Notez les films : Août 2010

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Alcatel
fétichiste du collant
Posts: 4912
Joined: 10 Jan 05, 17:45
Location: Lyon

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Alcatel »

Infernal Affairs (2002)

Je ne sais pas si, comme moi, d'autres ont pensé, en voyant ce film, que Andrew Lau, comme ses maîtres, connaît par coeur son Jean-Pierre Melville, du Doulos au Samouraï. Histoire d'hommes, de loyauté, de trahison, d'honneur. Flics, truands. Les mêmes, jusque dans le sujet. Jumeaux. Ils se croisent, se parlent à peine. La sonnerie du téléphone, son raccrochage se suffisent à eux-mêmes. Le message est passé. La gestuelle est aussi sèche que la mise en scène, les émotions transparaissent à peine, Andy Lau et Tony Leung jouent très bien les sous-Delon-Belmondo, en plus tourmentés. Course effrenée d'individus qui contrôlent autant qu'ils subissent le destin. La morale ne compte pas. Seul l'honneur prévaut.

7,5/10
Image Image
1970-2005: un artiste à la recherche de l'équilibre dans sa Force...
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16815
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Profondo Rosso »

cinephage wrote:
nobody smith wrote:KARATE KID d’Harald Zwart
Pour l’apprenti sorcier, je m’étais excité sur l’aspect trop explicatif de beaucoup de productions hollywoodiennes. Avec karate kid, je me suis retrouvé face à un autre problème agaçant : la durée. karaté kid dure 2H20. Plus de deux heures pour un sujet archi-rebattu qui aurait pu aisément tenir en 1H30. Le résultat est sans appel. Ça traîne constamment en longueur, le film fait du remplissage avec n’importe quoi plutôt que de se concentrer sur ce qui fait l’essence du film : l’apprentisage du kung fu et de sa philopsophie. Les scènes entre le maître et l’élève sont ainsi réduites à peau de chagrin mais suffisent quand même à maintenir le film la tête hors de l’eau. Jackie Chan se montre d'ailleurs ici excellent et nous fait rapidement oublier Jaden smith, version miniature de son papa dont il n’a gardé que les tics les plus énervants. Je m’attendais pourtant juste à un truc gentil et agréable mais au bout du compte, je me suis surtout ennuyé face à un ramassis longuet de clichés et d’une imagerie convenue.
Je serais beaucoup plus indulgent que toi, même si je reconnais bien volontiers les défauts que tu signales. Mais je pense qu'au delà d'un "défaut dans l'air du temps", il faut lier la durée du film à sa nature, sa raison d'être en quelque sorte. En effet, derrière le film, on trouve deux producteurs de taille : Will Smith et Jada Pinket-Smith. Le film apparait donc presque comme une espèce de cadeau fait au fiston, très entouré sur le projet par ses parents (comme en attestent les nombreuses photos de tournage qui accompagnent le générique de fin).
Du coup, on a un projet impersonnel au possible, piloté par les parents du rôle principal. Comment s'étonner qu'il aient eu tendance à multiplier les séquences centrées sur lui ? A manquer d'objectivité au point d'en négliger exiger les coupes de séquences superflues ? Etant parent moi-même, j'ai été porté à une grande indulgence vis-à-vis de ce défaut majeur du film, qui aurait du ne durer qu'une heure 30.

Mais il faut tout de même reconnaître que le fils a joué le jeu, est s'est sacrément investi : son rôle demande une implication physique importante, qu'il a manifestement su donner. Ses gestes sont surs, élégants, et il n'apparait pas comme bénéficiant d'un montage ou d'une mise en scène complice, ses coups, manoeuvres et autres figures gestuelles sont souvent filmées en continu, ou en raccord dans le mouvement (il y avait clairement plusieurs caméras sur le plateau).

Enfin, j'ai pris un grand plaisir à voir Jackie Chan jouer les professeurs, lui qu'on a découvert dans le rôle inverse du jeune apprenti soumis aux exigences d'un maître passe aujourd'hui le flambeau cinématographique, et je me suis amusé de retrouver des séquences vues une semaine plus tôt dans Le Chinois, film 30 ans plus jeune, dans lequel c'était Jackie Chan qui évitait les balles de tennis lancées par le maître.

