Werner Herzog

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Tom Peeping
Assistant opérateur
Posts: 2315
Joined: 10 May 03, 10:20

Re: Werner Herzog

Post by Tom Peeping »

Image

La grotte des rêves perdus / 2010
Un magnifique documentaire (ou document plus exactement car ce film sera pour nous la seule possibilté de découvrir cette grotte d'Ardèche découverte en 1994 et qui restera pour toujours fermée au public) dans lequel Herzog, on le sent bien, se retient de partir dans ses digressions habituelles, tout ému qu'il est d'avoir eu le privilège unique de filmer dans la grotte Chauvet. Il se laisse bien aller deux ou trois fois à ses excentricités (notamment ici, avec la séquence des crocodiles albinos) mais tout le reste est un hommage sincère et bouleversé aux hommes préhistoriques qui ont peint ce chef-d'oeuvre de l'art pariétal (de l'art tout court, la grotte Chauvet étant un des plus grands trésors de l'Humanité) il y a plus de 30.000 ans. Les images tournées dans la grotte à partir d'une passerelle métallique dont l'équipe ne pouvait pas s'éloigner pour ne pas abîmer les sols sont entrecoupées d'interventions de quelques scientifiques et spécialistes du lieu qui mettent en contexte les peintures de la grotte. C'est la partie la moins intéressante du film car celle qui se rapproche le plus d'un documentaire classique. Mais toutes les scènes filmées dans la caverne dégagent une magie que peu de films réussissent à atteindre. L'idée de génie de Herzog a été d'utiliser la 3D qui, pour une fois (la seule fois jusqu'à présent ?) n'est pas simplement un truc technique au fort potentiel marketing. Le relief que l'on découvre avec les lunettes sur le nez est celui de la grotte elle-même : le travail des artistes préhistoriques, qui utilisèrent avec une créativité stupéfiante les accidents et reliefs de la roche, prend une dimension qu'aucune reproduction photo en 2D ne peut évoquer. J'ai toujours été dubitatif sur l'intérêt de la 3D au cinéma : avec ce film, il m'a au sens propre sauté au yeux. Evidemment, le film n'aura qu'un succès d'estime (il y avait peu de monde dans la salle de Montpransse où je suis allé le voir il y a deux jours alors que le film est en première semaine) mais je le conseille plus que vivement. Herzog face aux artistes anonymes d'il y a 300 siècles, c'est une rencontre à ne pas manquer. Et au-delà du talent d'Herzog, qui imagine (et il a raison) l'art de la grotte Chauvet comme un très lointain proto-cinéma par son utilisation de l'ombre et de la lumière et par certains effets dynamiques des compositions peintes, c'est surtout la découverte des ces peintures uniques au monde (les plus anciennes connues), de ces frises de chevaux, de lions, de rhinocéros qui fait de ce film un intense moment d'émotion. C'est vraiment un beau cadeau pour le spectateur que de lui permettre de s'immerger grâce à ce film sans pareil dans l'abîme de l'art et du temps.
... and Barbara Stanwyck feels the same way !

Pour continuer sur le cinéma de genre, visitez mon blog : http://sniffandpuff.blogspot.com/
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Werner Herzog

Post by Jericho »

Herzog, on le sent bien, se retient de partir dans ses digressions habituelles, tout ému qu'il est d'avoir eu le privilège unique de filmer dans la grotte Chauvet. Il se laisse bien aller deux ou trois fois à ses excentricités (notamment ici, avec la séquence des crocodiles albinos)
:mrgreen:

Dernièrement c'était un iguane dans son remake de Bad Lieutenant et des autruches dans My Son My Son What Have Ye Done. Il aime bien délirer avec des animaux.

