A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48606
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by Flol »

gnome wrote:
Ratatouille wrote:Tandis que l'autre, c'est juste une accumulation de scènes grotesques, le tout enrobé dans un propos hyper prétentieux.
A aucun moment, je n'ai trouvé qu'il y avait accumulation contrairement à la deuxième partie de Martyrs par exemple qui n'est qu'accumulation. Il y a une respiration entre les scènes, Milos rentre chez lui, s'interroge sur Vulkmir etc... Le film respire. C'est du moins comme ça que je l'ai vu. On est loin d'un film claustrophobique où un type ferait subir les pires sévices non stop dans une même pièce comme a l'air d'être ce Snuff 102 dont parle Outerlimits.
Oui ok, j'ai peut-être un poil exagéré...mais ce que je voyais me révulsait tellement (pourtant, je suis loin d'être prude en matière de gore...), que j'en ai eu une impression de bête accumulation.
gnome wrote:On est loin d'un film claustrophobique où un type ferait subir les pires sévices non stop dans une même pièce comme a l'air d'être ce Snuff 102 dont parle Outerlimits.
Ça me fait aussi penser à un film japonais que Mad Movies a sorti il y a quelques temps : Grotesque, un film qui porte très bien son nom :
http://www.mad-movies.com/Articles_DVD_ ... DU_MOIS_25
Totalement sans intérêt et et d'une immense connerie. Ce genre de torture-porn, ça ne devrait même pas exister (mais ça doit exciter les Japonais).
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2741
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by Outerlimits »

Ma foi ce "Grotesque" me semble bien pire que "A serbian film", malgré qu'il ne se concentre que sur 2 protagonistes.
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19482
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by gnome »

Ratatouille wrote:Ça me fait aussi penser à un film japonais que Mad Movies a sorti il y a quelques temps : Grotesque, un film qui porte très bien son nom :
http://www.mad-movies.com/Articles_DVD_ ... DU_MOIS_25
Totalement sans intérêt et et d'une immense connerie. Ce genre de torture-porn, ça ne devrait même pas exister (mais ça doit exciter les Japonais).
Je ne l'ai pas vu, mais ça ne me tente absolument pas. Ce genre n'est vraiment pas ma tasse de thé. Ici, je n'ai pour ainsi dire pas eu l'impression d'avoir affaire à un torture porn. Alors, certes, les situations décrites sont extrêmes, mais il ne ma pas semblé qu'on s'appesantissait dessus. La première fois qu'il est mis face à la blonde qu'on force à frapper, il ne la frappe qu'une fois grand maximum deux. Ça ne dure pas. C'est la première fois qu'il y a de la violence et c'est à 43 minutes de film ! Et Milos dit directement qu'il n'est pas d'accord de frapper une femme. La suite, ce sera sous l'emprise de la drogue et contre son gré et dieu sait ce qu'il va faire contre son gré. Le plus terrible, c'est finalement de voir cet homme s'effondrer à mesure qu'il se rappelle ce qui s'est passé, d'autant qu'il n'était pas consentant. La séquence vaguement choc plus tard, c'est quand on le met face à la fille nue qui a visiblement été tabassée. Là encore, on ne voit aucune violence. Puis on a la fameuse séquence du bébé plus suggérée qu'autre chose. Si le principe est ignoble, on ne montre rien et la scène est là pour montrer quels sont les desseins de Vulkmir. On est à 55 min. Puis on a la scène de la décapitation 10 minutes plus tard. On est loin de l'accumulation !
Spoiler (cliquez pour afficher)
Il reste la mort de son amie actrice porno vue au travers du caméscope et le final il est vrai dantesque mais là, ceux qui souffrent l'ont bien cherché hormis les deux violés.
Psychologiquement et moralement, ce qui se passe est ignoble, mais ça l'est tout autant pour le héros qui finira détruit pas cette expérience qu'il a voulu fuir ! On va dire que je m'acharne sur ce film, mais ce n'est pas comme dans Martyrs où à aucun moment, on ne dit que c'est mal ce qui se passe. On assiste au massacre d'une femme pour des raison fumeuses point. Ici, on ne peut que s'indigner comme le héros et il ne m'a pas semblé que le réalisateur et son scénariste aient fait ça pour se dédouaner et dire, on vous montre des horreurs, mais on c'est pas bien. D'un côté, il y a une réflexion sur cette idée que le monde a de plus en plus besoin d'extrême incarnée par Vulkmir. De l'autre, on a l'histoire de la descente aux enfers d'un gars pris dans une spirale dont il n'est pas maître. Alors, si le réalisateur, veut fustiger les extrêmes, pourquoi est-il allé dans l'extrême ? On a fait le même procès à Funny games.
Image
User avatar
locktal
Assistant opérateur
Posts: 2328
Joined: 19 Mar 11, 01:03
Liste DVD
Location: Dijon

