Frantic (Roman Polanski - 1988)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Carlotta Montay

Frantic (Roman Polanski - 1988)

Post by Carlotta Montay »

Strange, I've seen that face before,
Seen him hanging 'round my door,
Like a hawk stealing for the prey,
Like the night waiting for the day,

Strange, he shadows me back home,
Footsteps echo on the stones,
Rainy nights, on Hausmann Boulevard,
Parisian music, drifting from the bars,

Tu cherches quoi, rencontrer la mort,
Tu te prends pour qui, toi aussi tu detestes la vie,

Dance in bars and restaurants,
Home with anyone who wants,
Strange he's standing there alone,
Staring eyes chill me to the bone.

Dans sa chambre, Joel et sa valise,
un regard sur ses fringues,
Sur les murs, des photos,
Sans regret, sans mélo,
La porte est claquée, Joel est barré




On peut dire ce qu'on veut de Frantic (1987) de Polanski (esthétique années 80, un Paris cliché et carte postale, le jeu irritant d'Emmanuelle Seigner, etc.)

Mais quelle ambiance ! La chanson de Grace Jones (Libertango) en fil rouge et des scènes de vertige particulièrement réussies. Le côté rassurant d'Harrison Ford en prime.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89573
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Euh....

Non rien

:arrow:

Allez si : comme Dunbar plus bas.
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

J'adore. Cette séquence finale, où un plan de la tour Eiffel répond à un plan de la statue de la Liberté et l'évolution progressive de Ford, de plus en plus conscient de son état (ou Etat ?), c'esttout ce que j'aime chez Polanski.
Quant au Paris cliché, il me semble justifié par la position du personnage principal.
A ne savourer qu'en VO, la VF nous faisant perdre un des intérêts majeurs du film, la barrière de la langue.
Image
NUTELLA

Post by NUTELLA »

j'adore Polanski mais j'avoue que celui-ci m'a un peu laissé le gout du pot au feu recuit :?

mais je l'ai vu en VF.
Martin Quatermass
Overdosed on Gamma-ray
Posts: 9534
Joined: 14 Apr 03, 08:44

Post by Martin Quatermass »

Je trouve le film très moyen mais il y a une scène que je trouve très reussie :

Ford va dans un commissariat pour déclarer la disparition de sa femme, il est paniqué et en plus isolé du fait qu'il ne parle pas la langue, bref il est seul. la seule chose qui lui reste de sa femme est une photo qu'on lui prend pour la découper et lui rendre. Il remet donc la photo dans son portefeuille, avec un trou sur la photo a la place de sa femme, on lui a tout pris cette fois, il en lui reste rien.

Mais le film ne tient pas ses promesses, dommage
Lt John Dunbar
Doublure lumière
Posts: 653
Joined: 15 Apr 03, 10:56
Location: Dans mon tipi avec "dressée avec le poing"

Post by Lt John Dunbar »

Le seul souvenir de ce film c'est un très grand ennui...
Alex Blackwell
Charles Foster Kane
Posts: 22026
Joined: 13 Apr 03, 10:10
Location: into the sky, into the moon

Post by Alex Blackwell »

Très ennuyeux pour moi aussi: rien d'un polar magistral par un réalisateur de génie, juste un polar avec des gens qui n'ont pas la même langue maternelle.
Image

Night of the hunter forever


Caramba, encore raté.
Sergius Karamzin
Invité
Posts: 5977
Joined: 14 Apr 03, 11:54

Post by Sergius Karamzin »

Pour moi ce film est un miracle. fabuleux de bout en bout. Passionnant, tragique, angoissant, haletant, déroutant.
C'est à mes yeux déviants un des tous meilleurs films de Polanski. Je le revois tous les 2/3 ans depuis sa sortie.
Un hommage à Hitchcock mené de main de maître. J'aime tout dans ce film, et même l'esthétique, hormis quelques tenues de Emmanuelle Seigner passe parfaitement le temps.

9/10 pour moi.
Simone Choule
antépiphoromaniaque
Posts: 4355
Joined: 13 Apr 03, 14:39
Location: Chez Trelkovsky...

Post by Simone Choule »

Sergius Karamzin wrote:Pour moi ce film est un miracle. fabuleux de bout en bout. Passionnant, tragique, angoissant, haletant, déroutant.
C'est à mes yeux déviants un des tous meilleurs films de Polanski. Je le revois tous les 2/3 ans depuis sa sortie.
Un hommage à Hitchcock mené de main de maître. J'aime tout dans ce film, et même l'esthétique, hormis quelques tenues de Emmanuelle Seigner passe parfaitement le temps.

9/10 pour moi.
+ 1
Ce film me bouleverse.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22808
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

Un film tout gris... :?

Et puis je n'aime pas Paris quand il est filmé pour les Américains... :x (cela dit, le film commence quand même sur le glauquissime périphérique ; ce qui est rare côté clichés).

La mère Seigner... bof !

Mais, en bon fan d'Harrison Ford, faudrait que je le revois. :mrgreen:
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Jake Scully
Producteur
Posts: 9994
Joined: 29 May 03, 18:01

Post by Jake Scully »

Un film que j'aime beaucoup parce qu'il m'a marqué gosse, comme beaucoup de films. Mais je crois que je l'aurai adoré quand même si je l'avais découvert aujourd'hui. Paris un peu cliché (Morricone qui nous sort l'accordéon sur la B.O., çame déçoit!), mais Paris is still Paris :wink: Franhement, je m'en fous un peu de ça. La mise en scène de Polanski, l'histoire, tout me fait oublier ce côté "téléfilm" de Paris comme disait Mac Lean...
Le seul et unique vrai reproche que je ferais au film c'est Emmanuelle Seignier... vraiment débutante!! :x
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

Je me demande parfois comment faut-il représenter Paris à en lire certains. Montrer exclusivement les sdf, la Fnac et un arbre ?
Quand vous vous serez décidé, prévenez les cinéastes. Excusez-les jusque là, les pauvres, ils n'ont pas un sens de l'analyse et de l'image aussi développé que le vôtre.
Image
Sergius Karamzin
Invité
Posts: 5977
Joined: 14 Apr 03, 11:54

Post by Sergius Karamzin »

Je suis parisien depuis toujours. Polanski était parisien depuis une douzaine d'années au moment du film. Je reconnais Paris, je ne trouve rien de kitsch. N'importe quel film des années 80 (hormis les Ripoux) montre Paris sous des aspects bien plus clichés ou vieillots.
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Edward Bloom wrote:Je me demande parfois comment faut-il représenter Paris à en lire certains. Montrer exclusivement les sdf, la Fnac et un arbre ?
Quand vous vous serez décidé, prévenez les cinéastes. Excusez-les jusque là, les pauvres, ils n'ont pas un sens de l'analyse et de l'image aussi développé que le vôtre.
Bien envoyé ! :lol:

Quant à Frantic, j'avais adoré y a longtemps, mais je veux le revoir.
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9240
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Post by Joshua Baskin »

Simone Choule wrote:
Sergius Karamzin wrote:Pour moi ce film est un miracle. fabuleux de bout en bout. Passionnant, tragique, angoissant, haletant, déroutant.
C'est à mes yeux déviants un des tous meilleurs films de Polanski. Je le revois tous les 2/3 ans depuis sa sortie.
Un hommage à Hitchcock mené de main de maître. J'aime tout dans ce film, et même l'esthétique, hormis quelques tenues de Emmanuelle Seigner passe parfaitement le temps.

9/10 pour moi.
+ 1
Ce film me bouleverse.
Idem