Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Dragonball
Assistant(e) machine à café
Posts: 186
Joined: 23 May 05, 15:29

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Dragonball »

http://www.legorafi.fr/2012/10/04/ridle ... rometheus/


Evidement il s'agit d'une plaisanterie, mais elel est malheureusement tellement crédible ! :D
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33320
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Colqhoun »

julien wrote:Vous fatiguez pas, avant les fêtes, ils sortiront l'intégrale, avec une fin alternative en prime, et vous aurez tous l'air cons avec vos blu ray incomplets.
Parole de sagesse.
"Give me all the bacon and eggs you have."
monfilm
Machino
Posts: 1242
Joined: 19 Aug 08, 05:09

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by monfilm »

Prometheus c'est un peu le windows du cinéma.

(c'est bo)
ImageImage
Tout le reste est dérisoire.
Dragonball
Assistant(e) machine à café
Posts: 186
Joined: 23 May 05, 15:29

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Dragonball »

julien wrote:Vous fatiguez pas, avant les fêtes, ils sortiront l'intégrale, avec une fin alternative en prime, et vous aurez tous l'air cons avec vos blu ray incomplets.
Heu ben en fait c'est déjà le cas ! :D

Je suis passé par la FNAC est il y a déjà un coffret intégral regroupant tout les "Alien" ainsi que "Prometheus", le tout pour 50 euros !

Un prix ultra intéressant pour qui n'a pas déjà le coffret "Alien".

Mais y a t-il ne serait ce qu'une personne dans ce cas là ici ? :D
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12164
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Jack Griffin »

Dragonball wrote: Je suis passé par la FNAC est il y a déjà un coffret intégral regroupant tout les "Alien" ainsi que "Prometheus", le tout pour 50 euros !
Ah les salauds!
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12164
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Jack Griffin »

monfilm wrote:Prometheus c'est un peu le windows du cinéma.

(c'est bo)
Avec Tree of life
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Anorya »

Dragonball wrote:
julien wrote:Vous fatiguez pas, avant les fêtes, ils sortiront l'intégrale, avec une fin alternative en prime, et vous aurez tous l'air cons avec vos blu ray incomplets.
Heu ben en fait c'est déjà le cas ! :D

Je suis passé par la FNAC est il y a déjà un coffret intégral regroupant tout les "Alien" ainsi que "Prometheus", le tout pour 50 euros !

Un prix ultra intéressant pour qui n'a pas déjà le coffret "Alien".

Mais y a t-il ne serait ce qu'une personne dans ce cas là ici ? :D
Si y'a une intégrale blu-ray moi ça me tente, je ne les ai qu'en DVD les Alien... :fiou: :mrgreen:
Image
Dragonball
Assistant(e) machine à café
Posts: 186
Joined: 23 May 05, 15:29

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Dragonball »

Ah ben de toute façon en matière de DVd et de BR les plus patients sont toujours récompensé ! (Moi, évidement, je l'ai dans le cul !)

Image
Burnett
Sévèrement
Posts: 942
Joined: 11 Mar 07, 12:46

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Burnett »

Dragonball wrote:
julien wrote:Vous fatiguez pas, avant les fêtes, ils sortiront l'intégrale, avec une fin alternative en prime, et vous aurez tous l'air cons avec vos blu ray incomplets.
Heu ben en fait c'est déjà le cas ! :D

Je suis passé par la FNAC est il y a déjà un coffret intégral regroupant tout les "Alien" ainsi que "Prometheus", le tout pour 50 euros !

Un prix ultra intéressant pour qui n'a pas déjà le coffret "Alien".

Mais y a t-il ne serait ce qu'une personne dans ce cas là ici ? :D
Oui... moi ! :mrgreen:
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10059
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by odelay »

Le commentaire audio des scénaristes est très intéressant comme on pouvait s'en douter.
Beaucoup, dont moi, s'étaient interrogés sur le choix de Guy Pearce pour jouer un vieillard, ce choix est justifié par le fait que des scènes devaient être tournées avec le (vrai) Guy Pearce sans son déguisement de Jean Marais en Fantomas quand ce dernier se grime en vieux. Seulement ces scènes ont été annulées au dernier moment alors que celles déguisées avaient déjà été tournées. Par contre on ne nous dit pas pourquoi le maquillage est si pourri.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22751
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Commissaire Juve »

Toujours pas reçu mon exemplaire... grâce à ADREXO (merci Amazon) ! Et c'est pas faute de l'avoir précommandé il y a des lustres. 'tain ! il a intérêt à arriver demain. :x
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Jericho »

odelay wrote:Beaucoup, dont moi, s'étaient interrogés sur le choix de Guy Pearce pour jouer un vieillard, ce choix est justifié par le fait que des scènes devaient être tournées avec le (vrai) Guy Pearce sans son déguisement de Jean Marais en Fantomas quand ce dernier se grime en vieux. Seulement ces scènes ont été annulées au dernier moment alors que celles déguisées avaient déjà été tournées.
Ils disent quelles scènes précisément ?
Il me semble que ce moment où on le voit jeune, c'est quand David lui parle avec le casque alors que le vieux est encore en stase.
On voit le "rêve" de Weyland (qui est sur un paquebot et qui s'imagine jeune), et David vient le rejoindre en jet ski.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Image
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by monk »