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by locktal »

Outerlimits wrote:Ma foi ce "Grotesque" me semble bien pire que "A serbian film", malgré qu'il ne se concentre que sur 2 protagonistes.
Grotesque est souvent très complaisant, mais au moins il ne se veut pas une soi-disant critique de la société (ce qui est le cas de A Serbian film, selon les déclarations du réalisateur Srdjan Spasojevic).

Ce que je trouve déplaisant dans A Serbian film, c'est cette volonté de justifier des images complaisantes et gratuites par une parabole politique douteuse que j'ai du mal à entrevoir...

Au moins, dans Grotesque, il n'y a pas de justification au spectacle proposé par Koji Shiraishi. Cela n'en fait pas pour autant un bon film, loin de là...
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19482
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by gnome »

On est bien d'accord... la parabole politique... :roll:
Image
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2741
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by Outerlimits »

En allant dans l'Espace Culturel Leclerc de mon bled, je suis tombé sur "Grotesque" (je ne l'ai point acheté) mais j'ai regardé quand même la jaquette.
Au dos, il y avait marqué ceci :
"EXCLUSIVEMENT RESERVE A UN PUBLIC AVERTI DE PLUS DE 16 ANS.
Ce film comporte des scènes d'extrême violence, d'humiliation et d'horreur qui peuvent entrainer des troubles chez un public sensible. Il est de la responsabilité des adultes de veiller à ce qu'aucune personne de moins de 16 ans ne puisse visionner ce programme."

Cette mise en garde ressemble autant à un avertissement qu'à un message racoleur censé du même coup attirer les ados en manque de sensations fortes. :o (en gros c'est : "on peut pas nous attaquer car on a prévenu plus que de raison, mais c'est en même temps cette interdiction qui va bien attirer la clientèle, y compris et surtout les ados : bref, d'une pierre 2 coups !")

Ca me rappelle l'époque bénie des vidéoclubs des 80s, avec la célèbre collection horrifique René Château, et les accroches bien racoleuses de celui-ci pour attirer les ados dont je faisais partie et qui voulaient transgresser les interdits, et avoir la bonne dose d'adrénaline tant recherchée : "Les classiques de l'horreur et de l'épouvante", "Les films que vous ne verrez jamais à la télévision", "Strictement interdit aux moins de 18 ans"... :o
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19482
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by gnome »

Sans compter les merveilleuses accroches Néo publishing notamment pour la collection cannibales... :lol:
Image
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2741
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by Outerlimits »

Tout à fait, genre "interdit dans 59 pays" ou encore "Attention : ce film contient des scènes de nudité et de violence qui..et palali et palalère..." :lol:
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by hellrick »

locktal wrote:
Outerlimits wrote:Ma foi ce "Grotesque" me semble bien pire que "A serbian film", malgré qu'il ne se concentre que sur 2 protagonistes.
Grotesque est souvent très complaisant, mais au moins il ne se veut pas une soi-disant critique de la société (ce qui est le cas de A Serbian film, selon les déclarations du réalisateur Srdjan Spasojevic).
Grotesque c'est d'un ennui :(

Dans le genre je préfère quand même Guinea Pig 2...ce que j'ai trouvé de plus extreme en japonais c'est Red Room, même si il en montre moins que les films précités je trouve qu'il va incroyablement loin dans l'abject
http://bis.cinemaland.net/html/movies/red-room.htm

Enfin tous ces films n'ont quand même pas beaucoup d'intérêt :|
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
locktal
Assistant opérateur
Posts: 2328
Joined: 19 Mar 11, 01:03
Liste DVD
Location: Dijon

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by locktal »

Oui, j'aime assez Guinea Pig 2 et Red room moi aussi, qui atteignent une sorte de point-limite, mais j'avoue ne pas être malgré tout un grand fan de ce type de films qui sont souvent gratuits et complaisants dans ce qu'ils montrent.

