Budd Boetticher (1916-2001)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Lord Henry
A mes délires
Posts: 9467
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Lord Henry »

Le Courrier de L'Or (Westbound-1959)
Image

Durant la guerre de Sécession, afin d’assurer l’acheminement de cargaisons d’or destinées à financer les nordistes, le capitaine John Hayes accepte de prendre en main la compagnie de diligence Overland.
En établissant son quartier général à Julesburg, il doit faire face aux manigances d’une bande dévolue à la cause sudiste.


En 1959, cela faisait longtemps que Budd Boetticher maîtrisait son cinéma, néanmoins cette assurance stylistique ne saurait se dispenser d’un bon scénario. Westbound se trouve en ce domaine bien mal loti ; à la faiblesse des enjeux dramatiques répond l’inconsistance des personnages – à moins que ce ne soit l’inverse. Il reste cependant quelques idées ; l’agonie hors champ du fermier manchot, qui tisse un arrière-plan funèbre à de nombreuses scènes, et le personnage de Karen Steele qui éclipse tous les autres. C’est néanmoins bien peu pour compenser le sentiment prédominant d’une absence de conviction de la part d’un réalisateur pour lequel la routine fait figure d’accident de parcours.
Last edited by Lord Henry on 20 Mar 12, 10:53, edited 1 time in total.
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89192
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Jeremy Fox »

J'adore ce film mais il est évident que c'est le moins bon du cycle.
Je n'arrête pas de dire que la Warner était le cancre en matière de western ; ça se confirme encore là et, à l'occasion de The Command de David Butler dans mon parcours, ce sera encore la même chose. Avec la Warner (dans ce domaine notamment), on a très souvent l'impression de revenir sur les acquis positifs.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89192
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Jeremy Fox »

Nouveau rendez-vous sur DVDclassik avec le western du samedi. A tout seigneur, tout honneur : c'est Budd Boetticher qui ouvre le bal avec la critique de Horizons West (Le Traître du Texas) et de son DVD Sidonis
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19493
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Rick Blaine »

Jeremy Fox wrote:Nouveau rendez-vous sur DVDclassik avec le western du samedi. A tout seigneur, tout honneur : c'est Budd Boetticher qui ouvre le bal avec la critique de Horizons West (Le Traître du Texas) et de son DVD Sidonis
Un rendez-vous qui commence avec du très haut de gamme! 8)
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Julien Léonard »

Le traitre du Texas, c'est typiquement le genre de film que notre shérif national apprécie de plus en plus. Je l'ai vu une seule fois, c'était intéressant, mais j'ai quand même l'impression d'être passé à côté. A re-tenter donc !

Chronique aux petits oignons sinon, comme dirait feb. :wink: On sent l'enthousiasme.
Image
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8736
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by feb »

Julien Léonard wrote:Chronique aux petits oignons sinon, comme dirait feb. :wink: On sent l'enthousiasme.
© feb 2012 :mrgreen: Je me régale à l'avance des chroniques du samedi...
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89192
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Jeremy Fox »

feb wrote:
Julien Léonard wrote:Chronique aux petits oignons sinon, comme dirait feb. :wink: On sent l'enthousiasme.
© feb 2012 :mrgreen: Je me régale à l'avance des chroniques du samedi...
Quand ce sera moi qui signerai la critique, les textes seront évidemment conformes à ceux du parcours. La différence est qu'ils seront visibles en dehors du forum, qu'il y aura captures à foison (encore plus lorsqu'il y aura de charmantes actrices) et que le DVD sera testé. :wink:
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50697
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Roy Neary »

Jeremy Fox wrote:Quand ce sera moi qui signerai la critique, les textes seront évidemment conformes à ceux du parcours.
Ça c'est un appel du pied pour que je me mette enfin à La Prisonnière du désert... :mrgreen: :oops:
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89192
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Jeremy Fox »

Roy Neary wrote:
Jeremy Fox wrote:Quand ce sera moi qui signerai la critique, les textes seront évidemment conformes à ceux du parcours.
Ça c'est un appel du pied pour que je me mette enfin à La Prisonnière du désert... :mrgreen: :oops:
:D Mme Fox n'en peut plus d'attendre ; car sil faut qu'elle patiente jusqu'à ce que j'en arrive à l'année 56, il va falloir qu'elle ronge son frein encore un moment :mrgreen:
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by monk »

Allez, c'est reparti, et quoi de mieux qu'un Boetticher pour se remettre en selle ? Sans doute un tas d'autres, mais en tout cas, celui là m'a fait son petit effet :)

Le deserteur de Fort Alamo

Pendant la prise du Fort Alamo par les Mexicains, un groupe d'hommes tire au sort celui qui devra aller mettre leurs familles à l'abri. Glenn Ford endosse le rôle du héros qui va devoir assumer de passer pour un déserteur à l'heure de l'indépendance du Texas. Autant dire que ça na va pas être facile...
J'y ai trouvé à peu prêt tout ce que je cherchais: un film sec, tendu, direct. Ce n'est pas une surprise mais c'est toujours admirablement fait, sur un scénario solide (même si, moi, j'aurais sans doute préféré déserter que de laisser femme et enfants dans une caravane alors que rôde l'ennemi impitoyable...).
Chapeau aux actuers qui y mettent vraiment du leur: la scène de lynchage de Stroud, la bagarre dans les pattes des cheveaux et la bagarre au bord des chutes sont très brutales et assez impressionnantes.
Voilà, ravi, je garde !
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89192
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Jeremy Fox »

monk wrote:quoi de mieux qu'un Boetticher pour se remettre en selle ? !
Rien 8)
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by monk »

Jeremy Fox wrote:
monk wrote:quoi de mieux qu'un Boetticher pour se remettre en selle ? !
Rien 8)

Ha, il me semblait bien 8)
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by monk »

The cimarron kid (A feu et à sang)

Sans être tout à fait inoubliable, voilà un bon "petit" film qui m'a bien tenu sur toute la longueur. Antérieur à ses films les plus connus, The Cimarron kid ne présente pas encore tous les atouts du réalisateur, mais est déjà parfaitement maitrisé: pas de temps mort, une bonne histoire, quelques bonnes idées et aucune lassitude à l'horizon. Le budget semble assez important tant la reconstitution ne laisse rien de coté (trains, ranchs, villes etc) mais l'esprit est plus du coté de la série B de luxe, pour son urgence et son dynamisme.
Audie Murphy est tout à fait convainquant (encore une fois) avec son air à la fois inquiet et déterminé, qui correspond très bien à son personnage, qui ne se sent pas tout à fait à sa place. Les seconds rôles ne manquent pas de charisme et tout ça m'a semblé très bien équilibré.
Bref, Boetticher ne déçoit pas. Je garde :D
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19493
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Rick Blaine »

Tout pareil. Pas le meilleur Boetticher, mais une vraie réussite. :D
De toute façon, Boetticher a tant de talent qu'un film mineur chez lui éclairerai la filmographie de nombreux metteurs en scène.
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3627
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by monk »

Pas le meilleur non, mais je l'ai trouvé quand même supérieur à certains de sa série avec Scott, qui m'avait laissé sur ma faim (oui, c'est possible :oops: ). En tout cas, c'est un film à ne pas manquer pour le peu qu'on s'interesse, même de loin, à son réalisateur.