Matrix Revolutions (Andy & Larry Wachowski - 2003)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Bill Harford wrote:
Mac Lean wrote:Bill Harford, l'Elu de la Matrice Djoumi/DevilDead.
Je n'avais rien lu sur "Reloaded" avant de le voir, et ça ne m'a pas empêché de l'adorer....
Et ce n'est pas un tort d'avoir voulu redonner une deuxième chance à "Revolutions" en lisant partout sur le net tous les topics sur ce film. Ca m'a permis de mieux réevaluer le film, ce que je trouve enrichissant.
t'as pas l'impression qu'il se mélange les pinceuax le Djoumi et tous les théoriciens de Matrix
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Tuck pendleton wrote: t'as pas l'impression qu'il se mélange les pinceuax le Djoumi et tous les théoriciens de Matrix
Si, un peu. :)
Mais ils s'en tiennent vraiment à leur théorie, même s'il pourrait y en avoir plusieurs et que rien n'est vraiment sûr. Donc tout se tient, vu qu'ils sont capables de justifier leur interprétation. D'ailleurs, c'est pour cela que les frères W ne se sont pas exprimés sur leur trilogie. Avec le recul, ça me fait quand même marrer, cette fin qui nous fait croire que tout a été expliqué alors que non.

PS pour Mac Lean : évidemment que j'avais envie de "mieux" réevaluer le film, puisque j'adore "Reloaded". :)
NUTELLA

Post by NUTELLA »

Une remarque de Stephane "je suis un gros bourrin" Moissakis de la revue Mad Movies concernant le film Matrix Revolutions:
6/6,réservé à tout ceux qui ont un cerveau...

et une autre de Arnaud Bordas:exigeant,irréductible,grandiose et incompris:le 2001 de notre génération!
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

Oh dites, je ne sais pas si ça été relevé dans les 45 précédentes que je n'ai pas lue, mais Matrix Revolutions c'est aussi une des répliques les plus lol de ces 5 dernières années :

Trinity, visiblement tendue :
- Oui, moi aussi je suis nerveuse. J'ai mis 10 minutes pour enfiler ma botte.


:shock: :lol:
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48274
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Jack Torrance wrote:Oh dites, je ne sais pas si ça été relevé dans les 45 précédentes que je n'ai pas lue, mais Matrix Revolutions c'est aussi une des répliques les plus lol de ces 5 dernières années :

Trinity, visiblement tendue :
- Oui, moi aussi je suis nerveuse. J'ai mis 10 minutes pour enfiler ma botte.


:shock: :lol:
Effectivement, cette réplique a déjà citée par environ 58 forumeurs avant toi !? :lol:
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

ratatouille wrote:
Jack Torrance wrote:Oh dites, je ne sais pas si ça été relevé dans les 45 précédentes que je n'ai pas lue, mais Matrix Revolutions c'est aussi une des répliques les plus lol de ces 5 dernières années :

Trinity, visiblement tendue :
- Oui, moi aussi je suis nerveuse. J'ai mis 10 minutes pour enfiler ma botte.


:shock: :lol:
Effectivement, cette réplique a déjà citée par environ 58 forumeurs avant toi !? :lol:

:oops:
D'un autre côté, j'ai pris tellement de plaisir à l'écrire que je me fiche que ça fasse doublon ! :lol:
Image
Tybalt
Doublure lumière
Posts: 577
Joined: 12 Jul 03, 12:36
Location: Paris

Post by Tybalt »

ce qui est surtout fort c'est que il me semble que ce n'est meme pas trinity qui le dit...

en plus dans le contexte, la réplique est loin d'être débile... enfin bon...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48274
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Tybalt wrote:ce qui est surtout fort c'est que il me semble que ce n'est meme pas trinity qui le dit...
Et pourtant si.
Tybalt wrote:en plus dans le contexte, la réplique est loin d'être débile... enfin bon...
Et pourtant si. (bis)
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Ah, cette si fameuse phrase est désormais le summum de la réplique stupide 2003.

Ou peut-être y aurait-il un film où l'on entend quelque chose d'encore plus.... subtil ?
"Give me all the bacon and eggs you have."
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

Tybalt wrote: en plus dans le contexte, la réplique est loin d'être débile... enfin bon...
Je doute qu'il existe un contexte qui puisse justifier une telle réplique de toute façon...
Image
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21859
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: Matrix Revolutions (Andy & Larry Wachowski, 2003)

Post by Nestor Almendros »

