La Féline (Paul Schrader -1982)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Cat People (Paul Schrader - 1982)

Post by jacques 2 »

All respect due à Tourneur (dont j'adore "rendez vous avec la peur"), son film a beaucoup vieilli et est assez "somnolent" ...

Par contre, le Schrader se veut très explicite en sexe et même en violence : pourquoi rester dans le non dit au début des années 80 ?
La scène "gore" du film (le bras ...) m'avait fort impressionné à l'époque ...
Excellent casting, bonne réalisation et une très belle chanson de Bowie (sélectionnée récemment grâce au goût très sûr de Tarantino) et musique de Giorgio Moroder (que j'apprécie beaucoup : souvent sous estimé ce Monsieur et pourtant ...)

Le Schrader donc et sans hésiter une seconde ... même si ça fait plus cinéphile de préférer l'ancêtre : non, pas cette fois ! :wink:
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14740
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Cat People (Paul Schrader - 1982)

Post by Demi-Lune »

Je l'ai revu il y a un mois ou deux, et avais profité de l'occasion pour agrémenter ma chronique.
J'adore toujours autant. Un très grand film selon moi, et je sais qu'en écrivant cela je vais m'attirer les sarcasmes. Kinski, le thème principal, l'ambiance lourdement érotique, l'onirisme de plusieurs scènes... me reviennent régulièrement en tête. Avec The Thing de Carpenter et bientôt Scarface de De Palma, les remakes (mais peut-on encore parler de remakes ?) de chez Universal du début des années 1980 atteignaient quand même un niveau sidérant.
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Cat People (Paul Schrader - 1982)

Post by jacques 2 »

Demi-Lune wrote: Un très grand film selon moi, et je sais qu'en écrivant cela je vais m'attirer les sarcasmes.
Pas sûr et peu importe ...
Sûrement pas de ma part, en tout cas ... :wink:
mannhunter
Laspalès
Posts: 16752
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Cat People (Paul Schrader - 1982)

Post by mannhunter »

Demi-Lune wrote:Je l'ai revu il y a un mois ou deux, et avais profité de l'occasion pour agrémenter ma chronique.
J'adore toujours autant. Un très grand film selon moi, et je sais qu'en écrivant cela je vais m'attirer les sarcasmes. Kinski, le thème principal, l'ambiance lourdement érotique, l'onirisme de plusieurs scènes... me reviennent régulièrement en tête.
encore revu et je plussoie :)
Nastassia... :shock:
Bon il faut que je revoie le Tourneur maintenant...
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14740
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: La Féline (Paul Schrader -1982)

Post by Demi-Lune »

Définitivement un de mes films fantastiques préférés des années 1980.
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Cat People (Paul Schrader - 1982)

Post by jacques 2 »

Demi-Lune wrote:Je l'ai revu il y a un mois ou deux, et avais profité de l'occasion pour agrémenter ma chronique.
J'adore toujours autant. Un très grand film selon moi, et je sais qu'en écrivant cela je vais m'attirer les sarcasmes. Kinski, le thème principal, l'ambiance lourdement érotique, l'onirisme de plusieurs scènes... me reviennent régulièrement en tête. Avec The Thing de Carpenter et bientôt Scarface de De Palma, les remakes (mais peut-on encore parler de remakes ?) de chez Universal du début des années 1980 atteignaient quand même un niveau sidérant.
Tout en accord avec cette assertion ... :)
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22224
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: La Féline (Paul Schrader -1982)

Post by Major Tom »

