The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Barry Egan
Machino
Posts: 1320
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Barry Egan »

Mama Grande! wrote:
Dirk Diggler wrote:C'est sûr, le style est moins flashy, mais je trouve l'ouverture de "Batman & Robin" très réussie dans son genre, emblématique du ton "décomplexé" du film. A vrai dire, les péripéties invraisemblables s'enchainent avec si peu de répit que j'ai eu du mal à retenir mon souffle. Le tout sans musique qui te tape sur le système comme chez Nolan. Tout compte fait, tu viens de me convaincre que la scène d'ouverture de "Batman & Robin" est plus réussie que celle de "The Dark Knight Rises", qui fait plus partie d'un programme, d'un script, alors que celle du Schumacher c'est des gars qui sont devenus fous en la tournant et qui ont rajoutés plein de trucs au fur et à mesure. Et puis, j'adore les jeux de mots débiles de Mr Freeze :arrow:
La musique n'est pas aussi lourdement employée certes, mais les couleurs et l'infame débilité du reste ont eu raison de moi au bout d'une demi heure (même pris en tant que nanard ça marche pas). En gros, tu parles du Nolan comme d'un film d'action raté (je ne suis pas loin de penser la même chose), et du Schumacher comme d'un nanard décomplexé marrant si pris au 58ème degré. Pourquoi pas, mais je ne trouve pas ça comparable pour autant. Pourquoi pas le comparer à une comédie romantique avec Julia Roberts pendant que tu y es :o
C'est comparable, parce que c'est "Batman". Enfin, quoique, pas vraiment, puisque maintenant c'est "The Dark Knight" qui évite la référence au kitsch 60s. Je trouve ça plutôt ironique de devoir se cacher derrière une icône populaire pour faire des films "à propos". "La guerre des étoiles" a vraiment tout pourri dans son sillage.

Je présente mes excuses à tous les membres du forum pour mes comparaisons incongrues.
Image
Blue
subMarine
Posts: 5406
Joined: 13 Sep 06, 13:32

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Blue »

Mama Grande! wrote:
Blue wrote:Le climax de cette trilogie "Batman" réalisée par Christopher Nolan, c'est la mort de Rachel Dawes.
Justement, c'est sensé être le climax. Mais quand j'avais vu TDK, j'avais trouvé cet événement traité de manière complètement anecdotique. C'est symptomatique du film: pas d'échelle d'importance entre les événements, tout doit en mettre plein la vue, chaque scène doit être un sommet, pas de place pour le temps mort, la respiration, pourtant nécessaire pour bâtir un climax...résultat, la mort d'un personnage important ne dégage aucune émotion, et le film finit par ressembler à une série télé compressée
Pour ma part je n'ai pas grand chose à reprocher à l'enchaînement d'événements de "The Dark Knight" qui me semble réussi (course poursuite haletante entre Batman et le Joker / arrestation puis emprisonnement du Joker / évasion du Joker en forme de gros coup d'éclat avec dans la foulée le choix de sauver Rachel ou Harvey).
Ce que je pointe du doigt dans tout ce qui suit ce climax (et donc dans l'intégralité de "The Dark Knight Rises"), c'est l'absence de catharsis, ou si tu veux de l'absence d'un moyen pour Bruce Wayne de se purger véritablement de ce qu'il a subi. Il laisse le Joker en vie et ce n'est pas lui qui se débarasse de Bane. Frustration.

Mais en même temps, la trilogie de Nolan n'aurait pas connu le même succès public si elle avait suivi une structure narrative façon "Chiens de Paille"...
Mon top éditeurs : 1/Carlotta 2/Gaumont 3/Studiocanal 4/Le Chat 5/Potemkine 6/Pathé 7/L'Atelier 8/Esc 9/Elephant 10/Rimini 11/Coin De Mire 12/Spectrum 13/Wildside 14/La Rabbia-Jokers 15/Sidonis 16/Artus 17/BQHL 18/Bach
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 12825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by hellrick »

J'ai presque lu (en tout cas survolé) toutes les pages...

