Cinéma japonais : les livres et revues

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
k-chan
squatteur
Posts: 14221
Joined: 16 Apr 05, 05:22
Location: on the road again.

Cinéma japonais : les livres et revues

Post by k-chan »

EN FRANCAIS

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

OUVRAGES GENERAUX

détails - Le cinéma japonais : une introduction - Max Tessier

détails - Images du cinéma japonais - Max Tessier

détails - Le cinéma japonais (I et II) - Tadao Sato

détails - Le cinéma japonais - Donald Richie

détails - Le cinéma japonais au présent : 1959-1984 - Max Tessier


:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

REALISATEURS


*Imamura Shohei

détails - Shohei Imamura : entretiens et témoignages - par Hubert Niogret


*Kurosawa Akira

détails - Akira Kurosawa - Aldo Tassone

détails - Kurosawa - Hubert Niogret

détails - Kurosawa - Sacha Ezratty


*Mizoguchi Kenji

détails - Mizoguchi, de la révolte aux songes - Daniel Serceau

détails - Souvenir de Kenji Mizoguchi - Yoshikata Yoda


*Ozu Yasujiro

détails - Ozu - Donald Richie


:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

GENRES

détails - Ze craignos monsters - Jean-Pierre Putters

détails - Ze craignos monsters : le retour - Jean-Pierre Putters


EN ANGLAIS

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

OUVRAGES GENERAUX

détails - The Midnight Eye Guide to New Japanese Film - Tom Mes et Jasper Sharp


:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

REALISATEURS


:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

GENRES

détails - The Samurai Film - Alan Silver

détails - The yakuza movie book - Mark Schilling
noar13
Réalisateur
Posts: 6506
Joined: 14 Apr 03, 09:44
Location: paris

Post by noar13 »

la bible pour le chambara, en anglais, points faibles : parfois un peu pompeux et la plupart des illustrations sont de pietre qualité (parfois capture de vhs)
http://www.amazon.fr/Samurai-Film-Alain ... 1585675962
Image
User avatar
k-chan
squatteur
Posts: 14221
Joined: 16 Apr 05, 05:22
Location: on the road again.

Post by k-chan »

Le cinéma japonais : une introduction - Max Tessier

Image :arrow: réédition de :arrow: Image

- 128 pages
- 13 x 18 cm
- Non illustré
- 04/12/1997

Sommaire :
Spoiler (cliquez pour afficher)
005. Avertissement

006. Tableau synoptique

010. introduction

015. 1. 1896-1920 : DES ORIGINES A L'ART DU MUET

018. 2. 1920-1935 : L'AGE D'OR DU MUET
018. 1. La dictature des "benshi"
018. 2. Le premier âge d'or du cinéma japonais
023. 3. Les autres grands du muet
026. 4. Les balbutiements du parlant

028. 3. 1936-1945 : LA PERIODE "NATIONNALE" ET MILITARISTE
028. 1. Un cinéma sous contrôle
030. 2. La résistance passive de certains cinéaste

033. 4. 1945-1950 : LA RENAISSANCE DE L'APRES GUERRE
033. 1. L'occupation américaine
034. 2. Les grèves à la TOHO
034. 3. Emergences et affirmations

038. 5. 1950-1959 : LE SECOND AGE D'OR DU CINEMA JAPONAIS
038. 1. La révélation à l'Occident
042. 2. Akira Kurosawa : de l'humanisme à l'apogée du héros
046. 3. Kenji Mizoguchi : destins de femmes
049. 4. Yasujiro Ozu et Miko Naruse : un univers proche, un style différent
055. 5. Le triomphe des genres
063. 6. Un cinéma populaire

069. 6. 1960-1973 : LES NOUVELLES VAGUES ET LE DECLIN DES MAJORS
070. 1. Révélations à la Shochiku : Oshima, Yoshida, Shinoda
076. 2. Imamura et Suzuki à la NIKKATSU
078. 3. Masumura à la DAIEI et les indépendants
081. 4. La révolution sexuelle à l'écran
082. 5. L'union des quatres ainés

084. 7. 1973-1980 : FIN DES EXPERIMENTATIONS ET EMERGENCE DES NOUVEAUX INDEPENDENTS
084. 1. L'épuisement de la Nouvelle Vague
086. 2. Les dernières cartouches des majors

