La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4612
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by angel with dirty face »

Un grand western. Voila ce que j'écrivais le mardi 1er avril 2008 dans la rubrique Les Westerns 2ème partie :
angel with dirty face wrote:Suite de mon cycle Western + hommage à Richard Widmark.

Image

Encore une petite merveille éditée par Sidonis : Yellow Sky (1948) de William A. Wellman dont on apprend dans les bonus que le film est sorti deux fois en France (à deux périodes différentes) et sous deux titres La Ville Abandonnée et Nevada. Un film avec quelques longueurs au départ qui à aucun moment ne desservent le film. Au contraire, ça permet à William A. Wellman de faire monter la tension dramatique et la seconde partie du film est monumentale. Richard Widmark [..] éblouissant face à Gregory Peck, lui vole la vedette (ce constat n'engage que moi). Un bémol cependant sur une fin que je trouve assez conventionnelle (pour ne pas dire hollywoodienne) et légèrement en décalage avec le ton du film...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Surtout quand Stretch (Gregory Peck) rapporte le magot à la banque...
Mais ça n'enlève rien à la grandeur de ce film. Je suis d'accord avec Bertrand Tavernier quand il parle de sobriété...
Sinon une de mes scènes préférées du film :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Quand Stretch (Gregory Peck) parvient violemment à embrasser Constance Mae (Ann Baxter)...
A voir absolument...
someone1600
Euphémiste
Posts: 8853
Joined: 14 Apr 05, 20:28
Location: Québec

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by someone1600 »

Excellent western en effet et superbe dvd de Fox. :wink:
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by Joe Wilson »

Widmark savait vraiment habiter ce type de rôle, avec un éclat, un mystère, une ambiguité, sans tomber dans la caricature.
Il est magnétique dans La ville abandonnée, au service d'un western atypique et brillant (même si le final peut créer une frustration).
Image
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by Julien Léonard »

Joe Wilson wrote:Widmark savait vraiment habiter ce type de rôle, avec un éclat, un mystère, une ambiguité, sans tomber dans la caricature.
Il est magnétique dans La ville abandonnée, au service d'un western atypique et brillant (même si le final peut créer une frustration).
Tout à fait d'accord ! Que ce soit dans La ville abandonnée, Le jardin du diable, L'homme aux colts d'or ou, dans une moindre mesure, Le trésor du pendu, il savait tirer parti de personnages pas faciles et qu'il complexifiait par une personnalité ambigüe et jamais vouée aux stéréotypes tapageurs. Je ne me demande même pas si Le jardin du diable aurait été aussi bon sans sa prestation... Il fait un excellent tandem avec le grand Gary Cooper.

Mais dans La ville abandonnée, de toute façon, tout m'étonne : le style de mise en scène, le jeu de Gregory Peck (je ne le pensais pas aussi bon cow-boy auparavant), la fin... Un chef-d'oeuvre très original.
Image
cahill
Stagiaire
Posts: 2
Joined: 15 Nov 09, 11:34

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by cahill »

Je suis d'accord. C'est ce que l'on appele "une pépite" :wink:
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by monk »

Découvert hier et WOW! Voilà un film atypique et fort en avance sur son temps ! Si Peck fait du Peck et Widmark fait du Widmark (toujours avec autant d'efficacité d'ailleurs, chacun dans leur registre), l'ambience est très autre, notement grace aux fondus-enchainés qui rendent parfaitement cette impression de temps long et douloureux pour les protagonistes, rendant le film athmosphérique et éthéré; et à la limite du fantastique dans la ville en question.
Très belle mise en scène, et très belles composition du cadre, qui bien qu'en 1.37 : 1 donne l'impression d'un cinemascope (au moins dans mes souvenirs).
Vraiment remarquable. Je garde.

ET pour la peine: Convoi de Femmes ce soir !
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89192
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by Jeremy Fox »

monk wrote: ET pour la peine: Convoi de Femmes ce soir !