Le film? excellent. Un quasi chef d'oeuvre. Au moins du niveau des 2 premiers (qui d'ailleurs forment un tout donc c'est assez inutile de se demander si le 3 est meilleur que le 2, difficile d'en isoler un).

Voilà. le film le plus bandant de l'année après The Avengers.
Un bon gros 9/10. En VF et avec un entracte de 10 minutes (comme toujours en Belgique du moins à Mons) et une bonne demi-heure de pub avant (comme toujours en Belgique du moins à Mons).

Donc excellent. excellent. excellent.
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40885
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Rockatansky »

G.T.O wrote:
Rockatansky wrote: Des le départ on sent que tu adhères au concept des super héros, quelle condescendance dans ton message pour ceux qui aiment prendre au sérieux ces films, je comprends parfaitement qu'on n'adhere pas au style pas toujours réussi de Nolan, mais un tel mépris pour ceux qui aiment ça je n'ai qu'à dire bravo, il faut qu on se pignole un peu contre un arbre pour qu on puisse être pris au sérieux ?

Pas besoin. :wink:
Faut-il préciser que je critique la démarche de Nolan et non les fans ? Il ne faut pas être aussi littéral. Je désigne un public hypothétique, idéal auquel Nolan s'adresse. Je ne peux pas être plus clair. Question de ressenti : moi, j'ai l'impression que Nolan me prend pour un âne, je le dis. That's all !
C'est quand même du public que tu parles, désolé si je m'attaches aux mots, mais à un moment quand je veux dire que Nolan me prend pour un âne je dis qu'il me prend pour un âne, je ne dis pas que c'est un film pour mec qui en ont et qui prennent ça très au sérieux, ce qui n'a d'ailleurs rien à voir.
La preuve que tu pourrais être plus clair.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4298
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by G.T.O »

Dunn wrote: La critique de G.T.O. m'a achevé tellement on est pris pour des gamins si on adore ce film...Demi-Lune est resté humble même si il n'a rien aimé ce que je ne comprends toujours pas...c'est quand même pas pire que Transformers :|
Tout est question de point de vue. :wink:
Transformers affiche clairement cet aspect foutraque, bordélique, dégénéré. Il ne le cache pas; ce qui le rend a priori moins sérieux. Au contraire, Christopher Nolan exige que l'on prenne son oeuvre au sérieux. Ce ton sentencieux, solennel qu'il confère à ses films donne l'impression d'une profondeur. Son cinéma a l'air plus respectable. Mais, au fond, pourquoi le devrait-on ? On peut trouver ces scènes sentimentales, de réflexion, par manque de légèreté, ridicules.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40885
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Rockatansky »

C'est clair qu'en optant pour une approche définitivement sérieuse Nolan s'expose à des attentes plus fortes et donc des critiques plus grandes, c'est le jeu.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4298
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by G.T.O »

Rockatansky wrote: C'est quand même du public que tu parles, désolé si je m'attaches aux mots, mais à un moment quand je veux dire que Nolan me prend pour un âne je dis qu'il me prend pour un âne, je ne dis pas que c'est un film pour mec qui en ont et qui prennent ça très au sérieux, ce qui n'a d'ailleurs rien à voir.
La preuve que tu pourrais être plus clair.

C'est une manière d'illustrer mon propos. Ce public, en tant que tel, n'existe pas. C'est le public auquel Nolan semble s'adresser. Je spécule sur ses intentions. Y a pas de quoi s'émouvoir, après tout, nous le faisons chaque jour à propos des pubs et de leur coeur de cible. Je ne distingue pas Batman d'une campagne pub. Après que tu consommes ces produits visés par lesdites pubs, je ne vois rien à redire.En un mot, je critique la façon dont Nolan, Warner et ses ayants droits, voient et traitent leur coeur de cible.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by AtCloseRange »

G.T.O wrote:
Rockatansky wrote: C'est quand même du public que tu parles, désolé si je m'attaches aux mots, mais à un moment quand je veux dire que Nolan me prend pour un âne je dis qu'il me prend pour un âne, je ne dis pas que c'est un film pour mec qui en ont et qui prennent ça très au sérieux, ce qui n'a d'ailleurs rien à voir.
La preuve que tu pourrais être plus clair.

