Cycle de Dune de Frank Herbert

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

pseudonyme
Assistant opérateur
Posts: 2484
Joined: 18 Aug 05, 15:11

Cycle de Dune de Frank Herbert

Post by pseudonyme »

à presque 30 ans je me suis enfin mis à Dune de Frank Herbert. cela faisait une dizaine d'année que c'était dans ma "to read list", mais j'ai toujorus eu la flemme ou autre chose à lire. donc...

je terminerai bientôt le quatrième tome du cycle, Les enfants de Dune que j'aime beaucoup. or, il est une légende urbaine qui dit qu'ensuite c'est naze de chez naze. qu'en est il?

Est il aussi interressant de lire la cycle prologue à Dune écrit par le fils Herbert ?

merci.
sac en toile de jute + rivière = ?
User avatar
AlexRow
The cRow
Posts: 25590
Joined: 27 Mar 05, 13:21
Location: Granville (50)

Post by AlexRow »

J'ai dévoré le cycle entier cet été et cet automne... mais la préquelle du fils m'est tombée des mains.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus)

Mes visionnages
Ubik
Ennemi d'état et du grand cinéma
Posts: 2165
Joined: 31 Dec 05, 02:47

Post by Ubik »

La légende urbaine est plus cash : elle descend Dune à partir du volume trois (Le Messie de Dune) et plus ça avance "moins c'est bon".

- Mes avis que de toute façon les deux premiers volets se suffisent à eux mêmes.
- J'ai de grand souvenir sur L'Empereur Dieu de Dune avec un personnage de Leto II plutôt "impressionnant" dans tous les sens du terme, martyr pathétique et surpuissant (la suite directe des Enfants si je me souviens). Le suivant est encore sur ma table de chevet, jamais parcouru. Même si on peut pas comparer le plaisir que j'ai lu à lire les deux premiers aux suivants, j'ai pris il me semble du plaisir tout du long.

Les écrits du fils sont parait-ils vraiment en dessous par contre. Jamais lu.
pseudonyme
Assistant opérateur
Posts: 2484
Joined: 18 Aug 05, 15:11

Post by pseudonyme »

ok, je pousserai donc un volume de plus.

quant au cycle du fils, mon ancien colloc en était accro, je me disais donc que peut-être... enfin, j'ai beaucoup d'autres trucs à lire avant donc ça attendra
sac en toile de jute + rivière = ?
gehenne
Howard Hughes
Posts: 19884
Joined: 19 May 04, 00:43
Location: sous une pierre...

Post by gehenne »

Le cycle de Dune est certainement la meilleure oeuvre de science-fiction que j'ai pu lire.

Tous les romans sont bons, ma préférence va à L'empereur Dieu de Dune, un chef d'oeuvre magnifique. Les deux derniers sont éventuellement plus faibles (encore que...), parce qu'ils proposent un contexte et des enjeux légèrement différents, mais ils n'en demeurent pas moins des réussites à mes yeux.

Le cycle en lui même fonctionne souvent par pairs Dune / Le messie, puis Les enfants / L'empereur et enfin Les hérétiques / La maison des mères. L'ensemble est une merveille, pris indépendamment, les romans sont magnifiques. Je n'avais pas connaissance de cette légende urbaine, mais elle me paraît, sinon injuste, totalement hors de propos. Car si Dune pouvait évidemment se suffir à lui même, en composant les suites, Herbert magnifie sa création initiale pour la porter sur les plus hautes sphères de la littérature en construisant un univers et une Histoire (avec un grand H) rarement égalés. Où comment des suites peuvent finalement être bénéfiques pour une oeuvre, et non l'inverse...
Ainsi, toujours et pourtant...
Ubik
Ennemi d'état et du grand cinéma
Posts: 2165
Joined: 31 Dec 05, 02:47

Post by Ubik »

En parlant de cycle en SF très prisé, il y a aussi Fondation (jamais fini) et Hyperion (jamais commencé). En revanche, vous me donnez envie de me mettre à La Maison des mères et d'achever enfin cette histoire... C'est ma prochaine lecture. :idea: :mrgreen:

Et je commencerai bien Hyperion histoire de me mettre à Dan Simmons...
pseudonyme
Assistant opérateur
Posts: 2484
Joined: 18 Aug 05, 15:11

Post by pseudonyme »

tu viens de me rappeler qu'il faut que je finisse les 2 derniers tomes de Fondation.

Quant à Dan Simmons... je suis fan. je suis loin d'avoir tout lu, mais je me suis à chaque fois régalé.

la saga Hyperion/Endimion est juste géniale, même si avec le recul moins ésotériquement bandant que Dune. J'en garde toutefois un excellent souvenir.

mais son chef d'oeuvre, pour moi, c'est L'échiquier du mal. fantastique et non SF. l'histoire de personnes qui ont l'aptitude (je me refuse à dire 'pouvoir') de prendre le contrôle du corps d'autrui. c'est noir. noir, noir, noir. peut-être un bouquin d'ile déserte. il faut que j'y réfléchisse.

