armes (Joseph H. Lewis) 9/10

Navajo Joe (Sergio Corbucci) 8/10
L’Aventure, C’Est L’Aventure (Claude Lelouch) 8/10
Annie Hall (Woody Allen) 8/10
A Touch Of Sin (Jia Zhangke) 8/10

L’Île Des Adieux (Franklin J. Schaffner) 7.5/10
Poison (Todd Haynes) 7.5/10
Hommes, Femmes, Mode D’Emploi (Claude Lelouch) 7.5/10

Toute Une Vie (Claude Lelouch) 7/10
Madame Bovary (Sophie Barthes) 7/10
Knight Of Cups (Terrence Malick) 7/10
La Griffe (Franklin J. Schaffner) 7/10
Crime Passionnel (Otto Preminger) 7/10
Django (Sergio Corbucci) 7/10
Les Cruels (Sergio Corbucci) 7/10
La Belle Histoire (Claude Lelouch) 7/10

Le Voyage D’Arlo (Peter Sohn) 6.5/10
La Maison Des Sévices (Takashi Miike) 6.5/10
The Gambler (Rupert Wyatt) 6.5/10
Vivre Pour Vivre (Claude Lelouch) 6.5/10

Hitchcock/Truffaut (Kent Jones) 6/10
Strictly Criminal (Scott Scooper) 6/10
Spectre (Sam Mendes) 6/10
Crazy Amy (Judd Apatow) 6/10
Une Vérité Qui Dérange (Davis Guggenheim) 6/10
Tout Ca Pour Ca (Claude Lelouch) 6/10
Thirteen (Catherine Hardwicke) 6/10

Fausses Rumeurs (Davis Guggenheim) 5.5/10
Le Genre Humain : Les Parisiens (Claude Lelouch) 5.5/10
Full Metal Yakuza (Takashi Miike) 5.5/10

Sukiyaki Western Django (Takashi Miike) 5/10
Le Courage D’Aimer (Claude Lelouch) 5/10

L’Indien Du Placard (Frank Oz) 4.5/10

Hunger Games : La Révolte – 2ème Partie (Francis Lawrence) 4/10
A Nous Deux (Claude Lelouch) 4/10

Films revus

Vice-Versa (Pete Docter et Ronnie Del Carmen) 9.5/10

Warrior (Gavin O’Connor) 8.5/10

L’Ultime Razzia (Stanley Kubrick) 8/10
40 Ans : Mode D’Emploi (Judd Apatow) 8/10
Docteur Folamour (Stanley Kubrick) 8/10
Apollo 13 (Ron Howard) 8/10

Austin Powers (Jay Roach) 7.5/10

Le Prix De La Loyauté (Gavin O’Connor) 7/10
Océans (Jacques Perrin et Jacques Cluzaud) 7/10
A La Merveille (Terrence Malick) 7/10
Star Trek : Into Darkness (J.J. Abrams) 7/10
Bowfinger (Frank Oz) 7/10
Very Bad Cops (Adam McKay) 7/10

Star Wars : La Menace Fantôme (George Lucas) 6/10

Les Disparues (Ron Howard) 5.5/10

The People Vs George Lucas (Alexandre O. Philippe) 5/10

Da Vinci Code (Ron Howard) 4/10

films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2008 : No Country For Old Men (Joel et Ethan Coen)
Février 2008 : L’Auberge Rouge (Claude Autant-Lara)
Mars 2008 : There Will Be Blood (Paul Thomas Anderson)
Avril 2008 : La Montagne Sacrée (Alejandro Jodorowsky)
Mai 2008 : Ricky Bobby, Roi Du Circuit (Adam McKay)
Juin 2008 : Manie Manie (Rintaro, Kawajiri et Otomo)
Juillet 2008 : Delivrance (John Boorman)
Août 2008 : Le Faucon Maltais (John Huston)
Septembre 2008 : Plan 9 From Outer Space (Edward D. Wood Jr.)
Octobre 2008 : Spinal Tap (Rob Reiner)
Novembre 2008 : L’Echange (Clint Eastwood)
Décembre 2008 : Aguirre, La Colère De Dieu (Werner Herzog)

Janvier 2009 : La Belle Au Bois Dormant (Wolfgang Reitherman et Eric Larson)
Février 2009 : Certains L’Aiment Chaud (Billy Wilder)
Mars 2009 : Les 3 Royaumes (John Woo)
Avril 2009 : Eh Mec ! Elle Est Où Ma Caisse ? (Danny Leiner)
Mai 2009 : Les Amants Du Pont-Neuf (Leos Carax)
Juin 2009 : Little Big Man (Arthur Penn)
Juillet 2009 : Les Pirates Du Métro (Joseph Sargent)
Août 2009 : Là-Haut (Pete Docter)
Septembre 2009 : Les Trois Jours Du Condor (Sydney Pollack)
Octobre 2009 : Metropolis (Fritz Lang)
Novembre 2009 : The Box (Richard Kelly)
Décembre 2009 : Hana-Bi (Takeshi Kitano)

Janvier 2010 : Ran (Akira Kurosawa)
Février 2010 : Fantastic Mr. Fox (Wes Anderson)
Mars 2010 : Oz, Un Monde Extraordinaire (Walter Murch)
Avril 2010 : Les Fraises Sauvages (Ingmar Bergman)
Mai 2010 : Mind Game (Masaaki Yuasa)
Juin 2010 : Looking For Richard (Al Pacino)
Juillet 2010 : Toy Story 3 (Lee Unkrich)
Aout 2010 : Dumbo (Ben Sharpsteen)
Septembre 2010 : Hardcore (Paul Schrader)
Octobre 2010 : Gens De Dublin (John Huston)
Novembre 2010 : Sunshine (Istvan Szabo)
Décembre 2010 : Tous Les Matins Du Monde (Alain Corneau)

Janvier 2011 : 5 CM Par Seconde (Makoto Shinkai)
Février 2011 : True Grit (Joel et Ethan Coen)
Mars 2011 : La Mélodie Du Bonheur (Robert Wise)
Avril 2011 : Les Grands Espaces (William Wyler)
Mai 2011 : Tree Of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Panic Sur Florida Beach (Joe Dante)
Juillet 2011 : Europa (Lars Von Trier)
Aout 2011 : Du Silence Et Des Ombres (Robert Mulligan)
Septembre 2011 : Warrior (Gavin O’Connor)
Octobre 2011 : The Artist (Michel Hazanavicius)
Novembre 2011 : Un Eté Avec Coo (Keiichi Hara)
Décembre 2011 : Happy Feet 2 (George Miller)

Janvier 2012 : La Dame De Shanghai (Orson Welles)
Février 2012 : Cheval De Guerre (Steven Spielberg)
Mars 2012 : John Carter (Andrew Stanton)
Avril 2012 : Rage (David Cronenberg)
Mai 2012 : La Bataille De San Sebastian (Henri Verneuil)
Juin 2012 : Le Règne Des Assassins (Su Chao-Pin et John Woo)
Juillet 2012 : La Tour Au-Delà Des Nuages (Makoto Shinkai)
Aout 2012 : Kafka (Steven Soderbergh)
Septembre 2012 : Fitzcarraldo (Werner Herzog)
Octobre 2012 : Les Ailes D’Honneamise (Hiroyuki Yamaga)
Novembre 2012 : Nos Funérailles (Abel Ferrara)
Décembre 2012 : La Chevauchée Des Bannis (André De Toth)

Janvier 2013 : Lifeboat (Alfred Hitchcock)
Février 2013 : Sans Retour (Walter Hill)
Mars 2013 : Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy et Lana Wachowski)
Avril 2013 : Sympathy For Mr. Vengeance (Park Chan-Wook)
Mai 2013 : Superman/Doomsday (Bruce W. Timm)
Juin 2013 : Vacances Romaines (William Wyler)
Juillet 2013 : Pacific Rim (Guillermo Del Toro)
Aout 2013 : De Grandes Espérances (Alfonso Cuaron)
Septembre 2013 : Mort De Rire (Alex De La Iglesia)
Octobre 2013 : Gravity (Alfonso Cuaron)
Novembre 2013 : Mishima - Une Vie En Quatre Chapitres (Paul Schrader)
Décembre 2013 : Le Loup De Wall Street (Martin Scorsese)

Janvier 2014 : La Fin D’une Liaison (Neil Jordan)
Février 2014 : Trop Belle Pour Toi (Bertrand Blier)
Mars 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)
Avril 2014 : Le Septième Continent (Michael Haneke)
Mai 2014 : Souvenirs Goutte A Goutte (Isao Takahata)
Juin 2014 : Le Conte De La Princesse Kaguya (Isao Takahata)
Juillet 2014 : Un Drôle De Paroissien (Jean-Pierre Mocky)
Aout 2014 : Persona (Ingmar Bergman)
Septembre 2014 : Coup De Cœur (Francis Ford Coppola)
Octobre 2014 : A L’ouest Rien De Nouveau (Lewis Milestone)
Novembre 2014 : Interstellar (Christopher Nolan)
Décembre 2014 : La Charge Victorieuse (John Huston)

Janvier 2015 : Le Trésor De La Sierra Madre (John Huston)
Février 2015 : Boogie Nights (Paul Thomas Anderson)
Mars 2015 : Hacker (Michael Mann)
Avril 2015 : Héros Ou Salopards (Bruce Beresford)
Mai 2015 : Wolf Creek 2 (Greg McLean)
Juin 2015 : Vice-Versa (Pete Docter et Ronaldo Del Carmen)
Juillet 2015 : Deux Hommes En Fuite (Joseph Losey)
Aout 2015 : Entre Le Ciel Et L’Enfer (Akira Kurosawa)
Septembre 2015 : Miss Hokusai (Keiichi Hara)
Octobre 2015 : Crimson Peak (Guillermo Del Toro)
Last edited by nobody smith on 1 Dec 15, 17:55, edited 18 times in total.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
reuno
Assistant opérateur
Posts: 2155
Joined: 8 Oct 04, 10:25

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by reuno »

Novembre 2015

Film du mois

Image

Films découverts

The Lobster (Yórgos Lánthimos) 5/6
Histoire de Judas (Rabbah Ameur-Zaïmech) 4/6
A most violent year (J.C. Chandor) 4/6

Films revus

War of the Wworlds (Steven Spielberg) 6/6
Lost River (Ryan Gosling) 4/6
Jurassic World (Colin Trevorrow) 4/6