C'est une manière d'illustrer mon propos. Ce public, en tant que tel, n'existe pas.
T'es pas allé sur imdb ou Allociné depuis longtemps...
Image
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40885
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Rockatansky »

Tu vois, tout de suite c'est plus clair quand c'est moins imagé.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4298
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by G.T.O »

AtCloseRange wrote:
G.T.O wrote:

C'est une manière d'illustrer mon propos. Ce public, en tant que tel, n'existe pas.
T'es pas allé sur imdb ou Allociné depuis longtemps...
C'est vrai, il doit bien exister quelque part... :mrgreen:
User avatar
Barry Egan
Machino
Posts: 1320
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Barry Egan »

Dunn wrote: La critique de G.T.O. m'a achevé tellement on est pris pour des gamins si on adore ce film...Demi-Lune est resté humble même si il n'a rien aimé ce que je ne comprends toujours pas...c'est quand même pas pire que Transformers :|
On parle de films où un gars se déguise en chauve-souris pour combattre le mal. C'est pas aussi fantaisiste que des robots venus de l'espace pour venir se foutre sur la gueule chez nous, mais quand même. On est loin des "Raisins de la colère" sur le plan du réalisme.

En fait, le problème des Batman de Nolan, c'est qu'ils pourraient clairement se passer de Batman, et tenir le même propos avec un vigilante habillé normalement.

Ma critique sans nuances de la page 16 ne laisse aucune place aux... nuances justement, et j'ai oublié de mentionner que certains moments m'ont plu, la première apparition de Batman quand il revient après 8 ans d'absence, le combat Bane/Batman, tout ce qui impliquait Catwoman, les passages où Bruce Wayne tente de s'évader de la prison, mais j'ai été trop abasourdi par les raccourcis (la prison a l'air d'être située nulle part, ça pourrait être une belle métaphore de l'enfer, mais dans le contexte, ça tranche avec la précision habituelle) et surtout la musique qui ponctue tout et n'importe quoi. A un moment, John Blake va pour rentrer dans le bus avec les gosses, et par dessus, tu as ce Stravinsky du pauvre qui se déchaine sans rapport avec l'évènement à l'image. J'ai essayé de passer par-dessus, mais c'est un choix formel déplorable. Je suis d'avis que ce boucan abominable qu'on essaie de faire passer pour une bande d'accompagnement d'images a volontairement été plaqué sur le film, d'autant plus que pendant le combat Bane/Batman, il est totalement absent. Si quelqu'un a une idée sur le sens que peut avoir ce choix, je dis pas le choix du silence pendant cette scène, mais le rapport entre le bordel du reste et le silence de celle-là, je serai reconnaissant qu'il la partage. J'ai pas compris en fait pourquoi entre deux moments de Zimmer hystérique on a droit à cet oasis de tranquillité. Bref, voilà, moi qui voulait nuancer, j'en reviens aux mêmes points qu'il y a deux pages.

Je profite que je suis en train d'écrire pour marquer aussi ma désapprobation quant à la présence trop prononcée de John Blake, il est peut-être ce vigilante sans masque dont Nolan aurait aimé nous conter l'histoire si le manque d'audace des majors et le peu de curiosité du grand public d'aujourd'hui ne l'avaient pas poussé à agir sous le déguisement des "franchises". Mais dans un "Batman", je veux voir Batman, pas un modeste policier aussi efficace soit-il. Ce qui est sympa dans "The Dark Knight" pas Rises, c'est qu'à la fin, Batman sort des gadgets contestables et les utilise sans scrupules, mais c'était quand même lui qu'on voyait à l’œuvre. Dans ce dernier épisode, Batman travaille plus en équipe, plus en cohésion avec les autres, c'est bien aussi, mais ça se fait trop au détriment de sa présence à l'écran. Moi, je préfère quand on voit Batman faire des trucs incroyables, planer avec sa cape, sortir sa Batmobile et cogner les méchants. Dans les deux premiers Nolan, le Tumbler et le Pod sont absolument fascinants, mais là, le voir voler avec le Bat, ça m'a pas fait le même effet, parce qu'il n'est jamais confronté à quelqu'un d'autre dans les airs. Malgré toute la tension offerte par les évènements au sol, c'est quand même dommage de pas avoir eu droit à un moment de bravoure avec le Bat comme avec le Tumbler et le Pod dans les deux premiers.
Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14403
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Demi-Lune »

