Quo Vadis (Mervyn LeRoy - 1951)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Quo Vadis (Mervyn LeRoy - 1951)

Post by Frank Bannister »

Le film de Melvyn LeRoy, inédit en DVD, est diffusé en ce début d'année sur TCM.
Je ne l'ai plus revu depuis des années et ces diffusions vont me donner l'occasion de le revoir pour m'en faire une idée plus précise que dans mes souvenirs.


Image
bogart
Réalisateur
Posts: 6524
Joined: 25 Feb 04, 10:14

Post by bogart »

Film qui sortira en mai en zone 2. :wink:
Image
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3793
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Post by joe-ernst »

Peter Ustinov, Patricia Laffan, Deborah Kerr, Leo Genn, inoubliables... :D
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
Lord Henry
A mes délires
Posts: 9466
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Post by Lord Henry »

J'ai vu, je n'ai pas été convaincu et je suis partu.
Ballin Mundson
O Captain! my Captain!
Posts: 7107
Joined: 27 Jan 05, 20:55
Location: à l'abordage

Post by Ballin Mundson »

ça a été ma première VHS.... *soupir*
Image
Jipi
Assistant(e) machine à café
Posts: 107
Joined: 15 Feb 08, 09:55

Re: Quo Vadis (Melvyn LeRoy, 1951)

Post by Jipi »

« N’oublie pas que tu n’es qu’un mortel »

Néron dont les excès sont plus ou moins contenus par Pétrone flatteur rationnel se morfond de ne briller que pour le peuple et non pour lui.

« Le monde est à moi, j’en suis le maître absolu ».

Rome considérée comme une immonde populace est rongée dans ses palais par le complot et la flatterie protectrice pendant que l’obscurité construit dans la douleur un symbole aquatique logo d’une religion entamant son troisième millénaire.

Certains composants de la ville éternelle s’éloignent lentement du joug d’une divinité impériale pour basculer dans l’adoration d’un Charpentier, des idées nouvelles offertes à un peuple passant de la soumission à la chrétienté en conservant le concept de l’adoration contrainte ou choisie.

Une maquette en puissance s’étale sur les tables, une nouvelle ville éternelle se profile épurant la vision d’une cité obsolète promise aux flammes.

La démesure d’un irresponsable manipulé par ses proches s’acharne sur un peuple microcosmique uniquement contemplé d’un balcon surélevé.

Néron chantant et jouant de la lyre devant Rome en feu est une vision presque métaphysique.

Clairons, combats de lutteurs, danses exotiques, cérémonies somptueuses, banquets fastueux, couleurs chatoyantes, jeux du cirque, ville en flamme, esclave dévouée sont au menu de cette fresque grandiose démontrant avec éclat les pouvoirs illimitées d’un septième art en pleine santé financière d’avoir la possibilité de retranscrire les prestations romanesques, guerrières et religieuses d’une cité palpitant sous l’influence de sa propre histoire.

Les décors sont sublimes, les mouvements de foules impressionnants.

D W Griffith a laissé des traces dans ces festivités vues du ciel ou une grappe humaine gérée au cordeau active un principe de reconnaissance se devant à un héros retour de guerre.

« Quo Vadis » magnifique spectacle virtuel d’une épopée historique lointaine et méconnue filme un principe intemporel. Des hommes bons ou mauvais ont la possibilité de se réaliser pleinement dans le contexte tourmenté de leur époque.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 16372
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

Un excellent péplum, propice à des affrontements spectaculairement intimes, qui fait partie des réussites du genre.

Le défilé de stars ne fait aucunement oublier la dramaturgie de l'histoire et nous donne au contraire une galerie de personnages typés mais intéressants, qui incarnent chacun un élément de la Rome antique.

La mise en scène de LeRoy est d'une très belle efficacité et les comédiens sont convaincants en particulier Robert Taylor et Peter Ustinov !

J'aime !
Image

Mother, I miss you :(
GORT
Stagiaire
Posts: 5
Joined: 20 Feb 08, 08:44
Location: Planète Mars

"Quo Vadis"... dépassé ?

Post by GORT »

Comme beaucoup de cinéphiles, je n'avais pas revu ce film depuis plusieurs lustres !... Grâce à TCM j'ai pu me remettre dans la peau de l'enfant que j'étais lorsque j'ai vu ce péplum pour la première fois...
Glabalement déçu... et je m'en explique : ce n'est pas la technique qui en est la cause (bien que le cinémascope soit apparu 2 ans après la sortie du film)... ni le son, ni les couleurs (fidèles à celles de l'époque), mais bien la direction des acteurs, leur jeu de scène... sans compter les longueurs empruntes de soliloques !... Tout cela fait "carton-pâte"...
Il faut attendre les années 60 pour voir plus de "liberté" et de "naturel" dans la fluidité des mouvements (Spartacus - Barrabas)... pour en arriver fin du siècle dernier à une sorte de "live" comme dans "Gladiator"...
Il en restera un film qui a marqué l'histoire du cinéma par le faste déployé et le casting retenu... Mention particulière à Peter Ustinov qui montrait déjà à l'époque ses talents d'acteur... fascinant ! très théâtral...
Une bonne nouvelle toutefois : la sortie DVD en Zone II :oops:
La "petite lucarne" ne remplacera jamais la "Grande Toile" !
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3793
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Post by joe-ernst »

Il paraît aussi que c'est à cause de la prestation de Peter Ustinov en Néron que cet empereur romain, ni meilleur ni pire qu'un autre en fin de compte, a aussi mauvaise réputation depuis lors. C'est dire... :)

Image
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
frédéric
1st Degree
Posts: 13449
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Post by frédéric »

bogart wrote:Film qui sortira en mai en zone 2. :wink:
Sûr, sûr, sûr ?
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95805
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

frédéric wrote:
bogart wrote:Film qui sortira en mai en zone 2. :wink:
Sûr, sûr, sûr ?
Ah non, pas du tout prévu pour mai
bogart
Réalisateur
Posts: 6524
Joined: 25 Feb 04, 10:14

Post by bogart »

frédéric wrote:
bogart wrote:Film qui sortira en mai en zone 2. :wink:
Sûr, sûr, sûr ?

Ce mot n'a de réel signification dans le monde du DVD mais à ce jour Quo Vadis est programmé pour mai 2008 ! :wink:
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95805
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

bogart wrote:
frédéric wrote:
Sûr, sûr, sûr ?

Ce mot n'a de réel signification dans le monde du DVD mais à ce jour Quo Vadis est programmé pour mai 2008 ! :wink:
J'ai reçu le planning des sorties de Warner pour mai et il n'y est pas inclu.
bogart
Réalisateur
Posts: 6524
Joined: 25 Feb 04, 10:14

Post by bogart »

Jeremy Fox wrote:
bogart wrote:

Ce mot n'a de réel signification dans le monde du DVD mais à ce jour Quo Vadis est programmé pour mai 2008 ! :wink:
J'ai reçu les sorties de Warner pour mai et il n'est pas dedans.

Voilà !!! :lol: :wink:
Image
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18318
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Post by Kevin95 »

Une impression désagréable d'être à un cour de catéchisme (et la mise en scène plan plan n'aide pas) ! :?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Je risque de me faire fracacer ! :mrgreen:
Sinon, seul point positif avec l'incendie (merci Monsieur Mann)... un Ustinov dément ! 8)
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)