J'ai revu le film hier, non sans une certaine appréhension, car je faisais parti des déçus, des frustrés, qui n'avaient quand même pas passé un mauvais moment, parce que j'avais aimé certaines scènes, la photo, l'idée de départ...
En ce qui me concerne donc, la seconde vision sauve un peu le film: pas mal de points obscures se sont éclaircis d'eux même. Des explications sont données, mais qui étaient passées à la trape lors de la première vision. C'est donc plus fluide et nettement moins obscure. Le personnage de David gagne pas mal en lisibilité, ainsi que les enjeux de chacun.
Reste bien sur un tas de trucs qui ne vont pas, dont - entre autres - : Fifield reste un personnage étonnement mal charactérisé et rétrograde, Holloway n'a pas l'étoffe de ce qu'il devrait être, Weyland et Vickers ne servent pas à grand chose, et certaines pistes sont données mais ne mènent à rien, voir créent de l'incohérence.
Le film en l'état reste assez frustrant car beaucoup de points délicats auraient pu être évités avec un peu de bon sens, mais est bien remonté dans mon estime, malgré l'amertume et le sentiment de gachis. J'ai pu profiter de ce que j'en aime et pour le coup, je le garde.


Ensuite j'ai regardé les scènes coupées, et là, on entre dans un autre niveau de frustration.
Il y atrois types de scènes coupées: 1) les scènes plus longues, qui ont été rabotées pour "gagner" en conscision 2) les scènes autonomes entièrement coupées 3 ) les scènes alternatives, qui renvoient à celles qu'on voit dans le film mais qui ont été retournées car l'approche n'est pas la même. Toutes ces scènes auraient dû avoir leur place dans le montage final, toutes m'ont semblées importantes ou interessantes, et surtout meilleures que celles concervées ! Je suis resté choqué devant les (mauvais) choix qui ont été fait. Elles n'auraient pas foncièrement changé le film mais l'auraient immédiatement amélioré. J'en retiens surtout quatre:
- L'introduction est augmentée: l'ingénieur qui se sacrifie est accompgné par d'autres, et on voit bien qu'il s'agit d'une cérémonie, de quelque chose qu'ils font: ils créeent la vie à partir de leurs gènes. On comprend mieux que par la suite, ils viennent visiter leur création, et que en l'occurence, ils ne sont pas satisfait, d'où le plan de nous détruire.
- L'attaque de Fifield: il existe un autre design pour Fifild infecté, avec un crâne qui a déjà pris une forme allongée, appelant ce que sera le design de l'alien, avec des membres plus fins. Le monstre ainsi créé est bien plus impressionnant et révélateur des effets du produit. Lorsqu'il est devant la soute, il a une position qui rappelle celle des aliens lorsqu'ils se cachent dans les murs, se déployant devant sa première victime, comme le font les aliens dans les films précédents. Superbe.
- Weyland face à l'ingénieur: dans le film, il ne fait que demander à Shaw de se taire et réclamer l'immortalité. La scène était à l'origine plus longue et Weyland explique pourquoi il veut l'immortalité: parce que lui aussi est un dieu, parce qu'il a lui aussi créé la perfection (David) et donc il mérite lui aussi l'immortalité. Il a un échange avec l'ingénieur, chose qui n'existe pas dans le film, le rendant plus interessant, et justifiant un peu mieux la réaction de l'ingénieur.
- Les explications entre Shaw et Holloway: dans le film, Holloway ramène un rose, et on a droit à une scène très mélo, avec Shaw qui ne peut pas avoir d'enfant blablabla. Hors la version alternative propose tout autre chose: il y a en fait une dispute violente, et Holloway explique plus amplement pourquoi il est déçu, rendant son comportement plus crédible et cohérent. Il n'y a pas le cliché - inutil et vain - de la femme stérile.

Ce film est un cas d'école, ou comment passer à coté du grand film de SF de la décénnie à cause d'un manque de bon sens évident.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22751
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by Commissaire Juve »

Mine de rien, tu spoiles à mort (pense à ceux qui n'ont toujours pas vu le film). :mrgreen:

Je me le suis repassé 3 fois et, perso, je reste définitivement dans le camp des "ravis de la crèche" (à deux trois insatisfactions près). L'arrivée sur la planète et l'exploration... la séquence chirugicale... la dernière partie (confrontation avec "bip" et le climax)... ça suffit à faire mon bonheur.

Et je trouve effectivement que certaines scènes coupées apportent beaucoup de cohérence à l'histoire (quelle erreur de les avoir enlevées). En comparant la version salle et ce que le film aurait pu être, on mesure vraiment l'importance du montage. Du reste, à présent, je me suis fait mon propre "spectacteur's cut" dans ma tête.
Last edited by Commissaire Juve on 7 Oct 12, 15:02, edited 2 times in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Prometheus (Ridley Scott - 2012)

Post by monk »

Commissaire Juve wrote: Du reste, à présent, je me suis fait mon propre "spectacteur's cut" dans ma tête.
C'est exactement ça ! :D