Notez les films mars 2011

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Notez les films mars 2011

Post by riqueuniee »

Halal Police d'Etat Les allergiques à Eric et Ramzy pourront passer leur chemin. Les autres s'amuseront devant ce film. Comme les deux héros, le film est moins crétin qu'il n'en n'a l'air (même s'il n'atteint pas des sommets).Et puis un film qui se moque des clichés racistes et xénophobes ne peut être totalement mauvais...
Petite déception : il ya moins de répliques totalement absurdes,et d'inventions langagières qu'on aurait pu le penser.
Last edited by riqueuniee on 21 Mar 11, 10:20, edited 1 time in total.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14679
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Notez les films mars 2011

Post by Demi-Lune »

Il y a longtemps, moi et mon frère mations en boucle La Tour Montparnasse infernale et rigolions comme des débiles. C'était il y a longtemps...
"Marie-Joëlle ! Marie-Joëlle !"
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films mars 2011

Post by riqueuniee »

Seuls two n'était pas mal, dans le genre humour absurde...
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14679
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Notez les films mars 2011

Post by Demi-Lune »

riqueuniee wrote:Seuls two n'était pas mal, dans le genre humour absurde...
Je ne l'ai pas vu, et je ne suis guère pressé. Je fais mon coming-out mais plus jeune, je dois confesser que j'aimais bien l'humour absurde du duo, au point de réciter les répliques débilos en diable - mais tellement irrésistibles - de La Tour Montparnasse infernale (comédie objectivement inégale voire même atterrante pour certains mais qui recèle de grands moments de nawak parodique). Rien que d'y penser, la tronche de Serge Riaboukine, la figure mythologique du culturiste Peter MacCalloway, le Chinois habillé en Bruce Lee, ça me fait marrer. :oops: :mrgreen: Puis j'ai vu Double Zéro... et tout ce que je pouvais désormais penser d'eux était désormais contenu dans le titre. Un nanar aberrant.
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24910
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Notez les films mars 2011

Post by ed »

Je ne suis que très raisonnablement client du duo, mais la première demi-heure de Seuls Two m'a vraiment fait marrer.
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
bronski
Touchez pas au grisbi
Posts: 17419
Joined: 23 Feb 05, 19:05
Location: location

Re: Notez les films mars 2011

Post by bronski »

J'aimerais bien voir Steak...
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2586
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films mars 2011

Post by magobei »

Winter's Bone, de Debra Granik

Une plongée en apnée dans l'Amérique white trash: Winter's Bone est un film d'un beau dénuement, où la tension du thriller désamorce tout misérabilisme. Le casting est excellent, à commencer par Jennifer Lawrence.
Pas grand chose à redire, juste deux petits bémols:
- une scène de rêve (certes brève) un peu ratée et surtout inutile, qui rompt l'homogénéité du film
- j'ai eu aussi un peu de mal avec le personnage de Teardrop, interprété par John Hawkes (Sol Star dans Deadwood): je ne sais pas si c'est son écriture ou bien le jeu de Hawkes, mais j'ai eu un peu de mal à croire à ce personnage de bad guy. Peut-être aussi que son rôle de "gentil" dans Deadwood a un peu parasité ma vision...

Image
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16779
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Notez les films mars 2011

Post by Profondo Rosso »

Never let me go de Mark Romanek
L'argument de SF le plus froid qui soit (le clonage) donne ici lieu à un mélodrame bouleversant avec le tragique destin d'être clonés destinés à l'usage du don d'organe dans une société utopique où la maladie a disparu. Ancré dans une tonalité réaliste et contemporaine (plus un présent alternatif qu'un vrai futur) le film rend ainsi terriblement proche cette possibilité en posant ses héros dans un certain quotidien. Dès lors tout ce qui aurait pu paraître mièvre ailleurs revêt une innocence touchante à travers les amours troublés de ses jeunes héros en sursis tous magistralement interprété notamment Carrey Mulligan et Keira Knightley. La première partie durant l'enfance est un enchantement avant que l'avancée du film et la chape de plomb que représente les premiers dont n'entrave complètement l'horizon éphémère des personnages. Superbe mise ne scène sobre et inspirée de Romanek qui fait encore mieux que son déjà très réussi Photo Obsession. Et le score de Rachel Portman est tout simplement magnifique. 5,5/6 Et bien tenté de lire le roman...
Cortez The Killer
Accessoiriste
Posts: 1542
Joined: 11 Mar 10, 11:01
Location: Quelque part dans Bedford Falls

Re: Notez les films mars 2011

Post by Cortez The Killer »

Fantastic Mr Fox (by Wes Anderson): 7,5/10: Pas très sensible à l'univers de Wes Anderson tout en reconnaissant la singularité de son cinéma, ce film d'animation tourné en stop-motion, m'a réjouit de part l'abondance d'idées et l'indéniable habilité qu'a le cinéaste à nous émouvoir. En effet, après l'indolence de son Darjeeling Limited, j'ai eu un peu de mal à me décider de visionner son dernier "bébé". A tort, je trouve que celui-ci représente son œuvre la plus accessible tout en restant proche de ses thématiques: la famille, la recherche d'identité ou encore la liberté. Que dire des interprètes, juste que j'aurais aimé que les faciès des personnages montrent un peu plus en détail l'étendu du boulot fournit par Clooney ou encore Bill Murray entre autres. C'est aussi l'une des limites de ce type d'animation mais qui possède cependant, un charme incontestable. En somme, une réussite.

Psycho (by Gus Van Sant): 5/10: Seul un Gus Van Sant peut s'atteler à ce type de projet à la fois périlleux et assez fascinant. Il faut néanmoins avoir de sacré tripes pour s'essayer à ce genre d'exercice quitte à se faire des ennemis chez la communauté cinéphilique et surtout chez les adorateurs du métrage d'Hitchcock. Mais hélas, mille fois hélas, l'essai n'est pas transformé malgré les intentions certes louables du réal de faire découvrir l'original à la jeune génération qui n'a jamais entendu parler du chef-d'œuvre d'Hitchcock (eh oui cela existe :!: )
Il en résulte un film long et ennuyeux qui n'arrive à aucun moment à la cheville de son modèle et cela même si ce n'était pas l'intention du cinéaste.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14679
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Notez les films mars 2011

Post by Demi-Lune »

Austin Powers (Jay Roach, 1997)
Au collège, je passais pour un ringard car je n'avais pas vu le film dont tous les potes parlaient... il aura donc fallu que j'attende 2011 pour voir ça. Et je dois avouer que c'est pas mal du tout. Évidemment, les gags ne volent pas haut, c'est de la gaudriole qui ne fait pas dans la dentelle, je suis même parfois partagé entre le fou rire et la consternation, mais une fois qu'on a cerné la tonalité du film et qu'on s'est accoutumé aux grimaces de Mike Myers, il est tout à fait possible de prendre du plaisir face à cette comédie parodique au charme vintage (y compris jusque dans la pellicule griffée façon Grindhouse et les transitions musicales). Cela ne va guère plus loin que le détournement jamesbondesque et l'hommage illustratif à Chapeau melon et bottes de cuir et le Swinging London, mais le mariage se consomme plutôt bien et la résurgence des designs kitsch et psychédéliques, des coiffures gonflées, des combinaisons cuir moulées, des mannequins en minijupe et des mélodies de Burt Bacharach évoque une page d'insouciance qui se savoure particulièrement bien dans ces temps difficiles. :mrgreen: J'ai été très sensible au fait qu'un cinéaste se soit enfin préoccupé de la question très importante du sort des familles des hommes de main du méchant, et très sensible aussi au charme de la sculpturale Elizabeth Hurley. Bref, objectivement assez poussif et de bas étage mais procurant un plaisir régressif. Et puis y a des caméos marrants, comme celui de Carrie Fisher.
johell
1/10 à chaque oeil
Posts: 5404
Joined: 3 Jan 07, 10:20
Location: Suisse

Re: Notez les films mars 2011

Post by johell »

Image
LE DECLIC de Jean-Louis Richard (1985)

Après avoir été mêlé à une sale affaire, le docteur Fez prépare sa vengeance contre celui qui l’a trahi. Cet ancien médecin décide d’utiliser un appareil dont les ondes ont le pouvoir de transformer la belle et frigide Claudia, mariée à l’homme le plus riche de Louisiane, en créature lubrique aux pulsions incontrôlables...

L’adaptation du classique de la bande dessinée érotique de Milo Manara, LE DECLIC, n’est vraiment pas une bonne transposition cinématographique. Si les grands moments de la BD sont bien présents, le long-métrage de Jean-Louis Richard n’arrive jamais à rendre son sujet électrique… Pire encore, il transforme une intrigue excitante en un téléfilm paresseux et d’une fadeur assez exceptionnelle, malgré la présence toujours très charnelle de Florence Guérin. C’est d’ailleurs grâce à cette charmante comédienne que LE DECLIC ne perd pas son minimum d’intérêt. Et pourtant, au-delà de quelques séquences dénudées, la belle demoiselle se révèle plutôt assez mauvaise car elle n’arrive jamais à faire ressentir le désarroi et même l’audace des pulsions sexuelles incontrôlables de cette bourgeoise coincée. Toutefois, on appréciera de voir l’actrice dans d’amusantes petites vignettes un brin coquines et de l’entendre proclamer quelques phrases chocs comme « Viens me lécher, j’ai la chatte en feu! » ou le très fin « Salé pédé! T’as rien dans ton froc! ». LE DECLIC ne vaut que pour elle, malgré son odieuse garde-robe qu’heureusement elle ne garde jamais très longtemps.