Sinon, ce documentaire m’intéresse car c'est Herzog, et puis aussi pour l'utilisation judicieuse de la 3D.
Je suis curieux de voir ça.
Image
maxstar
Assistant(e) machine à café
Posts: 101
Joined: 29 Dec 07, 21:19
Location: Shanghai

Re: Werner Herzog

Post by maxstar »

Sortie de "Cave of Forgotten Dreams" en bluray us le 29 novembre 2011.
Esperons une version 3d...
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14409
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Werner Herzog

Post by Demi-Lune »

Image


Fitzcarraldo (1982)
Des visions impressionnantes et folles pour un tournage mythique. Werner Herzog, à l'instar du personnage qu'il met en scène, paraît mû d'une ambition monumentale et insensée. On pense forcément au cauchemardesque Apocalypse Now (et à la soif auto-destructrice de démesure de Coppola), où fiction et réalité se confondent et accouchent d'une fresque hallucinée au goût d'enfer tropical. Avec son style naturaliste et sobre, Herzog plonge dans les méandres amazoniens à hauteur d'homme et si Fitzcarraldo prend des dimensions extrêmes, pharaoniques, c'est parce que la manière dont il filme la nature traduit majestueusement la puissance de la pression que cette même nature exerce sur l'individu. Verra-t-on encore un jour une œuvre aussi ouvertement démente ? J'en doute. L'incroyable séquence des préparatifs et du hissage du bateau sur la colline au son de la voix de Caruso est un grand morceau de bravoure, qui mérite à lui seul la vision du film et résume sa folie moite. A ce stade, ce n'est même plus du cinéma. On est dans une autre dimension, tout bonnement. Pour autant, mon sentiment se doit hélas d'être tempéré par la lenteur du rythme. La fatigue m'a vite gagné et m'a pas mal gâché la découverte. La première partie, notamment, m'a paru terriblement longuette malgré la présence de Claudia Cardinale. Il faudrait que je lui redonne sa chance dans de meilleures dispositions. Il n'en reste pas moins que cet Herzog offre une expérience naturelle fascinante et fiévreuse - c'est marrant mais il y a plusieurs mois, je regrettais que Mosquito Coast ne transpire pas assez la folie ; j'y ai parfois pensé (les pains de glace, les constructions titanesques avec l'aide de tribus locales, l'utopiste qui défie les dieux) et Fitzcarraldo à ce titre offre à mes yeux une proposition bien plus jusqu’au-boutiste et marquante que celle de Weir. Klaus Kinski, enfin, est toujours aussi cinglé et effrayant.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45602
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Werner Herzog

Post by Flol »

Film que j'adorerais découvrir, mais le fait que Arte l'ait diffusé en VF m'a freiné...
En revanche, et malgré sa VF, j'ai enregistré le documentaire qui suivait le film, et qui est parait-il complètement passionnant : Ennemis intimes.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14409
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Werner Herzog

Post by Demi-Lune »

La copie d'Arte faisait un peu peur, lors du générique. L'image était bruyante et granuleuse de partout.
Fort heureusement, ça s'est calmé tout de suite après, même s'il y avait pas mal de points blancs. Passionnant, n'est-ce pas ?
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Werner Herzog

Post by Anorya »

Ce Fitzcarraldo fait partie de mes prochains visionnages Herzogiens dans peu de temps, du coup après t'avoir lu Demi-Lune, j'ai encore plus hâte de finir mon cycle perso sur l'ami Werner. :D
Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14409
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Werner Herzog

Post by Demi-Lune »

Anorya wrote:Ce Fitzcarraldo fait partie de mes prochains visionnages Herzogiens dans peu de temps, du coup après t'avoir lu Demi-Lune, j'ai encore plus hâte de finir mon cycle perso sur l'ami Werner. :D
Ah oui, tu vas adorer je pense. :wink: D'autant que tu connais mieux l’œuvre du bonhomme que moi, tu y verras sans doute plus de choses. Fitzcarraldo et Nosferatu sont les deux seuls Herzog que j'ai vus pour le moment, mais j'accroche pas mal au regard et au style du cinéaste.
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Werner Herzog

Post by Anorya »

