Attache-moi ! (Pedro Almodovar - 1990)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Bob Harris

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Bob Harris »

Xuxu wrote:Comment ça se fait qu'il arrive chez nous sur grand écran quasi 20 ans après sa sortie en Espagne ??
C'est sans doute une reprise, non?
Xuxu
thé-pipi-tisane-pipi
Posts: 4544
Joined: 12 Jan 05, 12:43
Location: Rue Jette-Pingouin

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Xuxu »

Bob Harris wrote:
Xuxu wrote:Comment ça se fait qu'il arrive chez nous sur grand écran quasi 20 ans après sa sortie en Espagne ??
C'est sans doute une reprise, non?
Ben je ne sais pas, je ne crois pas, j'ai parcouru les sites espagnols et je ne trouve aucune info sur une éventuelle reprise... :?
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Non, Matador est bien sorti en 1988, mais à l'époque on parlait beaucoup moins d'Almodovar.
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48765
Joined: 31 Jul 03, 11:50
Liste DVD

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Boubakar »

Xuxu wrote:
Kurwenal wrote:Sortie récente en Espagne du Dvd d'un des films d'Almodovar que je préfère avec Matador,
Up, parce que j'ai vu que ce film (Matador) sortait en salles en France en ce moment... :shock:
(désolée si vous en avez déjà parlé dans un autre topic mais n'ai pas trouvé).
Comment ça se fait qu'il arrive chez nous sur grand écran quasi 20 ans après sa sortie en Espagne ??
tu connaissais Almodovar il y a 20 ans ?
Je pense que c'est une bonne raison :wink:
Xuxu
thé-pipi-tisane-pipi
Posts: 4544
Joined: 12 Jan 05, 12:43
Location: Rue Jette-Pingouin

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Xuxu »

Boubakar wrote: tu connaissais Almodovar il y a 20 ans ?
Ben heu... oui :oops:
Mais j'ai un environnement familial qui a fait que. :wink:
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48765
Joined: 31 Jul 03, 11:50
Liste DVD

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Boubakar »

Xuxu wrote:
Boubakar wrote: tu connaissais Almodovar il y a 20 ans ?
Ben heu... oui :oops:
Mais j'ai un environnement familial qui a fait que. :wink:
Bon, à part toi, qui connaissait Almodovar il y a deux décennies ? (et hop, je me rattrape :lol:)

Je pense que c'est une ressortie idéale pour juger de ses débuts.
Et au fait, que devient Pedro ?
Xuxu
thé-pipi-tisane-pipi
Posts: 4544
Joined: 12 Jan 05, 12:43
Location: Rue Jette-Pingouin

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Xuxu »

Boubakar wrote: Je pense que c'est une ressortie idéale pour juger de ses débuts.
Et au fait, que devient Pedro ?
C'est vrai. Mais bon, heureusement que ce film là, je ne l'ai pas vu étant gosse ! :?
Bob Harris

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Bob Harris »

Xuxu wrote:
Boubakar wrote: tu connaissais Almodovar il y a 20 ans ?
Ben heu... oui :oops:
Mais j'ai un environnement familial qui a fait que. :wink:
Pedro est ton père? :shock:
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50751
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Roy Neary »

Boubakar wrote:Bon, à part toi, qui connaissait Almodovar il y a deux décennies ? (et hop, je me rattrappe :lol:)
8)
Image
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48765
Joined: 31 Jul 03, 11:50
Liste DVD

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Boubakar »

Roy Neary wrote:
Boubakar wrote:Bon, à part toi, qui connaissait Almodovar il y a deux décennies ? (et hop, je me rattrappe :lol:)
8)
Oui, mais bon, qui ne connaissais-tu pas il y a 20 ans ? :lol:
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Est-ce dans Femmes au bord de la crise de nerfs que l'on trouve la scène où une femme met son appart en pièce en attendant le coup de téléphone de son copain tandis qu'une autre femme chante Ne me quitte pas?