092. 8. 1980-1997 : LA CRISE ARTISTIQUE
092. 1. Un système en panne
094. 2. Les derniers films de "l'Empereur"
095. 3. Espoirs et désillusions des nouveaux indépendants

101. ANNEXES
101. 1. Quelques statistiques essentielles
103. 2. Les principales compagnies
105. 3. Glossaire

113. Vidéographie

115. Discographie

117. Bibliographie

123. Index
Vous ne connaissez rien au cinéma japonais, si ce n'est de réputation quelques noms comme Kurosawa, Mizoguchi, Oshima ou Kitano, et n'avez vu que quelques films comme Les sept samouraïs, Hana-bi ou L'anguille (de vous ne savez plus qui... :o :mrgreen: ), mais ce monde fascinant vous attire beaucoup. Ce petit livre est fait pour vous.
C'est un super petit livre petit budget, une très bonne introduction au cinéma japonais par le spécialiste Max Tessier, qui retrace son histoire de façon claire, sans omettre aucun point important. Très agréable à lire et à consulter, il donne vraiment envie de découvrir les auteurs et films cités, sur lesquels l'auteur pose un regard juste.
Personnellement, j'aime bien ce livre. Très intéressant à lire, même si vous connaissez déjà un peu Kurosawa ou Ozu :wink:
User avatar
k-chan
squatteur
Posts: 14221
Joined: 16 Apr 05, 05:22
Location: on the road again.

Post by k-chan »

Images du cinéma japonais - Max Tessier

Image

- 334 pages
- 22 x 29 cm
- Illustré
- 1990 > réédition complétée de l'édition 1981 (287 pages)
- Couverture rigide

Sommaire :
Spoiler (cliquez pour afficher)
008. Introduction de Nagisa Oshima

011. Avant-propos

015. 1. Trésors disparus et retrouvés du cinéma muet ou le premier âge du cinéma japonais.
016. La révolution des actrices
018. Création de la Shochiku
021. Le tremblement de terre du Kanto
022. Daisuke Ito
022. Tomu Uchida
027. Un trésor retrouvé : Une page folle

031. 2. Une constante : "le remake made in Japan".
031. Les 47 ronins par centaines
036. Héros réels ou mythiques
039. Sazen Tange
040. Shinsen-gumi
041. Les remakes littéraires

047. 3. Au fil des saisons : le cinéma "intimiste" et "familial".
048. Emotion et atmosphère
052. Les quatre saisons
052. Yasujiro Ozu
054. Mikio Naruse
057. Heinosuke Gosho
057. Yasujiro Shimazu
059. Hiroshi Shimizu
060. De l'après-guerre à aujourd'hui : apogée et décadence du "shomin-geki"
060. Naruse (bis)
064. Gosho (bis)
066. De Kinoshita à Yamada

069. 4. L'éternelle danse du sabre : samuraï et "chambara".
069. Portrait du samuraï idéal
072. Un genre populaire et codifié
079. Les samuraï du "Bakumatsu"
080. Les samuraï face au peuple

089. 5. Les films de guerre : de Pearl Harbour à Hiroshima.
094. Un "anti-militarisme" militant
098. Les films du "Gembaku" ou l'horreur atomique
100. La critique humaniste de Masaki Kobayashi
104. Feux dans la plaine
106. Résurgence du nationalisme

111. 6. Séries noires... et de toutes les couleurs : une exploration des films de genres.
112. De sacrés monstres
117. Les "Bake-mono" ou fantômes japonais : des contes chinois à Kwaidan
122. L'enfer bouddhique du cinéma-bis
123. Les films de "Yakuza", ou d'honorables mafiosi
126. De corneille à Shakespeare ?
130. Comédies et satires ou les japonais rient aussi
137. Zatoichi, le masseur aveugle
138. Les ninja

141. 7. Estampes érotiques et pornographie codifiée : du premier baiser à "L'Empire des sens".
148. Romantisme et pornographie à la Nikkatsu : la série "roman-porno" et ses avatars
150. Le grand film de l'érotisme japonais

155. 8. Du coté des classiques ou le second âge d'or : Mizoguchi, Ozu, Kurosawa... et les autres.
158. Kenji Mizoguchi, ou des beautés du réalisme à la beauté de la réalité
173. Yasujiro Ozu : l'automne de la famille japonaise
180. Akira Kurosawa : de l'humanisme à la "sur-humanité" ?
201. Kon Ichikawa, un thérapeute de l'humour noir
207. Masaki Kobayashi, ou le moralisme militant
209. Keisuke Kinoshita, de la comédie au mélodrame : hauts et bas de la "démocratie japonaise"
212. Les films "progressistes" : marxisme et idéalisme
213. Les films à thèse : Satsuo Yamamoto et Tadashi Imai
218. Shindo et Yoshimura ou "la société du cinéma moderne"
223. Splendeurs et excès de la "littérature pure"