Blue wrote:Ce que je pointe du doigt dans tout ce qui suit ce climax (et donc dans l'intégralité de "The Dark Knight Rises"), c'est l'absence de catharsis, ou si tu veux de l'absence d'un moyen pour Bruce Wayne de se purger véritablement de ce qu'il a subi. Il laisse le Joker en vie et ce n'est pas lui qui se débarrasse de Bane. Frustration.
Très intéressante ta remarque, Blue. Mais ce que tu déplores sur le plan de la dramaturgie, ça me paraît être consubstantiel au personnage de Batman. Cette impossibilité de se purger, comme tu dis. L'enfermement de Batman dans ses éternels démons, c'est ça son moteur. Cela donne un personnage qui évolue peu sur le plan psychologique sur trois films, mais un personnage qui me semble correspondre à ce qu'il doit être : un mec qui encaisse et serre les dents, et se mure dans ses principes et les ténèbres de sa solitude ("pas de coup de feu, pas de mort", rappelle-t-il à Catwoman dans le film). La catharsis implique une régénération, une purification salvatrice, ce qui semble hors d'atteinte voire impossible pour un personnage comme Bruce Wayne (et là, même s'ils ont clairement manqué de couille sur la conclusion, les Nolan ont cependant été assez malins de laisser planer un semblant d'ambiguïté pouvant aussi bien satisfaire les optimistes que les pessimistes). En termes de construction dramatique, Nolan semble, à mon sens, nettement moins chercher à ce que Bruce Wayne obtienne une paix intérieure sans cesse dérobée (comme il le dit à Alfred, c'est impossible, il ne pourra jamais tourner aucune page) qu'à ce que son doppelgänger cuirassé, Batman, retrouve la flamme nécessaire pour triompher. D'où la séquence du puits dont l'allégorie est bien chargée.

D'ailleurs même si Wayne se libère de lui-même dans la séquence du puits-prison, cette épreuve ne constitue pas spécialement pour lui une catharsis dans le sens où il sortirait du trou, au propre comme au figuré, purgé de ses passions. Au contraire, cette épreuve lui ré-enseigne tout ce qu'il doit être, la flamme qui doit s'incarner en Batman. Ce personnage est condamné à ruminer, à ressasser ses échecs et ses démons en permanence, parce que c'est ainsi qu'il tire sa force, qu'il se (re)lève ou brille ("Rises"). Mais c'est quelque chose que, malheureusement, Nolan n'illustre pas très bien (toujours cette carence d'incarnation, d'émotion, de souffle) dans son film alors que c'est pourtant censé être tout l'axe narratif.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40885
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Rockatansky »

Dirk Diggler wrote:En fait, le problème des Batman de Nolan, c'est qu'ils pourraient clairement se passer de Batman, et tenir le même propos avec un vigilante habillé normalement.
C'est le parti pris de Nolan de faire de Batman un héros "crédible".

Dirk Diggler wrote: Je profite que je suis en train d'écrire pour marquer aussi ma désapprobation quant à la présence trop prononcée de John Blake, il est peut-être ce vigilante sans masque dont Nolan aurait aimé nous conter l'histoire si le manque d'audace des majors et le peu de curiosité du grand public d'aujourd'hui ne l'avaient pas poussé à agir sous le déguisement des "franchises". Mais dans un "Batman", je veux voir Batman, pas un modeste policier aussi efficace soit-il.
Parce que John Blake est le successeur, tout le film tend vers ça. J'ai même pensé que le passage de témoin se ferait avant la fin du film.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Gounou »

Demi-Lune wrote:qu'il se (re)lève ou brille ("Rises")
Tu confonds avec Mario Sunshine, là :mrgreen:
Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14403
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Demi-Lune »

Gounou wrote:
Demi-Lune wrote:qu'il se (re)lève ou brille ("Rises")
Tu confonds avec Mario Sunshine, là :mrgreen:
Fuck. :mrgreen: