Vos écrivains préférés

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

George Costanza
Rendez-nous Finkielkraut !
Posts: 1661
Joined: 16 Nov 04, 08:25
Last.fm
Location: Vanishing Point

Re: Vos écrivains préférés

Post by George Costanza »

Strum wrote:
cinephage wrote:
NotBillyTheKid wrote:
Votre discussion m'a rappelé ces lignes de Valéry :

Spoiler (cliquez pour afficher)
L’Amateur de poèmes


Si je regarde tout à coup ma véritable pensée, je ne me console pas de devoir subir cette parole intérieure sans personne et sans origine ; ces figures éphémères ; et cette infinité d’entreprises interrompues par leur propre facilité, qui se transforment l’une dans l’autre, sans que rien ne change avec elles. Incohérente sans le paraître, nulle instantanément comme elle est spontanée, la pensée, par sa nature, manque de style.

Mais je n’ai pas tous les jours la puissance de proposer à mon attention quelques êtres nécessaires, ni de feindre les obstacles spirituels qui formeraient une apparence de commencement, de plénitude et de fin, au lieu de mon insupportable fuite.

Un poème est une durée, pendant laquelle, lecteur, je respire une loi qui fut préparée ; je donne mon souffle et les machines de ma voix ; ou seulement leur pouvoir, qui se concilie avec le silence.

Je m’abandonne à l’adorable allure : lire, vivre où mènent les mots. Leur apparition est écrite. Leurs sonorités concertées. Leur ébranlement se compose, d’après une méditation antérieure, et ils se précipiteront en groupes magnifiques ou purs, dans la résonance. Même mes étonnements sont assurés : ils sont cachés d’avance, et font partie du nombre.

Mu par l’écriture fatale, et si le mètre toujours futur enchaîne sans retour ma mémoire, je ressens chaque parole dans toute sa force, pour l’avoir indéfiniment attendue. Cette mesure qui me transporte et que je colore, me garde du vrai et du faux. Ni le doute ne me divise, ni la raison ne me travaille. Nul hasard, mais une chance extraordinaire se fortifie. Je trouve sans effort le langage de ce bonheur ; et je pense par artifice, une pensée toute certaine, merveilleusement prévoyante, — aux lacunes calculées, sans ténèbres involontaires, dont le mouvement me commande et la quantité me comble : une pensée singulièrement achevée.
Image
I was looking for a job, and then I found a job
And heaven knows I'm miserable now
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Posts: 1602
Joined: 18 Jan 07, 11:12

Re: Vos écrivains préférés

Post by Tancrède »

cinephage wrote:Inversement, j'aurais tendance à penser qu'au vu du succès d'Hugo, il devait pas mal agacer, et qu'il devait être "de bon ton" si l'on cherchait à se démarquer ou faire original, d'en dire le plus grand mal...
c'est peut etre aussi pour des raisons politiques. Goncourt était antirépublicain alors que Hugo bah...c'est Hugo quoi.
George Kaplan
David O. Selznick
Posts: 12062
Joined: 14 Apr 03, 11:32
Location: Une poche pour la chocolatine ?

Re: Vos écrivains préférés

Post by George Kaplan »

Je reviens au sujet d'origine :

Mon écrivain favori fait partie de ce groupe, tout dépend de mon humeur :
Charles Bukowski
James Ellroy
Philip Roth
Bret Easton Ellis
Tom Wolfe
Jack Kerouac
John Fante
John Steinbeck
Maupassant


Je suis fan de ces 6 là, mais il faudrait que j'approfondisse encore :
Cormac McCarthy
Boris Vian
David Lodge
Stefan Zweig
Herman Hesse
Jim Harrison
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3466
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Vos écrivains préférés

Post by Vic Vega »

1) Louis-Ferdinand Céline (Voyage au bout de la nuit)
2) Fédor Dostoïevski (Les Frères Karamazov)
3) Franz Kafka (Le Château)
4) Marcel Proust (A la recherche du temps perdu)
5) Robert Musil (L'Homme sans qualités)
6) Herman Melville (Pierre ou les ambiguïtés)
7) Arthur Schnitzler (Rien qu'un rêve)
8 ) Brett Easton Ellis (Glamorama)
9) Jean-Jacques Schuhl (Rose Poussière)
10) William T. Vollmann (La Famille Royale)
Last edited by Vic Vega on 21 Jan 11, 12:07, edited 1 time in total.
ImageImageImageImage
User avatar
Ender
Machino
Posts: 1053
Joined: 6 Jan 07, 15:01
Location: Mizoguchigrad