Ca t'apprendra !!!! :mrgreen: 8)

Tu enchaines chef-d'oeuvre sur chef-d'oeuvre :wink:
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by monk »

Jeremy Fox wrote:Tu enchaines chef-d'oeuvre sur chef-d'oeuvre :wink:
C'est ça d'arriver tout frais dans un genre quand même très riche. Plus je creuse et moins je vois le fond. En quoi...40 films, environ, je n'ai vraiment pas encore fait le tour. Youpi, en fait 8)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89192
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by Jeremy Fox »

monk wrote:
Jeremy Fox wrote:Tu enchaines chef-d'oeuvre sur chef-d'oeuvre :wink:
C'est ça d'arriver tout frais dans un genre quand même très riche. Plus je creuse et moins je vois le fond. En quoi...40 films, environ, je n'ai vraiment pas encore fait le tour. Youpi, en fait 8)
J'en ai profité pour rajouter mon avis sur Yellow Sky en page précédente du topic
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8736
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by feb »

Jeremy Fox wrote:
monk wrote: ET pour la peine: Convoi de Femmes ce soir !

Ca t'apprendra !!!! :mrgreen: 8)

Tu enchaines chef-d'oeuvre sur chef-d'oeuvre :wink:
Et demain The Ox-Bow incident :mrgreen:
Yellow Sky est un petit bijou sinon, rien d'autre à ajouter :wink:
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by monk »

feb wrote:
Et demain The Ox-Bow incident :mrgreen:
Sans vouloir trop détourner le sujet, je l'ai vu l'année dernière et j'avais peu accroché, trouvant les personnages principaux trop peu acteurs de l'action (même franchement passifs) et l'incursion de personnages sans rapport avec l'histoire m'avait fait décrocher (l'arrivée par la diligence d'une ex...).
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8736
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by feb »

monk wrote:Sans vouloir trop détourner le sujet, je l'ai vu l'année dernière et j'avais peu accroché, trouvant les personnages principaux trop peu acteurs de l'action (même franchement passifs) et l'incursion de personnages sans rapport avec l'histoire m'avait fait décrocher (l'arrivée par la diligence d'une ex...).
Je ne t'adresse plus la parole :mrgreen:
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by monk »

Raahhhhh tout de suite :mrgreen:
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33320
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by Colqhoun »

On parlait de Widmark dans un topic voisin, et du coup j'ai justement découvert aujourd'hui-même ce fameux Yellow Sky.
En l'état c'est aussi mon premier William Wellman et ce ne sera clairement pas le dernier. Parce que cette Ville abandonnée est un morceau de cinéma qui m'a laissé sans le souffle, tant on y déploie une maestria de tous les instants (y a juste la musique qui ouvre et ferme le film qui est un peu naze). Enfin, j'en fais peut-être trop, mais il y a ici un tel concentré de talents, dans la mise en scène phénoménale de Wellman, dans la photographie ciselée, affolante, de MacDonald, dans ce scénario très âpre et plein d'ambiguité, que je ne peux que m'enthousiasmer face à au résultat final. Ça m'a bluffé. Non seulement parce que le film se permet de démarrer sur un véritable morceau de bravoure avec cette traversée de la vallée de la mort, mais que tout ce qui suit est d'une parfaite intensité. Et pourtant Wellman ne cherche jamais l'épate. Tout est très économe, et lorsque l'action s'emballe un peu, tout est très rapidement expédié, sans temps mort, sans dilatation du temps, sans faux suspens. Cela pourrait avoir quelque chose d'anti-spectaculaire, mais toute l'action est amenée de telle sorte que l'on se prend ces séquences comme un coup de canon (la fusillade dans le saloon par exemple). Bref, c'est brillant et c'est en plus servi par un trio d'acteurs principaux magnifiques, non contents d'être accompagnés de seconds rôles magnifiquement écrits. Très grosse découverte. Pfiou...
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89192
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: La Ville abandonnée (William Wellman - 1948)

Post by Jeremy Fox »

Colqhoun wrote: On parlait de Widmark dans un topic voisin, et du coup j'ai justement découvert aujourd'hui-même ce fameux Yellow Sky.
Enfin, j'en fais peut-être trop...

Non non ; c'est bel et bien un chef-d'œuvre !