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2015 : Ni le ciel ni la terre (Clément Cogitore)
Septembre 2015 : Vers l'autre rive (Kiyoshi Kurosawa)
Août 2105 : Faults (Riley Stearns)
Juillet 2015 : Oslo, 31 août (Joachim Trier)
Juin 2015 : Inside Out (Pete Docter & Ronnie del Carmen)
Mai 2015: Mad Max: Fury Road (George Miller)
Avril 2015 : Monsters: Dark Continent (Tom Green)
Mars 2015 : Foxcatcher (Bennett Miller)
Février 2015 : It follows (David Robert Mitchell)
Janvier 2015: Jupiter Ascending (Andy & Lana Wachowski)
Décembre 2014 : The Frame (Jamin Winans)
Novembr 2014 : Berserk l'Age d'Or Partie III : L'Avent (Toshiyuki Kubooka)
Octobre 2014 : Young ones (Jake Paltrow)
Septembre 2014 : Coherence (James Ward Byrkit)
Août 2014 : The White Diamond (Werner Herzog)
Juillet 2014 : Cheap thrills (E.L. Katz)
Juin 2014 : Under the skin (Jonathan Glazer)
Mai 2014 : The Myth of The American Sleepover (David R Mitchell)
Avril 2014 : The act of killing (Joshua Oppenheimer)
Mars 2014 : Her (Spike Jonze)
Février 2014 : The Babadook (Jennifer Kent)
Janvier 2014 :Drug war (Johnnie To)
Décembre 2013 : All is lost (J. C. Chandor)
Novembre 2013 : Snowpiercer (Bong Joon Ho)
Octobre 2013 : Dark Touch (Marina de Van)
Septembre 2013 : Riddick (David Twohy)
Août 2013 : Noroi (Kôji Shiraish)
Juillet 2013 : A Field in England (Ben Wheatley)
Juin 2013 : Dans ma peau (Marina De Van)
Mai 2013 : The Grandmaster (Wong Kar Wai)
Avril 2013 : Sightseers (Ben Wheatley)
Mars 2013 : To the Wonder (Terrence Malick)
Février 2013 : Toad Road (Jason Banker)
Janvier 2013 : Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy Wachowski & Lana Wachowski)
Décembre 2012 : Symbol (Hitoshi Matsumoto)
November 2012 : Beasts of The Southern Wild (Benh Zeitlin)
Octobre 2012 : Kotoko (Shinya Tsukamoto)
Septembre 2012 : Himizu (Sono Sion)
Août 2012 : ParaNorman (Chris Butler)
Juillet 2012 : The Incident (Alexandre Courtès)
Juin 2012 : Les Raisins de la colère (John Ford)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson)
Avril 2012 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Mars 2012 : Bellflower (Evan Glodell)
Février 2012 : Il était une fois en Anatolie (Nuri Bilge Ceylan)
Janvier 2012 : Love (William Eubank)
Décembre 2011 : Versailles (Pierre Schoeller)
Novembre 2011 : Safe (Todd Haynes)
Octobre 2011 : Polisse (Maïwenn)
Septembre 2011 : Redline (Takeshi Koike)
Août 2011 : Cold Fish (Sono Sion)
Juillet 2011 : Memory Lane (Mikhaël Hers)
Juin 2011 : Biutiful (Alejandro González Inárritu)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Avril 2011 : Animal Kingdom (David Michôd)
Mars 2011 : Tetsuo The Bullet Man (Shinya Tsukamoto)
Février 2011 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone)
Janvier 2011 : Ondine (Neil Jordan)
Décembre 2010 : Mishima: A Life in Four Chapters (Paul Schrader)
Novembre 2010 : L'Enigme de Kaspar Hauser (Werner Herzog)
Octobre 2010 : Monsters (Gareth Edwards)
Septembre 2010 : Nord (Xavier Beauvois)
Août 2010 : Big Wednesday (John Millius)
Juillet 2010 : The Reflecting Skin (Philip Ridley)
Juin 2010 : Code 46 (Michael Winterbottom)
Mai 2010 : Enter the Void (Gaspard Noé)
Avril 2010 : The Andromeda Strain de Robert Wise
Mars 2010 : Onibaba de Kaneto Shindô
Février 2010 : Faust - Eine deutsche Volkssage de F.W. Murnau
Janvier 2010 : Le Décalogue de Krzysztof Kieslowski
Décembre 2009 : Avatar de James Cameron
Novembre 2009 : The Box de Richard Kelly
Octobre 2009 : Pat Garrett & Billy the Kid de Sam Peckinpah
Septembre 2009 : The Offence de Sidney Lumet
Août 2009 : La Femme des Sables de Hiroshi Teshigahara
Juillet 2009 : La Graine et le mulet Abdellatif Kechiche
Juin 2009 : The Sky Crawlers de Mamoru Oshii
Mai 2009 : Possession de Andrezj Zulawski
Avril 2009 : Le Trou de Jacques Becker
Mars 2009 : Shotgun Stories de Jeff Nichols
Février 2009 : The Wrestler de Darren Aronofsky
Janvier 2009 : The Curious Case of Benjamin Button de David Fincher
Décembre 2008 : Clean, shaven de Lodge Kerrigan
Novembre 2008 : Låt den rätte komma in de Tomas Alfredson
Octobre 2008 : Bled Number One de Rabah Ameur-Zaimeche
Septembre 2008 : Omohide Poro Poro de Isao Takahata
Août 2008 : Hellboy II : The Golden Army de Guillermo Del Toro
Juillet 2008 : La Condition de L'Homme de Masaki Kobayashi
Juin 2008 : Angst de Gerald Kargl
Mai 2008 : The Proposition de John Hillcoat
Avril 2008 : Love and Honor de Yoji Yamada
Mars 2008 : The Mist de Frank Darabont
Février 2008 : Twin Peaks - Fire Walk With Me de David Lynch
Janvier 2008 : [REC] de Jaume Balaguero et Paco Plaza
Décembre 2007 : Requiem Pour Un Massacre de Elem Klimov
Last edited by reuno on 1 Dec 15, 09:47, edited 3 times in total.
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7253
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by Cathy »

Film du mois



Films découverts, redécouverts ou revus

Shakespeare in love (John Madden) - 8.5/10
Très belle reconstitution, même s'il s'agit d'une fiction. Comment ne pas tomber sous le charme de Gwyneth Paltrow et John Fiennes ?


Une journée en enfer, Die Hard with a vengeance (John McTiernan) - 8.5/10
John McTiernan reprend les rênes mais change la période et adjoint à McClane un double. Même si c'est une suite, c'est encore plus efficace.

Piège de Cristal, Die Hard (John McTiernan) - 8/10
Début de la légende de John McClane. C'est efficace, violent comme nombre de films du genre, mais c'est haletant.

58' pour vivre, Die Harder (Renny Harlin) - 8/10
On reprend les mêmes, et on recommence, moins violent mais tout aussi haletant.

Titanic (James Cameron) - 8/10
j'avais été déçue lorsque je l'avais découvert en salle, car j'attendais un film catastrophe, alors que finalement la catastrophe est anecdotique. Superbe reconstitution, Leonardo Di Caprio est convaincant, les effets spéciaux sont efficaces, même si parfois on sent bien le côté maquette du bateau. C'est finalement pas mal.

L'Arme Fatale, Lethal Weapon 1 à 4 (Richard Donner) - 8/10
L'ensemble de la saga mérite cette note, même s'il y a une baisse de régime dans le dernier. Chris Rock fait son show, mais cela fait plaisir de retrouver la famille Murtaugh et Martin Riggs. Finalement quand on voit les quatre films à la suite, on se rend compte à quel point l'ensemble est cohérent avec l'évolution des deux personnages et de leur famille. Le duo de flics fonctionne à merveille. C'est divertissant, Mel Gibson et Danny Glover sont excellents comme tous les seconds rôles. Bref revu les quatre films avec un plaisir certain.

Galaxy Quest (Dean Parisot) - 8/10
Parodie de film de science fiction, comment ne pas penser à Star Trek. C'est bien fait, c'est drôle. Bref revu une fois encore avec énormément de plaisir.

L'Homme sans ombre, Hollow Man (Paul Verhoeven) - 8/10
Des effets spéciaux qui assurent, Kevin Bacon particulièrement efficace en savant fou. Alors on sombre là encore parfois dans le violent et le gore, mais c'est bien foutu.

Starship Troopers (Paul Verhoeven) - 8/10
C'est violent, grand guignolesque par moment, mais diantrement efficace et bien fait. Redécouvert avec plaisir.

]Marathon Man(John Schlesinger) - 7/10
Une première partie qui va dans tous les sens, et une seconde partie linéaire. De très bons acteurs, des scènes d'action. Mais il manque quelque chose pour que je sois totalement convaincue, est-ce mon problème avec le cinéma des années 70 ?

SOS Fantômes, Ghostbusters (Ivan Reitman) - 7/10
Film culte, mais finalement sans réelle histoire, plutôt succession de saynètes. Sympathique, mais légère déception à la révision.

SOS Fantômes 2, Ghostbusters 2 (Ivan Reitman) - 7/10
La suite se tient plus au niveau histoire qui semble plus aboutie. Il manque quelque chose toutefois, même si les effets spéciaux sont impressionnants. Pas assez drôle, pas assez inquiétant, bancal finalement comme le premier opus.


