Reviens-moi (Joe Wright, 2008)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Beck
Mytho Boy sans spoiler
Posts: 5016
Joined: 23 Feb 07, 11:54
Location: alif-lam-mim

Reviens-moi (Joe Wright, 2008)

Post by Beck »

Le nouveau film de Joe Wright est prévu pour le 09 Janvier 2008, soit Mercredi prochain :D

Encore un drame-romantique pour James McAvoy (Jane), et à mon grand bonheur, Keira Knightley sera présente au casting. :D
J'ai vraiment hâte, ça a l'air très bon!

Image

Image
frédéric
1st Degree
Posts: 13278
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Post by frédéric »

+1
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
Beck
Mytho Boy sans spoiler
Posts: 5016
Joined: 23 Feb 07, 11:54
Location: alif-lam-mim

Post by Beck »

En fait je connaissais pas beaucoup James McAvoy, mais je l'aime de plus en plus. Peut-être détronera t'il Dicaprio, s'il faisait un film de mafieux :mrgreen:
Image
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12853
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Post by Karras »

Vu en AP. Un mélo parfois ampoulé mais avec de réelles prouesses techniques ( plan séquence sur la plage de Dunkerque) et des acteurs qui répondent présent aux ambitions du réalisateur.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 22176
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Post by Nestor Almendros »

J'avais été très agréablement surpris par ORGUEIL ET PREJUGES pour lequel je n'attendais pas grand chose. J'étais impatient de découvrir le nouvel opus du réalisateur (qui a fait également la pub Chanel avec Keira Knightley).

Si le film exerce une sorte de fascination (toutes proportions gardées) dans sa forme et son ton, résolument originaux, le film souffre d'un déséquilibre narratif et rythmique qui m'ont bien dérangé, au point de décrocher à plusieurs reprises, et de suivre une petite partie du film "de l'extérieur", sans réelle immersion avec les personnages et l'histoire. A trop vouloir styliser son film, même si c'est assez réussi dans certaines parties, j'ai trouvé que le réalisateur s'éparpillait et laissait un peu de côté le spectateur (moi, en l'occurence). Il y a certainement des baisses de rythme, les flashbacks sont pertinents, mais peut-être que l'éclatement de la narration qui, dans la 2e heure, se met à suivre séparément les différents personnages, a eu raison de mon implication. Le début du pasage "guerre" avec McAvoy, par exemple m'a semblé très long. De même ce très beau plan séquence sur la plage qui, mis à part l'aspect technique, ne m'a pas touché, et que j'aurais presque senti inutile, c'est dire...

Mais bon, rien de gravissime, je suis passé à côté, d'accord, mais le film possède heureusement beaucoup de qualités (sa photo, sa direction artistique, etc.) qui en font un objet assez singulier.

Je poste ici l'avis de Profondo Rosso daté d'hier
Un film qui bouscule le ronron des adaptations littéraire anglaise en costumes. Le début étonne vraiment, loin des pudibonderie habituelle du genre ambiance torride avec une Keira Knightley enfin dans un rôle de femme et plus d'amoureuse adolescente (avec une scène de sexe bien osée), sujets dérangeant et rebondissements surprenant et tragiques. La réalisation contemplative (magnifiques plan séquences du front lors de la 2e guerre mondiale) et alerte secoue une genre d'ordinaire si statique. La narration est des plus inventives avec ses basculements temporels, ses changements de points de vus et de personnage principal et le sujet en lui même entre épopée romanesque et douloureux récit de rédemption et de culpabilité est traité de très belle manière. Superbe dernière scène. 5/6
frédéric
1st Degree
Posts: 13278
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Post by frédéric »

Un film tout à fait étonnant, loin des films romantiques traditionnels qui m'a plutôt plût, mais j'ai été assez dérouté je dois dire. Il faut s'accrocher au début au montage très curieux, fait de flash backs imminents assez inédits. Par la suite, on rentre un peu dans l'histoire avec une très belle reconstitution de la débâcle de Dunkerque, pour finir d'une façon tout à fait étonnante. Keira Knightley n'a jamais été aussi magnifique, la scène de sexe est...... Enfin, un très curieux film, ne vous attendez pas à un ORGUEIL ET PREJUGES bis, comme le laisse entrevoir la promo.
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4555
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Post by G.T.O »

Un film au label oscar souffrant d'un complexe 3 en 1: une romance édulcorée noyée sous une cascade d'affects et d'effets, l'évocation en guillement de la guerre et enfin le film à la posture pseudo-réfléxive. A n'en pas douter, Joe Wright tient plus du maçon que du peintre des sentiments, du tacheron indélicat que du virtuose du cinéma, de la prose académique que du poète tourmenté.
La bonne nouvelle c'est que Universal s'est trouvé un nouveau poulain.
Frank Einstein
Régisseur
Posts: 3157
Joined: 18 Jan 07, 23:28
Location: Dans la lune

Post by Frank Einstein »

Evidemment remarquable.
Du très beau cinéma... peut-être un peu trop beau par moment mais c'est tellement rare de nos jours.
Il y a longtemps que je n'avais entendu une aussi belle musique au cinéma (le mixage avec le bruit de la machine à écrire comme illustration des emballements de l'imagination de la jeune écrivain est une trouvaille sublime). Le compositeur, Dario Marianelli, est à suivre... il avait déjà fait des merveilles sur le mal-aimé "Les frères Grimm" de Gilliam mais là il atteint la perfection.

