Notez les films naphtas : Août 2011

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89602
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by Jeremy Fox »

Flavia wrote: Doris Day est épatante .... à regarder sans modération. :D
+ 1 :mrgreen:
User avatar
Flavia
My Taylor is rich
Posts: 3616
Joined: 4 Jun 11, 21:27

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by Flavia »

Jeremy Fox wrote:
Flavia wrote: Doris Day est épatante .... à regarder sans modération. :D
+ 1 :mrgreen:
J'aime beaucoup Doris Day, je la trouve épatante dans ce genre de rôle, et dans un registre plus sérieux comme dans L'homme qui en savait trop.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89602
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by Jeremy Fox »

Flavia wrote:
Jeremy Fox wrote:
+ 1 :mrgreen:
J'aime beaucoup Doris Day, je la trouve épatante dans ce genre de rôle, et dans un registre plus sérieux comme dans L'homme qui en savait trop.
Pour moi, il n'y a pas mieux dans le registre comique (tout aussi douée dans le registre dramatique d'ailleurs). De plus, elle chante divinement, son sourire et son visage me font craquer et enfin elle possède un dynamisme et un entrain qui emportent tout sur leur passage. Bref, si vous ne le saviez pas encore, il s'agit de mon actrice préférée
User avatar
Flavia
My Taylor is rich
Posts: 3616
Joined: 4 Jun 11, 21:27

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by Flavia »

Jeremy Fox wrote:
Flavia wrote:
J'aime beaucoup Doris Day, je la trouve épatante dans ce genre de rôle, et dans un registre plus sérieux comme dans L'homme qui en savait trop.
Pour moi, il n'y a pas mieux dans le registre comique (tout aussi douée dans le registre dramatique d'ailleurs). De plus, elle chante divinement, son sourire et son visage me font craquer et enfin elle possède un dynamisme et un entrain qui emportent tout sur leur passage. Bref, si vous ne le saviez pas encore, il s'agit de mon actrice préférée
Je m'en doutais un peu :mrgreen: et aussi que ma critique sur un film avec Doris allait faire réagir son admirateur n°1 :)
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2567
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by magobei »

Torture Garden (Freddie Francis, 1967)

Dans cette production Amicus, Francis met en scène une variation libre du mythe de Faust sur un scénario de Robert Bloch, auteur du roman Psycho. Le film commence dans un parc d'attraction, où un forain, le Dr Diablo (allusion transparente ridiculement traduite par "Diabolo" dans les subs français), promet le grand frisson au chaland: assister à sa propre mort en direct par les soins d'Atropos (une des trois Parques, celle qui coupe le fil de vie), personnifiée par un inquiétant automate. Ce n'est pas une arnaque, mais un avertissement, assure Diablo!

Le procédé du film est assez simple: il est articulé en quatre segments, à mesure que quatre téméraires tentent leur chance. Quatre Destins marqués par le sang, où on croise un piano hanté (et possessif), une starlette prête à tout qui découvre le secret de l'"immortalité" des stars d'Hollywood, un chat tueur et des collectionneurs jusqu'au-boutistes de Poe. Des segments assez inégaux, Francis semblant plus à l'aise dans le conte gothique que dans le fantastique contemporain (alors qu'en termes de plot, les histoires contemporaines sont plus intéressantes, moins convenues). Ce qui n'a apparemment pas échappé au monteur, puisque le film s'ouvre et se ferme sur les deux sketches gothiques, tous deux sous haut-patronage de Poe.

Francis est particulièrement en verve dans le premier (celui du "chat"), où le chef opérateur doublement oscarisé fait la preuve de son sens du cadre lors des scènes-chocs. Dans le dernier, le réalisateur s'efface un peu derrière ses acteurs, un fiévreux Jack Palance donnant la réplique à Peter Cushing: une saynète très ironique, où les deux collectionneurs finissent par en venir aux mains pour un manuscrit inédit ("The House of Worm"!) de l'auteur de la Lettre volée. Jolie conclusion pour un film assez inégal, au ventre un peu mou, mais avec plein de bonnes idées.

6/10
Last edited by magobei on 26 Aug 11, 10:52, edited 3 times in total.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3632
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by monk »

Image

Les hommes préfères les blondes de Howard Hawks

Ravi de l'avoir vu, surtout pour l'Histoire. Au moins, maintenant, je sais. Le film correspond à peu prêt à tout ce que je ne voulait pas voir. Je ne me suis pas vraiment ennuyé pour autant, il y a bien quelques séquences savoureuses, tout ça...Mais ce n'est définitivement pas ma tasse de thé.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 12784
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by hellrick »

magobei wrote:Torture Garden (Freddie Francis, 1967)

Dans cette production Amicus, Francis met en scène une variation libre du mythe de Faust sur un scénario de Robert Bloch, auteur du roman Psycho.