233. 9. Sus aux tabous : le "tsunami" de la Nouvelle Vague.
234. Nagisa Oshima : de la jeunesse cruelle à la corrida charnelle
239. Shohei Imamura et Shuji Terayama, ou le baroque freudien
244. Jeunesse délinquente et "crise de l'identité" : Susumu Hani, Hiroshi Teshigara, Kiju Yoshida, Yasuzo Masumura et Cie
252. La "nouvelle gauche" militante : entre Narita et Minamata

254. 10. Les anées 70 : un désert parsemé d'oasis-mirages.
254. Survie des compagnies
257. Anciens et nouveaux indépendants
258. Transfuges de l'underground
261. Nouveaux espoirs des années 80
268. Déclins et sursauts
259. Destins divers des cinéastes des compagnies
271. L'automne des anciens (Kurosawa, Kobayashi, Kinoshita, Ichikawa)
273. Un avenir incertain

276. 11. Les acteurs, avec ou sans masque (30 visages du cinéma japonais).

301. Lexique

303. Noms des principales compagnies

323. Bibbliographie essentielle

328. Index des personnalités et des films
Un ouvrage luxueux, très richement illustré, et passionnant à lire. Il n'est pas archi-pointu, il manque des choses, mais en raconte déjà beaucoup. Les points importants, les auteurs important sont abordés, le tout classé par catégories plutôt que chronologiquement : cinéma muet - Shomin-geki - jidai-Geki et chambara - films de guerres - films de monstres, fantômes, yakuza, roman porno - l'âges d'or des années 50 et ses grands auteurs...
Un excellent livre, et un objet indipensable pour les fans de cinéma nippon amateurs de beaux livres. :wink:
User avatar
k-chan
squatteur
Posts: 14221
Joined: 16 Apr 05, 05:22
Location: on the road again.

Post by k-chan »

Le cinéma japonais - Tadao Sato (en 2 volumes)

Image Image

- tome 1 : 264 pages
- tome 2 : 324 pages
- 20 x 24 cm
- Illustré
- ouvrages originaux japonais publié en 1995
- 27€ neuf (env.), le volume

sommaire tome 1 :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Sommaire tome 1.

007. Avertissement

009. INTRODUCTION - Le cinéma japonais
010. Les lanternes magiques
011. Cinéma et musique japonaise
018. Les modèles des fictions
020. L'origine des acteurs : le kabuki et le shinpa
025. L'origine des acteurs : Shingeki, Théâtre comique et comédie musicale féminine
028. Les yakuzas
029. L'origine des cinéastes
043. L'influence du cinéma occidental
054. La censure


057. CHAPITRE PREMIER - L'époque des pionniers : 1896-1923
058. Premiers films importés et premières réalisations
059. Les benshis
060. Les films sur la guerre russo-japonaise
061. Les premiers studio
063. Actrices et spectacles combinés
066. Premières grandes stars
067. Les studios de la NIKKATSU à Mukojima
069. Les nouveaux films de fiction
074. Les studio de la SHOCHIKU à Kamata
081. La boutique Kyoka, ultime éclat du style ancien
082. Les japonais à hollywood
091. Des vieilles pièces de théâtre au 'jidaigeki'
091. Le grand séisme et l'évolution de la culture populaire

095. CHAPITRE DEUX - Maturité du cinéma muet : 1924-1934
096. Shirokido et le style Kamata
101. Heinosuke Gosho, Torajiro Saito, Yasujiro Ozu
114. L'esprit moderne de Minoru Murata
119. La NIKKATSU et la TEIKINE : le nouveau 'jidaigeki' et l'épanouissement des actrices
125. Teinosuke Kinugasa et l'action avant-gardiste
129. Daisuke Ito, ou la révolution du jidaigeki avec Denjiro Okochi
132. Le cinéma de Makino
134. Loyauté et trahison dans le 'jidaigeki'
137. L'apparition des 'matatabi mono'
141. Sadao Yamanaka
143. Le 'Keiko eiga'
144. Les activités de Pro Kino
145. L'art des benshis