Séries :

Star Trek, TOS, saison 2



Films du mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2009 - L'exilé (Ophuls)
Novembre 2009 - Old acquaintance (Sherman)
Décembre 2009 - The Browning version (Asquith)


Janvier 2010 - Jane Eyre (Stevenson)
Février 2010 - La Reine Christine (Mamoulian)
Mars 2010 - Remember the night (Leisen)
Avril 2010 - Ball of Fire (Hawks)
Mai 2010 - Lettre d'une inconnue (Ophuls)
Juin 2010 - Les Dix commandements (DeMille)
Juillet 2010 - Ninotchka (Lubitsch)
Août 2010 - The Great Ziegfeld (Leonard)
Septembre 2010 - A Royal Scandal (Preminger)
Octobre 2010 - La beauté du diable (Clair)
Novembre 2010 - La vie est belle (Capra)
Décembre 2010 - Les quatre filles du Docteur March (Cukor)

Janvier 2011 - L'ange des ténèbres (Milestone)
Février 2011 - L'homme au bras d'or (Preminger)
Mars 2011 - Pandora (Lewin)
Avril 2011 - Madame Bovary (Minnelli)
Mai 2011 - Témoin à charge (Wilder)
Juin 2011 - Jewel Robbery (Dieterle)
Juillet 2011 - L'amant sans visage (Sherman)
Août 2011 - L'appât (Mann)
Septembre 2011 - Le livre noir (Mann)
Octobre 2011 - Rio (Saldanha)
Novembre 2011 - Un seul amour (Sidney)
Décembre 2011 - Forbidden Love et Ladies of Leisure (Capra)

Janvier 2012 - Baby Face (Green)
Février 2012 - The Artist (Hazanavicius)
Mars 2012 - Pavillon noir (Borzage)
Avril 2012 - Hangover Square (Brahm)
Mai 2012 - Les inconnus dans la maison (Decoin)
Juin 2012 - Les plus belles années de notre vie (Wyler)
Juillet 2012 - Garçonnière pour quatre (Gordon)
Août 2012 - Les Aventures de Tintin (Spielberg)
Septembre 2012 - M le maudit (F. Lang)
Octobre 2012- Queen Kelly (Von Stroheim)
Novembre 2012- Captives de Bornéo (Negulesco)
Décembre 2012 - Music Lovers (Russell)

Janvier 2013 - Chicago (Rob Marshall)
Février 2013 - Agent Secret (Hitchcock)
Mars 2013 - Populaire (Poinsard)
Avril 2013 - The Secret Bride (Dieterle)
Mai 2013 - Le Vandale (Hawks)
Juin 2013 - Arènes Sanglantes (Mamoulian) - le Calice d'Argent (Saville)
Juillet 2013 - Chaines du destin (Leisen)
Août 2013 - Shadow on the wall (Pat Jackson)
Septembre 2013 - Yolanda and the Thief (Minnelli)
Octobre 2013 - La clé sous la porte (Sidney)
Novembre 2013 - La part du jeu (Leisen)
Décembre 2013 - The Company (Altman)

Janvier 2014 - La falaise mystérieuse (L. Allen)
Février 2014 - La Reine des neiges (Disney)
Mars 2014 - Le masque arraché (Miller D)
Avril 2014 - Le monde de Suzie Wong (Quine)
Mai 2014 - Last Action Hero (McTiernan)
Juin 2014 - Tendre est la nuit (King)
Juillet 2014 - Citizen Kane (Welles)
Août 2014 - 14 Heures (Hathaway)
Septembre 2014 - En cas de malheur (Autant-Lara)
Octobre 2014 - La bonne fée (Wyler)
Novembre 2014 - Le deuil sied à Electre (D. Nichols)
Décembre 2014 - La source de feu (Holden, Pichel)

Janvier 2015 - Le Trésor de la Sierra Madre (John Huston)
Février 2015 - Les Bourreaux meurent aussi (Fritz Lang), The Smiling Lieutenant et The Love Parade (Ernst Lubitsch)
Mars 2015 - La dame d'Onze heures (Jean Devaivre)
Avril 2015 - Le Glaive et la balanche (André Cayatte)
Mai 2015 - Le ciel peut attendre (Ernst Lubitsch)
Juin 2015 - La flamme qui s'éteint (Rudolph Maté)
Juillet 2015 - Gallant Lady (Gregory La Cava), Fury (Fritz Lang)
Août 2015 - Quand la terre brûle (Irving Rapper)
Septembre 2015 - Le temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
Octobre 2015 - Dead Again (Kenneth Brannagh)
Last edited by Cathy on 29 Nov 15, 20:28, edited 12 times in total.
francesco
Accessoiriste
Posts: 1528
Joined: 28 Jun 06, 15:39
Location: Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by francesco »

Films découverts :

L'Héritage (Bolognini - 1976 - DVD commerce) Entre La Vipère et Balzac, une merveilleuse évocation des années 1880 en Italie, d'un raffinement, à tous les points de vue, fascinant, qui contraste avec la crudité du propos et de certaines scènes. Fantastique distribution et prix d'interprétation mérité à Cannes pour Dominique Sanda. 9/10

L'amour d'un inconnu (Whorf -1947- DVD gravé VOST) Adaptation d'une pièce, elle-même tirée d'une nouvelle d'Agatha Christie et qu'on a transposé en pleine "Gaslight era" pour donner au film une atmosphère plus proche des grands Gothic Females de la période. C'est joli et ça se suite avec bonheur et intérêt. Sylvia Sidney est trop âgée pour le rôle, sans doute, mais ça contribue au charme passéiste du film. 7,5/10

Victime du destin (Walsh - 1953 - DVD commerce) Une belle réalisation "en mineur", joliment équilibrée entre western traditionnel et film d'amour, porté par une photographie splendide et le couple Rock Hudson-Julie Adams, aussi beaux que bons. 7,5/10

Les Jour et les Nuits de China Blue (Ken Russell - 1985 - DVD commerce) Très ... particulier ? Néanmoins, nettement moins désordonné que ce à quoi je m'attendais, au contraire c'est étonnement maîtrisé. Le film traite presque exclusivement (et explicitement) de la sexualité, mais présent finalement des personnages plutôt attachants. Évidemment, c'est camp à souhait. 7,5/10

Sex Therapy (Blumberg -2012 - DVD commerce VF) Un film sur la dépendance (au sexe principalement), traité de manière légère mais attachante. Beau casting (Mark Ruffalo et Gwyneth Paltrow font des étincelles). 7/10

Escapade à New-York (Weisman - 1999 - TV) Sympathique remake du classique avec Jack Lemon et Sandy Dennis (remplacés par Steve Martin et Goldie Hawn, à leur aise). C'est efficacement drôle. 7/10

Films revus :

L'affaire des poisons (Decoin - Blue Ray) 9/10

Le Fantôme de l'opéra (Schumacher - 2004 - DVD commerce). 9/10 :oops:

Confidences sur l'oreille (Douglas - 1959 - DVD commerce). Inusable et merveilleux. 9/10

Le monde de Suzie Wong (Quine - VHS VOST) 9/10

Shakespeare in love (Madden - 1998 - DVD gravé) Toute ma jeunesse en un film ... Joseph Fiennes-Gwyneth Paltrow, le couple romantique emblématique d'un certain cinéma de la fin du XXème siècle 9/10.

Jane Eyre (Stevenson - 1943 - DVD commerce) 8,5/10

David et Bethsabée (H. King - 1952 - DVD commerce) Un bien beau peplum : les dialogues superbes de Dunne, la mise en scène inspirée de King, l'interprétation pleine de dignité de Peck et Hayward lui donnent un éclat très différent de ceux de De Mille (que j'adore aussi, évidemment) 8,5/10

Female on the beach (Pevney -1955 - DVD gravé VF) Dans la lignée du Masque arraché ... Crawford est encore une victime potentielle, cette fois-ci d'une beau gigolo (Jeff Chandler) et d'un couple de maquereau. L'ambiance de bord de mer est bien rendue et le film est une réussite camp indéniable. 8,5/10

Un merveilleux automne (Bolognini - 1969 - DVD gravé VF) 8/10

Soupçon (Hitchcock - 1941 - DVD commerce) 8/10

L'Oncle Silas (Frank- 1947 - DVD gravé VOST) Même si je suis toujours agacé par l'invraisemblance de la fin (pourquoi diable prendre toutes ces précautions ????) j'ai été beaucoup plus sensible que la première fois à la merveilleuse reconstitution d'époque et au gothique de l'atmosphère. Le roman est un chef d’œuvre, le film est au moins une réussite. Jean Simmons figure une merveilleuse ingénue tandis que Katina Paxinou se révèle aussi prodigieuse que prévu. 8/10

Dragonwyck (Mankiewicz - 1946 - DVD commerce) : Meilleur que dans mon souvenir. Sans le romantisme échevelé espéré sans doute, mais d'une grande et belle intelligence, avec une superbe composition de Vincent Price (son plus grand rôle ?) à la fois héros séduisant et inquiétant névrosé. Plastiquement somptueux. 8/10

Frankenstein Junior (M. Brooks - 1974 - DVD commerce) : Le plus impressionnant c'est de s'être donné les moyens de créer un véritable univers gothique aussi réussi que celui des originaux tout en faisant une comédie délirante. Éblouissante distribution. 8/10

Madeleine(David Lean- 1950 - DVD commerce Coffret Carlotta David Lean). Belle reconstitution (les costumes d'Anne Todd sont formidables) et intrigue prenante, même si le parti pris de ne pas trancher sur la culpabilité de Madeleine Smith (tenue pour avérée aujourd'hui par la plupart des spécialistes) se heurte ) à une écriture et une interprétation qui sous-entendent plutôt l'innocence. 7,5/10

La Dame en blanc (Godefrey - 1948 - DVD gravé VOST) Adaptation du célèbre roman de Wilkie Collins (dont il reprend en fait les personnages pour les placer dans une intrigue relativement différente), le film est très sérieux dans sa reconstitution d'une Angleterre victorienne brumeuse. L'intrigue est captivante (on en voudrait un peu plus et la fin surprend) et la distribution sans faille (Eleanor Parker dans le fameux double rôle, Grenstreet terrifiant évidemment, Alexis Smith et Gig Young). 7,5/10

Terre Neuve (Hallström - 2001 - DVD commerce). Un sympathique "feelgoodmovie" que je revois toujours avec plaisir. 7,5/10

Pieds nus dans le parc (Saks - 1967 - TV) Personnellement, je suis client de Neil Simon donc ... je revois toujours ses adaptations avec plaisir. 7,5/10

Du Haut de la terrasse (Robson - 1960 - Hollywood Legend) Le film navigue, non sans succès, entre les grands mélodrames des années 50 et les films d'introspections masculines de la même période (Liaisons secrètes, L'Homme au complet gris ...). Un peu longuet, très sérieux, parfois réussi dans son registre romantique et à d'autres moments presque flamboyant ... on retient surtout le quart d'heure de présence de Mirna Loy, géniale en alcoolique et évidemment Joanne Woodward blonde argentée, inoubliable en jeune épouse calculatrice et sensuelle à la fois. 7,5/10

L'Homme aux lunettes d'écaille (Sirk - DVD gravé VOST) 7/10.

