Christophe (1945 - 2020)

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Phnom&Penh
Assistant opérateur
Posts: 2059
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Christophe (1945 - 2020)

Post by Phnom&Penh »

Major Tom wrote:Une belle pique d'Anal Genocide envers le Fossoyeur de films et une vidéo qui parle de Bruno Dumont :

Je copie celle-ci parce que même si l'auteur ne connaît pas bien le compositeur, j'aime beaucoup ce qu'il dit du film (même si personnellement, Jeanne, j'aime beaucoup, mais Jeanette, là...Dumont me dépasse :mrgreen: )

Et ce que j'aime c'est cette recherche du beau son. Dans l'interview précédent, il se reprend à deux reprises parce qu'il a une mauvaise voix. Il ne fait pas semblant, il se reprend pour la refaire juste.
Et Jeanne, il faut voir le film, aimer Dumont, mais comme dernière prestation, c'était juste grand. Je suis très heureux qu'il soit mort après avoir fait ça. Pas seulement pour lui, mais pour Dumont aussi. Fallait oser et les deux l'ont fait.
Anal Genocide...quel pseudo :mrgreen: Mais il a plutôt bon goût.

Yes, j'ai retrouvé l'extrait de Taratata en duo avec Laetitia Casta et son pantalon :mrgreen:
Bon, comme je disais plus haut, elle a un tel physique qu'elle peut tout se permettre. Mais là, quand même, c'est à se demander si c'est pas cadeau pour lui qui les a toujours aimé girondes :uhuh:

D'autant qu'à la répétition, c'était quand même plus soft:
Et dans ses dernières découvertes:
Et un très joli moment en live:
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Phnom&Penh
Assistant opérateur
Posts: 2059
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Christophe (1945 - 2020)

Post by Phnom&Penh »

J'ai surtout mis en ligne des duos avec des filles, parce que jusqu'à la fin de sa vie, il a eu un succès fou.

Mais c'était un grand découvreur de talent, qui savait faire progresser et mettre en valeur les jeunes. Sur Succès fou, ici, son duo avec Nuski et Vaati:
Oui, avec les filles, il a su avoir un succès fou, un charme qui fait vraiment tout.

Et, hommage aux "Boomers" qui auraient trop profité de la vie, son duo avec Adamo sur Jours de lumière:
Ce ne sont pas eux qui ont trop profité, c'est nous qui sommes devenu nuls de ne pas savoir assez demander à la vie. "En ces jours de lumière, nous ne rampions pas encore". Enorme fan de Christophe, je n'ai jamais fait très attention à Adamo, même s'il était évidemment très présent à la télé dans ma jeunesse, j'ignorais qu'il était un compositeur politique :uhuh:

Et sur lui:
Là, le fameux Bobby qui allait arriver mais que je ne pas trouvé en Live (mais c'est presque mieux comme ça):
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Phnom&Penh
Assistant opérateur
Posts: 2059
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Christophe (1945 - 2020)

Post by Phnom&Penh »

Et, hommage aux voitures et aux vieux (Michel Berger, France Gall...):
La voiture citée au début:
Image
En frôlant l'imprudence :mrgreen: :lol:
On le sent super crédible d'avoir "frôlé" l'imprudence au volant de ça :uhuh: Disons qu'il conduisait très bien, ça je veux bien le croire.
Christophe, c'est quand même le gars qui pendant des années se faisait les quais de Seine à 200kmh la nuit en expliquant que c'était pour étudier le son entre le passage des différents ponts :mrgreen:
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Phnom&Penh
Assistant opérateur
Posts: 2059
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Christophe (1945 - 2020)

Post by Phnom&Penh »

Bel hommage, dans une émission qu'il aimait bien, je crois qu'il y est passé deux ou trois fois.
Hommage très sympa de Pierre Lescure, et surtout, plus rare, de Jean-Michel Jarre, qui se fait rarement interviewer:
Et les deux rappellent quel cinéphile il était.

Et, pour en revenir aux duos féminins, j'aime beaucoup "sans la boucle, OK, je m'adapte":
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22222
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Christophe (1945 - 2020)

Post by Major Tom »

Image
Clique ici, et ta vie va changer pour toujours...
User avatar
Phnom&Penh
Assistant opérateur
Posts: 2059
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Christophe (1945 - 2020)

Post by Phnom&Penh »

Merci! Surtout (bon, là, c'est moi qui suis nul parce que je ne regarde jamais la télé) pour la découverte de Blow up. Ces petits documentaires sont super bien faits, et certains sont géniaux. Je viens d'en voir un sur Delon par Thierry Jousse, que du bonheur :D Et celui sur Christophe, qui me réconcilie avec Laugier (vieille histoire, je lui en veux de n'avoir pas compris qu'Outrages était un des meilleurs de Palma alors qu'il le traite avec plus que de la désinvolture dans son bouquin sur lui) est vraiment super bien fait.
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Phnom&Penh
Assistant opérateur
Posts: 2059
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Christophe (1945 - 2020)

Post by Phnom&Penh »

Et sur un forum cinéphile, cela aurait été dommage d'oublier le duo Hollywood de Christophe et Brigitte Fontaine, bien que cette dernière ne soit plus jeune ni très gironde.
C'est sous-titré et ç'est très bien parce que les paroles...sont dignes des deux personnages :mrgreen:
Il y a des références cinématographiques que je comprends, mais celui qui me trouve le film en rapport avec:
"Des eunuques noirs et fardés présentent des plats parfumés, mais quand je vais pour les manger, il n'y a que cailloux gelés", je lui offre une bière et je suis sûr qu'on aura une conversation passionnante entre classikiens :uhuh:
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image