O'Brother (Joel & Ethan Coen, 2000)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Nibbler
Jacques Dutronc
Posts: 9287
Joined: 13 Apr 03, 17:57
Location: Sur le Galactica

Post by Nibbler »

j'adore aussi ce film, les acteurs sont formidables, les personnages (principaux comme secondaires) sont géniaux, la musique est excellente, c'est un de mes films préférés :D
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45129
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Même son de cloche ("Boooonnngggg !!") de mon côté : un festival de drôlerie poétique, porté par une splendide soundtrack (et c'est rare que je dise ça pour des soundtracks exclusivement composées de chansons).
Et Clooney est grand. 8)
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Il vaut mieux le voir en VO. Dans la VF ce n'est pas la voix du doubleur habituel de Clooney ( VF de Urgence, de Hors d'Atteinte,etc..).
Sinon, je ne sais plus trop, mais je crois me rappeler que O'Brother est plus apprécié que The Barber, pourtant un sommet du film noir.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45129
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Jordan White wrote:Il vaut mieux le voir en VO. Dans la VF ce n'est pas la voix du doubleur habituel de Clooney ( VF de Urgence, de Hors d'Atteinte,etc..).
Et puis surtout, l'énorme travail sur les accents passe complètement à la trappe. :?
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33320
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Ce film est un petit bonheur.

Mais surtout: la scène de la vache !! :shock: :shock:
"Give me all the bacon and eggs you have."
tuco dunn
Vélodrame
Posts: 5701
Joined: 13 Apr 03, 17:00

Post by tuco dunn »

ratatouille wrote:
Jordan White wrote:Il vaut mieux le voir en VO. Dans la VF ce n'est pas la voix du doubleur habituel de Clooney ( VF de Urgence, de Hors d'Atteinte,etc..).
Et puis surtout, l'énorme travail sur les accents passe complètement à la trappe. :?
mais à moins de bien maîtriser l'anglais, on perd complétement la manière "pédante" et truculante de s'exprimer de Clooney, et pour le coup, je pense que la VF à ses avantages(à part pour les bilingues bien sur)...
"Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé"
Guest

Post by Guest »

le film le plus ennuyeux des frères cohen que j'ai vu. :roll:
Lebowski
Rang spécial
Posts: 3432
Joined: 13 Apr 03, 17:45
Location: Mac Laren's Pub

Post by Lebowski »

Jordan White wrote: The Barber, pourtant un sommet du film noir
et blanc :?: :arrow:
8)
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

même chose qu'Alex Blackwell, le film ne m'a pas fait rire ou fait ressentir quoi que ce soit d'autre. C'est sympathique mais j'ai trouvé ça un peu lourdingue et vain :? Y'a quand même des signes d'épuisement dans ce bel objet tournant à vide...Rien de comparable avec ce qu'ont pu donner les frangins auparavant.
George Bailey
Monteur
Posts: 4876
Joined: 22 Apr 03, 14:12
Location: Francilien

Post by George Bailey »

Un film génial, inventif, swingant . La scène de la fin où le trio chante pour les élections avec Papy O' je sais plus commence à danser est extraordinaire de drôlerie.
Mes chéris
Mes préférés
Le coeur a ses raisons que la raison ne connait point. Pascal
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

Jubilatoire du début à la fin. Les Coen réalise un Odyssé d'Homer (qu'il n'avaient, de leur propos aveu, jamais lu) dans l'Amérique profonde des années 30, en passant au crible les travers de la société avec humour et intelligence. C'est souvent à mourir de rire, c'est féroce, c'est beau, c'est merveilleusement joué (comme d'habitude chez les Coen, des acteurs principaux au plus petit second rôle) et le tout est écrit et réalisé de manière innimitable (de la situation la plus importantes à la plus insignifiante, chaque scène fait office de petit sketch qui, au final, donnent néammoins un film d'une parfaite unité). Une merveille heu !
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
harry callahan
Mogul
Posts: 11414
Joined: 13 Apr 03, 17:28
Location: Dans un snack de San Francisco, d'où il vaut mieux que je ne sorte pas

Post by harry callahan »

George Bailey wrote:Un film génial, inventif, swingant . La scène de la fin où le trio chante pour les élections avec Papy O' je sais plus commence à danser est extraordinaire de drôlerie.
Pappy O'Brian, si mes souvenirs sont bons ( le même acteur qui jouait l'autre Jeffery Lebowski ). J'aime beaucoup cette scène aussi, sur fonds d'élections à magouilles et de concours de popularité démago avec Les culs trempés en stars.
[...]But being this a .44 magnum, the most powerful handgun in the world, and would blow your head clean off, you have to ask yourself one question : "Do I feel lucky ?". Well, do you, punk ?
Majordome
Décorateur
Posts: 3793
Joined: 13 Apr 03, 03:00
Location: De mon canapé.

Post by Majordome »

Johnny Doe wrote:Jubilatoire du début à la fin. Les Coen réalise un Odyssé d'Homer
Que viennent foutre les Simpson là dedans ?
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

Majordome wrote:
Johnny Doe wrote:Jubilatoire du début à la fin. Les Coen réalise un Odyssé d'Homer
Que viennent foutre les Simpson là dedans ?
:mrgreen:

m'en fous ça m'emmerde d'éditer
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 20812
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Post by Nestor Almendros »

revu hier O' BROTHER.

Je pense que j'ai moins aimé que la première fois (découverte ciné). Ce que je reproche le plus, c'est le manque de liant de l'ensemble, je trouve. Ca ressemblerait presque à une suite de sketches, un peu comme L'ODYSSEE était une suite d'épreuves. Ajoutons à ce détail l'univers dépeint, clairement fantaisiste mais avec une base nostalgique et réelle. Ce serait presque mal équilibré, je ne sais pas trop. Je sais, par contre, que c'est mon impression et que certains (dont Mme Almendros) apprécient peut-être ce film pour cela. Car, en même temps, je ne peux totalement dénigrer le film: je ne suis pas tout le temps très réceptif à leur humour, sur ce coup-là, mais je constate avec admiration que les frères Coen, même avec le genre "comédie" gardent leur singularité, ne font pas dans le commun, et surtout prennent des risques.

Car je ne suis pas passé à côté de tout: le style, toujours aussi marqué, est encore à noter. Comme la reconstitution d'époque et le travail sur la photo. Ou comme les performances des acteurs, des sortes de comiques cartoonesques où la grimace est reine et les accents précieusement restitutés. Mention spéciale à George Clooney, au personnage qui fait souvent mouche et au jeu absolument irrésistible (ce mec est très bon quand on lui en donne les moyens).