Miller's Crossing (Joel et Ethan Coen - 1990)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

frédéric
1st Degree
Posts: 13247
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Post by frédéric »

Viens de le découvrir (passé récemment sur France 2). Bon, pour faire court, je suis pas super fan des Frères Cohen, j'ai pas tout vu, j'ai aimé quelques films, moins aimé d'autres, et carrément détesté certains. Hors, ce film est plutôt une bonne surprise. Gabriel Byrne est plutôt bon, la reconstitution de l'époque aussi, le scénario est original, mais un peu trop complexe quand même (trop de personnages etc). Bref, au final sans doute un des meilleurs des Frères Cohen, mais sans pour autant parler de chef d'oeuvre, voilà.
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Post by John Anderton »

frédéric wrote:Viens de le découvrir (passé récemment sur France 2). Bon, pour faire court, je suis pas super fan des Frères Cohen, j'ai pas tout vu, j'ai aimé quelques films, moins aimé d'autres, et carrément détesté certains. Hors, ce film est plutôt une bonne surprise. Gabriel Byrne est plutôt bon, la reconstitution de l'époque aussi, le scénario est original, mais un peu trop complexe quand même (trop de personnages etc). Bref, au final sans doute un des meilleurs des Frères Cohen, mais sans pour autant parler de chef d'oeuvre, voilà.
Coen, sans H, Frédéric ! :wink:
Sinon, MILLER'S CROSSING est le film qui m'a fait découvrir le cinéma des frangins. J'adore, c'est beau, c'est drôle, c'est bien goupillé, c'est inventif, c'est bien joué... et la musique est belle !
Image
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24911
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Post by ed »

frédéric wrote:au final sans doute un des meilleurs des Frères Coen, mais sans pour autant parler de chef d'oeuvre, voilà.
bon, je n'interviendrai pas plus que pour dire que cette phrase me semble (étymologiquement en tout cas) contradictoire...
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24911
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Post by ed »

Sinon, je viens de découvrir ce topic de quatre pages dans lequel cinq posts maximum parlent du film :lol:
et (trois ans plus tard) :
Jeremy Fox wrote:Quand à Miller's crossing, c'est une adaptation du non moins génial La moisson rouge de Hammet
en fait, c'est un mélange assez complexe (intrigue et personnage mêlés) de La Clé de verre et de la Moisson rouge
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
Borislehachoir
Machino
Posts: 1344
Joined: 17 Feb 06, 14:34

Post by Borislehachoir »

Miller's crossing est un de mes films préférés et mon préféré des Coen, cinéastes que j'adore et qui me touchent vraiment énormément.

J'adore le scénario qui arrive à être clair tout en étant sacrément tordu ( la manière dont Tom parvient à s'en sortir :shock: ), la reconstitution, la scène de la fausse exécution de Torturro, le personnage de Jon Polito ( l'intro me plie en deux à chaque fois ).

De la même manière j'adore Fargo, The big lebowski et Blood Simple dont je trouve la première scène extraordinaire ( les deux personnages en voiture filmés de dos ou l'homme avoue ses sentiments pour la fille, après ça je ne comprends pas trop ceux qui accusent les Coen de mépriser leurs héros ). Barton Fink, par contre, m'a laissé sur la touche.
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11841
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

Colqhoun wrote:Miller's Crossing || Coen Bros.
Belle et passionnante plongée dans l'univers de la mafia irlandaise des années 30. Le scénario est très dense, il se passe quantité de choses et il faut avouer que par moments on se perd un poil avec cette prolifération de noms, de lieux, de situations. Et la grande force du film est de réussir à rendre attachant un personnage passablement pourri, manipulateur et lâche (Gabriel Byrne, magique). Et comme à l'accoutumée chez les deux frangins, on se paie un casting aux petits oignons, parfaitement accordé. A noter la très belle photographie de Barry Sonnenfeld et la jolie partition mélancolique de Carter Burwell (que James Horner a dû en partie repomper pour son Titanic...).
Je l'ai revu le mois passé.
Je crois qu'encore plus que tout ce que tu cites, ce qui m'a le plus impressioné dans le film c'est son sens de la narration. J'ai rarement vu un film aussi bien troussé dans son écriture, précis dans le déroulement des évènements, les dialogues, l'économie explicative.
Très certainement le chef-d'oeuvre des frères Coen avec Barton Fink -Fargo vient juste derrière.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Je continue de placer Fargo devant.
Miller's Crossing est mitoné aux petits oignons mais au final je lui reproche tout de même un certain manque de tripes.
"Give me all the bacon and eggs you have."
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11841
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