Re: Vos écrivains préférés

Post by Ender »

Je viens de parcourir ce sujet déjà un peu daté... Je constate que Musset se fait beaucoup tirer la barbe par ici ! N'oublions pas quand même, loin au-dessus des tanks sentimentaux des volumes de Poésies, les grâces aériennes du théâtre, surtout, surtout On ne badine pas avec l'amour ; à chaque réplique, il s'élève, et puis à la toute fin, cette chute soudaine, mais grâcieuse, un tacle en l'air... Ah !
NotBilly, Sand a bien fait de larguer Alfred, mais enfin elle a bien fait de s'acoquiner avec lui avant : il a transformé son devoir d'école en Lorenzaccio !

Un fourre-tout alphabétique pour répondre au sujet :

Guillaume Apollinaire : Alcools & Calligrammes
Charles Baudelaire : Les Fleurs du Mal & Le Spleen de Paris
Bertolt Brecht : La Vie de Galilée
Truman Capote : De sang-froid
Orson Scott Card : La Stratégie Ender
Paul Celan : La Rose de personne
Fédor Dostoïevski : L'Eternel mari
Arthur Conan Doyle : Sherlock Holmes
William Faulkner : Lumière d'août
Gustave Flaubert : L'Education sentimentale
Franz Kafka : Le Procès
Sarah Kane : 4.48 Psychose & L'Amour de Phèdre
Valery Larbaud : Fermina Marquez
Stéphane Mallarmé : Un coup de dés jamais n'abolira le hasard & Poésies
Montesquieu : Lettres persanes
Fernando Pessoa : Poésies d'Alvaro de Campos & Le Livre de l'intranquillité
Marcel Proust : A la recherche du temps perdu
Jean Racine : Andromaque & Phèdre
Arthur Rimbaud : Une saison en enfer
Arthur Schnitzler : Mademoiselle Else
Bram Stoker : Dracula
Virginia Woolf : Les Vagues et La Promenade au phare

...
Last edited by Ender on 19 Jan 11, 03:23, edited 6 times in total.
Randolph Carter
Accessoiriste
Posts: 1520
Joined: 26 Feb 06, 08:53
Liste DVD
Location: Kadath

Re: Vos écrivains préférés

Post by Randolph Carter »

Ender wrote: Stéphane Mallarmé : Un coup de dés n'abolira jamais le hasard
...
Je ne voudrais pas jouer les cuistres,mais quand on fait une citation,autant la faire correctement.
Image
Beck
Mytho Boy sans spoiler
Posts: 5016
Joined: 23 Feb 07, 11:54
Location: alif-lam-mim

Re: Vos écrivains préférés

Post by Beck »

Charles Bukowski (tout)
Henry Miller (Le chemin de la vie)
Jean Giono (Le chant du monde)
Joseph Conrad (Le frère de la cote)
Louis-Ferdinand Céline (Voyage au bout de la nuit)
Boris Vian (J'irai cracher sur vos tombes)
John Fante (Le vin de la jeunesse)
Hunter S.Thompson (Hells Angels)
Albert Camus (L'étranger)
Jean-Paul Sartre (Huis Clos)
John Kennedy Toole (La conguration des imbéciles)
John Steinbeck (Des souris et des hommes)
Hernest Hemingway (Les vertes collines d'Afrique)
Iceberg Slim (PIMP: Mémoires d'un maquereau)

(et pour les très bons souvenirs d'enfance, je n'oublie pas Jack London (L'appel de la forêt) et Louis Stevenson (L'île au trésor) )

Manque Kafka, Dosto' et Nietzsche qui sont les écrivains que j'ai le plus envie de découvrir.
Last edited by Beck on 22 Aug 10, 22:29, edited 1 time in total.
Image
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Vos écrivains préférés

Post by Colqhoun »

Découvert il y a peu, Jim Thompson est en train de se faire une bonne place dans mon petit panthéon personnel.
Après les lectures de The Killer Inside Me, Child of Rage et Pop. 1280, son style direct et son talent à gérer des sujets ultra casse-gueule et forcément ambigu, j'ai envie de lire tout ce qu'il a pu écrire d'autre.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Major Dundee
Réalisateur
Posts: 6539
Joined: 15 May 06, 13:32
Location: Bord de la piscine de "Private Property"

Re: Vos écrivains préférés

Post by Major Dundee »

Colqhoun wrote:Jim Thompson, j'ai envie de lire tout ce qu'il a pu écrire d'autre.
Et tu as bien raison 8)
Charles Boyer (faisant la cour) à Michèle Morgan dans Maxime.

