Mario Bava (1914-1980)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by julien »

hellrick wrote:
Mr-Orange wrote:Vu mon premier Bava ce matin, Opération Peur.

C'est excellent, le film a peut-être un peu vieilli par ses effets mais Bava reste un maitre de la mise en scène du genre et parvient à éviter que le film devienne une vulgaire série B.
Un de ses meilleurs, Fellini lui a honteusement piqué l'idée de la petite fille pour ses Histoires extraordinaires
Oui mais les meilleurs cinéastes sont aussi les plus grands voleurs comme disait... C'est de qui déjà cette formule ? Ah oui. Je sais. De moi !
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
Mr-Orange
Assistant(e) machine à café
Posts: 142
Joined: 22 Jan 13, 17:10

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by Mr-Orange »

Tu fais bien, il y a de bonnes choses...et aussi du très mauvais mais bon c'est comme chez tous les cinéastes...
Surtout chez les réalisateurs de giallo si je peux me permettre. :mrgreen:
Nouveau sur ce site.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by hellrick »

Mr-Orange wrote:
Tu fais bien, il y a de bonnes choses...et aussi du très mauvais mais bon c'est comme chez tous les cinéastes...
Surtout chez les réalisateurs de giallo si je peux me permettre. :mrgreen:
Bah chez tout le monde :wink: J'attends qu'on me cite un seul cinéaste qui n'a fait que des bons films (Charles Laughton est hors concours :mrgreen: )

Il y a pas vraiment de réalisateur de giallo, à part peut-être Argento (et à la limite Sergio Martino ou Umberto Lenzi), je dirais des cinéastes bis qui ont du parfois composer avec les modes, tourner des trucs dont ils se fichaient pour pouvoir bouffer, cinéaste c'est un métier, c'est pas que de l'art, beaucoup ont du tourner des merdes juste pour bouffer leur portion de pâtes à la fin du mois, c'est pour ça que c'est des gens que j'aime bien les bisseux, comme les écrivains de gare ou les groupes de rock de troisième zone, c'est des gens qui savent rien faire d'autre alors ils continuent, en faisant leur possible (ou pas), quand on voit les galères qu'il peut y avoir sur certains tournages ça doit pas être évident de finir un film et souvent c'est le réalisateur qui prend tout dans la gueule alors qu'on lui a imposé tel acteur, qu'on lui a dit "mon gars tu vas me rajouter du cul à ton film parce que c'est mou", qu'on lui remonte son film derrière le dos, etc. Et bon, parfois, ils ont juste pas le choix pour continuer à travailler, comme Willy Rozier que je viens de découvrir via Bach Films et qui a la fin de sa carrière a du tourner du porno. Bah oui, le mec il avait 70 balais et les seuls trucs qu'on voulait bien lui laisser encore tourner c'était des films de cul, c'est ça aussi le cinéma, c'est pas que des belles histoires et de grands cinéastes qui peuvent se permettre d'attendre 10 ans pour tourner un film que la critique ira applaudir avant même de le voir.
Voilà c'était le billet d'humeur un peu HS du jour :D
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
Pendragon
Electro
Posts: 882
Joined: 7 Nov 04, 18:13
Location: Canada

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by Pendragon »

Julien Léonard wrote:Je n'apprécie pas particulièrement Bava (en général, je ne m'y retrouve pas trop, ou à moitié seulement), mais j'ai beaucoup aimé Hercule contre les vampires. Ce n'est pas un nanar, c'est une transposition façon BD colorée de l’univers de la mythologie, et très réussie il faut l'avouer.(...)Sur ce coup-là, Bava a fait un boulot sensationnel, avec cette photographie inoubliable (les éclairages sont très soignés), ces décors d'un autre temps et cette atmosphère si particulière. Le mélange mythologie/aventure/horreur...:
Je ramène le sujet, car j'ai redécouvert récemment la télésérie L'Odyssée de Franco Rossi.
L'épisode racontant la rencontre de Polyphème le cyclope fut réalisé par Bava. Et là, ce mélange mythologie/aventure/horreur est encore une fois très réussi. Le traitement sonore ajoute à l'horreur lorsque le géant bouffent les compagnons d'Ulysse. Superbe éclairage et effets en perspective forcée.
La séquence cauchemardesque de ma jeunesse. :uhuh:
mannhunter
Laspalès
Posts: 16318
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by mannhunter »

Un livre sur Mario Bava est en cours de finition, la mise à jour de l'excellent ouvrage de Troy Howarth "The haunted world of Mario Bava" qui sera disponible dans la première moitié de 2014 chez Midnight Marquee Press avec de nouvelles interviews de collaborateurs proches de Mario Bava...plus d'infos bientôt sur la page Facebook de Troy Howarth. :wink:
Pendragon
Electro
Posts: 882
Joined: 7 Nov 04, 18:13
Location: Canada

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by Pendragon »

mannhunter wrote:Un livre sur Mario Bava est en cours de finition, la mise à jour de l'excellent ouvrage de Troy Howarth "The haunted world of Mario Bava" qui sera disponible dans la première moitié de 2014 chez Midnight Marquee Press avec de nouvelles interviews de collaborateurs proches de Mario Bava...plus d'infos bientôt sur la page Facebook de Troy Howarth.
Merci de l'info. :)
Je cherchais un livre assez complet sur Bava. Et comme All the Colors of the Dark de Tim Lucas se vend à prix d'or, cette nouvelle édition du bouquin de Troy Howarth fera très bien l'affaire.
Lino
Doublure lumière
Posts: 556
Joined: 5 Oct 10, 18:03

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by Lino »

Pour ceux qui ne connaissent pas le livre énorme de Tim Lucas, voici la couverture :

Image

Commandé en son temps à l'auteur par souscription, j'avais aussi le Troy Howarth, mais je faire bondir, je ne les ai pas conservé ni l'un ni l'autre.... :wink:

En France, a dû sortir chez Edilig un petit livre sur Bava (Pascal Martinet, 1983 ou 1984, lu et oublié)

Image


et un catalogue (textes et quelques images) de la rétrospective 1994 à la Cinémathèque Française d'un intérêt plus que réduit...

