Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
rodoliv
Electro
Posts: 772
Joined: 10 Sep 16, 22:33

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by rodoliv »

Commissaire Juve wrote:
tenia wrote:
Enfin, chose fascinante, 32% des sondés pensent que le prix est plus élevé en librairie, alors que le livre a un tarif unique. :lol:
:o - - - Mais j'avoue que je serais tombé dans le panneau moi aussi. :oops:

je me prépare à me lancer dans l'édition ; je ne vous raconte pas (et je ne vous raconterai pas, d'ailleurs). J'espère simplement que le livre papier tiendra le coup (si vous voulez : un jour, je me suis dit que j'aurais bien aimé être gardien de phare... ou projectionniste dans un cinéma... mais à ce moment-là, j'ai découvert que ces métiers avaient disparu... ou n'avaient plus rien à voir avec ce qu'ils avaient été... ça serait con de se lancer dans l'édition et de voir le métier disparaître !).
Disons, que certains gros acteurs font bénéficier de 5% de réduc sur le prix affiché ce qui n'est pas forcément le cas en librairie, donc ce n'est pas totalement faux.
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14051
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by hansolo »

Jack Griffin wrote:
hansolo wrote: Sinon, on est d'accord le prix n'est pas un frein à la lecture ... juste un frein à l'achat..
Bof...Je ne considère absolument pas que cela soit un loisir élitiste. Quelques heures de lecture pour quelques euros, 12 max pour un gros poche maintenant, 15-20 pour un grand format. ça va, quand on voit ce que certains dépensent ici en BR.
Je n'ai jamais prétendu ça! La lecture n'est evidemment pas un loisir élitiste ... tout le monde y a accès.

Je parle plutot des "beaux livres" qui sont bien plus cher ici et ne sont jamais en solde (a tel point qu'on se demande ce que deviennent les invendus ...)
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
The Eye Of Doom
Accessoiriste
Posts: 1718
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by The Eye Of Doom »

A chacun de mes séjours aux USA j'ai constaté le désert en terme de librairies et de magasins culturels en général. Dernier exemple San Francisco: une librairie en centre ville,sympa mais qui aurait honte devant nos librairie de quartier à Paris. Pas de grands espace type fnac, Virgin ou autre. Je parle pas d'Orlando ( y a pas de centre ville de toute façon) ou d'une ville moyenne du Middle west, non de San Francisco !
Il faut arreter de tirer sur l'ambulance!
La loi Lang a permis de sauver l'industrie du livre en France et de garder un réseau de libraires riches, divers, www unique au monde, il me semble.
Sur l'autre sujet du prix de vente des livres, il faudrait vraiment une étude comparative par type d'ouvrage pour avoir des éléments. Concernant les bd, il y a de tout: certains hard covers US sont hors de prix, le comics de base est bien cher par rapport à sa qualité et son format. L'album bd feancais cartonne de base me semble plus intéressant en terme de qualité/prix.
Pour les beaux livres, les prix se valent il me semble, avec une gamme du Tachen ou équivalent à l'ouvrage "de luxe".
Pour la literrature, je lis pas couramment l'anglais j'ai pas d'elements de comparaison.
Quand j'étais jeune et sans sou, j'achetais tout d'occasion. Je me rappelle le prix des premiers albums Humano, c'était simplement hallucinant...
Enfin, il ne faut pas oublier que certains éditeurs ont un bussinesd model: tant de % du livre vendu au prix fort, tant de % à prix cassé, tant au pilon en fin de stock.
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by Max Schreck »

The Eye Of Doom wrote: La loi Lang a permis de sauver l'industrie du livre en France et de garder un réseau de libraires riches, divers, www unique au monde, il me semble.
Ça me semble évident mais effectivement salutaire à rappeler. Je me demande d'ailleurs si ça a été imaginé pour les salles de cinéma, afin de préserver les indépendants de la concurrence ?

J''avoue que j'ai depuis longtemps privilégié l'achat de bouquins d'occasion. Mais lorsque je veux du neuf, le prix unique du livre est clairement ce qui m'encourage à aller systématiquement en librairie et à poser comme un principe le fait de ne rien acheter en grande surface ou sur les gros sites de e-commerce.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
Frank N Furter
Accessoiriste
Posts: 1763
Joined: 24 Jun 09, 18:53

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by Frank N Furter »

Etant libraire, je prêche un peu pour ma paroisse mais il faut aussi comprendre un jour que les choses ont un prix. On ne peut pas d'un côté vouloir une offre pléthorique et de l'autre payer de moins en moins cher pour en bénéficier.