Un meurtre est-il facile ? (Film TV - coffret Warner Agatha Christie). L'ordinateur et la musique avec du synthétiseur ... on sait quand est-ce que ça a été tourné. Heureusement, les petits villages anglais ne changent pas et on se régale de retrouver Helen Hayes (3 minutes seulement) et Olivia de Havilland (qui a une scène délirante qu'on ne risque pas d'oublier). 7/10
Last edited by francesco on 27 Nov 15, 20:56, edited 19 times in total.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22289
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by cinephage »

NOVEMBRE 2015

FILM DU MOIS:

La vie passionnée de Vincent van Gogh, de Vincente Minelli (1956) 9/10 - Incarnation habitée, beauté des images, récit d'un véritable parcours créatif, d'une reflexion passionnée sur l'art, ce très beau film ne s'épuise certainement pas au premier visionnage.

FILMS DECOUVERTS:
Places in the heart, de Robert Benton (1984) 8/10 - Une petite gemme du cinéma des années 80 que cette belle histoire ancrée dans le Sud Américain des années 30, assortie de quelques oscars et d'une magnifique photographie de Nestor Almendros...
Lolo, de Julie Delpy (2015) 7,5/10 - Une comédie cruelle dans laquelle éclate le talent comique de Vincent Lacoste, sorte de Tanguy psychopathe...
The Walk, de Robert Zemeckis (2015) 7,5/10 - Le gout de Zemeckis pour l'accessoire méchant, son sens de la narration et son utilisation maligne de la 3D pour restituer la magie de l'exploit de Philippe Petit. Un bon complément au documentaire Man on Wire...
The Lobster, de Yorgos Lanthimos (2015) 7/10 - D'un postulat fécond sur le plan symbolique, Lanthimos fait un récit drolatique intrigant, quoiqu'un peu longuet par moments...
Betelnut Beauty, de Lin Cheng-sheng (2001) 7/10 - Une certaine fraicheur dans ce film d'amour qui emprunte au film noir quelques motifs. Le jeune couple est sacrément cinégénique.
La pacifiste, de Miklos Jancso (1970) 4/10 - Film de l'époque, oscillant entre film hippie et discours d'extrême-gauche... Monica Vitti et Pierre Clementi déambulent, incarnant des personnages mal écrits, que seule incarne la maestria des plans longs de Jancso. C'est un peu court...
Vices privés, vertu publique, de Miklos Jansco (1976) 6,5/10 - Film schizophrène, avec d'une part un récit de subversion princière, jouant la nudité des corps et des pulsions vs la censure et le souci des apparences, jouant de ces plans longs et sublimes de Jancso, d'autre part un film d'exploitation euro-trash, avec un coté voyeuriste appuyé, un montage qui sacrifie les plans longs à un surdécoupage merdique qui privilégie les sexes et les seins, accompagné d'une VF criarde. Très intéressant, en tout cas.
La peau douce, de François Truffaut (1963) 7,5/10 - Malgré quelques défauts, le film développe un sentiment de l'air du temps, et la musique de Delerue lui apporte un supplément d'âme qui le rend touchant.
Le fils de Saul, de Laszlo Nemes (2015) 8/10 - Une plongée en enfer claustrophobe et éclairante... Mention spéciale à un travail remarquable sur le son.
Notre petite soeur, de Hiokazu Kore-Eda (2015) 8,5/10 - Le réalisateur décline ses thèmes habituels avec une maestria discrète qui donne à son film une force lumineuse formidable. Vive Kore-Eda !!!
Regression, d'Alejandro Amenabar (2015) 7,5/10 - Amenabar mène ce petit polar fantastique avec efficacité, sans rien révolutionner pour autant.
Madame Bovary, de Sophie Barthes (2015) 7/10 - Plombé par une musique anesthésiante, le film frappe par sa beauté formelle, et offre un regard centré sur le drame de Madame Bovary. On s'intéresse, mais on ne se passionne pas.
Les dieux du stade, la fête des peuples, de Leni Riefenstahl (1938) 7/10 - Aujourd'hui encore, la façon dont est soulignée la force et l'esthétique des corps athlétiques reste saisissante, tout comme le traitement de la compétition, qui reste très vivant et pas du tout compassé...
The Paper Chase, de James Bridges (1973) 7/10 - Intéressant, ce film dur sur les études et la compétition entre étudiants achoppe sur son message libertaire un peu facile, mais se laisse voir avec plaisir.
Loin de la foule déchainée, de Thomas Vinterberg (2015) 8/10 - Si le film suit l'intrigue du roman, on reste frappé par la beauté de certains plans, par la magie entre les comédiens, par la force du récit à certains moments. Un beau film romantique.
Les bas-fonds de Frisco / Thieves' Highway, de Jules Dassin (1949) 7,5/10 - Un film noir assez efficace dans la description d'une Amérique de l'après-guerre remplie d'escrocs et de profiteurs. La naïveté du personnage de Richard Conte agace parfois, mais l'ambiance reste efficace.
Devil, de John Erick Dowdle (2010) 7/10 - Assez efficace, ce huis-clos est porté par une musique vraiment bien fichue de Fernando Velazquez (même si bourrée de référence).
La vague, de Dennis Gansel (2008) 7,5/10 - Bien fichu et intéressant, même si la démonstration manque parfois de finesse.
The Longest nite, de Patrick Yau (1998) 7,5/10 - Un polar HK efficace, à l'intrigue bien conduite.
Les dieux du stade, la fête de la beauté, de Leni Riefenstahl (1938) 7/10 - La beauté de certaines séquences (l'ouverture, les épreuves de plongée) n'empêche pas le film d'être ce qu'il est, un compte-rendu sportif. Certains sports, la voile par exemple, ne sont pas forcément passionnants à suivre sur écran.
The long Good Friday, de John MacKenzie (1980) 8,5/10 - Un excellent polar, aux dialogues superbement ciselés, et servis par un Bob Hoskins impérial, dont on se demande s'il n'a pas un peu beaucoup inspiré Gandolfini pour les Soprano... Grande découverte !!
Le marchand des quatre saisons, de R.W.Fassbinder (1971) 7,5/10 - Un film à la limite du dépressif, assez remarquable dans son déroulement.
Comme un avion, de Bruno Podalydes (2015) 7,5/10 - Une charmante aventure buissonnière, légère et drole.
La grande horloge, de John Farrow (1948) 7,5/10 - Un récit journalistique dans lequel le héros se poursuit lui-même... Comme d'habitude, Charles Laughton est remarquable.
Camille Claudel, de Bruno Nuytten (1988) 7/10 - Un joli récit historique, bien fichu, mais le montage cut m'a parfois gêné, et le passage du temps n'est pas toujours très facile à percevoir...
Le septième continent, de Michael Haneke (1989) 7,5/10 - Un film étrange et angoissé, qui n'explique rien et joue le décadrage. Le talent de Haneke est déja là, de même que sa thématique.
Scream Girl / The Final Girls, de Todd Strauss-Schulson (2015) 8/10 - Un film de genre malin et drole, qui joue sur les codes du slasher et les références 80's, mais parvient néanmoins à émouvoir.
Curtain, de Jaron Henrie-McCrea (2015) 7,5/10 - D'un concept simple, et avec peu de moyen, le réalisateur parvient à faire un film malin et anxiogène, assez mystérieux.
Blind Sun, de Joyce A. Nashawati (2015) 3/10 - Quoi que de belle facture, ce film souffre d'une volonté de ne rien trancher, tout en lançant de nombreuses pistes inexploitées. Du coup, ni polar, ni fantastique, ni social, le film finit par ne plus rien raconter et sombre dans un ennui profond, bourré de plans inutiles et obscurs.
Le complexe de Frankenstein, de Gilles Penso & Alexandre Poncet (2015) 8/10 - Beau documentaire sur les effets spéciaux et animations de créatures, ce film parvient à retracer un basculement historique, celui du sommet d'un art de l'animatronique dans les années 80 à son quasi-remplacement dans la décennie suivante. Tous les acteurs de ce basculement étant encore vivants, leur témoignage est d'autant plus intéressant et riche qu'il inscrit cet art dans une histoire plus vaste, celle du cinéma.
Some kind of hate, d'Adam Egypt Mortimer (2015) 5,5/10 - Pas mal, mais le film ne parvient pas à sortir de sa problématique ado... Le harcèlement, c'est mal, mais tout ça pleurniche un peu trop à mon gout.
Evolution, de Lucille Hadzihalilovic (2015) 8,5/10 - Un film remarquable, à l'ambiance troublante, à la thématique dérangeante et à l'image superbement composée. Bravo !!!
The Virgin Psychics, de Sono Sion (2015) 6/10 - D'un point de départ intrigant et surtout hilarant, Sion finit, à mi-parcours, par se trouver à cours d'inspiration, et on passe d'un film qui dépasse son statut d'oeuvre de commande et enquille les découvertes ludiques à un récit téléguidé qui enchaine les clichés. Dommage.
Der Nachtmahr, de Akiz (2015) 7,5/10 - Film étrange qui, malgré de nombreuses références, parvient à trouver son ton et proposer quelque chose de tout à fait intéressant.
The Survivalist, de Stephen Fingleton (2015) 6/10 - Récit grinçant de survie en milieu hostile, de cohabitation forcée et difficile, le film peine à renouveler le genre et ne surprend jamais.
Deathgasm, de Jason Lei Howden (2015) 7,5/10 - Un film de genre hilarant, qui traite malgré tout son sujet métalleux avec déférence et respect. Très bien fichu.
Bridgend, de Jeppe Rønde (2015) 8/10 - Un film d'une remarquable beauté, qui laisse songeur et interroge son spectateur. A voir...
Le garçon et la bête, de Mamoru Hosoda (2015) 9/10 - Magnifique, touchant, et d'un lyrisme qui ne laisse pas indifférent.
Southbound, de Roxanne Benjamin, David Bruckner, Patrick Horvath & Radio Silence (2015) 7/10 - Film à sketch, qui fait le choix d'évincer les dénouements de ses sketches. Comme toujours, j'ai un chouchou parmi eux, mais l'ensemble se tient plutôt bien.
L'enfant miroir, de Philip Ridley (1990) 8/10 - Un très joli film sur l'enfance et ses démons, dans un cadre qui évoque les Moissons du ciel.
The 1000 eyes of Dr Maddin, de Yves Montmayeur (2015) 5,5/10 - Un documentaire intrigant et formellement atypique sur le fameux réalisateur.
Green Room, de Jeremy Saulnier (2015) 7/10 - Un efficace huis-clos sur fond musical, à la tension maitrisée.
Mughal-E-Azam, de K.Asif (1960) 7/10 - Visuellement extravagant, cette tragédie classique est portée par une forte musicalité, un casting qui fonctionne bien -Madhubala est une sacrée tragédienne, et un récit qui tient autant du traditionnel que du drame. J'ai vu la version colorisée de 2004, qui est un peu kitsch, mais fonctionne bien.
Suddenly / Soudain, je dois tuer, de Lewis Allen (1954) 7/10 - Etonnant film sur l'assassinat d'un président par un sniper. Sinatra y campe un tueur sadique saisissant.
Boys Town, de Norman Taurog (1938) 7/10 - Spencer Tracy est le père Flanaghan, qui ouvre un foyer pour jeunes garçons en déshérence... Un peu larmoyant, cette comédie dramatique est assez caractéristique de la veine sociale du cinéma hollywoodien de la période. Très belle copie dvd, en revanche.
Men of Boys Town, de Norman Taurog (1941) 7/10 - Une suite efficace qui doit beaucoup au charisme de ses comédiens, et a le mérite de prolonger le film initial. Certes, les traits sont parfois gros, certaines situations manquent de mesure, mais l'ensemble, très hollywoodien, reste vraiment séduisant.
L'hermine, de Christian Vincent (2015) 7/10 - Luchini marque le point fort du film, mais il en indique la limite. Rien en dehors de lui, malgré un intéressant souci du détail (le procès d'assise s'attache à un traitement réaliste).
Spectre, de Sam Mendes (2015) 7,5/10 - Un opus fort sympathique, mais qui n'atteint pas les sommets du précédent, sans doute la faute à certaines longueurs.
Les hommes le dimanche, de Curt Siodmak, Robert Siodmak, Edgar G. Ulmer, Fred Zinnemann & Rochus Gliese (1930) 8/10 - Dans la lignée des Lonesome et autres films sur la "vie moderne", ce film surprend par son style quasi-documentaire et la beauté de certains de ses plans. Une espèce de manifeste esthétique, en somme.
Desperate, d'Anthony Mann (1947) 7,5/10 - Malgré une intrigue facile, le film, par un jeu de lumière expressionniste et sensationnel, ainsi qu'un montage qui alimente une tension constante, garde une certaine force tout au long de son déroulement. Pas mal du tout...
Headhunters, de Morten Tyldum (2011) 8/10 - Un polar drolatique autour d'une machination, enrichi par quelques touches d'humour façon Coen.
Polytechnique, de Denis Villeneuve (2009) 8/10 - Récit déconstruit et stylisé d'un attentat au sein de l'école Polytechnique de Montreal. Assez frappant...