6/10
Un des plus faibles de la série "à sketches" de la Amicus quand même mais cela reste plaisant.
Grosso modo même avis que toi ici: http://bis.cinemaland.net/html/movies/t ... garden.htm
Si tu ne les a pas vu tente Histoires d'outre tombe, Asylum ou Le Train des épouvantes :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2567
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by magobei »

hellrick wrote:Si tu ne les a pas vu tente Histoires d'outre tombe, Asylum ou Le Train des épouvantes :wink:
Ok, merci pour le conseil :wink:
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by riqueuniee »

Comme film à sketches, j'aime beaucoup le train des épouvantes (Freddie Francis) et Asylum (Roy Ward Baker).
J'ai vu une adaptation d'une nouvelle de Robert Bloch, un bonbon pour une bonne petite, dans un film à sketches (ou du moins présentant plusieurs histoires), mais je ne m'en rappelle plus le titre.
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2567
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by magobei »

riqueuniee wrote:Comme film à sketches, j'aime beaucoup le train des épouvantes (Freddie Francis) et Asylum (Roy Ward Baker).
Je ne suis pas très fan du genre film à sketches (tout comme je ne suis pas très fan des nouvelles par rapport aux romans, si je puis dire). Je trouve ça souvent court en bouche, sans compter que cela pose d'assez insurmontables problèmes de rythme pour le film dans son ensemble...

Mais bon, je vois que Le train des épouvantes est dispo chez dvdfly, je me laisserai donc peut-être tenter. De même pour Asylum de Baker, même si j'avais trouvé son Dr. Jekyll and Sister Hyde particulièrement ennuyeux... mais bon, vu j'avais aimé Quatermass and the Pit, ça contrebalance.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by riqueuniee »

Nous n'avons décidément pas les mêmes valeurs... :uhuh:
Moi, j'aime beaucoup les recueils de nouvelles. Pour les films à skeches, je suis plus réservée. Quand il s'agit juste d'une collection de court-métrages,totalement indépendants les uns des autres, c'est souvent très inégal.
Ces deux -là présentent l'avantage de se présenter plus comme des récits enchâssés dans le récit principal, plus que comme des sketches indépendants (c'était déjà le cas de Au coeur de la nuit, film collectif).
J'aime beaucoup Dr Jekyll et Sister Hyde, variation très originale sur ce thème. Le Quatermass n'est pas mal non plus, avec sa théorie sur l'origine de l'humanité.
Roy Ward Baker n'a pas fait que de bons films : le Club des monstres, c'est très mauvais...
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 12784
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by hellrick »

riqueuniee wrote: J'ai vu une adaptation d'une nouvelle de Robert Bloch, un bonbon pour une bonne petite, dans un film à sketches (ou du moins présentant plusieurs histoires), mais je ne m'en rappelle plus le titre.
La maison qui tue (house that dripped blood) édité en dvd par Bach films :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2567
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by magobei »

riqueuniee wrote:Nous n'avons décidément pas les mêmes valeurs... :uhuh:
Moi, j'aime beaucoup les recueils de nouvelles.
Il ne semblerait pas, en effet :wink: sauf que, quand même, j'aime bien certaines nouvelles japonaises, celle d'Inoue, de Murakami ou d'Ogawa, par ex. Mais on est un peu HS là...
riqueuniee wrote: J'aime beaucoup Dr Jekyll et Sister Hyde, variation très originale sur ce thème.
Faudrait sans doute que je lui redonne une chance. Dans mon souvenir, il est quand même nettement meilleur que celui de Fisher, qui initie le "cycle".
riqueuniee wrote: Roy Ward Baker n'a pas fait que de bons films : le Club des monstres, c'est très mauvais...
ça a l'air d'un beau nanar, en effet.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by riqueuniee »

Cette variation opère un glissement du thème opposition bien/mal vers le thème de l'identité sexuelle . Soit dit en passant, le film propose (sans jamais y faire la moindre allusion) à l'énigme Jack l'Eventreur, le personnage assassinant des prostituées pour prélever le "matériel" dont il a besoin.
Le club des monstres, c'est un film assez tardif -1980- (par rapport à la grande période du genre -Hammer ou Amicus) où sont venus cachetonner Vincent Price, John Carradine et Donald Pleasance.
Last edited by riqueuniee on 26 Aug 11, 16:00, edited 1 time in total.
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films naphtas : Août 2011

Post by riqueuniee »

hellrick wrote:
riqueuniee wrote: J'ai vu une adaptation d'une nouvelle de Robert Bloch, un bonbon pour une bonne petite, dans un film à sketches (ou du moins présentant plusieurs histoires), mais je ne m'en rappelle plus le titre.
La maison qui tue (house that dripped blood) édité en dvd par Bach films :wink:
Merci. Je savais bien qu'il y avait une histoire de maison dans le titre. J'ai consulté le synopsis de La maison ensorcelée, mais ça ne collait pas du tout.