C'est comme pour les BR, on ne peut pas se plaindre de la chute du marché et en même temps ne jamais un acheter un titre au prix fort (je ne dis pas de tout acheter dès la sortie, mais si on le fait jamais, le marché ne sera jamais viable).

Le livre est parfois cher, c'est vrai, d'autant que, même si ça choque toujours certains qu'un libraire dise ça, ce n'est pas un produit de première nécessité (ça ne remplit pas votre assiette tous les jours). Les prix ne sont pas pour autant excessifs et quasiment tout est disponible en poche 1 à 2 ans après la première sortie. Et pour les budgets les plus faibles, il est très facile de trouver la plupart des titres à 3 ou 4 € sur momox ou ce genre de sites d'occasions.

Supprimer la loi Lang ferait peut être gagner 2 ou 3 € sur un panier moyen mais aurait des conséquences majeures : disparition de la micro et de la petite édition, disparition du fond dans les librairies et domination des grandes surfaces culturelles. Et cela ne ferait en aucun cas grimper les ventes.

Il faut donc choisir si on veut gagner 3-4 € ou voir disparaître une diversité culturelle et des emplois. Choix pas évident en effet.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 26092
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by tenia »

Je me demande quand même si ces 3-4€ n'amèneraient pas un public plus larges dotés de moyens moindres à acheter plus de livres. Je me trompe peut-être, mais c'est simplement l'application de la théorie de l'élasticité des prix aux livres. Aujourd'hui, si le prix unique empêche effectivement les grandes surfaces de phagocyter le marché comme elles le font sur d'autres marchés (le pain, par exemple), je pense qu'il empêche aussi certaines personnes d'acheter plus de livres.

Du coup, quand tu affirmes comme ça "Et cela ne ferait en aucun cas grimper les ventes.", je me demande sur quoi tu bases pour être aussi certains. En 2012, le budget moyen français pour les livres étaient de 81€. 3-4€ de moins par livre, c'est un 5e livre acheté au lieu de 4. Est-ce que ce 5e livre vendu ne favoriserait justement pas un accès plus large, plus divers au contenu culturel ? Est-ce que le Poche, par exemple, n’est pas un exemple de mise à disposition plus large du contenu à l’achat grâce à son prix plus accessible (qui permet de plus "se goinfrer" pour les lecteurs) ?
User avatar
Frank N Furter
Accessoiriste
Posts: 1763
Joined: 24 Jun 09, 18:53

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by Frank N Furter »

tenia wrote:Du coup, quand tu affirmes comme ça "Et cela ne ferait en aucun cas grimper les ventes.", je me demande sur quoi tu bases pour être aussi certains.
Sur mon expérience tout simplement, et sur celle que me rapporte des collègues qui font face à des clientèles très différentes.

Le problème du livre ne vient pas de son prix franchement, mais plus du désintérêt du public pour la lecture en général.

Il y a plusieurs types de public : ceux qui achètent beaucoup de livres et qui sont généralement consommateurs de poches (et qui en achètent déjà plus que ce qu'ils ont le temps de lire^^ j'étais pareil), ceux qui achètent un livre occasionnellement parcequ'ils ont lu un article dans la presse ou entendu parler de lui à la télé/radio et ceux-là ne s'arrêtent jamais au prix (je n'ai jamais vu quelqu'un me demandant le livre dont il avait entendu parler le reposer à cause du prix) et ceux pour qui le livre leur passe au dessus.

Et pour ces derniers, si on veut les "convertir" à la lecture, ce n'est franchement pas une question de prix.
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14051
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by hansolo »

The Eye Of Doom wrote: Enfin, il ne faut pas oublier que certains éditeurs ont un business model: tant de % du livre vendu au prix fort, tant de % à prix cassé, tant au pilon en fin de stock.
Il me semble justement que la loi Lang interdit de faire des reductions sur le prix d'un livre - même 10 ans après sa sortie ...
Autrement j'acheterais bien plus de BD!
Mais les bibliothèques permettent d’accéder a quasiment tout le catalogue, avec un peu de patience.
Last edited by hansolo on 27 Nov 17, 12:39, edited 1 time in total.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 26092
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by tenia »

Merci pour les précisions. :wink:
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23496
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by Commissaire Juve »

Frank N Furter wrote:... et ceux pour qui le livre leur passe au dessus.

Et pour ces derniers, si on veut les "convertir" à la lecture, ce n'est franchement pas une question de prix.
En revanche : on pourra compter sur eux pour claquer un max de pognon en téléphonie mobile ! Parce que "ça", c'est essentiel !
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14051
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by hansolo »

Commissaire Juve wrote:En revanche : on pourra compter sur eux pour claquer un max de pognon en téléphonie mobile ! Parce que "ça", c'est essentiel !
Ca fait quelques années (au moins depuis l'arrivée de Free) que le budget telephone mobile s'est effondré (on n'est plus a l'époque des Sms à l'unité ...)
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 10243
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by Joshua Baskin »

Commissaire Juve wrote:
Frank N Furter wrote:... et ceux pour qui le livre leur passe au dessus.