Le meilleur moment du film est définitivement:
Revu.
Rien à faire, j'ai vraiment du mal avec ce film.
La première fois que je l'ai vu, j'étais complètement désintéressé par ce qu'il se passait et j'en ai eu marre avant le générique final. J'ai stoppé le film... alors qu'il ne restait que dix minutes! c'est assez rare pour le signaler et c'est vrai que c'est très dommage. Car oui, le meilleur moment c'est le générique de fin (sans déconner :mrgreen:) avec la chanson de Bowie (par contre la BO de Moroder, rho pitié!). Enfin c'est relatif, c'est vrai que les scènes où Kinski apparaît nue sont plutôt... intéressantes, bien filmées en tout cas. En comptant les scènes de nu intégral, mais aussi celles où elle porte soit un maillot quasi transparent sans soutif, soit un jean shorty moulant, soit les deux, on peut dire qu'elle n'a quasiment aucune scène réellement habillée. Néanmoins, je n'aime pas trop la scène où elle sort jouer à la féline, en vue subjective, avec le jeu sur les solarisations (années quat... vue de félin oblige). C'est vrai que je peste beaucoup sur les eighties, et comme le film a énormément de points communs avec les réalisations clipesques de cette époque, j'ai forcément plus du mal là où d'autres adhèrent plus facilement. Je ne sauve rien de la scène du rêve par exemple, postée par Demi-Lune. Au delà de mon désintérêt pour l'histoire, de mon rejet de la BO, de mes quelques interrogations sur les choix du réalisateur (j'avais grimacé lors du premier plan inversé où McDowell "saute" sur le rebord du lit), de mon dégoût des costumes de cette période, ou encore de mon indifférence à l'égard du montage, je reconnais que malgré les plans estampillé 80's et certains effets, il y a quand même une très belle photographie et de jolis décors. J'ai ajouté cette phrase juste pour éviter une intervention façon formule laconique de Gounou style: "Et si le cinéma c'était pas que...?" :D
J'aimerais aimer ce film, depuis longtemps... j'aimerais beaucoup, mais je n'y arrive pas. :| (enfin Image)

La fameuse scène de la piscine avant/après:



À 12m55:
Perso, je vote pour la première version.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14740
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: La Féline (Paul Schrader -1982)

Post by Demi-Lune »

Major Tom wrote:
(la nana hurle depuis plusieurs secondes comme si on l'égorgeait)
"- Il y a un problème dans la piscine.
- On dirait bien, Mme Hansen.
- Allons voir ce qui se passe."

En effet, le choix est vite fait. :mrgreen:
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: La Féline (Paul Schrader -1982)

Post by jacques 2 »

Deuxième version sans hésiter : le Tourneur - dans son ensemble - a très, très mal vieilli ... :|
mannhunter
Laspalès
Posts: 16752
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: La Féline (Paul Schrader -1982)

Post by mannhunter »

Major Tom wrote:comme le film a énormément de points communs avec les réalisations clipesques de cette époque
comme dirait l'autre...le terme de "clipesque" est souvent utilisé pour dénigrer des gens qui font de l'image, mais en quoi faire de l'image renverrait éternellement et exclusivement à l'imagerie clip. Le clip a nourri le cinéma et vice et versa (comme diraient les Inconnus :) ), ce sont des vases communicants. :wink:
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14740
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: La Féline (Paul Schrader -1982)

Post by Demi-Lune »

Et puis, on a peut-être plus tendance à se rappeler des scènes les plus "esthétiques" du film, parce que ce sont les plus marquantes, alors que dans l'ensemble ces mêmes scènes restent assez marginales au sein d'un film d'une tenue finalement très classique dans sa forme. Pour en revenir à la scène de la piscine, je ne m'explique pas trop qu'elle ait pu gagner un tel statut. La scène en question est pas mal mais qu'y a-t-il de si incroyable qui ferait qu'on l'évoque encore aujourd'hui ? Ça me paraît quand même très désuet. Cela dit, le jeu d'ombres est peut-être plus "pictural" chez Tourneur. Mais bon, bof quoi...
mannhunter
Laspalès
Posts: 16752
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: La Féline (Paul Schrader -1982)

Post by mannhunter »

Demi-Lune wrote:Et puis, on a peut-être plus tendance à se rappeler des scènes les plus "esthétiques" du film, parce que ce sont les plus marquantes
Il y aura toujours des critiques que je réfuterais, comme celles qui reprochent à mes films d’être trop esthétiques. Désolé, mais c'est mon cinéma ! Je ne vais pas faire des films pourris, avec des plans flous, mal fagotés, parce qu'il y a des gens qui trouvent mes films trop esthétiques.