FILMS REVUS:
Automata, de Gabe Ibanez (2014) 8/10 - A la révision, le film fonctionne toujours assez bien.
Darkman, de Sam Raimi (1990) 7,5/10 - Un protofilm de super-héros, riche du comique horrifique de Sam Raimi. Mention spéciale à son finale grandiloquent, sur échaffaudage avec bagarre à la riveteuse. Du grand spectacle !!
Incidents de parcours, de George A. Romero (1988) 8/10 - Révision enchantée de ce classique sur grand écran. Toujours aussi saisissant.
Skyfall, de Sam Mendes (2012) 9/10 - Révision à la hausse de ce film visuellement somptueux, et thématiquement fort riche.

Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
janvier 2010=Tetro (Coppola)
février 2010= Day of the Outlaw (de Toth)
mars 2010= Une femme disparait (Hitchcock)
avril 2010= Cria Cuervos (Saura)
mai 2010= La liste de Schindler (Spielberg)
juin 2010=The Man in the Moon (Mulligan)
juillet 2010=Spoorlos (Sluizer)
aout 2010=Nobody knows (Kore-Eda)
septembre 2010=The Black Swan (King)
octobre 2010=Des hommes et des dieux (Beauvois)
novembre 2010=Une vie difficile (Risi)
décembre 2010=A brighter summer day (Yang)
janvier 2011=Incendies (Villeneuve)
février 2011=Portrait of Jennie (Dieterle)
mars 2011=Orgueil et préjugés (Wright)
avril 2011=Murder by Contract (Lerner)
mai 2011=Vincent, François, Paul, et les autres (Sautet)
juin 2011=Les contes cruels du Bushido (Imai)
juillet 2011=Underworld (Von Sternberg)
aout 2011=L'heure suprême (Borzage)
septembre 2011=L'Apollonide, souvenirs de la maison close (Bonello)
octobre 2011=The ox-bow incident (Wellman)
novembre 2011=The Movie Orgy (Dante)
décembre 2011=Mission Impossible : le protocole fantôme (Bird)
janvier 2012=Take Shelter (Nichols)
février 2012=Gentleman Jim (Walsh)
mars 2012=Le miroir (Tarkovski)
avril 2012=Divorce à l'italienne (Germi)
mai 2012=La cabane dans les bois (Goddard)
juin 2012=Les meilleures années de notre vie (Wyler)
juillet 2012=Feux dans la plaine (Ichikawa)
aout 2012=Wichita (Tourneur)
septembre 2012=Baraka (Fricke)
octobre 2012=Les grandes espérances (Lean)
novembre 2012=Man Hunt (Lang)
décembre 2012=Wings (Shepitko)
janvier 2013=Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
février 2013=Wings (Wellman)
mars 2013=Le bossu de Notre-Dame (Wise & Trousdale)
avril 2013=Comme des frères (Gélin)
mai 2013=Walkabout (Roeg)
juin 2013=Kekexili (Chuan)
juillet 2013=Doro no kawa (Oguri)
aout 2013=My Childhood (Douglas)
septembre 2013=Hoop Dreams (James)
octobre 2013=Pique-nique à Hanging Rock (Weir)
novembre 2013=Du rififi chez les hommes (Dassin)
decembre 2013=Heimat, chronique d'un rêve (Reitz)
janvier 2014=Hearts of Darkness: A Filmmaker's Apocalypse (Bahr & Hickenlooper)
fevrier 2014=The Grand Budapest Hotel (Anderson)
mars 2014=Voyage à Tokyo (Ozu)
avril 2014=Untel père et fils (Duvivier)
mai 2014=Seuls sont les indomptés (Miller)
juin 2014=Les harmonies Werckmeister (Tarr)
juillet 2014=La maison des geishas (Fukasaku)
aout 2014=The Act of Killing (Oppenheimer)
septembre 2014=White God (Mundruczó)
octobre 2014=Gone Girl (Fincher)
novembre 2014=Odd Man Out (Reed)
decembre 2014=Le retour (Zvyagintsev)
janvier 2015=Le Soleil brille pour tout le monde (Ford)
février 2015=Le vent (Sjostrom)
mars 2015=Eté précoce (Ozu)
avril 2015=The taking of Tiger Mountain (Hark)
mai 2015=Mad Max: Fury Road (Miller)
juin 2015=Vice versa (Docter)
juillet 2015=Johnny Belinda (Negulesco)
aout 2015=Selon la loi (Koulechov)
septembre 2015=Gosses de Tokyo (Ozu)
octobre 2015=La baie sanglante (Bava)
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos
User avatar
El Dadal
Directeur photo
Posts: 5182
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by El Dadal »

NOVEMBRE 2015

FILM DU MOIS
Image


Films découverts:
_ Les risques du métier (André Cayatte - 1967) Image
_ État de siège (Costa-Gavras - 1972) Image
_ Knight of Cups (Terrence Malick - 2015) Image
_ Scream, Blacula, Scream (Bob Kelljan - 1973) Image
_ Key Largo (John Huston - 1948) Image
_ Slam Dance (Wayne Wang - 1987) Image
_ La légende de Zatoichi: la vengeance (Tokuzo Tanaka - 1966) Image
_ Spectre (Sam Mendes - 2015) Image
_ Mr. Nice (Bernard Rose - 2010) Image
_ Heart of Midnight (Matthew Chapman - 1988) Image
_ Seul sur Mars (Ridley Scott - 2015) Image
_ Haunter (Vincenzo Natali - 2013) Image
_ Viva Las Vegas (George Sidney - 1964) Image

Films revus:
_ Snake Eyes (Brian de Palma - 1998) Image
_ Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock - 1963) Image
_ Les temps modernes (Charlie Chaplin - 1936) Image
Last edited by El Dadal on 1 Dec 15, 20:07, edited 10 times in total.
Zeldoune
Machino
Posts: 1133
Joined: 29 Dec 10, 12:24

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by Zeldoune »

Novembre 2015

Film du mois :

Image

Bakushû (Été précoce) - Y.Ozu, 1951 : 9/10

Films découverts :

Crimson Peak - G.Del Toro, 2015 : 5,5/10
Kurôzu zero II (Crows Zero II) - T.Miike, 2009 : 5,5/10
Serena - S.Bier, 2014 : 5/10
The Martian (Seul sur Mars) - R.Scott, 2015 : 7/10
Jûsan-nin no shikaku (13 Assassins) - T.Miike, 2010 : 7,5/10
Spectre - S.Mendes, 2015 : 5/10
Aku no kyôten (Lesson of the evil) - T.Miike, 2012 : 6,5/10
Saul fia (Le Fils de Saul) - L.Nemes, 2015 : 7/10

Films revus :

Aguirre, der Zorn Gottes (Aguirre, la colère de Dieu) - W.Herzog, 1972 : 10/10
Pather Panchali (La Complainte du sentier) - S.Ray, 1955 : 10/10
Aparajito (L'Invaincu) - S.Ray, 1956 : 10/10
Apur Sansar (Le Monde d'Apu) - S.Ray, 1959 : 10/10
Schindler's list (La Liste de Schindler) - S.Spielberg, 1993 : 8,5/10
Last edited by Zeldoune on 1 Dec 15, 17:13, edited 3 times in total.
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by monk »

J'aime ***** passionnément **** énormément *** beaucoup ** bien * pas trop ° pas du tout
Révisions revues ▲à la hausse ▼ à la baisse ► à l'identique