Et pour ces derniers, si on veut les "convertir" à la lecture, ce n'est franchement pas une question de prix.
En revanche : on pourra compter sur eux pour claquer un max de pognon en téléphonie mobile ! Parce que "ça", c'est essentiel !
Cela dit tu pointes du doigt un sujet très intéressant. Je remarque que dans les Fnac, si les rayons DVD/musique sont souvent désertés (j'ai l'impression que c'est moins le cas du rayon librairie), le rayon téléphonie est constamment blindé.
En soit ça ne me dérange pas plus que cela dans le sens ou c'est certainement ce genre de rayon qui permet de maintenir à flot d'autres rayons plus en difficulté mais je suis malgré tout toujours surpris de voir autant de gens se passionner pour des téléphones. Attention, je ne nie pas leur utilité, j'en ai moi-même un, milieu/haut de gamme et je ne sais pas comment je ferai sans mon téléphone au quotidien mais malgré tout on constate que plein de gens sont passionnés par ça. Pour en avoir discuté autour de moi au bureau, plusieurs collègues sont prêts à débourser plus de 1000 euros pour l'iphone X. Grand bien leur fasse, ça ne retire rien à personne mais au fond de moi je trouve ça dommage de perdre autant de temps avec ça et de ne pas consacrer cet argent à des dépenses "culturelles" plus enrichissantes.
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23496
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by Commissaire Juve »

EDIT : on tapait en même temps.
hansolo wrote:
Ca fait quelques années (au moins depuis l'arrivée de Free) que le budget telephone mobile s'est effondré (on n'est plus a l'époque des Sms à l'unité ...)
Je ne parle même pas de ça (de toute façon, je ne connais pas les tarifs), mais des achats de smartphone et de toutes ces co***ries ! C'est devenu vital.

Et dans les rues, dans le métro, ça fait pas mal de temps que je n'ai pas vu quelqu'un avec un bouquin sous les yeux.
Joshua Baskin wrote:... plusieurs collègues sont prêts à débourser plus de 1000 euros pour l'iphone X. Grand bien leur fasse, ça ne retire rien à personne mais au fond de moi je trouve ça dommage de perdre autant de temps avec ça et de ne pas consacrer cet argent à des dépenses "culturelles" plus enrichissantes.
Voilà.
Last edited by Commissaire Juve on 27 Nov 17, 14:03, edited 1 time in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49166
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by Flol »

Joshua Baskin wrote:
Commissaire Juve wrote:
En revanche : on pourra compter sur eux pour claquer un max de pognon en téléphonie mobile ! Parce que "ça", c'est essentiel !
Cela dit tu pointes du doigt un sujet très intéressant. Je remarque que dans les Fnac, si les rayons DVD/musique sont souvent désertés (j'ai l'impression que c'est moins le cas du rayon librairie), le rayon téléphonie est constamment blindé.
En soit ça ne me dérange pas plus que cela dans le sens ou c'est certainement ce genre de rayon qui permet de maintenir à flot d'autres rayons plus en difficulté mais je suis malgré tout toujours surpris de voir autant de gens se passionner pour des téléphones. Attention, je ne nie pas leur utilité, j'en ai moi-même un, milieu/haut de gamme et je ne sais pas comment je ferai sans mon téléphone au quotidien mais malgré tout on constate que plein de gens sont passionnés par ça. Pour en avoir discuté autour de moi au bureau, plusieurs collègues sont prêts à débourser plus de 1000 euros pour l'iphone X. Grand bien leur fasse, ça ne retire rien à personne mais au fond de moi je trouve ça dommage de perdre autant de temps avec ça et de ne pas consacrer cet argent à des dépenses "culturelles" plus enrichissantes.
Plussun.
Les gens sont de plus en plus cons.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 26092
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Livres : la loi Lang sent-elle le sapin ?

Post by tenia »

Autant avoir un smartphone pas trop vieux, je peux comprendre (j'ai poussé un Galaxy S2 assez loin, et sur les derniers mois, c'était un veau absolument insupportable), autant dépenser 1000€, c'est sidérant.
Après, dans mon cas, c'est presque la moitié de mon salaire. Je ne sais pas si c'est le cas pour tes collègues.
Flol wrote:Les gens sont de plus en plus cons.
Ils ont en tout cas du pognon à claquer.