Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Grant Boyer
Doublure lumière
Posts: 334
Joined: 30 Dec 04, 20:20

Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Grant Boyer »



Grosse attente pour ma part pour le 4e volet de ce que je considère comme la meilleur franchise d'action hollywoodienne.
Je copie/colle un article que j'ai posté sur mon blog :


Pourquoi Mission: Impossible peut devenir la meilleur franchise d’action (et l’est peut être déjà) ?

Avant de parler de Mission: Impossible, parlons d’une franchise proche dans son format (le film d’action) mais diamétralement opposée dans son ambition : les James Bond.

Qu’est ce qui caractérise les James Bond ? Une uniformité dans leur réalisation et une logique scénaristique bien établie entre chaque suite. Les James Bond sont des films standardisés. Des réalisateurs s’enchaînent pour réaliser des films sans personnalité. N’importe qui pourrait être derrière la caméra. Je ne dis pas cela de manière négative, les James Bond sont des films pour artisans, pour les bons “faiseurs” de blockbuster, qui ont fait leurs preuves. Martin Campbell est à ce titre un des meilleurs réalisateurs de la franchise car il fait ce qu’on attend de lui, et il le fait bien. Mais pas de place à l’expérimentation, c’est une franchise qui cumule trop d’enjeu, trop de partie prenante pour la déléguer entièrement au réalisateur. Ce sont des films de producteurs.
Le “reboot” Daniel Craig ne contredit pas ce point. Ce rafraichissement de la série était indispensable et a été très bien fait, mais cela a simplement lancé un nouveau modèle de film James Bond qu’il va falloir imiter de suite en suite, ce que Quantum of Solace (même si moins réussie) a confirmé.

Les Mission: Impossible sont, pour leur part, des purs films de réalisateurs. La franchise constitue un vaisseau dans lequel le réalisateur aux manettes est totalement libre de donner sa vision du film d’action. Cela se fait au détriment de la logique entre chaque suite : Ethant Hunt change toujours de style, de partenaire, d’amis… Parce que cela n’a aucune importance. Le personnage constitue un MacGuffin qui permet au réalisateur de faire son Mission: Impossible. Ainsi, chaque film porte la marque indélébile de son créateur. Ce n’est pas un hasard si de grand réalisateur se cache derrière chaque film. Pas de place pour les “faiseurs” ici, mais pour les auteurs.

Le premier voyait Brian De Palma en faire un pur film de paranoïa et de manipulation (du personnage principal et du spectateur). Luc Lagier n’hésite pas à le considérer comme un des jalons de l’oeuvre de Palmienne.

Dans le deuxième, John Woo étirait ses chorégraphies géométriques de l’action. MI II est un film de forme, où des lignes se croisent, se confrontent et projettent les personnages les uns vers les autres dans des ballets de violence cathartique en apesanteur dont le réalisateur hongkongais s’est fait une spécialité.

Pour le troisième, c’est JJ Abrams qui s’est essayé pour la première fois au cinéma avec cette franchise protéiforme. Elle constituait, pour lui, un matériau parfait pour expérimenter son montage intense appris à la télévision, et adapter son écriture stratifiée à un format plus court qu’une série.

Quatrième grand nom à donner son interprétation de la franchise, Brad Bird sortira Mission: Impossible – Ghost Protocol à la fin de l’année. Venu de l’animation, il a déjà réalisé un des meilleurs films d’action des années 2000 avec Les Indestructibles. Rythme effréné, science du montage évidente, maitrise de la géographie de ses scènes, il a déjà montré dans ce film qu’il était un grand réalisateur.

Le voir au commande du prochain Mission: Impossible ne fait que confirmer l’ambition de cette franchise. Une ambition unique et audacieuse qui consiste à laisser des grands noms du cinéma expérimenter avec un film qui laisse son champ de possibilité ouvert.
À cause de cet audace, Mission: Impossible s’est vue critiquer plus d’une fois par son manque de continuité entre les épisodes. C’est ce qui constitue pourtant toute sa liberté. Espérons qu’elle est là pour durer.
"le bon goût est l'ennemi de la créativité"
Pick It Up While It's Faded
aurelien86
Electro
Posts: 771
Joined: 2 May 08, 16:26

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by aurelien86 »

Critiques assez dithyrambiques un peu partout... le meilleur épisode de la série apparemment:
Excessif:
http://www.excessif.com/cinema/critique ... 5-760.html
Ecran large:
http://www.ecranlarge.com/movie_review- ... 142031.php
Le figaro:
http://www.lefigaro.fr/cinema/2011/12/0 ... e-tous.php
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13749
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by hansolo »

aurelien86 wrote:Critiques assez dithyrambiques un peu partout... le meilleur épisode de la série apparemment:
on aurait tendance à dire : "c'est pas trop difficile" (même si je n'ai pas vu le 3eme opus ...)
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Posts: 5151
Joined: 29 May 07, 20:19

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Nomorereasons »

hansolo wrote:
aurelien86 wrote:Critiques assez dithyrambiques un peu partout... le meilleur épisode de la série apparemment:
on aurait tendance à dire : "c'est pas trop difficile" (même si je n'ai pas vu le 3eme opus ...)
LOL ces trois premiers épisodes sont quasi-géniaux et le 3 m'avait flanqué une belle mornifle au cinéma. Je trépigne!
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13749
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by hansolo »

Perso, en dehors du 1er qui reste un bon souvenir d'enfance (un des premiers films vu au ciné) mais qui a la relecture ne m'a pas semblé bien transcendant, la franchise ne m'attire pas vraiment en tant que telle.