NOVEMBRE


Real de Kiyoshi Kurosawa - 2013 °
Le voyage d'Arlo de Peter Sohn - 2015 *
Knight of Cups de Terrence Malick - 2015 **
Un homme très recherché de Anton Corbijn - 2014 **
Jauja de Lisandro Alonso - 2014 *
La nuit américaine de François Truffaut - 1973 *
Blackthorn de Mateo Gil - 2011 ***
Winter's bone de Debra Granik - 2010 **
La nuit du chasseur de Charles Laughton - 1955 ** ▲
Manglehorn de David Gordon Green - 2014 *
Microbe et Gasoil de Michel Gondry - 2015 *
Fury de David Ayer - 2014 ***
Delirious de Tom DiCillo - 2006 *
Les brasiers de la colère de Scott Cooper - 2013 ***
Un silencieux au bout du canon de John Sturges - 1974 **
Le dernier train de Gun Hill de John Sturges - 1959 ***
Hour of the gun de John Sturges - 1967 **
The lobster de Yorgos Lanthimos - 2015 *
Les 7 mercenaires de John Sturges - 1960 **
Diner de Barry Levinson - 1982 **
Black book de Paul Verhoeven - 2006 ***
Happy hour de Steve Buscemi - 1996 *** ►
La chair et le sang de Paul Verhoeven - 1985 °
Essential Killing de Jerzy Skolimowski - 2010 **
Don't come knocking de Wim Wenders - 2005 **


True detective S2 ***
The leftovers S1 (fin: ...#7, #8, #9, #10) *
The honourable woman (fin: ...#9) - 2014 ***


Mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
OCTOBRE


Sicario de Denis Villeneuve - 2015 ****
Seul sur Mars de Ridley Scott - 2015 *
Happiness Therapy de David O. Russell - 2012 **
Avengers: l'ère d'Ultron de Josh Whedon - 2015 * ▼
À la poursuite de demain de Bard Bird - 2015 ** ▼
D'une vie à l'autre de Georg Maas - 2012 **
Le vent de la plaine de John Huston - 1960 **
Juge et hors-la-loi de John Huston - 1972 (partiel) °
The Manchurian Candidate de John Frankenheimer - 1962 °
A Most Violent Year de J.C. Chandor - 2014 **
Foxcatcher de Bennet Miller - 2014 ***
Crossing Guard de Sean Penn - 1995 ** ▼
Bagarres au King Creole de Michael Curtiz - 1958 **
Cookie's Fortune de Robert Altman - 1999 °
L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford de Andrew Dominik - 2007 ***
La dernière marche de Tim Robbins - 1995 ***

The Honourable Woman (en cours: #1, #2, #3, #4, #5, #6, #7, #8...)
Les revenants S1 (partiel: #1°)
The Leftovers S1 (en cours: #pilote, #1, #2, #3, #4, #5, #6,...)


-------------------------------------------------

SEPTEMBRE

A Tree Grows in Brooklyn de Elia Kazan - 1945 ***
La rage au ventre de Antoine Fuqua - 2015 (partiel) °
Le Kid de Cincinnati de Norman Jewison - 1965 **
Dans la chaleur de la nuit de Norman Jewison - 1967 ***
Portrait d'une enfant déchue de Jerry Schatzberg - 1970 °
Ghost world de Terry Zwigoff - 2001 *** ►
Daisy Clover de Robert Mulligan - 1965 **
Une certaine rencontre de Robert Mulligan - 1963 ***
Dames de Ray Enright et Busby Berkeley - 1934 **
Gold Diggers of 1935 de Busby Berkeley - 1935 ***
Gold Diggers of 1933 de Mervyn LeRoy - 1933 **
Pretty in pink de Howard Deutch - 1986 **
La vie à l'envers de Howard Deutch - 1987 **
Cas de conscience de Richard Brooks - 1950 ***
The Swimmer de Frank Perry et Sydney Pollack - 1968 **
Lord Jim de Richard Brooks - 1965 *
Captain America : le soldat de l'hiver de Anthony & Joe Russo - 2014 ** ▲
Les professionnels de Richard Brooks - 1966 ***
Bas les masques de Richard Brooks - 1952 **
Out of the blue de Dennis Hopper - 1980 **
Sans retour de Walter Hill - 1981 °
Antoine et Colette (court) de François Truffaut - 1962 **
At close range de James Foley - 1986 ***
Le récidiviste de Ulu Grosbard et Dustin Hoffman - 1978 ***


Utopia S2 *
Utopia S1 (fin : EP#4, #5 et #6) **


-------------------------------------------

AOUT

Ardor de Pablo Fendrik - 2014 ***
Captain America: first avenger de Joe Johnston - 2011 ** ▲
Wild River de Elia Kazan - 1960 **** ►
Indiana Jones et le temple maudit de Steven Spielberg - 1984 ** ►
Mission: Impossible - Rogue Nation de Christopher McQuarrie - 2015 **
Dheepan de Jacques Audiard - 2015 *
Les loups de Hideo Gosha - 1971 ****
À l'est d'Eden de Elia Kazan - 1955 *** ►
Les aventuriers de l'arche perdue de Steven Spielberg - 1981 ** ▼
La fièvre dans le sang de Elia Kazan - 1961 ***** ►
Brève rencontre de David Lean - 1945 **** ►
Tueurs nés de Oliver Stone - 1994 *** ►
Pulp fiction de Quentin Tarantino - 1994 **** ►
En cas de malheur de Claude Autant-Lara - 1958 ***
Terminator 3 de Jonathan Mostow - 2003 ** ►
I'm here (court) de Spike Jonze - 2010 **
Hi, mom ! de Brian De Palma - 1970 *
Cow-boy de Delmer Daves - 1958 ***


La quatrième dimension S1 : Le solitaire ° / La poursuite du rêve **



---------------------------------------------

JUILLET

Police frontière de Tony Richardson - 1982 **
Extreme Prejudice de Walter Hill - 1987 **
Interstellar de Christopher Nolan - 2014 ***** ►
Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier - 1984 **
L'horloger de Saint-Paul de Bertrand Tavernier - 1974 ***
Le désordre et la nuit de Gilles Grangier - 1958 ***
Driver de Walter Hill - 1978 **
Vincent n'a pas d'écailles de Thomas Salvador - 2014 **
Things people do de Saar Klein - 2014 **
Jusqu'au bout du monde (director's cut) de Wim Wenders - 1991 (partiel: 1er partie) * ▼
Ant-Man de Peyton Reed - 2015 **
Get Carter de Mike Hodges - 1971 ***
Les minions de Kyle Balda & Pierre Coffin - 2015 *
Avatar de James Cameron - 2009 * ▲
Abyss (version salle) de James Cameron - 1989 *** ▼
Only god forgives de Nicolas Winding Refn - 2013 **
Basic instinct de Paul Verhoeven - 1992 * ▼

Southcliffe ***
La quatrième dimension S1 : Souvenir d'enfance ** / Immotrel moi, jamais ! **
Utopia S1 (en cours: Ep #1 #2 #3)
Rectify S2 (en cours: Ep#1 #2 #3)


----------------------------------------

JUIN

Cowboys et envahisseurs de Jon Favreau - 2011 °
Night moves de Kelly Reichardt - 2013 *** ▲
Vice-versa de Pete Docter - 2015 ***
Danse avec les loups de Kevin Costner - 1990 *** ▲
La reine de la prairie de Allan Dwan - 1954 *
Le mariage est pour demain de Allan Dwan - 1955 **
It's always Sunday de Allan Dwan - 1956 (Screen Directors Playhouse) **
High air de Allan Dwan - 1956 (Screen Directors Playhouse) **
Le dernier des Mohicans de Michael Mann - 1992 **
Quatres étranges cavaliers de Allan Dwan - 1954 **
Deux rouquines dans la bagarre de Allan Dwan - 1956 **
Jurassic world de Colin Trevorrow - 2015 °
Frontier Marshal de Allan Dwan - 1939 **
Les sacrifiés de John Ford - 1945 °
Barbara de Christian Petzold - 2012 *
Autómata de Gabe Ibáñez - 2014 **
Rookie of the year de John Ford - 1955 (Screen Directors Playhouse) **
A dangerous method de David Cronenberg - 2011 **
It follows de David Robert Mitchell - 2014 ***


Olive Kitteridge ***
Rectify S1 ****
Deadwood S1 (partiel) *


----------------------------------------

MAI

Le garçon au pyjama rayé de Mark Herman - 2008 **
Exodus de Ridley Scott - 2015 **
Oliver Twist de David Lean - 1948 **
A la poursuite de demain de Brad Bird - 2015 ***
Ex machina de Alex Garland - 2015 ***
Nouveau départ de Cameron Crowe - 2011 **
Wild de Jean-MArc Vallée - 2014 **** ►
Le grand blond avec une chaussure noire de Yves Robert - 1972 *
Summertime de Matthew Gordon - 2011 ***
Loin des hommes de David Oelhoffen - 2014 ***
Predestination de The Spierig Brothers - 2014 *
School of Rock de Richard Linklater - 2003 **
Touch of Evil de Orson Welles - 1958 ***** ►
Querelles de Morteza Farshbaf - 2011 **
Les cavaliers de John Ford - 1959 ***
Mad Max : fury road - de George Miller - 2015 **
En quatrième vitesse de Robert Aldrich - 1955 **** ▲
On the ice de Andrew Okpeaha MacLean - 2011 **
Ida de Pawel Pawlikowski - 2013 **
Computer chess de Andrew Bujalski - 2013 *
A girl at my door de July Jung - 2014 **
Honkytonk Man de Clint Eastwood - 1982 *
Gran Torino de Clint Eastwood - 2008 ***
Samson et Dalila de Cecil B. DeMille - 1949 *
X-Men: Days of Future Past de Brian Singer - 2014 ** ▼
Hero de Yimou Zhang - 2002 *** ▼
Avengers: L'ère d'Ultron de Joss Whedon - 2015 **
47 ronin de Carl Rinsch - 2013 (partiel) °
Les aventures de Tintin: Le secret de la Licorne de Steven Spielberg - 2011 **

Daredevil S1 (fin) *


------------------------------------------

AVRIL

X-men 2 de Brian Singer - 2003 *** ▼
Gosford Park de Robert Altman - 2001 **
Le mur du son de David Lean - 1952 **
X-men de Brian Singer - 2000 *** ▼
Avengers de Joss Whedon - 2012 * ▼
Nightcrawler de Dan Gilroy - 2014 **
Le vase de sable de Yoshitarô Nomura - 1974 *
Interstellar de Christopher Nolan - 2014 ***** ▲
Zero dark thirty de Kathryn Bigelow - 2012 ****
Madeleine de David Lean - 1650 **
Mogambo de John Ford - 1953 °
Eternal Sunshine of the Spotless Mind de Michel Gondry - 2004 **** ►
Le fils du désert de John Ford - 1948 **
Les Cheyennes de John Ford - 1964 ***
Les deux cavaliers de John Ford - 1961 **
Mr Nobody de Jaco Van Dormael - 2009 °
Allemangne année zéro de Roberto Rossellini - 1947 ***
Rome, ville ouverte de Roberto Rossellini - 1945 ***
Sils Maria de Olivier Assayas - 2014 ***
Le conte de la princesse Kaguya de Isao Takahata - 2013 ****
Shaun le mouton de Mark Burton & Richard Starzak - 2015 **
Cendrillon de Kenneth Branagh - 2015 °
Dans la brume électrique de Bertrand Tavernier - 2006 ***
Oblivion de Joseph Kosinski - 2013 *** ►
Les amants passionnés de David Lean - 1949 ****


Daredevil S1 (en cours)


------------------------------------------


MARS

Le juge et l'assassin de Bertrand Tavernier - 1976 *
La vie et rien d'autre de Bertrand Tavernier - 1989 ***
Le dahlia noir de Brian De Palma - 2006 ° ►
Moon de Duncan Jones - 2009 *** ►
Chappie de Neill Blomkamp - 2015 *
Blackhat de Michael Mann - 2015 **
Escobar: Paradise Lost de Andrea Di Stefano - 2014 **
Birdman de Alejandro G. Iñárritu - 2014 ****
Une petite soeur pour l'été de Nagisa Oshima - 1972 °
Le grand silence de Philip Gröning - 2005 **
Le journal de Yunbogi de Nagisa Oshima (court) - 1965 **
Holy Lola de Bertrand Tavernier - 2004 *
Vie sauvage de Cedric Kahn - 2014 **
Paris Shanghai de Thomas Cailley (court) - 2011 *
Les combattants de Thomas Cailley - 2014 ***
Hombre de Martin Ritt - 1967 **
Luke la main froide de Stuart Rosenberg - 1967 *
Le plus sauvage d'entre tous de Martin Ritt - 1963 ****
Punch-drunk love de Paul Thomas Anderson - 2002 ** ▲
Les affameurs de Anthony Mann - 1952 ** ►
Les nouveaux sauvages de Damián Szifrón - 2014 *
Inherent vice de Paul Thomas Anderson - 2015 ***
Le canardeur de Michael Cimino - 1974 *
Winchester '73 de Anthony Mann - 1950 **** ►
Les nouveaux héros de Don Hall, Chris Williams - 2015 **

Fargo (partiel) °
Justified S5 **


----------------------------------------------

FEVRIER

Truman Capote de Bennett Miller - 2005 ***
The raid de Gareth Evans - 2011 **
Lifeboat de Alfred Hitchcock - 1944 *
La dame de Shanghai de Orson Welles - 1947 ** ▼
The hours de Stephen Daldry - 2002 **
Little children de Todd Field - 2006 **
White Bird de Greg Araki - 2014 **
Birth de Jonathan Glazer - 2004 ***
The party de Blake Edwards - 1968 **
World war Z de Marc Forster - 2013 **
Gemma Bovery de Anne Fontaine - 2014 **
Le Procès de Viviane Amsalem de Ronit & Shlomi Elkabetz - 2014 ***
Donnie Darko de Richard Kelly - 2001 ** ▼

Game of thrones S4 ***
Justified S5 (en cours)



----------------------------------------------

JANVIER

Secret de femme de Nicholas Ray - 1949 °
In a lonely place de Nicholas Ray - 1950 **
The frame de Jamin Winans - 2014 *
Wild de Jean-Marc Vallée - 2014 ****
The raid 2 de Gareth Evans - 2014 **
Margin call de JC Chandor - 2011 **
Le dernier des géants de Don Siegel - 1976 ***
Story of G.I. Joe de William A. Wellman - 1945 **
L'homme des hautes plaines de Clint Eastwood - 1973 *** ►
Astérix: Le domaine des dieux de Louis Clichy et Alexandre Astier - 2014 ***
Convoi de femmes de William A. Wellman - 1951 **** ▲
L'ouragan de la vengeance de Monte Hellman - 1966 **
The shooting de Monte Hellman - 1966 *
Ace in the hole de Billy Wilder - 1951 *
Possessed de Curtis Bernhardt - 1947 **
The kingdom of dreams and madness de Mami Sunada - 2013 ***
The master de Paul Thomas Anderson - 2012 ***
The keep de Michael Mann - 1983 *
Key Largo de John Huston - 1948 **
Comanche station de Budd Boetticher - 1960 ** ▼
La rivière de nos amours de André de Toth - 1955 °
L'homme de la plaine de Anthony Mann - 1955 **** ►
La poursuite infernale de John Ford - 1946 *** ▼
Seuls sont les indomptés de David Miller - 1962 ****
Le trésor de la Sierra Madre de John Huston 1948 **

Justified S5 (en cours)
--------------------

Mais aussi
2014
2013
2012
2011
Last edited by monk on 1 Dec 15, 07:03, edited 32 times in total.
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7558
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by 7swans »

Showgirls - Paul Verhoeven : 5/10
Cow Boy - Benoît Mariage : 3/10
The Signal - William Eubank : 6/10
Steve Jobs - Danny Boyle : 6/10
The One I love - Charlie McDowell : 5/10
Knight of Cups - Tata Malick : 3/10

RE :
Fréquence interdite - Gregory Hoblit : 6/10
Last edited by 7swans on 25 Nov 15, 18:26, edited 7 times in total.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by Thaddeus »

Novembre 2015


Image



Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg, 1971)
Pour cette nouvelle plongée dans la détresse humaine, le réalisateur autopsie la descente aux enfers d’un couple de toxicomanes dans la mégalopole new-yorkaise. Milieu hostile peuplé de dealers, de drogués, d’indics, de prostituées, de petits truands, horizon d’extranéité qui explique et conforte le repli maladif d’êtres condamnés par la misère bétonnée du West Side de Mahattan. Le réalisme cru du tableau (avec quelques plans de piqûres bien insoutenables) est aussi empreint de chaleur et de compassion : l’autarcie de la mise en scène nous oblige ainsi à revoir constamment nos repères, et le monde, sa facticité, le désarroi des personnages, le travail des acteurs s’en trouvent éclairés, saisis par une lumière qui met en valeur leurs évolutions. Un film glauque, dur, mais intègre et généreux à sa manière. 4/6

Maudite Aphrodite (Woody Allen, 1995)
Entre New York et le temple de Taormine, l’esprit souffle, les imbroglios amoureux s’entremêlent, les destins se dénouent. Les dieux ne jouent pas à cache-cache, ils interviennent à tout moment déguisés en chœur antique, ils pensent, critiquent, participent et aident. Fil rouge d’un film que l’on peut qualifier de mineur, mais en précisant que Woody est comme les bons crus : ses petites années restent bien supérieures à tout ce que l’on peut trouver ailleurs. Chroniqueur du désarroi, il bouscule son ordinaire d’éléments disparates, grignote en gags oratoires ce qu’il gagne en polyphonie, et offre une malicieuse comédie sur l’incomplétude, la frustration, la paternité, les jeux du destin et du hasard, qui arbore de bien jolies couleurs. Quant à l’épatante Mira Sorvino, elle fait une adorable gourde. 4/6

L’homme qui aimait les femmes (François Truffaut, 1977)
Truffaut a sans doute voulu réaliser le portrait d’un suicidaire voluptueux qui cambriolerait la féminité presque malgré lui, d’un séducteur peu brillantiné dont la gravité du regard, la solitude conquérante, les gestes d’oiseaux aux aguets traduiraient le caractère marginal et passionné. Mais son héros apparaît davantage comme un adolescent immature emprisonné dans un corps d’adulte, et dont l’obsession fétichiste pour les jambes du beau sexe, la quête d’un idéal féminin resté bloqué au stade de l’Œdipe et le donjuanisme irréversible relèvent davantage de la pathologie. Le fait que toutes ces dames lui succombent, et que le cinéaste cherche à rendre belle et poétique son obsession de chasseur fragile, accentuent la vague antipathie que dégage ce film pourtant alerte et brillant, d’un cynisme pathétique. 3/6

Spéciale première (Billy Wilder, 1974)
Nouvelle adaptation de la pièce que Hawks avait si brillamment portée à l’écran, cette satire féroce du métier de journaliste réactive la rosserie caractéristique qui permet au cinéaste de brosser, film après film, un panorama de l’Amérique dont la virulence a rarement été égalée par ses concitoyens "de souche". Circonscrite dans un quasi huis-clos que le réalisateur exploite avec une minutie épidermique, elle mitraille en tous sens, stigmatise l’opportunisme cynique de la presse, l’incompétence des forces de l’ordre, la veulerie de la classe politique, et ne réserve son peu de tendresse qu’à une figure de prostituée au grand cœur. Même l’amitié et l’amour sont des valeurs sans avenir dans un tel milieu : constat sarcastique que le rythme sans faille et l’efficacité comique de l’ensemble rendent savoureux. 4/6

L’hermine (Christian Vincent, 2015)
Étrange hybridation à laquelle se livre ce film résolument en mode mineur, pourtant prudent comme un mère sortant ses petits et prévisible comme les douze coups de midi : croiser le déroulement d’un banal procès d’assises et l’hésitante aventure sentimentale du juge bougon qui mène les audiences. Si ce n’était une écriture précise sachant éviter les fausses notes à un récit qui lui prête le flanc (la galerie des gens modestes du Nord frise par instants la typologie sociologique), on se saurait trop sur quel pied danser. Car entre le drame juridique façon Douze Hommes en colère, la comédie romantique à l’étouffé et le portrait d’un homme sans qualités qu’un sursaut du cœur vient tardivement animer, les registres papillonnent sans jamais se fixer, atténuant l’intérêt de chacun d’entre eux. 3/6

21 nuits avec Pattie (Arnaud & Jean-Marie Larrieu, 2015)
Le cinéma des Larrieu est habité par une soif d’absolu héritée des surréalistes mais passée par le filtre des révolutions sexuelles des années 60. Et l’aventure de cette jolie quadra timorée (Isabelle Carré, toujours aussi charmante) parmi les joyeux libertins lubriques du Midi agit comme un précipité licencieux de leur poétique. On y parle crûment, avec une verdeur iconoclaste, des élans du corps, on y croise des personnages sympathiques aussi troubles qu’amusants, on court après la dépouille d’une morte qui fait le mur, on s’immerge dans les eaux d’un épicurisme salace relevé d’un soupçon de fantastique provincial. La fraîcheur et la fantaisie bucoliques de l’ensemble sont assez contagieuses, agissant comme une régénérescence par la nature, une thérapie douce pour la réappropriation du désir. 4/6