Le reste est d’un ennui mortel, les personnages sont transparents et ne semblent pas être vraiment concernés par ce qui se déroule autour d’eux. Même le décor pourtant envoûtant de la Nouvelle Orléans est filmé sans aucune inspiration. Les dialogues sont souvent ridicules et les situations n’ont rien de subversives et ne rendent aucunement justice au matériau d’origine. Si à la base il s’agit d’un récit érotique sur une femme frigide, LE DECLIC n’en est qu’une adaptation encore plus timorée. Sans idées ni aucune audace, d'une confondante banalité et même pas drôle. Cela en est même consternant de voir que le délice visuel que représente Florence Guérin soit aussi peu mis en avant, si ce n’est au détour d’une séquence dans les bayous où l’on retrouve un petit peu de ce qui faisait le sel des coquineries dessinées par Manara. Mieux vaut donc s’en tenir à l’œuvre à lire d'une main et oublier très vite ce film à l'intérêt plutôt limité!

Image Image
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Notez les films mars 2011

Post by Jericho »

Sans identité - Jaume Collet-Serra

Un thriller paranoïaque relativement sympa et efficace, qui pêche malheureusement dans son dénouement final. A partir du moment où les personnages nous annoncent les véritables enjeux, Sans identité retombe dans le film Hollywoodien lambda avec happy end à l'appui.
C'est dommage parce que le long métrage à des qualités, notamment sur le plan de la mise en scène. Jaume Collet-Serra sait instaurer une ambiance avec des plans classes ou déstabilisants, il n'y a pas de soucis de ce côté là. Mais d'un autre côté, je suis content que ce ne soit pas un film d'action comme il avait été vendu à la base. Les rares scènes de combats rapprochés sont très approximatives (pour ne pas dire molles et montées à l'arrache). En revanche, j'ai bien apprécié la scène de course poursuite en pleine nuit, là c'est péchu et il y a quelques plans qui sortent des sentiers battus.
Pour le reste, Liam Neeson est impeccable comme d'habitude et j'ai particulièrement aimé la scène réunissant Bruno Ganz et Frank Langella.
J'aurai dû mal à vanter les mérites de la photographie, car la projection n'était pas loin d'être dégueulasse, l'image était tellement sombre que j'avais l'impression de voir un screener au cinéma.
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48519
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Notez les films mars 2011

Post by Flol »

Demi-Lune wrote:
riqueuniee wrote:Seuls two n'était pas mal, dans le genre humour absurde...
Je ne l'ai pas vu, et je ne suis guère pressé. Je fais mon coming-out mais plus jeune, je dois confesser que j'aimais bien l'humour absurde du duo, au point de réciter les répliques débilos en diable - mais tellement irrésistibles - de La Tour Montparnasse infernale (comédie objectivement inégale voire même atterrante pour certains mais qui recèle de grands moments de nawak parodique). Rien que d'y penser, la tronche de Serge Riaboukine, la figure mythologique du culturiste Peter MacCalloway, le Chinois habillé en Bruce Lee, ça me fait marrer. :oops: :mrgreen: Puis j'ai vu Double Zéro... et tout ce que je pouvais désormais penser d'eux était désormais contenu dans le titre. Un nanar aberrant.
Un peu comme toi, j'étais fan du duo dans mon époque lycéenne (il y a donc...quasi 15 ans :shock:), lorsque j'écoutais régulièrement leur émission totalement portnawak sur Fun Radio...et La Tour Montparnasse Infernale (découvert en salle) m'avait bien fait marrer (le gag de la barre de fer brûlante m'avait littéralement fait pleurer de rire).
Aujourd'hui encore, ils me font toujours un peu marrer (j'aime le côté non-sensique totalement assumé et les jeux de mots foireux qui n'amusent qu'eux...et moi), et des films tels que Seuls Two et surtout Steak m'ont prouvé qu'ils étaient aussi capables de faire des films un poil plus ambitieux. Bon ok, je n'ai pas vu Double Zéro...mais j'ai vu les Dalton ! :o (leur pire film, selon moi)
Quant à ce Halal Police d'Etat, il faudrait juste que je trouve le temps de le voir...
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14679
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Notez les films mars 2011

Post by Demi-Lune »

Ratatouille wrote:le gag de la barre de fer brûlante m'avait littéralement fait pleurer de rire
Ah, toi aussi ? :uhuh:



J'ai une furieuse envie de le revoir, là :o
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48519
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Notez les films mars 2011

Post by Flol »

je l'avais même en dvd, il fut un temps...mais je l'ai revendu depuis.