J'ai souvent pensé au cinéma d'Anthony Minghella ("Le patient anglais"), en moins académique... et d'ailleurs, il apparaît en interviewer dans la dernière scène (magnifique).

Bref, du grand et beau cinéma... qui plaîra aux esthètes et fera râler les autres. :fiou:
Image

"Il est toujours préférable d'être un faux-méchant que d'être un faux-gentil. (Le faux-gentil est souvent un vrai méchant)". J.-L. Fournier
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16921
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Post by Profondo Rosso »

Frank Einstein wrote:Evidemment remarquable.
Le compositeur, Dario Marianelli, est à suivre... il avait déjà fait des merveilles sur le mal-aimé "Les frères Grimm" de Gilliam mais là il atteint la perfection.
Son score pour V pour Vendetta est magnifique aussi. Sinon d'accord avec toi très belle surprise que ce film.
julien
Oustachi partout
Posts: 9039
Joined: 8 May 06, 23:41

Post by julien »

Frank Einstein wrote:J'ai souvent pensé au cinéma d'Anthony Minghella
Bon, je sais déjà que je n'irais pas voir ce film.
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12350
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Post by Jack Griffin »

ça faisait longtemps que je m'étais pas abruti devant une bête de course à oscars, d'habitude je fuis ça comme la peste. On sait très rapidement que le film va être d'un ennui mortel, le style de Wright n'ayant d'autre approche que de se baser sur une succession d'effets qui tombe à plat (agravé par une musique péniblement ostentatoire)...C'est d'une fadeur assomante et tout ce que le film montre et entreprend ressort de façon superficielle...Knightley a toujours le charisme d'une huitre.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 22176
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Post by Nestor Almendros »

Jack Griffin wrote:Knightley a toujours le charisme d'une huitre.
Je te rejoindrais assez sur ce point car je trouve son jeu extrêmement limité. Cet engouement "à la mode" depuis quelques temps commence à m'épuiser. Mais bon, Richard Gere non plus n'a pas un talent très étendu et il est encore là. Il faut se faire une raison... :wink:
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4555
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Post by G.T.O »

Nestor Almendros wrote:
Jack Griffin wrote:Knightley a toujours le charisme d'une huitre.
Je te rejoindrais assez sur ce point car je trouve son jeu extrêmement limité. Cet engouement "à la mode" depuis quelques temps commence à m'épuiser. Mais bon, Richard Gere non plus n'a pas un talent très étendu et il est encore là. Il faut se faire une raison... :wink:
Oh arrêtez, elle fume achement bien la clope le nouvelle égérie Chanel ! Après tout, ce sont ses débuts à l'écran....Non, non me dit-on... :mrgreen:
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22222
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Post by Major Tom »

Image

Je l'ai vu hier, avec cette ritournelle qui tournait dans ma tête: "C'est taillé sur mesure pour avoir des prix... C'est taillé sur mesure pour avoir des prix, j'ai l'impression que c'est l'équivalent filmique d'une chanson de rock FM conçue exprès pour être la favorite des auditeurs quand elle passe à la radio..." Mais j'ai tout de même passé un agréable moment, appréciant notamment les quelques quatre ou cinq flash-backs qui remontent une scène qu'on a déjà vue d'un point de vue différent cinq minutes avant... Il y a beaucoup de répétitions qui trainent le film en longueur, mais ça ne m'a jamais vraiment gêné. Et Keira n'a décidément pas de formes...
Image
Clique ici, et ta vie va changer pour toujours...
User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10878
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Post by -Kaonashi Yupa- »

Jack Griffin wrote:Knightley a toujours le charisme d'une huitre.
C'est pour ça que son couple avec Orlando Bloom était logique, dans Pirates des Caraïbes ! :o
Perso je partage complètement cette avis. Le talent que certains lui reconnaissent est un mystère insondable à mes yeux. En plus de ne pas être une femme si charmante que ça (maigre à faire peur, mâchoire carrée, elle ne se tient pas bien, etc) à mes yeux, c'est une actrice très très limitée.
Image
Ma page SensCritique est là !
(j'ai voulu commencer une page Letterborxd, mais j'ai vraiment pas la patience ni le temps de tout reprendre, en plus avec des titres en anglais...)