Ce n'est pas vraiment ma tasse de thé, même si de temps en temps ça ne me gêne pas d'en regarder...

Au niveau purement cinématographique, cela reste très pauvre, tout de même. Cela joue surtout sur le côté choc...
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48606
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by Flol »

hellrick wrote:Enfin tous ces films n'ont quand même pas beaucoup d'intérêt :|
J'irais même jusqu'à dire que c'est un peu le degré zéro du cinéma. Avec ce Grotesque, j'avais vraiment l'impression d'être face à un énorme océan de vide.
Mais bon, si ça fait bander les Japonais et les pervers...
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19482
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by gnome »

Ratatouille wrote:
hellrick wrote:Enfin tous ces films n'ont quand même pas beaucoup d'intérêt :|
J'irais même jusqu'à dire que c'est un peu le degré zéro du cinéma. Avec ce Grotesque, j'avais vraiment l'impression d'être face à un énorme océan de vide.
Pour ce que j'en ai vu, je dois bien avouer que c'est l'impression que ça me donne. Aucune envie de le voir, non pour son côté extrême, mais pour son côté totalement inintéressant.

Mais pour revenir à A Serbian film, que penses-tu de ma réponse à ta remarque :
Ratatouille wrote:Oui ok, j'ai peut-être un poil exagéré...mais ce que je voyais me révulsait tellement (pourtant, je suis loin d'être prude en matière de gore...), que j'en ai eu une impression de bête accumulation.
gnome wrote: Ici, je n'ai pour ainsi dire pas eu l'impression d'avoir affaire à un torture porn. Alors, certes, les situations décrites sont extrêmes, mais il ne ma pas semblé qu'on s'appesantissait dessus. La première fois qu'il est mis face à la blonde qu'on force à frapper, il ne la frappe qu'une fois grand maximum deux. Ça ne dure pas. C'est la première fois qu'il y a de la violence et c'est à 43 minutes de film ! Et Milos dit directement qu'il n'est pas d'accord de frapper une femme. La suite, ce sera sous l'emprise de la drogue et contre son gré et dieu sait ce qu'il va faire contre son gré. Le plus terrible, c'est finalement de voir cet homme s'effondrer à mesure qu'il se rappelle ce qui s'est passé, d'autant qu'il n'était pas consentant. La séquence vaguement choc plus tard, c'est quand on le met face à la fille nue qui a visiblement été tabassée. Là encore, on ne voit aucune violence. Puis on a la fameuse séquence du bébé plus suggérée qu'autre chose. Si le principe est ignoble, on ne montre rien et la scène est là pour montrer quels sont les desseins de Vulkmir. On est à 55 min. Puis on a la scène de la décapitation 10 minutes plus tard. On est loin de l'accumulation !
Spoiler (cliquez pour afficher)
Il reste la mort de son amie actrice porno vue au travers du caméscope et le final il est vrai dantesque mais là, ceux qui souffrent l'ont bien cherché hormis les deux violés.
Psychologiquement et moralement, ce qui se passe est ignoble, mais ça l'est tout autant pour le héros qui finira détruit pas cette expérience qu'il a voulu fuir ! On va dire que je m'acharne sur ce film, mais ce n'est pas comme dans Martyrs où à aucun moment, on ne dit que c'est mal ce qui se passe. On assiste au massacre d'une femme pour des raison fumeuses point. Ici, on ne peut que s'indigner comme le héros et il ne m'a pas semblé que le réalisateur et son scénariste aient fait ça pour se dédouaner et dire, on vous montre des horreurs, mais on c'est pas bien. D'un côté, il y a une réflexion sur cette idée que le monde a de plus en plus besoin d'extrême incarnée par Vulkmir. De l'autre, on a l'histoire de la descente aux enfers d'un gars pris dans une spirale dont il n'est pas maître. Alors, si le réalisateur, veut fustiger les extrêmes, pourquoi est-il allé dans l'extrême ? On a fait le même procès à Funny games.
Image
wontolla
mon curé chez les forumistes
Posts: 6923
Joined: 14 Mar 10, 14:28
Liste DVD
Location: Bruxelles

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by wontolla »

J'avais chopé sur ce titre il y a plusieurs mois, échangeant à ce sujet du fait d'une confusion entre A Serbian film et Serbis.