Paul Schra...euh non Christophe Gans! :uhuh:
Demi-Lune wrote:Avec The Thing de Carpenter et bientôt Scarface de De Palma, les remakes (mais peut-on encore parler de remakes ?) de chez Universal du début des années 1980 atteignaient quand même un niveau sidérant.
ça me rappelle que dans son dico "50 ans de cinéma américain" papy Tavernier tape gentiment sur ces trois films, avec cette sentence:
"Des remakes qui font vraiment regretter les originaux..." :|
Demi-Lune wrote:Pour en revenir à la scène de la piscine, je ne m'explique pas trop qu'elle ait pu gagner un tel statut. La scène en question est pas mal mais qu'y a-t-il de si incroyable qui ferait qu'on l'évoque encore aujourd'hui ? Ça me paraît quand même très désuet.
Peut-être qu'à l'époque c'était novateur et marquant...cela dit je trouve la reprise de cette scène dans le Schrader relativement inefficace, surtout parce que le personnage d'Alice ne représente pas vraiment une rivale pour Irena.
jacques 2 wrote:mais peut-on encore parler de remakes ?
Dans mon souvenir du commentaire audio, Schrader n'est d'ailleurs pas forcément tendre avec le Tourneur...
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22224
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: La Féline (Paul Schrader -1982)

Post by Major Tom »

mannhunter wrote:
Demi-Lune wrote:Et puis, on a peut-être plus tendance à se rappeler des scènes les plus "esthétiques" du film, parce que ce sont les plus marquantes
Il y aura toujours des critiques que je réfuterais, comme celles qui reprochent à mes films d’être trop esthétiques. Désolé, mais c'est mon cinéma ! Je ne vais pas faire des films pourris, avec des plans flous, mal fagotés, parce qu'il y a des gens qui trouvent mes films trop esthétiques.

Paul Schra...euh non Christophe Gans! :uhuh:
Mais il ne suffit pas de faire dans l'esthétique pour que le film ne soit plus "pourri", mon pauvre Christophe. C'est comme écrire une critique: ça ne suffit pas d'avoir une bonne plume. Je ne suis pas étonné que tu l'ignorais.
8)
mannhunter wrote:
Major Tom wrote:comme le film a énormément de points communs avec les réalisations clipesques de cette époque
comme dirait l'autre...le terme de "clipesque" est souvent utilisé pour dénigrer des gens qui font de l'image, mais en quoi faire de l'image renverrait éternellement et exclusivement à l'imagerie clip. Le clip a nourri le cinéma et vice et versa (comme diraient les Inconnus :) ), ce sont des vases communicants. :wink:
Pas du tout. C'est le même reproche que je ferai aujourd'hui aux films dont la photo ressemblerait à celle d'un téléfilm (tu vois de quoi je parle, tu es fan d'Argento :mrgreen:). Dans les deux cas, la télévision a eu une très mauvaise influence. Les clips de cette période utilisent des effets de caméra de télévision. Les solarisations, les ralentis saccadés (on tourne à 25 im/sec mais on ralenti l'image au montage), des images bleutées, etc. On retrouve bien ça dans le Schrader. Certes, ça reste éparpillé dans un film où la photo n'est pas trop mal, mais surtout dans un film où je me désintéressais de ce qu'il se passait parce que l'histoire. C'était mon premier point, alors que vous rebondissez tous sur l'aspect esthétique de pub qui vous tient à cœur. :) Jamais je ne me suis intéressé à ce qui se passait alors que, curieusement, l'histoire est intéressante sur le papier. C'est surtout une question de mise en scène je suppose, je n'adhère pas aux choix de Schrader.
Demi-Lune wrote:Et puis, on a peut-être plus tendance à se rappeler des scènes les plus "esthétiques" du film, parce que ce sont les plus marquantes, alors que dans l'ensemble ces mêmes scènes restent assez marginales au sein d'un film d'une tenue finalement très classique dans sa forme. Pour en revenir à la scène de la piscine, je ne m'explique pas trop qu'elle ait pu gagner un tel statut. La scène en question est pas mal mais qu'y a-t-il de si incroyable qui ferait qu'on l'évoque encore aujourd'hui ? Ça me paraît quand même très désuet. Cela dit, le jeu d'ombres est peut-être plus "pictural" chez Tourneur. Mais bon, bof quoi...
C'est parce que tu n'aimes pas trop les vieux films que tu dis ça. :)
Demi-Lune wrote:
Major Tom wrote:
(la nana hurle depuis plusieurs secondes comme si on l'égorgeait)
"- Il y a un problème dans la piscine.
- On dirait bien, Mme Hansen.
- Allons voir ce qui se passe."

En effet, le choix est vite fait. :mrgreen:
C'est vrai que ça manque de prostituée qui se déshabille en parlant toute seule et ne réagit pas en voyant une grande queue de panthère sortir du lit, c'est vrai... :mrgreen:
D'ailleurs quand elle tombe dans les escaliers et que son soutien-gorge se déchire, je trouve cette scène très drôle. J'imaginais Schrader derrière son moniteur: "Ho.... Génial! son soutif a éclaté! des nichons! des nichons! des nichons!"
En lisant un compte-rendu de ce tournage au cours duquel lui et sa copine Kinski se sont séparés (et où le cinéaste multipliait alors les prises d'elle nue), il m'a fait pensé à Philippe Khorsand en pervers dans Inspecteur la Bavure :mrgreen: ("La fifille! la fifille!")...
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: La Féline (Paul Schrader -1982)

Post by jacques 2 »

Je trouve cette réaction - qui tend à caricaturer la position de l'autre pour l'affaiblir - assez insupportable et malhonnête intellectuellement : autant, je peux apprécier les "vieux films" (heureusement vu mon âge) quand ils tiennent la route ou méritent leur réputation autant, on n'est pas obligé de les vénérer des films qui, réputation ou pas, ont mal vieilli et sont devenus pénibles à visionner ...
C'est pour moi (et d'autres) le cas de "La féline" qui est devenu, non un sommet de suggestion, mais un sommet d'ennui et de mabque d'idées cinématographiques

Alors, parler de Schrader demandant du "nichon" au moment du tournage, c'est aussi stupide et aussi simplificateur qu'un discours de, au hasard, Marine Le Pen ou Mellenchon ... :mrgreen:
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14740
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: La Féline (Paul Schrader -1982)

Post by Demi-Lune »

Major Tom wrote:C'est parce que tu n'aimes pas trop les vieux films que tu dis ça.
Ah... ? Je ne suis pas sensible à toutes les formes d'expression du cinéma naphta, et je suis peut-être plus facilement critique avec lui, mais je ne crois pas avoir de problèmes de manière générale avec les vieux films, non non. :) Savoureux venant de quelqu'un qui idolâtre les remakes contemporains de vieux films que sont The Thing et Scarface (avec la musique de Moroder, mon dieu !!! MORODER !!)... :mrgreen: :fiou: Remarque, tu trouves peut-être le film de Nyby bon, j'en sais rien. :P Mais bon, le propos a dévié. Puisque tu dis préférer la version de Tourneur, ton point de vue serait intéressant pour comprendre en quoi cette scène de la piscine est si formidable. Et je ne place pas cette question sur le plan de la comparaison avec Schrader, car le décalque actualisé n'est pas du tout une grande scène non plus (comme l'a pertinemment dit mannhunter, la tension y est faible et on craint peu pour le personnage d'Annette O'Toole).
jacques2 wrote:Alors, parler de Schrader demandant du "nichon" au moment du tournage, c'est stupide et simplificateur
Mais le Major connaît bien ses classiques. En l'occurrence, le bouquin "Voici/Gala" de Peter Biskind qui raconte un peu comment Schrader, totalement dingue de Kinski, semblait assez lubrique sur le tournage, filmant sa muse à poil et lui faisant du chantage dès lors qu'il a compris que l'actrice irait voir ailleurs après le clap de fin.
Last edited by Demi-Lune on 23 Apr 12, 18:36, edited 1 time in total.