Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

The_Thing
Assistant(e) machine à café
Posts: 184
Joined: 14 Nov 08, 23:09

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by The_Thing »

Il était aussi pas mal dans Beetlejuice, évidemment on est loin d'un rôle de composition mais il a su donner au personnage amateur d'Harry Belafonte et de son Day-O, The Banana Boat Song une certaine candeur et puis aussi quand je vois les ravages du temps, mais enfin Alec regarde-toi, dans le Burton on a du mal à croire que c'est le même individu presque, stop le Miller's Time par ailleurs abusif chez toi.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45157
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by Flol »

The_Thing wrote:Il était aussi pas mal dans Beetlejuice
Disons que dans celui-ci, oui il était parfait dans le rôle du mari fadasse et gentillet. D'ailleurs, il en avait beaucoup voulu à Burton d'avoir traité son personnage (et celui de Geena Davis) de cette manière...............mais je m'éloignerais pas un p'tit peu du sujet, là ?
mannhunter
Laspalès
Posts: 15870
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by mannhunter »

Dvd dispo en kiosques à 4,99 euros:

http://www.journaux.fr/revue.php?id=148367
Evènementiel mon Chablis !
Posts: 11480
Joined: 23 Jan 04, 22:36
Location: Dans un fût de chêne

Re: Razorback (Russell Mulcahy,1984)

Post by »

mannhunter wrote:Dvd dispo en kiosques à 4,99 euros:

http://www.journaux.fr/revue.php?id=148367
J'imagine qu'il s'agit du même DVD que celui que Mad avait proposé il y a quelques années. La copie n'était pas terrible, dommage.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14350
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re:

Post by Demi-Lune »

ImageImageImage

Enfin découvert (après le trip autour de la capture d'ed il fallait bien résorber cette inculture :mrgreen: ) et ma foi j'ai passé un très bon moment.
L'amateur de ciné fantastique 80's que je suis a été comblé : le pitch tient sur un ticket de métro mais ce n'est pas du tout rédhibitoire, car ça reste très original et traité avec intelligence et savoir-faire. Dès l'ouverture, en seulement deux minutes on est dans le bain. L'épure du scénario permet à Mulcahy de porter son film par la force de sa mise en scène. Non contente d'être très maîtrisée (cadrages, sens de l'espace, travellings, découpage, et plus particulièrement la manière de rester allusif sur ce qu'on dévoile de notre phacochère affamé), elle déploie un aboutissement esthétique rangeant Razorback aux côtés d'autres films fantastiques formalistes de la même époque comme notamment Les Prédateurs. La photo orangée et bleutée de Deam Semler magnifie les étendues désertiques australiennes et rend atmosphérique l'expérience du film, ravagé par le soleil et la canicule. J'ai parfois un peu pensé à No Country for old men pour l'aspect western moderne et sensitif (c'est comme si on sentait la puanteur des carcasses et de la boue traverser les images). Les couleurs sont vraiment très belles, très chaudes, tellement éloignées de cette putain d'esthétique marron-grisâtre qu'on nous sert à la soupe maintenant. Le film ménage par ailleurs quelques surprises, que ce soient des scènes de rêves très expressives ou une avarice sur le gore qui n'altère cependant pas la violence de certaines séquences (grâce au montage et aux effets sonores, comme lorsque l'héroïne est assaillie dans sa voiture). A côté de ça Razorback reste assez prévisible dans certains de ses effets (comme avec cette greffe superficielle de blondinette romantique à l'histoire) et le final ne me semble pas forcément à la hauteur du reste du film. Il faut dire que le tandem de rednecks braconniers de kangourous m'a un peu cassé les pieds. Par ailleurs dans l'ensemble la B.O. a un peu vieilli.
Sinon, ça reste pour moi un bon film en son genre, devant beaucoup à son ambiance et à son travail visuel. D'ailleurs rétrospectivement, c'est frappant que constater que Christophe "Starfix" Gans a livré avec son Pacte des loups un film très marqué par Razorback.
mannhunter wrote:la scène onirique où le héros se retrouve seul dans l'inquiétant désert australien et se met à "tripper" sévère pendant 10 minutes fait partie du panthéon de mes scènes cultes!!
Tu serais pas un peu Marseillais, manny ? :lol: La scène en question fait grand max deux minutes. :wink:

User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15056
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Post by Watkinssien »

Le meilleur film de Mulcahy ? Probablement, même si je trouve l'ensemble faible, mais ses tentatives visuelles sont intéressantes et montraient une certaine ambition de la part de réalisateur...
Néanmoins une petite révision serait la bienvenue...
Image

