Ghosts of Mars (John Carpenter - 2001)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Ghosts of Mars (John Carpenter - 2001)

Post by Jordan White »

Dernier opus de Big John, celui-ci a été décrié à sa sortie. Les avis sont partagés quant à ce dernier. D'un côté ceux qui aiment son côté "western sur Mars", avec sa galerie de personnages tous plus fous les uns que les autres et la figure primitive de Big Daddy. De l'autre, ceux qui n'y voient qu'un film bourrin continuant sur la lancée de Vampires, avec un script et une mise en scène limites, malgré une belle exposition, auxquels on rajoutera les fondus enchaînés et le manque de charisme de certains acteurs.
Personnellement, pour l'avoir revu il y a peu je trouve le film bancal, même si je continue de le préfèrer à Vampires que je déteste. On sent que John Carpenter a des idées mais qu' il n'arrive pas à créer quelque chose de fort, et qu'au lieu de signer une série B efficace et virtuose comme il a l'habitude de le faire, il n'y croit plus trop, malgré un personnage féminin très fort, ce qui est rare chez lui.
Last edited by Jeremy Fox on 22 Apr 08, 13:29, edited 1 time in total.
Dave Garver
Producteur Exécutif
Posts: 7512
Joined: 14 Apr 03, 09:28
Location: dans la tête d'Elgrog

Post by Dave Garver »

Carpenter continue sur sa lancée et se contente d'exploiter encore et encore le filon The thing : une chose nous possède et s'empare de nous. Un film de plus sur l'identité. Cheap sous certains aspects masi tellement jouissif. J'adore le côté ville western fantôme... Un film bien rythmé mais qui souffre de nombreuses faiblesses. J'adore quoiqu'il en soit.
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92998
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Daube. Sans aucun rythme pour ma part.

alors que j'adore Vampires :)
NUTELLA

Post by NUTELLA »

pourquoi faire des topics polémiques cher Jordan,on en a souvent parlé et ca tourne à chaque fois très mal.donc je ne donne pas mon avis,qui de toute facon est connu de tous :wink:
bientot un nouveau topic sur rollerball 2000,le roi scorpion,arack attack.super :roll:
Bob Harris

Post by Bob Harris »

On avait déjà beaucoup parlé de ce film mais bon...

Pour moi un Carpenter mineur, que j'ai pris beaucoup de plaisir à voir, et un peu moins à revoir.
Dave Garver
Producteur Exécutif
Posts: 7512
Joined: 14 Apr 03, 09:28
Location: dans la tête d'Elgrog

Post by Dave Garver »

NUTELLA wrote:pourquoi faire des topics polémiques cher Jordan,on en a souvent parlé et ca tourne à chaque fois très mal.donc je ne donne pas mon avis,qui de toute facon est connu de tous :wink:
bientot un nouveau topic sur rollerball 2000,le roi scorpion,arack attack.super :roll:
un forum est un éternel recommencement de topics... Difficile de trouver un sujet inédit. C'est vrai que le film a déjà été abordé de nombreuses fois, mais c'est toujours amusant de relancer et d'avoir l'avis des nouveaux forumeurs...
Image
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25642
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

j'aime beaucoup le cheap assumé de Carpenter. Film foutraque, bon pour une poilade entre potes (ma copine a adoré!!! :shock: ). Et ce qui me plaît, c'est le côté réaliste d'une mission sur Mars: ben oui, les vaisseaux ne seraient pas multicolores et clignotants à tout va, mais ressembleraient plutôt à des chariots de mineurs de fond. Des films comme on n'ose plus en faire.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Pancake
Gondry attitude
Posts: 3518
Joined: 10 May 03, 02:25
Location: From a little shell at the bottom of the sea

Re: Ghosts of Mars: daube ou bon film ?

Post by Pancake »

J'en garde un souvenir grandissant, surtout que depuis je découvre Carpenter petit à petit. J'y ai pris le même type de plaisir qu'à Vampires. Et Henstridge est convaincante :)
Pancake
Gondry attitude
Posts: 3518
Joined: 10 May 03, 02:25
Location: From a little shell at the bottom of the sea

Post by Pancake »

Ouf Drebin wrote:j'aime beaucoup le cheap assumé de Carpenter.
Ca me rappelle le générique de début que j'avais trouvé très sympa.
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Il y a des plans qui sont très réussis comme ces armes qui tranchent les membres et la tête de Chloé Duvall par la même ( :shock: ), un sens du cadre toujours présent. Mais le film est très creux. Et la fin est bâclée.
bogart
Réalisateur
Posts: 6522
Joined: 25 Feb 04, 10:14

Post by bogart »

Jeremy Fox wrote:Daube. Sans aucun rythme pour ma part.

alors que j'adore Vampires :)
Idem pour moi, Ghosts of Mars m'a profondément ennuyé alors que Vampires m'a divertit 8)
joey
rocher ton corps
Posts: 7118
Joined: 10 May 03, 17:29
Last.fm
Location: Back in France

Post by joey »

J'aime beaucoup ce film...
Image
Simone Choule
antépiphoromaniaque
Posts: 4355
Joined: 13 Apr 03, 14:39
Location: Chez Trelkovsky...

Post by Simone Choule »

m
vic
viking
Posts: 3589
Joined: 26 Apr 03, 18:37
Location: IHTFP

Post by vic »

Un film qui se bonnifie à chaque vision (je dois en être à la 5ème et j'attends qu'on me rende mon dvd pour me refaire un petit tour en train sur Mars.)

Du film moyen mais sympa de ma première rencontre en salle, c'est en train de devenir pour moi LE film d'action des ces dernières années. Un casting en or, l'humour et la dérision qui font mouche, la brutalité du traitement... tout me réjouit.

Très, très supérieur à Vampires, qu'il faut que je me remate rapidos aussi.

Le seul (et ridiculement petit) bémol : les fondus-enchainés, dont je cherche toujours "l'utilité".
Image Insane Insomniac Team

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.
mezhia
pleureuse
Posts: 6709
Joined: 14 Apr 03, 00:01
Location: En train de upper à la place de Mµ

Post by mezhia »

Daube. Totale et infâme.
Back in the game!