- Ah, si j'avais trente ans de moins !
- J'aurais cinq ans... Ce serait du joli !


Henri Jeanson
User avatar
karadoc
Independence Day
Posts: 5182
Joined: 22 Jun 06, 19:55
Location: Somewhere in Time

Re: Vos écrivains préférés

Post by karadoc »

Major Dundee wrote:
Colqhoun wrote:Jim Thompson, j'ai envie de lire tout ce qu'il a pu écrire d'autre.
Et tu as bien raison 8)
Quelques recommandations personnelles :

Image Image

Image Image

et puis un auteur que j'aime beaucoup :

Image Image

Image Image

Sinon Larry Brown, 2 titres indispensable en ce qui me concerne :

Image Image
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Vos écrivains préférés

Post by Colqhoun »

Major Dundee wrote:
Colqhoun wrote:Jim Thompson, j'ai envie de lire tout ce qu'il a pu écrire d'autre.
Et tu as bien raison 8)
Tant qu'à faire, je recherche d'autres auteurs du même accabit.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Ender
Machino
Posts: 1053
Joined: 6 Jan 07, 15:01
Location: Mizoguchigrad

Re: Vos écrivains préférés

Post by Ender »

Randolph Carter wrote:
Ender wrote: Stéphane Mallarmé : Un coup de dés n'abolira jamais le hasard
...
Je ne voudrais pas jouer les cuistres,mais quand on fait une citation,autant la faire correctement.
Ah bah oui, tiens, d'habitude je me surveille sur ce titre !
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2837
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Vos écrivains préférés

Post by Amarcord »

Raymond Carver (peut-être mon préféré), Italo Calvino, Agota Kristof, Roland Topor, Michel Houellebecq, Dino Buzzati, John Kennedy Toole...
[Dick Laurent is dead.]
A serious man
Doublure lumière
Posts: 312
Joined: 15 Feb 13, 21:24
Location: Bates motel

Re: Vos écrivains préférés

Post by A serious man »

Tiens ça c'est un sujet que je ne pouvais pas ne pas remonter, puisque j'aime la littérature et que j'aime faire des listes :mrgreen:

Victor Hugo (de trés loin mon préféré je suis séduit autant par ses romans et sa poésie que par son théâtre malgré tout les reproche que l'on peut faire a ce dernier, Hugo c'est vraiment un style, un génie verbale qui emporte tout sur son passage et personnellement je ne lis plus ses livres dans ses lieux publics, j'ai du mal a m’empêcher déclamer le texte a voix haute tellement c'est génial)
Julien Gracq (mon écrivain préféré aprés Hugo un style dense, d'une beauté peu comune, je crois bien que je n'ai jamais lu de plus belle description que dans ses romans)
Edgar Allan Poe (lui aussi un génie autant pour son style que pour son imagination et son invention narrative certaine nouvelle sont d'une modernité hallucinante)
William Shakespeare (je vais dire une banalité pleine d'emphase mais pour moi c'est tout simplement le plus grand auteur dramatique de tout les temps)
JRR Tolkien (il offre tout simplement le privilège d'une lecture non seulement hautement divertissante par l'évasion dans un univers merveilleux, mais en même temps d'une richesse infinie par la culture et l'érudition qui sous-tend l'ensemble de son œuvre)
Jean Cocteau (j'aime autant l'écrivain que le cinéaste, un style d'une clarté et d'une précision remarquable au service d'un univers poétique extrêmement personnel qui me touche a plus d'un titre, il faut dire que j'ai grandi avec la belle et la bête)
Norman Mailer (un grand écrivain probablement plus estimé aux États Unis qu'en France, ses livres ne sont pas tous parfait, mais en ce qui me concerne ce boxeur des lettres américaine finis par gagner au poing)
Emily Brontë (ses poèmes, a lire en anglais absolument, sont magnifique, et Les hauts de Hurlevent est un roman puissant qui laisse une forte longtemps après la lecture)
Gustave Flaubert (le prince du style, ses romans sont un pur plaisir formel, sans pour autant se limiter a cela Madame Bovary ou Bouvard et Pecuchet c'est bien d'autre chose)
Bram Stoker (Dracula, un des grands romans de mon adolescence que je relis encore, un chef d'oeuvre de la littérature fantastique, avec une narration d'une grande modernité)
HP Lovecraft (un univers fascinant, certaines nouvelles sont de véritables chef d'oeuvres, d'autre sont beaucoup plus décevante sur le style, mais l'univers est réellement puissant et en plus ça ouvre sur horizons métaphysique pouvant se révéler vertigineux)
Jorge Luis Borges (un maitre de la nouvelle, qui ouvre lui aussi sur des vertiges metaphysique même si l'on peut trouver que certains sont artificiel)
Moliére (un très grand dramaturge, très drôle bien sur, mais aussi profond et pouvant parfois révéler une certaine mélancolie)
Philip K Dick (un très grand écrivain, parfois inégale du fait qu'il a fait pas mal de bouquin alimentaire, mais son inventivité, un certains sens poétique et des réflexion plus que vertigineuse sur le réel et la condition humaine le rende passionnant)
Marguerite Yourcenar (je lui doit de m’appeler Hadrien, et je ne peux qu'avoir de l'admiration pour son intelligence remarquable appuyer par une grande érudition et une très belle plume, un des trés grand auteurs français du XX éme siécle)
Agatha Christie (j'adore ses intrigues, la manière dont elle les construit et dont elle les mène, et j'aime aussi sa façon de brosser en quelques trait, bien sur ce sont des stéréotype mais ils arrivent qu'ils soient inoubliable et très en plus de ça j'apprécie son sens de l'humour volontiers cruel)
Terry Pratchett (un excellent auteur de fantasy, doubler d'un humoriste et satiriste absolument remarquable c'est souvent hilarant, surtout ses notes en bas de pages )
Stephane Mallarmé (d'aucun diront que plusieurs de ses poémes sont incompréhensible mais moi je suis totalement par la profonde modernité des formes qu'il a mis en place, et c'est beau tout simplement beau)
Paul Valery (moins radicale que Mallarmé, mais c'est tout aussi beau en plus d'être un grand poéte, il était un grand intellectuel)
Jean Paul Sartre (je suis intéressé autant par le penseur que par l'écrivain, cela dit il y a quand même deux œuvres qui se détachent clairement: La nausée et Les mots qui sont deux chef d’œuvres, d'ailleurs dans le domaine de l'autobiographie je n'y rien trouvé qui m'ait paru aussi parfait que le petit livre de Sartre, j'aime aussi beaucoup Les séquestrés d'Altona)
Louis Ferdinand Celine (un génie bien sur, aussi bien pour le souffle épique qui traverse ses romans, que pour le traitement trés particulier qu'il fait subir au langage écrit)
Phillip Roth (un des grands écrivain américain contemporain c'est un lieu commun de le dire, on peut le juger nombriliste mais il a tout de même réussit a créer des personnages réellement marquant, son humour est particulièrement efficace sur moi, et son regard sur la société américaine est remarquable a plus d'un titre)
Eugéne Ionesco (un de mes dramaturges préféré, une invention verbale permanente, et une déconstruction des codes du théâtre brillantissime)
Samuel Becket (tout le monde connais le dramaturge, qui est remarquable j'ai récemment découvert le romancier avec Malone meurt, et c'est du génie on devine bien sur que ce fut une influence majeure pour le nouveau roman, globalement c'est d'ailleurs plus interessant que pas mal d'ouvrage du nouveau roman sans être moins radicale)

et il y en a plein d'autre, mais ce sont ceux qui m'ont le plus marqué!
"Il ne faut pas être timide avec la caméra. Il faut lui faire violence, la pousser jusque dans ses derniers retranchements, parce qu'elle est une vile mécanique. Ce qui compte, c'est la poésie."

Orson Welles
User avatar
Jean-Pierre Festina
Electro
Posts: 999
Joined: 13 Nov 07, 12:55

Re: Vos 15 écrivains préférés en littérature

Post by Jean-Pierre Festina »

Nomorereasons wrote:Alexandre Vialatte
Marcel Aymé
Stendhal
Paul Morand
Leon Daudet
Barbey d'Aurevilly
Jacques Perret
Michel de Ghelderode
Jean-Louis Bory
Jean-Edern Hallier
René Fallet
Jacques Laurent
Eric Chevillard
Jean de la Fontaine
Ian Fleming
Pierre Boutang
Peu de changement en dix ans. Mettons l'entrée d'Henri Michaux et James de Coquet en vue d'un top 17.
LU SUR FORUM A MONTRES : "(...) maintenant c'est clair que Festina c'est plus ce que c'était(...)"


Non mais ALLOOOO quoi