Mort Shuman (1938-1991)

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Phnom&Penh
Assistant opérateur
Posts: 2059
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Mort Shuman (1938-1991)

Post by Phnom&Penh »

Plutôt que de faire du HS sur l'Hôtel de la plage, autant lui ouvrir son topic :)
Ikebukuro wrote: Je me souviens de ce moment depuis 1978, quand j'avais eu la chance de voir le film au cinéma :D
Phnom&Penh wrote: Pas vu ce film, et si je trouve la vidéo de Sophie Barjac sympa, je pense que passerai mon tour pour l'achat du DVD.
Mais ça nous fait quand même remonter à une grande époque. La Triumph dans la mer (où autre, je ne suis pas certain de l'avoir bien reconnue). Je ne connaissais pas cette version de Mort Shuman:
Les clopes à 12 ans, et le reste quand on avait de la chance, on mourrait peut-être trop jeunes, mais on ne portait pas de masques, on ne craignait pas les Covid, et on rigolait bien. Ah, Mort Shuman :mrgreen:

"des enfants, qui comme nous,jouaient à leur âge, le brouillon de leurs quinze ans". Je crois que je vais quand même le trouver, ce film 8)
Et Mort, et sa p...n de façon de porter la cravate :uhuh: Je n'y mettrais pas ma main à couper, mais je pense que c'est du Salvatore Ferragamo de la (très) grande époque.
Alexandre Angel wrote: 27 Aug 20, 21:49 Petite parenthèse concernant Mort Shuman : ça me fait toujours drôle de me dire que ce pilier de la varietoche françaises des années 70, des émissions de Maritie et Gilbert Carpentier et des musiques de films bien de chez nous était , dans une autre vie, un des compositeurs phare du Brill Building à New York avec un nombre monstrueux de chansons à son actif (notamment pour les Drifters et Elvis Presley).
Il est mort jeune mais il a fait une superbe carrière, avec des tubes inoubliables.
Et il était d'une très grande classe, d'où la fin de mon post.
Je n'y mettrais pas ma main à couper, mais la main au feu, sans problème (mais pas trop longtemps quand même :lol: )

Et si jamais l'allusion à Ferragamo te paraît délirante, va apprendre comment il a inventé les stilleto pour Marylin (12cm), les talons de Carmen Miranda et les sandales d'Audrey. Pas étonnant que Mort se soit très probablement habillé chez lui (d'autant que je sais reconnaître les cravates...et non nouée, avec un col cassé, ça, si c'est pas du Ferragamo de la fin des 70 :mrgreen: ).
Il aimait beaucoup les pieds des femmes mais a été un des premiers couturiers à savoir habiller les hommes...enfin, comme un grand couturier.
Ikebukuro wrote: 27 Aug 20, 22:43 Oui, c'était un grand grand parolier américain mais il a préféré la France notamment pour sa gastronomie, son vin...
30 ans déjà...

Je parlais d'élégance et de classe. Comme ta vidéo le rappelle, ce n'est pas venu naturellement chez lui, il était de classe très populaire. Ferragamo, à mon avis, ça a duré 2/3 ans à la fin des 70'. Après, il y a eu Papa Tango Charlie, et le triangle des Bermudes. C'est comme ça mais c'est quand même une vie.

Un topic, je ne crois pas. Mais ici, une bonne interview:
Avec une longue intervention de son biographe, Stéphane Loisy, qui a écrit Mort Schuman, Le Géant de Porcelaine, on reste dans le topic.
A noter d'ailleurs que s'il est le musicien, ses plus grands succès français sont écrits par Etienne Roda Gil.

"Je ne fais rien pour l'argent, je n'ai pas une grande conscience de l'argent, mais j'ai une grande conscience du plaisir de l'argent, et ça, c'est complétement différent...Comme de louer une décapotable assortie aux yeux bleus de ma dernière fiancée". 8)
Ikebukuro wrote: 27 Aug 20, 22:43 Oui, c'était un grand grand parolier américain mais il a préféré la France notamment pour sa gastronomie, son vin...
Oui, ce n'était pas un finaud: "quand je suis arrivé en France, bouffer, boire et baiser, c'était 24h/24 :mrgreen: " Mais un très grand musicien - et pas seulement parolier. Et aussi un grand commercial, c'est lui qui a fait la carrière américaine de Jacques Brel :)

Quelquefois un bon lien, au bon endroit, vaut mieux qu'un topic qui finira aussi dans les archives.

Sinon, pour compléter le lien, une bio de Doc Pomus, son grand mentor, oublié aujourd'hui:

Biographie Doc Pomus

Un lien vers une super bio de Janis Joplin. Mort Schuman a raté sa rencontre avec the King, pour lequel il avait composé de très grands tubes. Janis Joplin était "The Pearl" avant la chanson qui n'existe pas, titre de son dernier album, sorti après la mort de Janis, titré d'après son surnom et pas une chanson de Mort, donc rencontre ratée aussi.

Janis Joplin, The Pearl

Il n'y a pas la chanson Pearl de Mort Shuman, parce qu'elle n'a jamais existée. Pour l'album - posthume, donc - il a composé deux chansons:

Janis Joplin, Pearl, My Baby

Et Get It While You Can:

Janis Poplin, Pearl, Get It Wild You Can

Sauf que là, rencontre ratée pour mort prématurée de Jonis, mais qui aurait du se faire. Ni l'un ni l'autre n'étaient the King, mais le Rock, c'était leur vie.