Knight of cups (Terrence Malick, 2015)
Ce que l’on pouvait redouter a finir par se produire : la centrifugeuse malickienne est devenue une machine à produire de splendides images, qui tourne sur elle-même comme un derviche cinglé pour exploser en plein vol. Pas une seconde on ne doute que le Texan soit derrière la caméra, ce qui constitue ici, contrairement à une théorie répandue, un sérieux problème. Larguant définitivement les amarres de toute accroche narrative ou dramatique au profit d’une épuisante hémorragie visuelle, parfois très saisissante dans sa capacité à saisir une effervescence, une frénésie, un morcellement très contemporain, l’œuvre s’offre comme un long flux ectoplasmique de vsions-clichés, de silhouettes vides, de ruminations ésotériques, dont les préoccupations existentielles flirtent dangereusement avec l’ego-trip. 3/6

La charge de la brigade légère (Tony Richardson, 1968)
Loin de la version exaltée de Michael Curtiz, le cinéaste britannique s’éloigne de toute glorification et, conforme à sa personnalité sarcastique autant qu’à l’esprit de dénonciation critique qui anime son époque, apporte sa voix à la série de pamphlets antimilitaristes dont Les Sentiers de la Gloire est le jalon le plus définitif. Les manœuvres guerrières ne traduisent ici que pantalonnades d’officiers crétins et grotesques, querelles d’ego entre badernes irresponsables, confits de suffisance et de bêtise, à la solde d’un Empire victorien dont l’impérialisme est sévèrement embroché. Le réquisitoire n’hésite pas à flirter avec la satire, nourri par quelques épisodes animés assez cocasses d’ironie grinçante, et ne retient du conflit que la souffrance des hommes, le choléra, l’absence de logique et de responsabilité. 4/6


Et aussi :

L'image manquante (Rithy Panh, 2013) - 4/6
The lobster (Yorgos Lanthimos, 2015) - 4/6
Le bouton de nacre (Patricia Guzman, 2015) - 4/6
Le fils de Saul (Laszlo Nemes, 2015) - 4/6
Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015) - 4/6
La cabinet du docteur Caligari (Robert Wiene, 1920) - 4/6
Une nuit à l'opéra (Sam Wood, 1935) - 2/6
The other side (Roberto Minervini, 2015) - 4/6


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (Sean Connery, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Last edited by Thaddeus on 30 Nov 15, 10:40, edited 4 times in total.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 17766
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by Kevin95 »

Novembre 2015

Film du mois :

Image

Liste des films découverts (ou presque) :

9/10

ORDERS TO KILL (Anthony Asquith, 1958)
ITALIANAMERICAN (Martin Scorsese,1974)
HITCHCOCK/TRUFFAUT (Kent Jones, 2015)

8,5/10

THE RIDE BACK (Allen H. Miner, 1957)
COURS APRÈS MOI... QUE JE T'ATTRAPE (Robert Pouret, 1976)
LES SŒURS BRONTË (André Téchiné, 1979)
AMERICAN BOY : A PROFILE OF STEVEN PRINCE (Martin Scorsese, 1978)
CINEMA PERVERSO (Oliver Schwehm, 2015)
MAD DETECTIVE (Johnnie To et Ka-Fai Wai, 2007)

8/10

AMICO, STAMMI LONTANO ALMENO UN PALMO (Michele Lupo, 1972)
HOUSE ON HAUNTED HILL (William Castle, 1959)
THE SENDER (Roger Christian, 1982)
THE LONG, HOT SUMMER (Martin Ritt, 1958)
MON FRANGIN DU SÉNÉGAL (Guy Lacourt, 1953)

7,5/10

CANNIBAL FEROX (Umberto Lenzi, 1981)
PIZZAIOLO ET MOZZAREL (Christian Gion, 1985)
PICNIC AT HANGING ROCK (Peter Weir, 1975)
KINJITE : FORBIDDEN SUBJECTS (J. Lee Thompson, 1989)
DELIRIO (Pierre Billon et Giorgio Capitani, 1954)
LA CASA CON LA SCALA NEL BUIO (Lamberto Bava, 1983)
ADIEU LÉONARD (Pierre Prévert, 1943)
NEW YORK CHIAMA SUPERDRAGO (Giorgio Ferroni, 1966)
THE HUMAN SHIELD (Ted Post, 1991)

7/10

POPEYE (Robert Altman, 1980)
BLUE HAWAII (Norman Taurog, 1961)
LA PACIFISTA - SMETTI DI PIOVERE (Miklós Jancsó, 1970)
LE VISITEUR (Jean Dréville, 1946)

6,5/10

ELECTROMA (Thomas Bangalter et Guy-Manuel De Homem-Christo, 2006)
ON A VOLÉ LA JOCONDE (Michel Deville, 1966)
ANIMA NERA (Roberto Rossellini, 1962)
URBAN JUSTICE (Don E. FauntLeRoy, 2007)

6/10

LA MAISON DE LA RADIO (Nicolas Philibert, 2013)

4,5/10

INSTITUTE BENJAMENTA (Stephen Quay et Timothy Quay, 1995)
LADY IN THE WATER (M. Night Shyamalan, 2006)

4/10

DOWN 'N DIRTY (Fred Williamson, 2001)

3/10

STREET OF NO RETURN (Samuel Fuller, 1989)

2,5/10

VIZI PRIVATI, PUBBLICHE VIRTÙ (Miklós Jancsó, 1976)

2/10

TILT (Rudy Durand, 1979)

Liste des films revisionnés :

10/10

TAXI DRIVER (Martin Scorsese, 1976)
CASINO (Martin Scorsese, 1995)
THE BIG SHAVE (Martin Scorsese, 1968)

9,5/10

CAPE FEAR (Martin Scorsese, 1991)
THE DEPARTED (Martin Scorsese, 2006)
THE WOLF OF WALL STREET (Martin Scorsese, 2013)

8,5/10

SOLEIL ROUGE (Terence Young, 1971)

8/10

THE FORMULA (John G. Avildsen, 1980)
IT'S NOT JUST YOU, MURRAY ! (Martin Scorsese, 1964)

7/10

WHAT'S A NICE GIRL LIKE YOU DOING IN A PLACE LIKE THIS ? (Martin Scorsese, 1963)
Last edited by Kevin95 on 1 Dec 15, 15:20, edited 19 times in total.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by Gounou »

Novembre 2015

Films découverts
CANNIBAL HOLOCAUST (Ruggero Deodato) 4,5/10
LES AMOURS IMAGINAIRES (Xavier Dolan) 6/10
SPECTRE (Sam Mendes) 4/10
STEVE JOBS (Danny Boyle) 7/10
THE LOBSTER (Yorgos Lanthimos) 4/10
KNIGHT OF CUPS (Terrence Malick) 8/10

Films revus
MANIAC (William Lustig) 6/10
THE HILLS HAVE EYES (Wes Craven) 6,5/10
THE HILLS HAVE EYES (Alexandre Aja) 6/10
FOR YOUR EYES ONLY (John Glen) 5,5/10
SIGNS (M. Night Shyamalan) 7/10
CASINO ROYALE (Martin Campbell) 7,5/10
QUANTUM OF SOLACE (Marc Forster) 6/10
ALICE IN WONDERLAND (1951) 8/10

Séries
THE AMERICANS - saison 1
FARGO - saison 2
Last edited by Gounou on 1 Dec 15, 00:50, edited 17 times in total.
Image
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2564
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Votre film du mois de Novembre 2015

Post by magobei »

Film du mois:

(re-)découvertes / films revus / séries:

Hombre (Martin Ritt, 1967) ****
Went the Day Well? (Alberto Cavalcanti, 1942) ***
Summer of Sam (Spike Lee, 1999) ***
In Which We Serve (Noel Coward, David Lean, 1942) ****
The Hunger Games: Mockingjay - Part 2 (Francis Lawrence, 2015) ***
The Titfield Thunderbolt (Charles Crichton, 1953) ***
Un merveilleux dimanche (Akira Kurosawa, 1947) **
Spectre (Sam Mendes, 2015) °
Je ne regrette rien de ma jeunesse (Akira Kurosawa, 1946) **
The Gunman (Pierre Morel, 2015) °
Le plus dignement (Akira Kurosawa, 1944) *
Notre petite soeur (Hirokazu Kore-eda, 2015) ***
Adore (Anne Fontaine, 2013) * ▼
Only Lovers Left Alive (Jim Jarmusch, 2013) ***** ►
Qui marche sur la queue du tigre... (Akira Kurosawa, 1945) ***
Les mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau, 1971) **
Jimmy's Hall (Ken Loach, 2014) **
Them ! (Gordon Douglas, 1954) **
Le fils de Saul (Laszlo Nemes, 2015) °
The Hot Spot (Dennis Hopper, 1990) ****
Wrong (Quentin Dupieux, 2012) °
Lolo (Julie Delpy, 2015) °
Kingsman: The Secret Service (Matthew Vaughn, 2014) *
A Town Like Alice (Jack Lee, 1956) ****

j'aime °pas du tout *à la rigueur **un peu ***bien ****beaucoup *****passionnément

Mois précédents:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2015
Septembre 2015
Août 2015
Juillet 2015
Juin 2015
Mai 2015
Avril 2015
Mars 2015
Février 2015
Janvier 2015
Décembre 2014
Novembre 2014
Octobre 2014
Septembre 2014
Août 2014
Juillet 2014
Juin 2014
Mai 2014
Avril 2014
Mars 2014
Février 2014
Janvier 2014
Décembre 2013
Novembre 2013
Octobre 2013
Septembre 2013
Août 2013
Juillet 2013
Juin 2013
Mai 2013
Avril 2013
Mars 2013
Février 2013
Janvier 2013
Décembre 2012
Novembre 2012
Octobre 2012
Septembre 2012
Août 2012
Juillet 2012
Juin 2012
Mai 2012
Avril 2012
Mars 2012
Février 2012
Janvier 2012
Décembre 2011
Novembre 2011
Octobre 2011
Septembre 2011
Août 2011
Juillet 2011
Juin 2011
...
Avril 2011
Mars 2011
Février 2011
Janvier 2011
Last edited by magobei on 30 Nov 15, 17:17, edited 28 times in total.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.