147. CHAPITRE TROIS - Fin du muet, début du parlant : 1931-1940
148. Vers le parlant
150. Le 'jidaigeki' et les stars
157. Mansaku Itami ou la négation du 'jidaigeki
162. Les films 'shoshimin' et le thème de l'enfance
167. Le réalisme de Kenji Mizoguchi
174. La personnalistion des techniques de mise en scène
182. De PCL à la TOHO
188. La TOHO de Tokyo et la TOKYO HASSEI
192. La NIKKATSU de Tamagawa
196. Vers la guerre

199. CHAPITRE QUATRE - Le cinéma pendant la guerre : 1937-1945
200. Les films de guerre
206. Les films d'amour
208. Les films tourné sous la loi sur le cinéma
214. La guerre sino-japonaise et les films exaltant le militarisme
217. Les arts
223. La guerre du Pacifique et le rôle du cinéma
225. Les 'jidaigeki' pendant la guerre
235. Les cinéastes pendant la guerre du Pacific
244. Les films continentaux
248. Le développement des films documentaires
250. Les films d'actualités

199. CHAPITRE CINQ - Le cinéma dans les colonies japonaise
200. Le cinéma à Taiwan sous l'occupation japonaise
206. Le cinéma en Corée sous l'occupation japonaise
208. Le cinéma en Mandchourie sous l'occupation japonaise
214. Le cinéma en Indonésie sous l'occupation japonaise
Sommaire tome 2.
Spoiler (cliquez pour afficher)
007. Avertissement

009. CHAPITRE SIX - Le cinéma pendant l'occupation américaine : 1945-1949
010. La défaite
011. Le contrôle du cinéma japonais par les forces d'occupation américaines
013. La démocratie au cinéma
020. Le nouveau historique au cinéma
021. Le cinéma japonais et ses responsabilités pendant la guerre
023. La naissances des syndicats et les conflits à la TOHO
025. La SHINTOHO et la chasse aux communistes
032. La production Hachinosu [La ruche]
033. L'évolution de la démocratie

037. CHAPITRE SEPT - L'âge d'or : les années cinquante
038. La fin de l'occupation américaine et l'âge d'or
039. La reconnaissance internationnale du cinéma japonais
056. La TOHO
068. La SHINTOHO
071. La SHOCHIKU
080. La DAIEI
084. La TOEI
086. La NIKKATSU
088. Les stars

095. CHAPITRE HUIT - Les années soixante : dynamisme et nouveau cinéma
100. La Nouvelle Vague de la SHOCHIKU et les sociétés créatrices
104. Influence de la télévision et métamorphose du cinéma
105. La SHOCHIKU d'Ofuna
113. Le 'gendaigeki' à la TOHO
119. La NIKKATSU
122. DLe 'gendaigeki' à la TOEI
124. La TOEI à Tokyo
126. Les vicissitudes du film de yakuza
129. Fin de la production intensive des 'jidaigeki'
133. Les productions indépendantes
136. La Art Théâtre Guild japonaise

141. CHAPITRE NEUF - Les années soixante-dix : une période de diversification
142. La diversification du système de production
143. Pauvreté et prospérité
150. Hécatombe et survie
153. Internationalisation du cinéma japonais
155. La TOEI, ou les mauvais garçons
158. Les comédies
160. Films de guerre
165. Art Théâtre Guild
175. La série de films 'roman-porno' de la NIKKATSU
179. L'amour et la romance
187. Films pour la jeunesse
189. Le film policier
191. La division des 'jidaigeki'
194. La gauche
195. Le développement méthodique des documentaires

199. CHAPITRE DIX - La fin des studios et les nouveaux tatonnements : les années quatre-vingt
200. L'effondrement du système des studions
203. Romantisme et érotisme
208. 'Seishun eiga' (films pour les jeunes)
209. Films comiques
210. Dessins animés
212. 'Jidaigeki', le genre historique
213. Le regard des ennemis d'autrefois
219. Deuxième vague des films apocalyptiques
225. Les enfants
226. Natures et vie rurale
229. L'évolution de la pauvreté
231. L'évolution des documentaires
234. Survol du cinéma japonais des années quatre-vingt-dix

247. Conclusion

255. Dictionnaire des réalisateurs

298. Glossaire

299. Index des noms propres

315. Index des titres de films

322. Index des films cités connus sous un titre différent
Mon avis :
Grand spécialiste du cinéma nippon, le japonais Tadao Sato nous raconte 100 ans de ce cinéma. Et que dire, si ce n'est que c'est tout simplement énorme ? Certains diront encore : "oui, mais il manque encore des choses !" Il est vrai par exemple que Hideo Gosha n'y est cité qu'une fois, mais bon, on aura du mal à trouver un ouvrage consacré au cinéma japonais dans son ensemble (en français en tout cas) qui soit plus riche que celui-ci. LA référénce.
Richement illustré.