La fin m'a flanqué des larmes plein le visage.
Mais il m'avait aussi laissé un peu... ciconspect à la première vision.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

MJ wrote:La fin m'a flanqué des larmes plein le visage.
Mais il m'avait aussi laissé un peu... ciconspect à la première vision.
Oh je l'ai déjà vu à plusieurs reprises, il ne m'émeut pas pour un sou. Barton Fink non plus d'ailleurs.
"Give me all the bacon and eggs you have."
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Posts: 5151
Joined: 29 May 07, 20:19

Post by Nomorereasons »

Colqhoun wrote: Barton Fink non plus d'ailleurs.
pareil
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11841
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

Faux-fan. :o
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

MJ wrote:Faux-fan. :o
Qu'on ne se méprenne pas, j'adore ces films, mais l'aspect émotionnel m'est, pour le coup, passablement étranger.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1394
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re:

Post by shubby »

Philip Marlowe wrote:Miller's Crossing

Croisement entre La clé de verre et La moisson rouge, 2 grands romans de Hammett, orchestré par les Coen brothers. Et ben, j'ai beau trouver ça assez froid, je ne peux que reconnaitre que c'est brillant.
Remarque obligatoire ! Merci Marlowe ! Qui doit d'ailleurs tant et tant à Spade ;-)

Non crédité le Hammett apparemment ici. Pourtant, à l'écriture il est là, c'est indéniable. Je viens de m'enfiler La clef de verre, un chef d’œuvre - plus de la moitié du film s'y trouve - et je m'en vais attaquer le maousse Red Harvest dès demain.

Hammett, c'est la grosse plus-value du film (dans mon top 10) parce que ça a été écrit grosse merdo en 1930 tout ça, par un gars qui fit vraiment partie à un moment de sa vie de l’équipe de détectives de Pinkerton. Si certains trouvent dans Miller’ Crossing le trait grossier, exagéré, sachez qu’il reflète une certaine forme de vérité. De réalité. D’absurde, et c’est d’ailleurs la démonstration majeure de toute l’œuvre des deux frangins. Je crois.

D’où, CQFD, Miller’s Crossing = LE « film en costumes » (= tourné a posteriori de l'époque qu'il représente j'entends) sur les années 20, ni plus ni moins.
Au coude à coude avec le Dillinger de Milius, cité au passage à travers quelques défouraillages en règle. Milius qui a je crois aussi inspiré le perso joué par Goodman dans Lebowski.

Perso je trouve le DVD Z2 de Miller’s Crossing plutôt moyen. Ma VHS 4/3 rendait davantage justice aux couleurs flashies de Sonnenfeld que ce DVD beaucoup trop sombre.

A suivre, donc : faut que je me procure le DVD d’Un privé dans la nuit, téléfilm en 3 parties daté de 1978 tiré du « Sang maudit » de Hammett. Une bombe, lue également ces jours-ci.

Hammett, c'est une bible.

Roaring Twenties :-)
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15631
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Miller's crossing (Joel et Ethan Coen - 1990)

Post by Watkinssien »

Un bon film noir, étrange, visuellement superbe, excellemment interprété.

Je trouve néanmoins le récit parfois inutilement compliqué, mais l'exercice reste de haut vol.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23415
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Miller's crossing (Joel et Ethan Coen - 1990)

Post by AtCloseRange »

Watkinssien wrote:Un bon film noir, étrange, visuellement superbe, excellemment interprété.

Je trouve néanmoins le récit parfois inutilement compliqué, mais l'exercice reste de haut vol.
Et pourtant beaucoup plus limpide que celui du Grand Sommeil.
Le meilleur film des frères Coen.