Mother, I miss you :(
mannhunter
Laspalès
Posts: 15870
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Re:

Post by mannhunter »

Demi-Lune wrote:La scène en question fait grand max deux minutes. :wink:
j'inclue aussi ce qui précède (le héros qui dort, le réveil avec les ombres des arbres qui s'allongent, l'apparition du razorback au beau milieu de la meute, etc) :wink:
mannhunter
Laspalès
Posts: 15870
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Post by mannhunter »

Un beau Blu Ray pour les 30 ans du film!

http://www.umbrellaent.com.au/p-3880-ra ... u-ray.aspx

Image

(avec les mêmes bonus que la précédente édition collector, dont un doc de 75 mins par Mark Hartley le réal du récent PATRICK et les NOT QUITE HOLLYWOOD, THE WILD UNTOLD STORY OF OZPLOITATIONS FILMS et le prochain ELECTRIC BOOGALOO sur la Cannon)

Umbrella Entertainment is thrilled to announce the long awaited #BluRay release of Aussie cult classic, "#RAZORBACK"!

We have partnered with NFSA, #DDP studios and #Promoscape to produce a high quality #HD transfer this film definitely deserves. The team has worked exceptionally hard to bring to you a brand new, scene-by-scene colour graded and amazingly de-spotted master.

Complementing the newly restored transfer will be the following special features:

- JAWS ON TROTTERS: featuring interviews with director Russell Mulcahy (Highlander), producer Hal McElroy, Razorback creator Bob McCarron, composer Iva Davies and cast Judy Morris and Chris Haywood
- Audio interview with actor Gregory Harrison
- Grisly deleted scenes
- Interviews with cast and crew by Mark Hartley for "Not Quite Hollywood"
- NEW stills and poster gallery
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Post by AtCloseRange »

mannhunter wrote:Un beau Blu Ray pour les 30 ans du film!

http://www.umbrellaent.com.au/p-3880-ra ... u-ray.aspx

Image

(avec les mêmes bonus que la précédente édition collector, dont un doc de 75 mins par Mark Hartley le réal du récent PATRICK et les NOT QUITE HOLLYWOOD, THE WILD UNTOLD STORY OF OZPLOITATIONS FILMS et le prochain ELECTRIC BOOGALOO sur la Cannon)

Umbrella Entertainment is thrilled to announce the long awaited #BluRay release of Aussie cult classic, "#RAZORBACK"!

We have partnered with NFSA, #DDP studios and #Promoscape to produce a high quality #HD transfer this film definitely deserves. The team has worked exceptionally hard to bring to you a brand new, scene-by-scene colour graded and amazingly de-spotted master.

Complementing the newly restored transfer will be the following special features:

- JAWS ON TROTTERS: featuring interviews with director Russell Mulcahy (Highlander), producer Hal McElroy, Razorback creator Bob McCarron, composer Iva Davies and cast Judy Morris and Chris Haywood
- Audio interview with actor Gregory Harrison
- Grisly deleted scenes
- Interviews with cast and crew by Mark Hartley for "Not Quite Hollywood"
- NEW stills and poster gallery
J'aime moyennement le film mais pour une fois très sympa ce visuel avec ce petit côté film d'aventures des années 50.
Image
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Post by Jericho »

La jaquette est atroce.
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Post by AtCloseRange »

Lançons un sondage :mrgreen:
Image
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Post by Gounou »

kitsch et bis, bien à l'image du film donc. :mrgreen:
Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 15870
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Post by mannhunter »

AtCloseRange wrote:Lançons un sondage :mrgreen:
Comme toi je vote "pour" (l'affiche - et aussi le film-) :) mais l'affiche d'origine était bien sympa aussi...
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Post by Gounou »

Au passage, voici l'affiche qui m'a fait fantasmer le film à l'adolescence... je me demande comment je l'aurais apprécié à cette époque !

Image

Un petit côté Fright Night / A Nightmare on Elm Street... j'adorais ces affiches des années 80 avec le "Mal" qui occupe tout le ciel et la petite lueur humaine en dessous.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Image
Last edited by Gounou on 4 Apr 14, 15:20, edited 2 times in total.
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Razorback (Russell Mulcahy - 1984)

Post by AtCloseRange »

Gounou wrote:kitsch et bis, bien à l'image du film donc. :mrgreen:
Bah, en fait, je trouve que ce qui la différencie du tout venant, c'est d'aller vers une esthétique proche de celle des films d'aventures des années 50 du style les Mines du Roi Salomon (je pense à la police utilisée pour les acteurs ou même la tagline). Et finalement ça crée un contraste assez sympa avec le lettrage qui est lui typiquement 80s du titre du film.
Image