Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3049
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Ann Harding »

Merci le coinducinéphage! :)
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8670
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Tommy Udo »

Est-ce normal que le livre ne soit pas encore en vente sur Amazon ?
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3049
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Ann Harding »

Tommy Udo wrote:Est-ce normal que le livre ne soit pas encore en vente sur Amazon ?
Le livre est disponible sur Amazon.fr par l'intermédiaire de "Cyber Scribe" qui est en fait l'éditeur (La Tour Verte). Il n'y aura pas de mise en vente directe par Amazon.fr. Pour la Belgique, tu peux utiliser la FNAC ou aller à la librairie Tropismes à Bruxelles. :wink:
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8670
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Tommy Udo »

Ann Harding wrote:
Tommy Udo wrote:Est-ce normal que le livre ne soit pas encore en vente sur Amazon ?
Le livre est disponible sur Amazon.fr par l'intermédiaire de "Cyber Scribe" qui est en fait l'éditeur (La Tour Verte). Il n'y aura pas de mise en vente directe par Amazon.fr. Pour la Belgique, tu peux utiliser la FNAC ou aller à la librairie Tropismes à Bruxelles. :wink:
Je travaille près de la librairie Tropismes. J'irai donc sur place^^
Merci Ann :wink:
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3049
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Ann Harding »

Juste un petit mot pour vous signaler que je serais au Salon du Livre de Paris le dimanche 22 mars de 14h30 à 17h30 sur le stand de La Tour Verte (G63 - Lire en Normandie) pour dédicacer mon livre. :wink:
Holden
Doublure lumière
Posts: 407
Joined: 17 Nov 03, 17:22
Location: "Caught between ideals and desires"

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Holden »

Je n'aurai pas la dédicace, mais j'ai profité de la soirée d'inauguration du salon hier pour passer au stand de La Tour verte et acheter un exemplaire. En tant que tourneurien (fils), je ne peux que me réjouir de cette sortie !
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3049
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Ann Harding »

J'espère que tu deviendras vite un tourneurien (père)! :wink: :)
Holden
Doublure lumière
Posts: 407
Joined: 17 Nov 03, 17:22
Location: "Caught between ideals and desires"

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Holden »

Ah, mais j'aime déjà beaucoup le père (je dis que je suis Tourneurien (fils) parce que j'ai consacré un livre au grand Jacques il y a quelques, alors que je n'ai commis qu'un petit article en anglais sur La Main du diable).
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3049
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Ann Harding »

Première critique en ligne, sur le Blog de Bertrand Tavernier: :)
MAURICE TOURNEUR de Christine Leteux est un ouvrage passionnant où j’ai appris beaucoup de choses : le stupéfiant scandale causé par L’ÉQUIPAGE, le traitement de Richard Pottier au début de la guerre, l’importance de Carlo Rim qui a écrit AVEC LE SOURIRE, ce chef d’œuvre. Le livre donne envie de revoir les grands Tourneur muets mais défend aussi ses derniers titres.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 22197
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Nestor Almendros »

félicitations, Christiane :mrgreen:
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3049
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Ann Harding »

Nestor Almendros wrote:félicitations, Christiane :mrgreen:
J'ai comme l'impression que Tavernier me confond avec Mme Jacques Tourneur! :mrgreen:
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3049
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Ann Harding »

Critique parue dans L'Obs N°2633 du 23 avril 2015:
Image
Image

Je voudrais quand même corriger une erreur dans cette chronique qui apparaît aussi sur IMDb. Maurice Tourneur n'a jamais joué avec Max Linder dans Max boxeur par amour (1912). Par contre, on peut le voir boxer - pour rire - avec Max Linder pour une bande d'actualités cinématographiques américaine de 1920 à l'époque où Max tournait Seven Years Bad Luck dans le studio de Maurice.
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3049
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Ann Harding »

Entretien vidéo à propos de mon livre sur Maurice Tourneur.
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3049
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Ann Harding »

Une nouvelle critique parue dans le journal Bilan de Genève le 23 juin dernier:
Image
A la redécouverte du cinéaste Maurice Tourneur

Le nom reste vaguement connu. Le prénom ne dira rien à la plupart des gens, même s'ils aiment le cinéma. Maurice Tourneur (1879-1961) est bien le père de Jacques Tourneur, célèbre en son temps pour des films d'horreur comme «Cat People» (1942) ou «I Walked With a Zombie» (1943).
Né près de vingt ans avant l'invention du 7e Art, ancien décorateur, ex-homme de théâtre, Maurice Tourneur a pourtant fait partie des réalisateurs les plus innovants des années 1910. Christine Leteux lui consacre aujourd'hui un énorme livre, basé tant sur des dépouillements d'archives inédites que sur le visionnement des films survivants. Le cinéma muet tient du continent perdu. Tout s'est conservé, ou détruit, par hasard. Comment s'y retrouver au milieu d'autant de lacunes?
De Paris à Hollywood
Tourneur a bien sûr commencé sa carrière à Paris. Vers 1910, la France dominait encore l'industrie cinématographique mondiale. Il a ainsi été amené à tourner aux Etats-Unis. Dans une filiale. A la déclaration de guerre, cet objecteur de conscience n'est pas revenu, ce qui lui vaudra de gros ennuis plus tard. Il participera ainsi à l'édification des trusts américains, qui émigreront vite de New York à la Californie.
Tourneur a énormément produit entre 1914 et 1920, Pour Christine Leteux comme pour d'autres, il reste un des créateurs du récit cinématographique, alors basé sur la seule image, avec David Wark griffith et Cecil B. DeMille. En 1926, le Français quitte cependant les Etats-Unis. Un producteur exécutif, tranchant de tout, lui est désormais imposé, comme à ses collègues. Une ingérence qu'il juge incompatible avec son art.
Une seconde carrière française
Si la période muette, remise à l'honneur il y a un siècle par les «Giornate» de Pordenone, reste connue des seuls rats de cinémathèque (1), l'époque française est revisitée grâce aux efforts (eux aussi lointains) de Patrick Brion pour France3. Il s'agit d'un moment très inégal, avec beaucoup de commandes. Elle se termine en 1948, après d'excellentes choses pendant la guerre pour la Continental, qui avait le défaut d'être allemande (2). Oublié, bientôt infirme, Tourneur sombre alors dans la misère. Il est aidé financièrement par Clarence Brown, son ancien assistant, devenu réalisateur vedette à la MGM.
L'ouvrage se révèle extrêmement bien fait. Il se lit avec plaisir. On admire la pugnacité de l'auteur et le courage de l'éditeur. Comment vendre Tourneur en 2015, alors que ses longs-métrages les plus accomplis ont aujourd'hui près de 100 ans et que le petit monde des cinéphiles se meurt?
(1) Des rats mal rassasiés. La Cinémathèque française programme peu de muets et celle de Bruxelles utilise la salle qui leur était vouée pour d'autre projections.
(2) Son parlant le plus connu reste «La main du diable» (1942).
Pratique
«Maurice Tourneur, Réalisateur sans frontières», de Christine Leteux, aux Editions La Tour Verte, 525 pages.
Etienne Dumont
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3049
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Maurice Tourneur - Réalisateur sans frontières

Post by Ann Harding »

Nouvelle critique dans Positif de juillet-août 2015:

Image

Je tiens à préciser que je connais très bien le livre de Harry Waldman (et non Waltman) et qu'il ne contient que fort peu d'informations biographiques étant essentiellement une filmographie commentée. Je ne l'ai pas utilisé car il ne contenait - en outre - aucune référence à des sources primaires.