Demi-Lune wrote:
Anorya wrote:Ce Fitzcarraldo fait partie de mes prochains visionnages Herzogiens dans peu de temps, du coup après t'avoir lu Demi-Lune, j'ai encore plus hâte de finir mon cycle perso sur l'ami Werner. :D
Ah oui, tu vas adorer je pense. :wink: D'autant que tu connais mieux l’œuvre du bonhomme que moi, tu y verras sans doute plus de choses. Fitzcarraldo et Nosferatu sont les deux seuls Herzog que j'ai vus pour le moment, mais j'accroche pas mal au regard et au style du cinéaste.
Il faut que tu vois Aguirre au plus vite. Je pense que tu l'apprécieras bien celui-là aussi. ;)
Image
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19067
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Werner Herzog

Post by gnome »

Anorya wrote:Ce Fitzcarraldo fait partie de mes prochains visionnages Herzogiens dans peu de temps, du coup après t'avoir lu Demi-Lune, j'ai encore plus hâte de finir mon cycle perso sur l'ami Werner. :D
Herzog est un génie et Fitzcarraldo une folie totalement incontournable ! Fonce !
Et pour Demi-Lune, fonce sur Aguirre ! Puis pourquoi pas le superbe Coeur de Verre...
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Werner Herzog

Post by Anorya »

gnome wrote:
Anorya wrote:Ce Fitzcarraldo fait partie de mes prochains visionnages Herzogiens dans peu de temps, du coup après t'avoir lu Demi-Lune, j'ai encore plus hâte de finir mon cycle perso sur l'ami Werner. :D
Herzog est un génie et Fitzcarraldo une folie totalement incontournable ! Fonce !
Et pour Demi-Lune, fonce sur Aguirre ! Puis pourquoi pas le superbe Coeur de Verre...
Haaa, Coeur de verre c'est assez spécial et décalé quand même je dirais. Pas sûr que Demi-Lune tienne le coup étant donné que c'est pas la première fois qu'il a un peu de mal avec les films au rythme lents. Non non, Aguirre d'abord, laissons le venir en douceur dans l'univers anthropologique en quête d'humanité dans l'extrême auquel Herzog nous a habitués. :D ;)
Image
User avatar
Spongebob
Producteur
Posts: 9265
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Werner Herzog

Post by Spongebob »

Ratatouille wrote:Film que j'adorerais découvrir, mais le fait que Arte l'ait diffusé en VF m'a freiné...
En revanche, et malgré sa VF, j'ai enregistré le documentaire qui suivait le film, et qui est parait-il complètement passionnant : Ennemis intimes.
Si ça ne t'ennuies pas de visionner le film sur ton PC le film est dispo en VOD VF/VOST ici : http://www.filmotv.fr/film/2551/fitzcarraldo.html

Il y a aussi quelques autres Herzog de disponibles : http://www.filmotv.fr/realisateur/Werner+Herzog
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 17856
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Werner Herzog

Post by Kevin95 »

Ratatouille wrote:En revanche, et malgré sa VF, j'ai enregistré le documentaire qui suivait le film, et qui est parait-il complètement passionnant : Ennemis intimes.
Si Herzog a un peu tendance à prendre du temps à raconter ses anecdotes (créant quelques longueurs) et si les images autours de Kinski sont minimes (si bien que l'on a envie de regarder sur Youtube pendant que le cinéaste parle), c'est effectivement un excellent documentaire, complexe et fascinant, bien loin d'un "bêtisier" ou d'un "best of" des colères du comédien.

Impossible une fois le générique de fin terminé de ne pas se dire que ce Kinski est complétement taré ! :mrgreen:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45602
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Werner Herzog

Post by Flol »

Vu ce très bon documentaire hier soir. Et je confirme (même si je le savais déjà) : Kinski était vraiment complètement taré.
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Werner Herzog

Post by Anorya »

Kevin95 wrote:si les images autours de Kinski sont minimes
Images minimes mais souvent assez impressionnantes ou décalé pour être fasciné par le personnage. La séquence du papillon qui reste avec Kinski, il n'y avait qu'Herzog pour capturer ça... :D ;)
Image