Image
Last edited by Lino on 3 Nov 13, 09:46, edited 2 times in total.
Lino
Doublure lumière
Posts: 556
Joined: 5 Oct 10, 18:03

DANGER DIABLOLIK

Post by Lino »

Image

FOTOGRAMAS, N° 1042 du 4 octobre 1968.

Image

Image

John Philip Law et Marisa Mell.


Image

John Philip Law.

Image

John Philip Law.
Pendragon
Electro
Posts: 882
Joined: 7 Nov 04, 18:13
Location: Canada

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by Pendragon »

Lino wrote:En France, a dû sortir chez Edilig un petit livre sur Bava (Pascal Martinet, 1983 ou 1984, lu et oublié)
Image
Ce petit livre (imprimé en janvier 1984) n'est pas si mal pour qui commence à rechercher quelques infos sur la carrière de Bava.
Néanmoins, le bouquin de références en français du même niveau que ceux en anglais, reste à faire. :|

Donc, je le redis: la réédition du Troy Howarth sera la bienvenue. 8)
Lino
Doublure lumière
Posts: 556
Joined: 5 Oct 10, 18:03

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by Lino »

Le livre de Tim Lucas est encore disponible neuf chez l'auteur.

http://www.videowatchdog.com/home/home.html

Envoi très soigné et livre superbe avec beaucoup d' images.
Lino
Doublure lumière
Posts: 556
Joined: 5 Oct 10, 18:03

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by Lino »

Il y a aussi en Italie un livre sur Bava, signé Luigi Cozzi :

Image

Disponible sur amazon.it
Lino
Doublure lumière
Posts: 556
Joined: 5 Oct 10, 18:03

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by Lino »

Les film de Bava valant beaucoup (surtout) pour les couleurs,

des éditions anglaises en BR, comme celui-ci :

Image


(Les DVD italiens de chez Nocturno étaient déjà très beaux).
User avatar
beb
Machino
Posts: 1371
Joined: 18 Oct 08, 20:19

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by beb »

Je n'avais jamais vu de film de Mario Bava avant aujourd'hui, et j'ai probablement fait le mauvais choix pour me donner envie de continuer.
La planète des vampires est amusant pendant 5 minutes pour le coté kitsch des films de science fiction des années 60, et ensuite soporifique jusqu'à la fin.
Pas une miette de vampire, titre français abusif, et aucune scène d'horreur, vraiment plus que décevant.
Pendragon
Electro
Posts: 882
Joined: 7 Nov 04, 18:13
Location: Canada

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by Pendragon »

beb wrote:Je n'avais jamais vu de film de Mario Bava avant aujourd'hui, et j'ai probablement fait le mauvais choix pour me donner envie de continuer.
La planète des vampires est amusant pendant 5 minutes pour le coté kitsch des films de science fiction des années 60, et ensuite soporifique jusqu'à la fin.
Pas une miette de vampire, titre français abusif, et aucune scène d'horreur, vraiment plus que décevant.
En effet. Ce ne serait pas le choix que je t'aurais conseillé pour apprivoiser, disons, le caractère spécial de l'univers de Bava. Il faut dire que le temps peut faire vieillir plus rapidement certaines oeuvres que d'autres.
La Planète des vampires (Terreur dans L'Espace eut été plus juste); fait avec quatre bouts de ficelle et très peu de temps de tournage.
Le Masque du démon ou Les Trois visages de la peur eut été une meilleure approche.
Ou des titres plus amusants comme Hercule au centre de la terre (Hercule contre les vampires-titre trompeur encore). Ou le culte Danger Diabolik; mais là cela dépend aussi des goûts.
User avatar
beb
Machino
Posts: 1371
Joined: 18 Oct 08, 20:19

Re: Mario Bava (1914-1980)

Post by beb »

Pendragon wrote:
beb wrote:Je n'avais jamais vu de film de Mario Bava avant aujourd'hui, et j'ai probablement fait le mauvais choix pour me donner envie de continuer.
La planète des vampires est amusant pendant 5 minutes pour le coté kitsch des films de science fiction des années 60, et ensuite soporifique jusqu'à la fin.
Pas une miette de vampire, titre français abusif, et aucune scène d'horreur, vraiment plus que décevant.
En effet. Ce ne serait pas le choix que je t'aurais conseillé pour apprivoiser, disons, le caractère spécial de l'univers de Bava. Il faut dire que le temps peut faire vieillir plus rapidement certaines oeuvres que d'autres.
La Planète des vampires (Terreur dans L'Espace eut été plus juste); fait avec quatre bouts de ficelle et très peu de temps de tournage.
Le Masque du démon ou Les Trois visages de la peur eut été une meilleure approche.
Ou des titres plus amusants comme Hercule au centre de la terre (Hercule contre les vampires-titre trompeur encore). Ou le culte Danger Diabolik; mais là cela dépend aussi des goûts.
Le Hercule m'a l'air kitschissime à souhait d'après le titre au moins, mais les 3 autres sont tentants, je les mets sur ma liste.