Je n'aime pas du tout les films d'horreur et n'ai jamais tâté de Saw ou Hostel, par exemple, rien qu'à lire les synopsis.
Même pour Alien que j'ai acheté, j'attends encore avant de m'y mettre.
Déjà, mercredi, dans Detachment, je trouvais l'histoire du chat traumatisante !!!! :oops:


Si ce n'était l'écho de Gnome a qui j'accorde beaucoup de crédit, et malgré la critique initiale de Jordan White, je ne me serais pas procuré A Serbian film !
Il est arrivé hier en version intégrale (DVD/BR).

J'ai opté pour une vision du DVD sur l'écran de mon Imac ne voulant aps me taper des images BR sur un écran de 3 mètres, quitte à revoir le film par après.

Avec le luxe de précautions oratoires, enfin scripturaires, prises ici au sujet de ce film l'effet en a été atténué même si je conviens de ses aspects sordides.
C'était en début d'après-midi.

N'empêche, la nuit, j'ai fait des cauchemars. J'ai rêve de multiples décapitations !!!!
Rien de porno, rien de sexuel et en réalité, je me suis rendu compte aucun lien avec A serbian film.
Ce qui trottait dans ma tête, c'était la saga Dexter. J'en suis à la cinquième saison et j'avais visionné les épisodes 3 et 4 avant de me coucher.
Et l'aspect plus "réaliste" de cette série avait finalement eu plus raison de moi que le très controversé film de Srdjan Spasojevic :( !
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by Jordan White »

Bonsoir wontolla,

Chapeau quoiqu'il en soit pour la curiosité dont tu fais preuve pour découvrir des films totalement différents.
Après qu'ils soient bons ou mauvais est un autre problème, mais j'aime beaucoup ta démarche.

wontolla wrote:Je n'aime pas du tout les films d'horreur et n'ai jamais tâté de Saw ou Hostel, par exemple, rien qu'à lire les synopsis.
Je t'encourage vivement à découvrir les Hostel, le 1er prend justement son temps pour démarrer -avec une introduction mémorable dans un faux coffeeshop reconstitué- et il n'y a guère que le final qui risque d'un peu te remuer, mais j'adore les deux volets, en particulier le deuxième pour son ambiance et ses recherches formelles (l'utilisation des écrans multiples lors d'une scène cruciale, la scène des bains suivant les pas de la jeune héroïne de l'histoire, tout le final). Ce sont parmi mes films d'horreur préférés des années 2000 et plus exactement de la deuxième moitié des années 2000. Dans le premier volet, j'aime beaucoup Barbara Nedeljakova. C'est le genre de film que j'affectionne dans la série B. Tout comme Zombie Strippers (que je ne peux également que t'encourager à découvrir).
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
En ce qui concerne Saw, j'ai lâché la série au bout du premier volet, l'ayant trouvé particulièrement mauvais. Autant je trouvais de l'intérêt à Hostel (même si le film a aussi des défauts) autant j'en recherche encore pour Saw.

Même pour Alien que j'ai acheté, j'attends encore avant de m'y mettre.

Classique de l'horreur et de la science-fiction.

N'empêche, la nuit, j'ai fait des cauchemars. J'ai rêve de multiples décapitations !!!!
Ca je l'entends parfaitement, car il s'agit pour moi de la scène la plus cruelle du film.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
wontolla
mon curé chez les forumistes
Posts: 6923
Joined: 14 Mar 10, 14:28
Liste DVD
Location: Bruxelles

Re: A Serbian Film (Srdjan Spasojevic - 2010)

Post by wontolla »

Jordan White wrote:
Wontolla wrote:N'empêche, la nuit, j'ai fait des cauchemars. J'ai rêve de multiples décapitations !!!!
Ca je l'entends parfaitement, car il s'agit pour moi de la scène la plus cruelle du film.
Je lis bien, mais, paradoxalement, c'est Dexter qui fut à la base des cauchemars (enfin, quelques épisodes de la saison 5) mais peut-être qu'il y a eu un effet de "boost" à cause de A serbian film!
Last edited by wontolla on 16 Jun 12, 09:16, edited 1 time in total.