L'obituaire musical

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
moonfleet
Régisseur
Posts: 3285
Joined: 13 Aug 09, 21:46
Location: fondue enchaînée

Re: L'obituaire musical

Post by moonfleet »

hellrick wrote: 29 Apr 21, 17:56 En effet, c'est magnifique :mrgreen:

Puisqu'on est dans l'hommage je relance de celle-là, c'est plus de circonstance

Oui effectivement c'est plus adapté à la situation actuelle :mrgreen:
Je ne connaissais pas, super chanson (et vidéo) :wink:
Les lois de nos désirs sont des dés sans loisirs
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image

ImageImage
User avatar
Shinji
Machino
Posts: 1005
Joined: 31 Aug 18, 21:06

Re: L'obituaire musical

Post by Shinji »

William Mecum, guitariste de Karma to Burn. :cry:



Image
User avatar
Thesix
Accessoiriste
Posts: 1554
Joined: 27 Jul 19, 19:18

Re: L'obituaire musical

Post by Thesix »

Jack Carter wrote: 29 Apr 21, 07:17 Anita Lane, ancienne compagnon de route de Nick Cave and The Bad Seeds, est décedée à 61 ans

https://pitchfork.com/news/anita-lane-e ... ies-at-61/
Ah mince !
Amazon, c'est le mal (avec l'augmentation des débits). 8)
User avatar
Thesix
Accessoiriste
Posts: 1554
Joined: 27 Jul 19, 19:18

Re: L'obituaire musical

Post by Thesix »

Mort d’Amha Eshèté, le producteur qui popularisa la musique éthiopienne
Sans lui, la plupart des trésors de l’âge d’or de la musique éthiopienne qui affolèrent Patti Smith, Elvis Costello, Marc Ribot, John Zorn ou encore Jim Jarmusch, n’auraient pas pu exister. Le producteur éthiopien est décédé jeudi à l’âge de 78 ans.

https://www.liberation.fr/culture/musiq ... 4NJ2I6UW4/
Amazon, c'est le mal (avec l'augmentation des débits). 8)
User avatar
beb
Machino
Posts: 1369
Joined: 18 Oct 08, 20:19

Re: L'obituaire musical

Post by beb »

Thesix wrote: 2 May 21, 17:23 Mort d’Amha Eshèté, le producteur qui popularisa la musique éthiopienne
Sans lui, la plupart des trésors de l’âge d’or de la musique éthiopienne qui affolèrent Patti Smith, Elvis Costello, Marc Ribot, John Zorn ou encore Jim Jarmusch, n’auraient pas pu exister. Le producteur éthiopien est décédé jeudi à l’âge de 78 ans.

https://www.liberation.fr/culture/musiq ... 4NJ2I6UW4/
J'ai découvert la série des éthiopiques il y a une dizaine d'années, je n'aime pas tout, mais il y a de vraies pépites là-dedans
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12611
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: L'obituaire musical

Post by Karras »

Décès à 59 ans du chanteur anglais Nick Kamen connu pour quelques tubes dans les années 80 :
User avatar
Marcus
Jamais trop Tarr
Posts: 5123
Joined: 5 Feb 04, 16:05
Location: En train de prendre le thé avec Bela Tarr

Re: L'obituaire musical

Post by Marcus »

Ah mince. Je suis retombé sur cette chanson il n'y a pas si longtemps, me demandant ce qu'il avait pu devenir. Je dois encore avoir le 45t à la cave.
Je me souviens qu'à l'époque il était présenté comme le protégé de Madonna.
Elle était belle comme le jour, mais j'aimais les femmes belles comme la nuit.
Jean Eustache, La Maman et la Putain
User avatar
Major Dundee
Réalisateur
Posts: 6495
Joined: 15 May 06, 13:32
Location: Bord de la piscine de "Private Property"

Re: L'obituaire musical

Post by Major Dundee »

R.I.P. Lloyd Price :(

(9-3-1933 / 3-5-2021)

Charles Boyer (faisant la cour) à Michèle Morgan dans Maxime.

- Ah, si j'avais trente ans de moins !
- J'aurais cinq ans... Ce serait du joli !


Henri Jeanson
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2837
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: L'obituaire musical

Post by Amarcord »

Décès, ce 18 mai, de Franco Battiato, figure de proue de la culture italienne de ces 50 dernières années.

Touche-à-tout (il était aussi peintre et cinéaste), il était autant à l'aise dans le très populaire (en 1982, le mythique La Voce del padrone a été le premier album italien a dépasser le million de ventes en Italie) que dans l'expérimental. En témoignent par exemple ses 8 premiers - et souvent passionnants - albums, qui, d'une pop progressive déjà très singulière par rapport au tout venant de l'époque (Fetus (1971), Pollution (1972), Sulle corde di Aries (1973)) à des pièces plus radicalement expérimentales lorgnant ouvertement vers Stockhausen (M.lle le Gladiator, Battiato, Jukebox, L'Egitto prima delle sabbie, entre 1975 et 1978), imposent déjà une personnalité très singulière. Et déjà, à cette époque, un pont jeté entre ces deux rives (par la suite, Battiato n'aura de cesse de naviguer entre pop et expérimentation, jusqu'à la fin), avec l'album Clic (premier chef-d'œuvre, en 1974).

A partir des années 80, il élabore une pop sophistiquée mais très accessible (il a plusieurs tubes à son actif), soutenue par des textes d'une ironie redoutable, qui mêlent avec une facilité déconcertante le commentaire politique le plus acerbe à la culture populaire de masse, tout en ménageant un espace pour des assertions philosophiques plus intimes, dessinant au final (mine de rien) un portrait sociologique de l'Italie (voire du monde) des 50 dernières années.

En France, il a eu son (petit) moment de gloire en 1982, avec deux extraits du miraculeux La Voce del padrone : Centro di gravità permanente et Cuccurucucù. On l'a revu très momentanément en 1988, avec Nomadi, extrait du très bel album Fisiognomica.

Les cinéphiles l'ont entendu dans des films de Nanni Moretti (E ti vengo a cercare dans Palombella rossa, Scalo a grado dans une scène inoubliable de Bianca) ou, plus récemment, dans Call me by your name (Radio Varsavia accompagne la fameuse scène "de la pêche").

Jusqu'à la fin, il restera très prolifique et très éclectique (on trouve aussi, dans sa discographie, des opéras).

C'est vraiment une part immense de l'Italie qui s'en va aujourd'hui.

Image

Centro di gravità permanente (1982)



Cuccurucucù (1982)



Nomadi (1988)



Participation (in francese !) à l'émission "Des mots de minuit", en 2008 (Battiato interprète deux titres durant l'émission et il parle à partir de 1H06MN 20S) :



Scène de Palombella Rossa :



Scène de Bianca :



Call Me By Your Name :

[Dick Laurent is dead.]
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3438
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: L'obituaire musical

Post by Vic Vega »

Amarcord wrote: 18 May 21, 13:31 l'album Clic (premier chef-d'œuvre, en 1974).
Album référence de la musique électronique transalpine.
Amarcord wrote: 18 May 21, 13:31C'est vraiment une part immense de l'Italie qui s'en va aujourd'hui.
Effectivement. RIP.
ImageImageImageImage
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6292
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: L'obituaire musical

Post by El Dadal »

Flûte alors. Les premiers albums sont effectivement exceptionnels, entre l'électroacoustique dont les italiens étaient à l'époque les chantres, une évidente influence de Tangerine Dream, Can et prog anglaise, mêlés à un goût certain pour les airs traditionnels, la musique médiévale... et un sens mélodique totalement accrocheur (ce qui expliquera grandement son succès). Il saura gérer sa carrière et ne pas se travestir malgré sa présence dans les tops 50. Il va me manquer, c'est sûr.
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4641
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: L'obituaire musical

Post by angel with dirty face »

Billy Joe Thomas aka B.J. Thomas 1942-2021

Il était le chanteur de la version originale de Raindrops Keep Fallin' On My Head de Burt Bacharach et Hal David. La version pour le film Butch Cassidy And The Sundance Kid (1969) de George Roy Hill...
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12611
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: L'obituaire musical

Post by Karras »

Décès du chanteur Lionel Leroy interprète de chanson de quelques séries cultes :
https://www.francetvinfo.fr/culture/mus ... 76893.html
User avatar
Shinji
Machino
Posts: 1005
Joined: 31 Aug 18, 21:06

Re: L'obituaire musical

Post by Shinji »

Lance Branstetter, guitariste de Mutha’s Day Out.

Image
User avatar
beb
Machino
Posts: 1369
Joined: 18 Oct 08, 20:19

Re: L'obituaire musical

Post by beb »

Jon Hassell, un grand créateur, mort à 84 ans
Et je remarque que La Monte Young et Terry Riley sont toujours de ce monde

Un ami m'avait fait découvrir son album avec Brian Eno à l'époque. J'avais trouvé çà curieux avant de beaucoup aimer