L'avis de Gnome :
Ce que je reproche le plus aux bouquins de Sato (indispensables ceci dit), c'est qu'il ne délivre finalement que peu d'info sur les réalisateurs et les films ou que cette info est dispersée... Sinon, c'est une mine concernant l'histoire du cinéma japonais et la compréhension de celle-ci (l'histoire) avec une belle mise en perspective des oeuvres...



PS : Pardon à 'angel with dirty face' qui l'avait proposé en page 2.
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3758
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Post by joe-ernst »

k-chan wrote: Vous ne connaissez rien au cinéma japonais, si ce n'est de réputation quelques noms comme Kurosawa, Mizoguchi, Oshima ou Kitano,
Merci k-chan, et pour l'idée du topic, et pour cette suggestion à un ignare comme moi ! :oops:

Je me permets cependant de mettre l'image de la nouvelle édition (chez un autre éditeur), celle que tu signales étant épuisée :wink: :

Image
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Post by Strum »

k-chan wrote:"Akira Kurosawa : de l'humanisme à la "sur-humanité" ?
Je me demande bien à quoi Tessier fait allusion par "surhumanité" surtout pour parler de Kurosawa. :? T'en souviens-tu ? Déjà que son "apogée du héros" dans le premier livre est très critiquable.

Sinon, je confirme que le premier Tessier (Le cinéma japonais) est quand même très bien fait et instructif. :)
Helward
rat d'auteur
Posts: 5566
Joined: 17 Aug 06, 10:25
Location: Rech. Optimum désesp.

Post by Helward »

C'est un livre en anglais, mais:

Image

Chroniques non exhaustives de films par auteur + biographies, filmographies et extraits d'interview.
Regroupe la plupart des cinéastes "récents" (de Seijun Suzuki à Hideo Nakata).
Spoiler (cliquez pour afficher)
1. Seijun Suzuki

2. Shôhei Imamura

3. Kinji Fukasaku

4. Sôgo Ishii

5. Masato Harada

6. Kiyoshi Kurosawa

7. Studio Ghibli (Isao Takahata et Hayao Miyazaki)

8. Kaizô Hayashi

9. Shinya Tsukamoto

10. Takeshi Kitano

11. Ryôsuke Hashiguchi

12. Takashi Miike

13. Makoto Shinozaki

14. Hirokazu Kore-eda

15. Shinji Aoyama

16. Naomi Kawase

17. Sabu

18. Hideo Nakata

19. Akihiko Shiota

20. The Other Players:
- The Man Who Stole the Sun
(Kazuhiko Hasegawa)
- Family Game (Yoshimitsu Morita)
- Fire Festival (Mitsuo Yanagimachi)
- Tampopo (Jûzô Itami)
- The Mystery of Rampo (Rintarô Mayuzumi, Kazuyoshi Okuyama)
- Gonin (Takashi Ishii)
- Love Letter (Shunji Iwai)
- MARKS (Yôichi Sai)
- Memories (Kôji Morimoto, Tensai Okamura, Katsuhiro Ôtomo)
- Organ (Kei Fujiwara)
- Shall We Dance? (Masayuki Suô)
- Kichiku (Kazuyoshi Kumakiri)
- Onibi: The Fire Within (Rokurô Mochizuki)
- Raigyo (Takahisa Zeze)
- Perfect Blue (Satoshi Kon)
- Gamera 3; Revenge of Iris (Shûsuke Kaneko)
- Gohatto (Nagisa Ôsukeshima)
- The New God (Yutaka Tsuchiya)
- Scoutman (Masato Ishioka)
- Tokyo Trash Baby (Ryûichi Hiroki)
- Uzumaki (Higuchinsky)
- Avalon (Mamoru Oshii)
- Bad Company (Tomoyuki Furumaya)
- Final Fantasy: The Spirits Within (Hironobu Sakaguchi)
- Firefly Dreams (John Williams)
- GO (Isao Yukisada)
- Kazahana (Shinji Sômai)
- A Tender Place (Shunichi Nagasaki)
- Blue Spring (Toshiaki Toyoda)
- Bokunchi; My House (Junji Sakamoto)
Intéressant pour avoir une vision un peu plus nette du cinéma japonais récent. Les chroniques de film ne concernent pas forcément les oeuvres phares de leurs auteurs (Hana-bi par exemple ne fait pas l'objet d'un développement détaillé). Quelques illustrations (en N&B) viennent quelque peu égayer l'ouvrage. Il est assez étonnant que certains réalisateurs se retrouvent dans la rubrique "Other Players", comme Shunji Iwai ou Mamoru Oshii, qui auraient selon moi mérité un développement distinct. A noter que pour chaque film chroniqué, les auteurs énumèrent les éditions vhs et dvd disponibles (toutes zones). L'ouvrage date de 2005.
Randolph Carter
Accessoiriste
Posts: 1520
Joined: 26 Feb 06, 08:53
Liste DVD
Location: Kadath