Echaudé par les énormes faiblesses de RELOADED et ses distanciations paresseuses par rapport à l'excellent premier chapitre, c'est avec un oeil résigné que je me suis attaqué au final de la trilogie. N'en attendant plus vraiment grand chose, le visionage s'est plutôt bien passé mais il n'en restait déjà plus grand chose à la fin du générique. Ces suites opportunistes offrent leur quota de mystère éventé dans des scènes aux dialogues obscurs et maniérés mais, pour peu qu'on regarde cela avec distance, les procédés finissent par être remarqués à force de systématisme. La première heure brode alors une simili intrigue plutôt inintéressante ponctuée de face à face mystico-religieux où les thématiques sur le virtuel, la conscience, etc. ont laissé la place aux questions de foi et de croyance dans un emballage philosophique de bazar.
S'il y a une seule qualité à donner à RELOADED et REVOLUTIONS, c'est bien de ne pas trop faire dans la redite. Si RELOADED offrait son lot de scènes d'action spectaculaires, REVOLUTIONS est à mi-chemin entre le film de guerre et STAR WARS (trilogie récente). On ne joue pas vraiment sur le même registre et les effets spéciaux sont plutôt corrects - même si la lisibilité des combats au corps à corps du premier opus est déjà un lointain souvenir: on est désormais plus dans le jeu vidéo ultra-mobile.
Peu d'enjeux, des personnages presque désincarnés: Néo apparait peu et ne sert plus à grand chose sinon à calmer le jeu, l'agent Smith se contente de nous montrer son ratelier. J'en profite pour dire tout le bien que je pense d'Hugo Weaving dans cette trilogie: voilà un méchant charismatique que l'acteur a su densifier par ce phrasé syllabique insistant et ce look mémorable. S'il n'était devenu qu'un faire-valoir dans RELOADED, il est presque un gimmick nostalgique dans REVOLUTIONS. Ce qui est aussi le cas pour beaucoup d'ingrédients de ce dernier chapitre: aucun inventivité visuelle, peu de tape à l'oeil, un final Superman style presque ridicule, une insistance naïve sur les bienfaits de l'amour :oops: . N'en jetez plus. :?
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49913
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Matrix Revolutions (Andy & Larry Wachowski, 2003)

Post by Boubakar »

Tu as bien du courage, Nestor.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21859
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: Matrix Revolutions (Andy & Larry Wachowski, 2003)

Post by Nestor Almendros »

Boubakar wrote:Tu as bien du courage, Nestor.
Le supplice est terminé :mrgreen: Mais je regrette d'avoir succombé au prix attractif du coffret au lieu de m'en tenir à ma première décision (n'acheter que le premier film).
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13740
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Matrix Revolutions (Andy & Larry Wachowski, 2003)

Post by hellrick »

Je les avais vu au cinéma et j'avais aussi acheté le coffret à prix bradé (on le trouve à 10 euros maintenant) que je n'ai d'ailleurs plus...Même en les revoyant c'était pénible...le 2 déjà c'est limite quoique vaguement distrayant mais le 3 c'est vraiment... :evil:

là j'ai juste racheté le premier et c'est bien suffisant :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14661
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Matrix Revolutions (Andy & Larry Wachowski, 2003)

Post by Demi-Lune »

Celui-là, je ne l'avais encore jamais vu. Déjà en 2003, Matrix Reloaded m'avait bien calmé, et je n'avais même pas eu le cœur de voir les dégâts finaux. J'ai tout de même profité de sa diffusion télé hier soir pour pallier à ce manque, qui n'aura pour seule conséquence positive que de me faire réévaluer très légèrement l'opus précédent (qui était déjà très faible à mes yeux, c'est dire).

Car si Matrix Reloaded demeurait encore vaguement divertissant de par son outrance cumulative en effets numériques improbables, en scènes d'action tonitruantes et en dialogues gratinés, Matrix Révolutions est un échec cuisant qui, 2 heures durant, creuse définitivement le tombeau des ambitions et attentes qui ont pu être portées dans cette saga. Rarement le sentiment de baudruche éclatée, de pétard mouillé, me sera autant resté après un générique de fin. La première demi-heure nous réserve encore quelques grands moments de dialogues fumeux et d'embrouilles scénaristiques à deux balles, finissant par provoquer quelques ricanements nerveux et gênés, rappelant le meilleur de Matrix Reloaded. D'ailleurs, génial ! Lambert Wilson et le décolleté plongeant de Monica Bellucci reviennent faire coucou et encaisser leur chèque. Le reste du métrage, résolument tourné vers l'action pure et l'étalage de fric à l'écran, ne fonctionne pas plus. Tout, en effet, nous est asséné avec la subtilité d'un pachyderme, des interminables tronçons de bataille entre les réfugiés et les sentinelles, noyés sous un flux incessant de bruitages assourdissants et d'incrustations parfois indéchiffrables, à la conclusion débilos et kitschissime en diable (putain, tout ça pour ça !), en passant par la mort des personnages principaux, dont on se tape royalement tellement on finit par s'en foutre de ce qui peut leur arriver, à ces endives. Le film est laid, bordélique, vain, affreusement grandiloquent, d'une platitude confondante dans ses scènes d'action (un comble pour un Matrix). C'est la fête à la surenchère abrutissante de CGI et à la réplique la plus neuneu. Bref, un gros machin informe et ridicule s'agitant désespérément dans tous les sens, point final en forme de totale supercherie apposé à une saga qui avait pourtant commencé de la plus brillante des manières. Triste.