Enfin, il y a une certaine fraicheur, une certaine audace à placer le film en Chine, avec des acteurs chinois, qui parlent dans la langue. Le thème de l'ouverture à autrui, à une culture autre, développé par le récit est aussi, de façon sous-jacente, un thème qui a nourri le tournage lui-même, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Bref, du coup, je pardonne l'inexistence d'un metteur en scène aux ordres, qui a juste tendance à abuser des plans verticaux, et d'un montage complaisant à l'égard d'une intrigue éculée, parce que j'ai vu dans ce film un chant d'amour de parents pour leur gamin, et une rencontre de deux univers culturels fort différents. A ce titre, le film est plutôt appréciable. Après, au niveau du divertissement, c'est vrai que c'est bien imparfait, mais ça reste sympathique et distrayant. 7/10 pour moi. :wink:
Pareil que Cinéphage hormis la longueur excessive ça a beau être calibré et prévisible on passe un bon moment. Jaden Smith a les défauts et les qualités de son père, une tchache qui peut être amusante ou horripilante au choix mais aussi un vrai charisme (on a vraiment de la peine pour lui quand il reçoit sa première raclée) et il s'en sort bien au niveau des combats. Et meilleur rôle de la carrière américaine de Jacie Chan. 4/6
User avatar
reuno
Assistant opérateur
Posts: 2283
Joined: 8 Oct 04, 10:25

Re: Notez les films : Août 2010

Post by reuno »

A serbian film (Srdjan Spasojevic)
Bravo les gars ! Vous avez touché le fond !
Insupportable...
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4831
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Notez les films : Août 2010

Post by nobody smith »

SCOOBY-DOO 2 : LES MONSTRES SE DECHAINENT de Raja Gosnell
La carrière de Gosnell fait peur mais pourtant j’étais assez curieux de jeter un œil à cette suite (qui se traîne une réputation convenable) pour le script de James Gunn. Je me demanderais toujours ce qui a pu passer dans la tête des exécutifs pour l’enroler sur un tel projet. Ancien de chez Troma, futur scénariste du remake de dawn of the dead et réalisateur du bisseux horribilis, c’est pas vraiment le profil type auquel on pense pour adapter le dessin animé d’Hanna-Barbera. Son scénario offre d’ailleurs de sacrées bases en manipulant complètement les codes de la série. L’intrigue a désormais recours à de vrais monstres plus ou moins bien reproduits (il en va de même pour les décors de cartoon) et le trio vedette est traité comme des bouffons pendant que ses sidekicks inutiles que sont Sammy et Scoobydoo tentent de mener la barque. Pas mal de bonnes choses donc et même des trucs drôles un peu trop rapidement concassés par une grosse machinerie efficace et inodore. Entre un scooby numérique qui concurrence Jar-Jar Binks au titre de personnage le plus insupportable, un casting à la ramasse (mention à Matthew Lillard au cabotinage impensable) et des gags qui font autant d’effet qu’un fist-fucking, le château de cartes s’effondre rapidement. Je trouve cela dit suffisament d’éléments à sauver dans ces ruines pour réussir à suivre la chose jusqu’au bout. N'empêche que je me demande si il y aura un jour à cinéaste capable de prendre la relève de Joe Dante.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Notez les films : Août 2010

Post by cinephage »

nobody smith wrote:N'empêche que je me demande si il y aura un jour à cinéaste capable de prendre la relève de Joe Dante.
Personnellement, j'attends encore beaucoup de Gil Kenan, que je trouve dans une veine proche, et dont j'ai beaucoup aimé les premiers films, Monster House et City of Ember. Malheureusement, ce dernier a été un flop, donc je ne sais pas à quelle vitesse il pourra tourner de nouveaux films.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Jericho »

Pas con ça, c'est vrai que Gil Kenan pourrait prendre la relève.
Image
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4831
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Notez les films : Août 2010

Post by nobody smith »

cinephage wrote:
nobody smith wrote:N'empêche que je me demande si il y aura un jour à cinéaste capable de prendre la relève de Joe Dante.
Personnellement, j'attends encore beaucoup de Gil Kenan, que je trouve dans une veine proche, et dont j'ai beaucoup aimé les premiers films, Monster House et City of Ember. Malheureusement, ce dernier a été un flop, donc je ne sais pas à quelle vitesse il pourra tourner de nouveaux films.
En essayant de trouver des noms, c'est vrai qu'il n'y a que celui de Kenan qui c'est imposé à moi pour monster house. Mais bon city of ember a une approche tellement différent de ce premier long et sa carrière étant actuellement au point mort, je doutes de plus en plus quant à une véritable possibilité de succession à Dante de sa part :?
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
Tobold
Stagiaire
Posts: 77
Joined: 7 Apr 10, 14:49