Cette scène passait à l'expo et je l'ai trouvée très belle.
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Philip Marlowe wrote:Est-ce dans Femmes au bord de la crise de nerfs que l'on trouve la scène où une femme met son appart en pièce en attendant le coup de téléphone de son copain tandis qu'une autre femme chante Ne me quitte pas?
Si ma mémoire est bonne, c'est dans La Loi du Désir.
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
Peter Venkman
Spice Boy
Posts: 1209
Joined: 25 Feb 05, 17:32

Post by Peter Venkman »

Swan wrote:
Philip Marlowe wrote:Est-ce dans Femmes au bord de la crise de nerfs que l'on trouve la scène où une femme met son appart en pièce en attendant le coup de téléphone de son copain tandis qu'une autre femme chante Ne me quitte pas?
Si ma mémoire est bonne, c'est dans La Loi du Désir.
C'est bien cela.
They're from Barcelona.Moustache d'or 2006
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14350
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Demi-Lune »

Découvert hier... et beaucoup aimé. Fétichisme littéral et/ou interposé par la pellicule de cinéma, érotisme (le film contient l'une des scènes de sexe les plus saisissantes de ces vingt dernières années), tendresse, malaise, solitude, exacerbation du sentiment amoureux, décalage, Attache-moi ! est un peu de tout ça, à mi-chemin entre la farce inquiétante et le mélodrame troublant. Troublant car Almodovar malmène les convenances. En termes de représentation : cf. la scène du scaphandrier en plastique dans la baignoire, scène qui affola les censeurs américains ; et puis en termes "moraux" : gagner la sympathie du spectateur, et l'amour du personnage de Victoria Abril, alors que la violence psychologique, voire physique, du postulat est condamnable. En d'autres mots, s'attacher au personnage de Banderas, inconscient mais candide, ce qui nous renvoie au jeu de mot du titre. En résulte un film dont la bizarrerie générale est fièrement revendiquée, et qui touche à quelque chose de profondément émouvant sur l'amour passionnel, dont la violence de l'émotion (rendue d'autant plus forte par la non réciprocité hostile de la personne follement aimée) s'accompagne nécessairement tout du long d'une violence physique subie, presque expiatoire dans le sens où la souffrance partagée unit progressivement les deux personnages - lesquels sont d'ailleurs très bien campés. Bonne mise en scènes, avec des couleurs joliment prononcées. Et je pense que la partition de Morricone, malheureuse et tendre, joue un rôle important dans la réussite de l'ensemble.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20660
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Átame ( Almodovar)

Post by Major Tom »

Demi-Lune wrote:Découvert hier... et beaucoup aimé. Fétichisme littéral et/ou interposé par la pellicule de cinéma, érotisme (le film contient l'une des scènes de sexe les plus saisissantes de ces vingt dernières années), tendresse, malaise, solitude, exacerbation du sentiment amoureux, décalage, Attache-moi ! est un peu de tout ça, à mi-chemin entre la farce inquiétante et le mélodrame troublant. Troublant car Almodovar malmène les convenances. En termes de représentation : cf. la scène du scaphandrier en plastique dans la baignoire, scène qui affola les censeurs américains ; et puis en termes "moraux" : gagner la sympathie du spectateur, et l'amour du personnage de Victoria Abril, alors que la violence psychologique, voire physique, du postulat est condamnable. En d'autres mots, s'attacher au personnage de Banderas, inconscient mais candide, ce qui nous renvoie au jeu de mot du titre. En résulte un film dont la bizarrerie générale est fièrement revendiquée, et qui touche à quelque chose de profondément émouvant sur l'amour passionnel, dont la violence de l'émotion (rendue d'autant plus forte par la non réciprocité hostile de la personne follement aimée) s'accompagne nécessairement tout du long d'une violence physique subie, presque expiatoire dans le sens où la souffrance partagée unit progressivement les deux personnages - lesquels sont d'ailleurs très bien campés. Bonne mise en scènes, avec des couleurs joliment prononcées. Et je pense que la partition de Morricone, malheureuse et tendre, joue un rôle important dans la réussite de l'ensemble.
Mon Almodovar préféré... jusqu'à ce que je découvre En chair et en os il y a quelques temps. De la première période, il reste mon préféré, on dira. :)
Je ne l'ai pas revu depuis longtemps, mais je me souviens qu'effectivement, la musique de Morricone, que je préfère à celle du Syndrome de Stendhal pour rester avec le même genre musical (synthés et orchestrations) et la même décennie de l'artiste, y est pour beaucoup dans mon jugement.
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours