Robocop 2 (Irvin Kerschner - 1990)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Post by Max Schreck »

Personnellement, je m'éclate bien devant celui-là. Une fois ejectée la dimension tragique du personnage de Robocop, Kershner et Frank Miller nous offrent un film d'action bien spectaculaire avec plein de cascades et d'effets spéciaux qu'on dira désormais "à l'ancienne". Sur ce plan-là, ce film est peut-être un des derniers du genre. Je me suis régalé des matte paintings qui prolongent les perspectives de façon aussi artificielle que dynamique, et surtout, Phil Tippett s'éclate avec son Robocop 2, une création assez géniale qui donne lieu dans la dernière demi-heure à un affrontement superbe et jubilatoire. Un vrai festival de prouesses techniques qui me ravissent.

Bon, après ça, Peter Weller et Nancy Allen n'ont pas grand chose à faire, le score de Leonard Rosenman n'atteint pas la cheville de celui de Poledouris, mais j'ai pas boudé mon plaisir.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
phylute
La France peut être fière
Posts: 25848
Joined: 2 Jan 04, 00:42
Location: Dans les Deux-Sèvres, pas loin de chez Lemmy

Post by phylute »

Max Schreck wrote:Personnellement, je m'éclate bien devant celui-là. Une fois ejectée la dimension tragique du personnage de Robocop, Kershner et Frank Miller nous offrent un film d'action bien spectaculaire avec plein de cascades et d'effets spéciaux qu'on dira désormais "à l'ancienne". Sur ce plan-là, ce film est peut-être un des derniers du genre. Je me suis régalé des matte paintings qui prolongent les perspectives de façon aussi artificielle que dynamique, et surtout, Phil Tippett s'éclate avec son Robocop 2, une création assez géniale qui donne lieu dans la dernière demi-heure à un affrontement superbe et jubilatoire. Un vrai festival de prouesses techniques qui me ravissent.

Bon, après ça, Peter Weller et Nancy Allen n'ont pas grand chose à faire, le score de Leonard Rosenman n'atteint pas la cheville de celui de Poledouris, mais j'ai pas boudé mon plaisir.
Tout pareil. Pas de parcours christique dans le Kerschner, mais un comic bien fun, ultra violent. Quelques allusions politiques assénées avec la finesse d’un tractopelle viennent lui donner un petit côté subversif très appréciable.
Les films sont à notre civilisation ce que les rêves sont à nos vies individuelles : ils en expriment le mystère et aident à définir la nature de ce que nous sommes et de ce que nous devenons. (Frank Pierson)
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 17797
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Post by Kevin95 »

Boubakar wrote:Ca fait des années que Verhoeven doit faire un Robocop 4, avec le vrai scénar de Frank Miller, qui devait doner Robocop 2 à l'origine :?
Si Verhoeven pouvait (re)prendre le scénario d'origine (car très très remanié par United Artists) de Robocop 2, écrit par Walon Green (auteur de La Horde Sauvage) et Frank Miller (on ne le présente plus), à la base bien hardcore et très critique envers la politique US (dans un doc sur le câble, un producteur indépendant, voulant à la base coproduire le film, disait que le scénario de départ faisait passer le premier Robocop pour un Walt Disney et Invasion Los Angeles pour un film patriotique ! :shock: ).
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48754
Joined: 31 Jul 03, 11:50
Liste DVD

Post by Boubakar »

Verhoeven en parlait dans un numéro de DVDVision (celui de Mars 2002, peut-être), où il voulait mettre en scène ce scénar qui se déroulerait dans un futur apocalyptique, quelque chose de ce genre.
La mouche savante
Machino
Posts: 1016
Joined: 21 Mar 05, 15:13
Location: La poubelle sous l'évier

Post by La mouche savante »

Je n'ai pas du revoir le film depuis sa sortie, mais j'en ai le souvenir d'un film qui m'avait profondement dérangé et mis mal à l'aise par sa violence.
Et pourtant même à l'époque, je n'était pas facilement impressionable.
J'ai envie d'acheter le coffret, un jour ou l'autre. Je le reverais certainement à cette occasion.
Vous connaissez quelqu'un qui peut prétendre avoir eu la vie sauve, grâce à "Gorge profonde"?
Art Core
Paulie Pennino
Posts: 2254
Joined: 24 May 05, 14:20

Post by Art Core »

J'adore sincèrement ce film que je trouve parfaitement jubilatoire. Et je n'ai jamais bien compris pourquoi il était aussi mal considéré (comme Predator 2 par ailleurs). Alors bien sûr il ne vaut pas l'original mais c'est surtout qu'il ne joue pas du tout dans la même catégorie. Ici on est effectivement plus dans un gros comic bien décomplexé. C'est violent, c'est bourré d'action (la fin est une énorme scène d'action non-stop) et il y a plein de détails cools (la façon de prendre la drogue, ce gamin mafieux et sa fin tragique - assez glauque d'ailleurs, le démembrage douloureux de Robocop).
Enfin bref je n'ai que des bons souvenirs quand je repense à ce film. Je ne l'ai pas vu depuis très longtemps et je me ferais un plaisir de le revoir.
kyle reese
3D Maximal
Posts: 9791
Joined: 13 Apr 03, 13:53
Location: Back to real life !

Post by kyle reese »

J'avais autant rejetté cette suite que j'avais adoré le premier film à cause sans doute de la violence bcq trop poussé avec cet ados dealer et ce robot méchant junkie. Trop malsain pour moi à l'époque.

Il me faudrait une nouvelle vision pour le voir si mon appréciation aura évolué.
There is something very important that we need to do as soon as possible.
What's that?
Fuck !
Caro95
Stagiaire
Posts: 23
Joined: 29 Jun 06, 16:26
Location: Val-d'Oise (95)

Post by Caro95 »

Une horreur ! Je l'ai revu, il n'y a quelques semaines après plusieurs années... il est nul de chez nul ! Alors que le premier est impecable et est maîtrisé sur tous les points à commencer par l'histoire, le second vire au ridicule ! Y'a juste le personnage de Caïn (si je me trompe pas) qui est assez marrant à voir car complètement taré !
Sinon, j'ai jamais vu le 3.
"Nous sommes ici-bas pour rire. Nous ne le pourrons plus au purgatoire ou en enfer. Et au paradis ce ne serait pas convenable." (Jules Renard)
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Post by Julien Léonard »

Mis à part la musique, je préfère à peu près tout dans le 2... Je suis conscient que le premier est le meilleur (et de loin), et je l'ai beaucoup aimé, mais le 2ème se regarde vraiment encore plus comme un spectacle jubilatoire bénéficiant d'un retrait de gore qui n'est pas pour me déplaire (un côté plus "grand public" quoi, mais pas désagréable pour une fois), bref, je plussoie avec certains autres : j'adore !! Mais je déteste le 3...


Par contre, j'ai vu cité le "Predator 2" sur ces pages, et là c'est vrai que non seulement je préfère de loin le chef-d'oeuvre de maitrise que constitue le premier, mais je n'accroche pas franchement au deuxième... :wink:
Image
mynameisfedo
Bernanonos
Posts: 5811
Joined: 8 Feb 05, 16:18

Post by mynameisfedo »

si mes souvenirs sont bons, je me rappelle surtout d'un film d'une violence inouie et je dirais même malsaine... :x

je préfère de très loin le premier.
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Post by Julien Léonard »

mynameisfedo wrote:si mes souvenirs sont bons, je me rappelle surtout d'un film d'une violence inouie et je dirais même malsaine... :x

je préfère de très loin le premier.
Euh, le 2 est moins violent tout de même... Dans le 1er, dois-je rappeler le démembrage de Murphy au fusil à pompe et sa "mort" insoutenable ?? Dois-je rappeler l'acharnement des flics sur le pauvre Robocop qui se traine au sol dans un garage ?? Dois-je rappeler l'effet de l'acide rongeur sur l'un des méchants qui finit d'ailleurs explosé en mille morceaux sur le capot d'une voiture ?? Alors oui, on le sait, Paul Verhoeven dédramatise (soi-disant) tous les effets par un solide sens de l'humour très cynique... Ok, mais perso, "Robocop" reste un choc en matière de violence gratuite...

Le 2, bien que parfois sec, n'est pas de ce niveau en violence... :wink:
Image
Caro95
Stagiaire
Posts: 23
Joined: 29 Jun 06, 16:26
Location: Val-d'Oise (95)

Post by Caro95 »

Dans le 1er, dois-je rappeler le démembrage de Murphy au fusil à pompe et sa "mort" insoutenable ?? Dois-je rappeler l'acharnement des flics sur le pauvre Robocop qui se traine au sol dans un garage ?? Dois-je rappeler l'effet de l'acide rongeur sur l'un des méchants qui finit d'ailleurs explosé en mille morceaux sur le capot d'une voiture ??
C'est vrai que le 1 ne fait pas dans la dentelle et qu'il est beaucoup plus violent que le deuxième épisode. Robocop 2 "offre" le minimum de violence qu'on peut trouver dans ce style de films. Avec Robocop, on passe un cran au-dessus ; je l'ai vu quand j'avais 6-7 ans, je me demande comment j'en suis pas restée traumatisée !
"Nous sommes ici-bas pour rire. Nous ne le pourrons plus au purgatoire ou en enfer. Et au paradis ce ne serait pas convenable." (Jules Renard)
Art Core
Paulie Pennino
Posts: 2254
Joined: 24 May 05, 14:20

Post by Art Core »

C'est plus cette ambiance de totale délquescence urbaine qui gangrène tout Robocop 2 qui le rend si "malsain". Il y a une violence sous-jacente permanente qui donne au film ce côté dur et limite apocalyptique. Le premier avait ce côté là également mais moins développé et accentué je trouve. Le film de Kirschner va vraiment loin et ne fait pas dans la dentelle, c'est veritablement hard-boiled. C'est ce qui fait sa force également.
mynameisfedo
Bernanonos
Posts: 5811
Joined: 8 Feb 05, 16:18

Post by mynameisfedo »

Art Core wrote:C'est plus cette ambiance de totale délquescence urbaine qui gangrène tout Robocop 2 qui le rend si "malsain". Il y a une violence sous-jacente permanente qui donne au film ce côté dur et limite apocalyptique. Le premier avait ce côté là également mais moins développé et accentué je trouve. Le film de Kirschner va vraiment loin et ne fait pas dans la dentelle, c'est veritablement hard-boiled. C'est ce qui fait sa force également.
voilà, c'est exactement le sentiment que j'en avais eu. :wink:

au final, on n'aime ou pas ce genre de violence, mais perso, je n'accroche pas du tout car ça à tendance à m'énerver et me mettre mal à l'aise. :?
HZF
Assistant(e) machine à café
Posts: 136
Joined: 11 Oct 03, 18:12
Location: Darnell's

Post by HZF »

Je trouve le deuxième opus beaucoup moins démonstratif dans sa violence, même s'il est vrai que cela part dans tous les sens et c'est totalement libéré niveau gratuité - voir cette scène où un gars (d'ailleurs assez obèse si je me souviens bien) va se faire ouvrir le bide au scalpel par la bande à Cain, mais on ne voit rien. Mais que voulez-vous, c'est dur de passer après le premier, qui est pour moi parfait en tout point. Quant au troisième, ne m'en parlez même pas, il fait déshonneur à la saga et c'est torché n'importe comment...
Hoe dood je iets dat niet kan leven?