Post by Randolph Carter »

Je suis un peu hors-sujet mais tant pis:tout ça pour signaler que la magnifique trilogie de Lian Hearn,"Le clan des Otori" vient de s'enrichir d'un quatrième volume,"Le vol du héron" qui vient de sortir chez Gallimard.Si vous ne connaissez pas,précipitez-vous,vous ne le regretterez pas.Par ailleurs,quelqu'un connait-il Yapou,bétail humain,dont le second volume est paru récemment en français,et qui était l'une des oeuvres préférées de Mishima?Je serais intéréssé d'avoir votre avis avant un éventuel achat.
Image
User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10878
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Post by -Kaonashi Yupa- »

Randolph Carter wrote:...
Oui ce n'est pas le sujet, c'est dommage de venir ici en parler, il vaudrait peut-être mieux copier ton message dans un autre topic, comme celui "vos dernières lectures". :wink:
Image
Ma page SensCritique est là !
(j'ai voulu commencer une page Letterborxd, mais j'ai vraiment pas la patience ni le temps de tout reprendre, en plus avec des titres en anglais...)
User avatar
k-chan
squatteur
Posts: 14221
Joined: 16 Apr 05, 05:22
Location: on the road again.

Post by k-chan »

joe-ernst wrote:Je me permets cependant de mettre l'image de la nouvelle édition (chez un autre éditeur), celle que tu signales étant épuisée :wink:
Corrigé. :D
Strum wrote:Je me demande bien à quoi Tessier fait allusion par "surhumanité" surtout pour parler de Kurosawa. :? T'en souviens-tu ? Déjà que son "apogée du héros" dans le premier livre est très critiquable.
:mrgreen: Moi aussi chaque fois que je vois ce titre, je trouve ça drôle.

Je te recopie un passage dans le topic Kurosawa :arrow: réponse
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Post by Strum »

k-chan wrote:Je te recopie un passage dans le topic Kurosawa
J'ai vu, thanks ! :wink:
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19514
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Post by gnome »

EXCELLENT TOPIC, k-chan :D :wink:
Image
Tarkus1975
Machino
Posts: 1287
Joined: 2 Jul 06, 20:50
Location: Poelzig' house, Marmarus

Post by Tarkus1975 »

ZE CRAIGNOS MONSTERS
de Jean-Pierre Putters
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
INOSHIRO HONDA pp.88-89
JUN FUKUDA pp.70-71
-ce volume porte sur les réalisateurs, nombreux monstres japonais dans les pages bleues.

ZE CRAIGNOS MONSTERS : LE RETOUR
de Jean-Pierre Putters
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
LES MONSTRES JAPONAIS pp.125-147

J'ai mis les couvertures en spoiler juste pour cela ne prenne pas trop de temps à charger.
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19514
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Post by gnome »

Tarkus1975 wrote:ZE CRAIGNOS MONSTERS
de Jean-Pierre Putters
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
INOSHIRO HONDA pp.88-89
JUN FUKUDA pp.70-71
-ce volume porte sur les réalisateurs, nombreux monstres japonais dans les pages bleues.

ZE CRAIGNOS MONSTERS : LE RETOUR
de Jean-Pierre Putters
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
LES MONSTRES JAPONAIS pp.125-147

J'ai mis les couvertures en spoiler juste pour cela ne prenne pas trop de temps à charger.
Excellents bouquins en général très bien illustrés...
Image