C'est le fait que Brad Bird soit derriere la caméra (il a scénarisé et réalisé pour l'instant 3 films que j'aime particulierement) et que Tom Cruise soit un acteur que j'apprecie beaucoup qui eveille mon interet.
Last edited by hansolo on 8 Dec 11, 13:01, edited 1 time in total.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22685
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by cinephage »

hansolo wrote:
aurelien86 wrote:Critiques assez dithyrambiques un peu partout... le meilleur épisode de la série apparemment:
on aurait tendance à dire : "c'est pas trop difficile" (même si je n'ai pas vu le 3eme opus ...)
Curieusement, le troisième m'est clairement apparu comme le meilleur : à croire que JJ Abrams s'est bien arrangé de la structure feuilletonnante du récit, et a su retrouver le meilleur de sa série Alias avec un peu plus de budget.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15569
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Watkinssien »

cinephage wrote:
hansolo wrote: on aurait tendance à dire : "c'est pas trop difficile" (même si je n'ai pas vu le 3eme opus ...)
Curieusement, le troisième m'est clairement apparu comme le meilleur : à croire que JJ Abrams s'est bien arrangé de la structure feuilletonnante du récit, et a su retrouver le meilleur de sa série Alias avec un peu plus de budget.
Pareillement, le film d'Abrams est beaucoup plus attrayant, sans prétention et fabuleusement efficace et divertissant...

Je suis très impatient de ce quatrième volet... parce que Brad Bird quoi !
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14661
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Demi-Lune »

Ultra fan du Mission : Impossible de De Palma, qui est un film aussi passionnant à suivre (mise en scène démentielle) qu'à analyser. Un modèle de blockuster intelligent et de contrebande, ou comment De Palma personnalise à fond et intellectualise ce qui n'était qu'un canevas d'action. J'y vois un de ses meilleurs films. Les deux autres épisodes me sont insupportables dans leurs excès et leurs boursouflures, même si l'idée de confier la réalisation à quelqu'un de sensiblement différent à chaque fois, était séduisante. J'irai voir le nouveau cru, because Brad Bird.
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Jericho »

hansolo wrote:
aurelien86 wrote:Critiques assez dithyrambiques un peu partout... le meilleur épisode de la série apparemment:
on aurait tendance à dire : "c'est pas trop difficile" (même si je n'ai pas vu le 3eme opus ...)
Non même pas.
Si jamais il surpasse les autres c'est qu'il sera vraiment bon alors...
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23310
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by AtCloseRange »

Pour l'instant, une franchise ratée...
Espérons que Brad Bird va relever le niveau.
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by jacques 2 »

J'adore le De Palma - revu récemment - car il dynamitait joyeusement une franchise dont je n'étais pas nostalgique le moins du monde par ailleurs ...

Le Woo : c'est du ... Woo dans le texte (colombes, ralentis et scènes d'action improbables comprises)
Autant lui reprocher d'être lui même ...

Le 3 était plaisant ...

Tout cela était en tout cas - sans forcer - bien meilleur que les Bond "plan plan" de Moore et de Dalton : 3 films avec une personnalité derrière la caméra ...

Alors, Brad Bird (le réalisateur de mon film d'animation préféré de tous les temps : "Les indestructibles") : cela me donne espoir et envie ...
Vraiment beaucoup : histoire de finir bien l'année après la méga déception (et la rage sans mélange qui en a découlé) du dernier Spielberg ...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48274
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Flol »

AtCloseRange wrote:Pour l'instant, une franchise ratée...
Arrête un peu, le De Palma est génial.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48274
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Flol »

jacques 2 wrote:Alors, Brad Bird (le réalisateur de mon film d'animation préféré de tous les temps : "Les indestructibles")
Et en plus d'être une merveille de film d'animation, c'est pour moi l'un des meilleurs (si ce n'est LE meilleur) films d'action de la décennie.
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by jacques 2 »

Ratatouille wrote:
jacques 2 wrote:Alors, Brad Bird (le réalisateur de mon film d'animation préféré de tous les temps : "Les indestructibles")
Et en plus d'être une merveille de film d'animation, c'est pour moi l'un des meilleurs (si ce n'est LE meilleur) films d'action de la décennie.
Tu as absolument raison : c'est trop réducteur de ne parler de ce chef d'oeuvre que comme d'un film d'animation. Il fait carrément éclater le cadre ... :D :wink:

Quand je pense qu'il y en a qui aiment le "Tintin" de Spielberg : qu'ils voient - ou revoient - "Les indestructibles" et ils verront - avec évidence - tout ce qu'il manque au Spielberg : des idées, des personnages, de l'émotion, du talent et quantité d'autres choses ... :fiou:
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23310
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by AtCloseRange »

Ratatouille wrote:
AtCloseRange wrote:Pour l'instant, une franchise ratée...
Arrête un peu, le De Palma est génial.
Jamais revu et jamais eu envie et c'est bien un des seuls De Palma qui ait entraîné ce rejet.
Allez, je vais peut-être lui redonner une chance (même si je n'y crois guère).