Pour finir, j'abuse en HS mais on est encore le 29 Août :) :
tenia wrote: Perso, sortir d'un monde où on dirait que les mecs ne s'intéressent à rien si ce n'est pas saupoudré de cul, ça ne me déplait pas forcément.
Si tu es fan de Rock 60's, le doc sur Janis Poplin est vraiment top. Mais les 15 dernières minutes, malgré la citation du Deuxième Sexe, histoire de se donner bonne conscience,
"évidemment que je suis féministe, à qui devrais-je le prouver? Mais on aime un homme pour "Love and Affection", et un homme est toujours obsédé. Faut juste qu'il te traite bien. S'il te prend pour un lave-vaisselle, ben change-en, il n'y a pas de quoi faire la révolution, les hommes seront toujours des hommes" :mrgreen: :uhuh:

Et quitte à ne pas être sur le bon topic, je respecte la nouvelle tradition:

Image

Bref, même si tu as fait 3 tubs d’Elvis, si tu as fait 2 tubes de The Pearl, tu es dans les étoiles 8)

Parce que 3 tubes du King, d'autres en ont fait. Mais 2 des meilleurs tubes de The Pearl, tu n'es pas un lave-vaisselle, tu es un grand compositeur, point-barre 8)

Dans la vie, il y a des arnaqueurs, quelquefois de haut niveau, mais travailler pour les plus belles bêtes et leur donner de gros tubes... Avoir fait ce qu'il a fait pour the King et The Pearl, Mort Schuman, c'était le plus haut niveau.
Et puis the King, il est mort sur ses chiottes. The Pearl, elle est morte en chantant: "I want my money back!"

Si ce n'est pas du grand féminisme 8)
L'album Pearl est posthume, mais pas l'interview. C'était en 1970, juste avant la sortie de l'album, et Rockn'Roll, même the King n'a pas fait mieux.

Trois citations:
1) "Compared to New York, every city in the world is a Pig Place, Georgia". C'est de Lawrence Block, et étant parisien, je trouvais qu'il exagérait un peu. Sauf que le jour où je suis arrivé a New York...Déjà, l'arrivée le soir :shock: et, avec le décalage horaire, le matin à 5h sur la 5e avenue, avec le soleil levant, ah ouais, Lawrence, tu as raison, Compared to New York, every city in the world is a Pig Place, Georgia. Revenu à Paris, c'était mieux que la province, mais c'était Haussmann. Le Paris que j'aime, mais il manquait la reverb sur les buildings dans des rues de 50m de large. Lawrence Block, ta citation est la bonne, Paris reste pour moi la plus belle ville du monde, mais New York, c'est juste un autre monde.
2) Le retour de Janis à Port Arthur, Texas. Elle ne se l'est même pas pété, ils étaient tous morts avant elle.
3) Lou Reed et John Cale au piano (pas un Steinway, vu comment il te le massacre en y prenant plaisir :) ), Smalltown:
https://www.youtube.com/watch?v=yTqihXBhchE Hommage à Janis, fuck-off à Port-Arthur, Texas et Hommage à Drella que Mort Shuman révérait.
Pour les amateurs de musique, un détail à noter. Ca faisait 15 ans au minimum que Lou Reed et John Cale ne se parlaient plus. Mais, à la mort d'Andy Warhol, ils ont décidé de faire ensemble Songs for Drella. Et même s'ils ne s'aiment plus beaucoup, la façon dont ils se regardent en jouant ensemble pour jouer juste 8)

Et puis, pour finir, parce qu'avoir écrit et composé pour the King:
Elvis Presley, His Latest Flame

Même si la rencontre n'a pas eu lieu, ça vaut de finir sur ça.
Last edited by Phnom&Penh on 4 Sep 20, 11:36, edited 2 times in total.
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Phnom&Penh
Assistant opérateur
Posts: 2059
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Mort Shuman (1938-1991)

Post by Phnom&Penh »

Et la fille - oui je sais, vous étiez deux, mais il y en avait une de réceptive, et qui n'as pas mis son masque pour finir , je ne t'ai pas donné mon nom mais DVDClassik et mon pseudo, donc si tu viens, n'hésite pas à t'inscrire, ne serait-ce que pour une réponse sympa. La fin d'après-midi, en tout cas l'a été 8)
Là, suivant notre discussion, tu découvres Mort, Janis, et un peu Elvis :mrgreen:
Last edited by Phnom&Penh on 3 Sep 20, 18:49, edited 3 times in total.
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23483
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Mort Shuman (1938-1991)

Post by Commissaire Juve »

Il m'a toujours foutu le cafard... sauf -- peut-être -- au moment de "Papa Tango Charly".

Au collège, le prof d'anglais nous avait fait apprendre "Sorrow" (1976). Oh lala !
Do you remember those happy days...
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Phnom&Penh
Assistant opérateur
Posts: 2059
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Mort Shuman (1938-1991)

Post by Phnom&Penh »

Commissaire Juve wrote: 3 Sep 20, 18:39 Il m'a toujours foutu le cafard... sauf -- peut-être -- au moment de "Papa Tango Charly".

Au collège, le prof d'anglais nous avait fait apprendre "Sorrow" (1976). Oh lala !
Do you remember those happy days...
Ta gueule, je drague, ne me casse pas l'ambiance avec tes remarques déprimantes 8)
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Prolls
Assistant(e) machine à café
Posts: 121
Joined: 16 Oct 19, 14:13

Re: Mort Shuman (1938-1991)

Post by Prolls »

D'ailleurs Mort Shuman est un fin dragueur dans Plus ça va, moins ça va. A l'opposé de ses chansons. ^_^'