Conseil pour un livre sur le cinéma japonais ?

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

popcyril
Doublure lumière
Posts: 693
Joined: 4 May 11, 00:04

Conseil pour un livre sur le cinéma japonais ?

Post by popcyril »

Bonjour à tous,

Je cherche à acquérir un livre sur le cinéma japonais, un genre de dictionnaire ou de somme couvrant les périodes de l'après-guerre à aujourd'hui. J'ai vu celui de Tadao Sato, mais il me semble que seul le tome 2 concerne l'après-guerre? Que vaut par ailleurs le Galbraith chez Taschen?
Bref, merci d'avance de tous vos retours et suggestions!
User avatar
Marcus
Jamais trop Tarr
Posts: 5123
Joined: 5 Feb 04, 16:05
Location: En train de prendre le thé avec Bela Tarr

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by Marcus »

Je ne sais s'il existe un livre sur la période spécifique de l'après guerre, mais sur le cinéma japonais en général, celui-ci est plutôt bien fait:

Image
Elle était belle comme le jour, mais j'aimais les femmes belles comme la nuit.
Jean Eustache, La Maman et la Putain
User avatar
k-chan
squatteur
Posts: 14220
Joined: 16 Apr 05, 05:22
Location: on the road again.

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by k-chan »

popcyril wrote:Que vaut par ailleurs le Galbraith chez Taschen?
C'est un très joli livre, richement illustré, mais concernant le texte, c'est très sommaire.
En langue française, il n'y a pas un choix énormes concernant les livres généralistes sur le cinéma japonais. Tu n'en trouveras aucun pouvant être considéré comme "complet", et tu devras donc te tourner vers plusieurs ouvrages, si tu veux être un minimum satisfait. Mais cela dépend aussi de ton niveau de connaissance actuel.

En français, je dirais :


*Images du cinéma japonais - Max Tessier

Un ouvrage luxueux, très richement illustré, et passionnant à lire. Il n'est pas archi-pointu, il manque des choses, mais en raconte déjà beaucoup. Les points importants, les auteurs important sont abordés, le tout classé par catégories plutôt que chronologiquement : cinéma muet - Shomin-geki - jidai-Geki et chambara - films de guerres - films de monstres, fantômes, yakuza, roman porno - l'âges d'or des années 50 et ses grands auteurs...
Un excellent livre, et un objet indispensable pour les fans de cinéma nippon amateurs de beaux livres. :wink:

Image

- 334 pages
- 22 x 29 cm
- Illustré
- 1990 > réédition complétée de l'édition 1981 (287 pages)
- Couverture rigide

Sommaire :
Spoiler (cliquez pour afficher)
008. Introduction de Nagisa Oshima

011. Avant-propos

015. 1. Trésors disparus et retrouvés du cinéma muet ou le premier âge du cinéma japonais.
016. La révolution des actrices
018. Création de la Shochiku
021. Le tremblement de terre du Kanto
022. Daisuke Ito
022. Tomu Uchida
027. Un trésor retrouvé : Une page folle

031. 2. Une constante : "le remake made in Japan".
031. Les 47 ronins par centaines
036. Héros réels ou mythiques
039. Sazen Tange
040. Shinsen-gumi
041. Les remakes littéraires

047. 3. Au fil des saisons : le cinéma "intimiste" et "familial".
048. Emotion et atmosphère
052. Les quatre saisons
052. Yasujiro Ozu
054. Mikio Naruse
057. Heinosuke Gosho
057. Yasujiro Shimazu
059. Hiroshi Shimizu
060. De l'après-guerre à aujourd'hui : apogée et décadence du "shomin-geki"
060. Naruse (bis)
064. Gosho (bis)
066. De Kinoshita à Yamada

069. 4. L'éternelle danse du sabre : samuraï et "chambara".
069. Portrait du samuraï idéal
072. Un genre populaire et codifié
079. Les samuraï du "Bakumatsu"
080. Les samuraï face au peuple

089. 5. Les films de guerre : de Pearl Harbour à Hiroshima.
094. Un "anti-militarisme" militant
098. Les films du "Gembaku" ou l'horreur atomique
100. La critique humaniste de Masaki Kobayashi
104. Feux dans la plaine
106. Résurgence du nationalisme

111. 6. Séries noires... et de toutes les couleurs : une exploration des films de genres.
112. De sacrés monstres
117. Les "Bake-mono" ou fantômes japonais : des contes chinois à Kwaidan
122. L'enfer bouddhique du cinéma-bis
123. Les films de "Yakuza", ou d'honorables mafiosi
126. De corneille à Shakespeare ?
130. Comédies et satires ou les japonais rient aussi
137. Zatoichi, le masseur aveugle
138. Les ninja

141. 7. Estampes érotiques et pornographie codifiée : du premier baiser à "L'Empire des sens".
148. Romantisme et pornographie à la Nikkatsu : la série "roman-porno" et ses avatars
150. Le grand film de l'érotisme japonais