Le chant de Kali, son premier roman, est aussi bien barré, noir et angoissant à souhait, il y a une ambiance dans ce livre qui me renvoie directement à Lovecraft, c'est dire s'il est bon :)

j'ai acheté sa dernière saga en VO, une transposition de L'Odyssée en SF. la SF aussi pointue(?) en VO, c'est quand même dur lol


et maintenant qu'on en parle, je me viens de me souvenir que j'ai paumé la version broché d'un de ses bouquins que je n'ai, forcément, pas encore lu. merde...
sac en toile de jute + rivière = ?
Ubik
Ennemi d'état et du grand cinéma
Posts: 2165
Joined: 31 Dec 05, 02:47

Post by Ubik »

L'échequier du mal, j'ai le grand format à dispo, mais après la Horde, je suis fatigué. Il me faut quelque chose de plus passe partout. Mais c'est dans mon rayon "à lire". :D
pseudonyme
Assistant opérateur
Posts: 2484
Joined: 18 Aug 05, 15:11

Post by pseudonyme »

suis pas sûr que Hyperion/Endymion soit moins épais que l'échiquier du mal. ça sera plus léger en tout cas hu hu hu

en SF, si tu ne l'as pas lu, tu as toujours Blade runner (les robots rpevent ils de moutons électriques) de Philip K. Dick. le film et le livre sont d'excellents compléments l'un pour l'autre
sac en toile de jute + rivière = ?
gehenne
Howard Hughes
Posts: 19884
Joined: 19 May 04, 00:43
Location: sous une pierre...

Post by gehenne »

J'ajouterai bien sur la read list, Mille milliard de tapis de cheveux de Andreas Eschbah. Un petit livre de par sa taille, mais un formidable récit de science-fiction. Un univers remarquablement décrit, on suit une histoire par l'intermédiaire de personnages tous différent (dans une logique un chapitre = un personnage) pour faire avancer un récit vers son point ultime. La construction trouve ainsi une respiration impressionnante, parfois déroutante puisque l'on ne peut se reposer sur un personnage récurrent. L'histoire en elle-même reste très simple, intime bien que survenant dans un contexte propre au space opera, et surtout fait preuve d'une originalité remarquable. Où comment une "petite histoire" peut enfanter un grand livre.
Ainsi, toujours et pourtant...
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Post by Max Schreck »

J'ai justement relu le cycle ces derniers mois (sauf La Maison des mères), et ça a étrangement et agréablement changé mes appréciations antérieures. Si le roman originel s'était déjà imposé à moi comme un authentique, intimidant et enthousiasmant chef-d'oeuvre della littérature mondiale (!), j'étais peut-être passé un peu trop vite sur Le Messie et Les Enfants, qui m'avait donné l'impression d'oeuvres de transitions avant le gros morceau de L'Empereur-dieu.

Or ces deux bouquins ont révélé à la seconde lecture de vraies beautés, et surtout une émotion qui m'avait peut-être moins touché la première fois. Je pense vraiment que si on a apprécié l'univers du premier roman, ses personnages et surtout cette écriture qui derrière son ambition et sa complexite est pleine de poésie, on ne peut que se réjouir de prolonger l'immersion en lisant ces suites. Il s'y passe toujours des choses étonnantes.

Le jeu sur la manipulation, les complots à l'intérieur d'autres complots, etc. est vraiment très poussé sur Les Hérétiques. Une seconde lecture aide à être un peu moins largué mais j'ai quand même eu du mal. Certains passages et l'ambiance sont néanmoins suffisamment uniques pour qu'on y trouve tout de même son compte (Les techniques d'asservissement sexuel des Honorées matriarches sont quand même bien sympas).


Bref, je conseille vraiment d'enchaîner. Par contre, ma curiosité s'arrête vraiment aux écrits d'Herbert. Je n'ai jamais été tenté de lire les prequels et autres variations autour des notes laissées par l'auteur.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
Ubik
Ennemi d'état et du grand cinéma
Posts: 2165
Joined: 31 Dec 05, 02:47

Post by Ubik »

pseudonyme wrote:suis pas sûr que Hyperion/Endymion soit moins épais que l'échiquier du mal. ça sera plus léger en tout cas hu hu hu

en SF, si tu ne l'as pas lu, tu as toujours Blade runner (les robots rpevent ils de moutons électriques) de Philip K. Dick. le film et le livre sont d'excellents compléments l'un pour l'autre
Tu te doutes à mon pseudo que P.K. Dick n'a que peu de secret pour moi... :mrgreen:
pseudonyme
Assistant opérateur
Posts: 2484
Joined: 18 Aug 05, 15:11

Post by pseudonyme »

forcément... bon... je vais me coucher...
sac en toile de jute + rivière = ?
Le prisonnier
Assistant opérateur
Posts: 2609
Joined: 3 Sep 03, 13:45
Location: Le village

Post by Le prisonnier »

De Frank Herbert je vous recommande de découvrir son Bureau des sabotages, composé des deux romans L'étoile et le fouet et surtout Dosadi, l'autre chef d'oeuvre d'Herbert!
andrino
Doublure lumière
Posts: 554
Joined: 21 Aug 06, 14:06
Location: La Rochelle

Post by andrino »

Ce cycle, (Dune), m'a toujours paru un peu longuet; en revanche, pour ceux qui ne connaissent pas, vous trouverez grand plaisir à la lecture de ce petit bijou de SF / HEROIC FANTAISY , je veux parler du cycle de TCHAI , 4 volumes ( Chasch, Wankh, Dirdir, Pnume ), de Jack Vance; l'histoire d'un terrien, naufragé sur la planète Tchai, planete occupee par 4 ethnies differentes plus des indigènes, ses errances sur cette terre inhospitalière et ses tentatives de derober, ou construire une fusee pour regagner la terre; et comme dans tous les romans de Vance, (mais ici est son meiileur!), description de paysages, coutumes exotismes en tous genres: une petite spendeur, dans une langue que n'aurait pas renié Dumas, (celui des 3 mousquetaires); Plongez vous dans ce cycle, vous ne le regretterez pas!