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Tobold »

reuno wrote:A serbian film (Srdjan Spasojevic)
Bravo les gars ! Vous avez touché le fond !
Insupportable...
Je ne l'ai pas vu mais un ami m'a raconté le film.
Et en effet, rien qu'à l'entendre, ça a l'air totalement insupportable.
Comment peut-on produire et diffuser des trucs pareils ? :shock:
User avatar
reuno
Assistant opérateur
Posts: 2283
Joined: 8 Oct 04, 10:25

Re: Notez les films : Août 2010

Post by reuno »

Parce que ça veut dénoncer les maux de la Serbie actuelle ! :roll:


C'est cela, ouais... ils essaient toujours de se justifier, ça se voudrait être le Salo du XXI siècle mais c'est juste un concours de celui qui a la plus grosse. Celui qui sortira le truc le plus crade, le plus malsain.
Et là effectivement on a atteint un nouveau stade, les limites ont été franchies... on pourrait peut être s'arrêter là.
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 50021
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Boubakar »

reuno wrote:Et là effectivement on a atteint un nouveau stade, les limites ont été franchies... on pourrait peut être s'arrêter là.
Je ne verrais sans doute pas ce film, mais qu'a-t-il de si inssuportable ?
User avatar
reuno
Assistant opérateur
Posts: 2283
Joined: 8 Oct 04, 10:25

Re: Notez les films : Août 2010

Post by reuno »

En plus du gore standard on a quelques viols, pedophilie, necrophilie, inceste... la totale. :|
Et le pire, viol d'un nouveau-né à la naissance. Et ça n'est pas seulement énoncé c'est montré.

Abject, irresponsable et foncièrement nul.
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Colqhoun »

cinephage wrote:Personnellement, j'attends encore beaucoup de Gil Kenan, que je trouve dans une veine proche, et dont j'ai beaucoup aimé les premiers films, Monster House et City of Ember. Malheureusement, ce dernier a été un flop, donc je ne sais pas à quelle vitesse il pourra tourner de nouveaux films.
City of Ember traînait quand même sérieusement la patte.
Cela dit je ne sais pas dans quelle mesure la production est venue charcuter le boulot de Kenan ou s'il s'est juste tiré une balle dans le pied.
Parce qu'autant Monster House est fantastique.
Autant City of Ember est un morceau d'ennui assez incroyable.
"Give me all the bacon and eggs you have."
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11858
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Anorya »

Le crime farpait (De la Iglesia - 2004).

Image

Quand Alex de la Iglesia donne dans la farce noire, cynique et grinçante avec des accents de Tex Avery shooté au Dark Dog, ça donne un réalisateur au top de ses moyens. Et pourtant, le film en fait trop et dans sa seconde partie s'essoufle un peu en dépit de l'empathie que l'on éprouve autant Pour Rafael (pourtant antipathique au possible avec sa logique de wineur, parfait couillon ne cherchant le bonheur que dans le superficiel) que pour Lourdes (qui reste attachée naïvement à une certaine image de l'amour un peu romantique, quitte à verser dans la caricature). Surtout le film dépeint les travers des relations hommes-femmes sans chercher à masquer la gêne que l'on peut ressentir. C'est souvent assez drôle, parfois essouflant, pas mal bien vu. Et malgré des baisses de régime dans son milieu, le film garde de nombreuses qualités (le début jusqu'au meurtre, la dernière partie, la fin, totalement absurde avec tous les clowns). On passe un très bon moment néanmoins.

4,5/6.
Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14681
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Demi-Lune »

Ah tiens c'est marrant, j'avais justement envie, ces derniers jours, de découvrir un peu la filmographie d'Alex de La Iglesia.
Bon, vu ce que tu dis à propos du Crime farpait, ça a l'air pas mal. Est-ce que tu as vu (et si oui, apprécié) Le Jour de la bête et Mes chers voisins, films qui m'intéressaient le plus dans l'immédiat ?
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11858
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Anorya »

Demi-Lune wrote:Ah tiens c'est marrant, j'avais justement envie, ces derniers jours, de découvrir un peu la filmographie d'Alex de La Iglesia.
Bon, vu ce que tu dis à propos du Crime farpait, ça a l'air pas mal. Est-ce que tu as vu (et si oui, apprécié) Le Jour de la bête et Mes chers voisins, films qui m'intéressaient le plus dans l'immédiat ?
Le jour de la bête j'avais adoré même si ça fait très très loin maintenant.
Pas vu Mes chers voisins mais il semble que ce soit du tout bon aussi. ;)
Image