155. 8. Du coté des classiques ou le second âge d'or : Mizoguchi, Ozu, Kurosawa... et les autres.
158. Kenji Mizoguchi, ou des beautés du réalisme à la beauté de la réalité
173. Yasujiro Ozu : l'automne de la famille japonaise
180. Akira Kurosawa : de l'humanisme à la "sur-humanité" ?
201. Kon Ichikawa, un thérapeute de l'humour noir
207. Masaki Kobayashi, ou le moralisme militant
209. Keisuke Kinoshita, de la comédie au mélodrame : hauts et bas de la "démocratie japonaise"
212. Les films "progressistes" : marxisme et idéalisme
213. Les films à thèse : Satsuo Yamamoto et Tadashi Imai
218. Shindo et Yoshimura ou "la société du cinéma moderne"
223. Splendeurs et excès de la "littérature pure"

233. 9. Sus aux tabous : le "tsunami" de la Nouvelle Vague.
234. Nagisa Oshima : de la jeunesse cruelle à la corrida charnelle
239. Shohei Imamura et Shuji Terayama, ou le baroque freudien
244. Jeunesse délinquente et "crise de l'identité" : Susumu Hani, Hiroshi Teshigara, Kiju Yoshida, Yasuzo Masumura et Cie
252. La "nouvelle gauche" militante : entre Narita et Minamata

254. 10. Les anées 70 : un désert parsemé d'oasis-mirages.
254. Survie des compagnies
257. Anciens et nouveaux indépendants
258. Transfuges de l'underground
261. Nouveaux espoirs des années 80
268. Déclins et sursauts
259. Destins divers des cinéastes des compagnies
271. L'automne des anciens (Kurosawa, Kobayashi, Kinoshita, Ichikawa)
273. Un avenir incertain

276. 11. Les acteurs, avec ou sans masque (30 visages du cinéma japonais).

301. Lexique

303. Noms des principales compagnies

323. Bibbliographie essentielle

328. Index des personnalités et des films

*Le cinéma japonais au présent : 1959-1984 - sous la direction de Max Tessier

Exit les grands classiques nippons d'avant 1960. Pas de Mizoguchi-Ozu-Kurosawa... ! Ici il est question de la Nouvelle Vague, des Seijun Suzuki, Nagisa Oshima, Kiju Yoshida, Shohei Imamura, Yasuzo Masumura, Hiroshi Teshigahara et Cie...

Image

- 220 pages
- 20 x 24 cm
- illustré
- 1984 (réédition complétée de l'édition de 1980)
- LHERMINIER (cinéma d'aujourd'hui)

sommaire :
Spoiler (cliquez pour afficher)
003. Préliminaire sur cinq ans d'évolution
007. Introduction à un bilan
009. Rupture d'une tradition. La nouvelle vague face aux classiques
011. Illusions et désillusions du "cinéma d'auteur". La contre-marée économique (Donald Richie)
017. La société japonaise et ses films depuis les années soixante. Une euphorie miné par l'engoisse (Tadao Sato)
021. De l'expérimentation à la déroute. Un système qui exclut le miracle (Michel Mesnil)

LE CINEMA DES COMPAGNIES

031. Films de genres et séries. Une codification répétitive
041. De la puissance des mythes à leur contestation. Une ésthétique de la violence (Ian Buruma)
051. Réalisme sexuel et discrimination. Le "cinéma pink", miroir d'une société (Jean-Paul Le Pape)
055. De la frustration atavique à la liberté conditionnelle. L'exutoire du "roman-porno"
065. Yasuzo Masumura et les modernistes du Tayozoku (Jean-Paul Le Pape & Max Tessier)
071. Seijun Suzuki, le vagabond de la Nikkatsu

LES INDEPENDANTS
079. L'éphémère printemps de Tokyo. Un échec fructueux.
081. Nagisa Oshima ou l'énergie meurtrie du désir
086. Les auteurs cinématographique et la conscience des masses (Nagisa Oshima)
088. Sur les critiques politiques déplacées (Oshima)
097. Yoshishige (Kiju) Yoshida ou les tentations de l'hermétisme
100. Transformation virtuelles au bout des négations de soi (Kiju Yoshida)
105. Shohei Imamura, entomologiste du japon moderne
108. Entretien avec Shohei Imamura (1 page sur 2)
117. Hiroshi Teshigahara : image d'une crise de l'identité
118. Entretien avec Hiroshi Teshigahara (1 page sur 2)
125. Susumu Hani : l'innocence illusoire de l'être spontané
133. Shuji Terayama : Freud et les enfants du paradis
137. Masahiro Shinoda : de l'esthétique à l'esthétisme
141. Les autres cinéastes indépendants. Aventures et mésaventures de l'innovation

ASPECTS, TENDANCES, PERSPECTIVES
157. Le cinéma militant de la Nouvelle Gauche. Contre-information et participation
165. Le cinéma d'animation au Japon. Entre Disney et le sous-marin jaune
169. La production actuelle. Vers l'empire de l'absence

ANNEXES
177. Les cinéaste japonais contemporains. 30 bio-filmographies
196. Shéma d'identification
197. Bibliographie
201. Glossaire élémentaire du cinéma japonais
203. Repères phonétiques
204. Statitisques du cinéma japonais 1958-1978

ADDITIF 84
207. Panoramique 79-84
213. Filmographies complémentaires
219. Bibliographie complémentaire
219. Statistique 1979-1983


Les textes mentionnées sans nom d'auteur, ainsi que les annexes, sont dûs à Max Tessier
User avatar
k-chan
squatteur
Posts: 14220
Joined: 16 Apr 05, 05:22
Location: on the road again.

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by k-chan »

Marcus wrote:Je ne sais s'il existe un livre sur la période spécifique de l'après guerre, mais sur le cinéma japonais en général, celui-ci est plutôt bien fait:

Image
Je n'ai pas lu celui-ci, mais sûrement à lire aussi. Ajouté aux deux Tessier, plus les Tadao Sato, il y a déjà de quoi faire.
Helward
rat d'auteur
Posts: 5566
Joined: 17 Aug 06, 10:25
Location: Rech. Optimum désesp.

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by Helward »

Le topic que tu avais d'ailleurs déjà ouvert k-chan.
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2587
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by magobei »

k-chan wrote:
Marcus wrote:Je ne sais s'il existe un livre sur la période spécifique de l'après guerre, mais sur le cinéma japonais en général, celui-ci est plutôt bien fait:

Image
Je n'ai pas lu celui-ci, mais sûrement à lire aussi. Ajouté aux deux Tessier, plus les Tadao Sato, il y a déjà de quoi faire.
Il est surtout très bon sur la période d'avant-guerre (ainsi que pendant la 2e Guerre), beaucoup moins pertinent ensuite. Parti-pris de l'auteur, il zappe totalement tout le cinéma d'exploitation, et des auteurs importants comme Gosha ou Misumi. Mais c'est un bon bouquin pour comprendre les fondations du cinéma japonais.

Maintenant, si tu le peux, je te conseille de le lire en anglais: la traduction est assez faible.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
popcyril
Doublure lumière
Posts: 693
Joined: 4 May 11, 00:04

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by popcyril »

Merci de toutes ces infos! Le Donald Richie est épuisé un peu partout. Je pense tenter le Tadao Sato, à défaut. Le Max Tessier a l'air aussi très intéressant.
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2837
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by Amarcord »

Perso, le Donald Richie, en effet.
Sinon, je conseille aussi celui-là (mais je ne sais pas s'il est facile à trouver) :
Image
[Dick Laurent is dead.]
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4641
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by angel with dirty face »

k-chan wrote: plus les Tadao Sato, il y a déjà de quoi faire.
Les deux tomes sont très bons, mais il me semble que l'un des deux est épuisé...
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3752
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by joe-ernst »

angel with dirty face wrote:
k-chan wrote: plus les Tadao Sato, il y a déjà de quoi faire.
Les deux tomes sont très bons, mais il me semble que l'un des deux est épuisé...
Les deux semblent disponibles sur Amazon... 8)
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4641
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by angel with dirty face »

joe-ernst wrote:
angel with dirty face wrote:
Les deux tomes sont très bons, mais il me semble que l'un des deux est épuisé...
Les deux semblent disponibles sur Amazon... 8)
Fonce! Commande! :D
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3752
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by joe-ernst »

angel with dirty face wrote:
joe-ernst wrote: Les deux semblent disponibles sur Amazon... 8)
Fonce! Commande! :D
Je les ai déjà les deux... 8) Le volume 1 avait été en effet épuisé un temps, mais j'ai pu le commander ce printemps. :)
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
Eigagogo
Stagiaire
Posts: 58
Joined: 20 May 05, 22:27

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by Eigagogo »

tu as le dico du cinéma japonais, ecrit par Jasper Sharp. Ca sort bientot et doit répondre à tes besoins

Sinon le Taschen c'est pas terrible, et Tadao Sato a une vilaine propension à mepriser le post-60s et le cinéma de genre.
Akrocine
Régisseur
Posts: 3456
Joined: 1 Apr 09, 20:38
Location: Arcadia 234

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by Akrocine »

Amarcord wrote:Perso, le Donald Richie, en effet.
Sinon, je conseille aussi celui-là (mais je ne sais pas s'il est facile à trouver) :
Image
Tu peux m'en dire un peu plus? Si possible un scan de la quatrième de couverture? N'est-il pas un peu trop académique? Merci
"Mad Max II c'est presque du Bela Tarr à l'aune des blockbusters actuels" Atclosetherange
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3752
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Conseil pour un livre sur le cinéma japonais?

Post by joe-ernst »

Akrocine wrote:Tu peux m'en dire un peu plus? Si possible un scan de la quatrième de couverture? N'est-il pas un peu trop académique? Merci
Je l'ai abandonné après quelques pages, tellement je l'ai trouvé illisible... :(
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie