Le Crocodile de la Mort/ Eaten Alive (Tobe Hooper - 1977)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Le Crocodile de la Mort/ Eaten Alive (Tobe Hooper - 1977)

Post by Brice Kantor »

Il s'agit ici du film qui a suivi directement "Massacre à la tronçonneuse", également co-écrit par Kim Henkel, et on pourra remarquer que Hooper reste dans le giron de l'horreur à base de bouseux tous plus effrayants les uns que les autres. Mais plus dans une logique d'exercice de style et de pure film de genre que pour son précédent. La même année que "Bernard et Bianca" c'est une autre version des marécages avec ce Judd (halluciné et incroyable Neville Brand), propriétaire d'un Motel miteux qui carbure à la country, au drapeau US et à la croix gamée. Juste à côté, il y a un crocodile d'afrique, ou ses clients ont souvent la malchance de finir entre les crocs.

Le fil conducteur reprend quelque peu celui de "Psycho" (on suit une fausse héroine pendant le premier quart d'heure, puis sa soeur et son pêre à sa recherche), mais entre temps d'autres clients prennent le temps d'arriver, avec les galeries de portraits à la clé et le défilé d'acteurs qui va avec (Robert Englund, Marilyn Burns, Mel Ferrer, William Finley...). Hooper n'hésite pas à montrer véritablement l'horreur à l'écran cette fois ci, et se livre à beaucoup plus de violence graphique, dans des tableux de démence impressionnant. Ce qui est remarquable, c'est particulièrement la capacité du réalisateur à créer des embiances glauques, bien qu'on est quitté les habits naturalistes de la "tronçonneuse". Ici compte le jeu sur les couleurs et le brouillard, qui créent une embiance véritablement fantastique, comme tous les différents cadrages et angles de caméras qui plongent littéralement la tête du spectateur dans une mare de sang. Son habileté dans le découpage et la mise en scène lui permet de passer la pillule d'un crocodile franchement peu crédible, et on saluera une nouvelle fois un travail sur la musique et sur le son particulièrement audacieux, ou les cris, les bruitages, se fondent littéralement jusqu'à semer habilement la confusion et maintenir l'embiance à vif..

Plus limité dans sa porté même si plastiquement aussi (voir plus) riche que son prédecesseur, Hooper réalise une sorte de super film de Drive In, pervertis comme il faut, et qui en jette beaucoups... A redécouvrir , d'autant que ça tend à devenir l'un des films les moins connus du cinéaste.

5/6

Image
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Très bon film, avec une réelle tension tout du long, et comme tu l'as dit les caméos de Marilyn Burns, et Robert Englund qui n'était pas encore Freddy Krueger.
A noter que le réal a fait dans le film de crocodiles plus de vingt ans après avec Crocodile(2000) une série B limite Z.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
francis moury
Lanternarius Asensioniste
Posts: 1146
Joined: 6 Mar 04, 18:19

Second chef-d'oeuvre de Hooper

Post by francis moury »

Film sur la folie et lui-même fou que Jean-François Rauger avait bien analysée en quelques lignes dans son petit programme édité pour son Festival de cinéma fantastique à Strasbourg avant de devenir plus tard programmateur de la Cinémathèque. Belle jaquette de la VHS édité par René Chateau et transfert correct. Bonne v.f. d"époque qui plus est !
Second titre d'exploitation américain ou international : DEATH TRAP.
Un des films dont la programmation régulière faisait l'honneur du Brady puisqu'on ne pouvait plus pratiquement le voir que là - encore vers 1995. Casting très savoureux : Stuart Whitman, Mel Ferrer, Carolyn Jones (incroyable rôle d'ailleurs...) et un Neville Brand très étonnant voire hallucinant/halluciné.
Le crocodile est un Crocodilus Porosus (crocodile marin : 10m / 3 tonnes) si on s'en tient aux rapports d'échelle des divers plans où on l'aperçoit. La mise en scène et la photo sont aussi remarquables que l'interprétation. Si un DVD zone 2 correct en existe... mais existe-t-il ? Pas eu le temps de vérifier...
"Felix qui potuit rerum causas cognoscere "
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Au moins quatre titres d'exploitation rien que pour les U.S et la GB pour le film, en plus de Eaten Alive/ Le Crocodile de la mort :
Horror Hotel
Horror Hotel Massacre
Legend of the bayou
Murder on the bayou
Image

Je vote pour Victoria Romanova
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Re: Second chef-d'oeuvre de Hooper

Post by Brice Kantor »

francis moury wrote:Si un DVD zone 2 correct en existe... mais existe-t-il ? Pas eu le temps de vérifier...
Non, seulement en Zone 1.
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Impatient de la découvrir

Sinon je viens de regarder sur Imdb et Hooper se paye de sale notes à chaque coup, excepté pour Massacre et Poltergeist :?
J'ai l'impression que tout ce qu'il a fait a été mise en perspective avec son premier film
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

En consultant DevilDead, je me suis aperçu que le film était édité en zone 2 U.K:

http://www.blackstar.co.uk/video/item/7000000059655
mannhunter
Laspalès
Posts: 15926
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

Tuck pendleton wrote:Impatient de la découvrir

Sinon je viens de regarder sur Imdb et Hooper se paye de sale notes à chaque coup, excepté pour Massacre et Poltergeist :?
J'ai l'impression que tout ce qu'il a fait a été mise en perspective avec son premier film
tu sais,sur Imdb,y a pas mal de bons films qui ont des moyennes pas terribles,et qui n'attendent que d'être (re)découverts dans de bonnes conditions. :wink:
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

mannhunter wrote:
tu sais,sur Imdb,y a pas mal de bons films qui ont des moyennes pas terribles,et qui n'attendent que d'être (re)découverts dans de bonnes conditions. :wink:
C'est juste un thernomêtre de l'avis de la masse.
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Mac Lean wrote:En consultant DevilDead, je me suis aperçu que le film était édité en zone 2 U.K:

http://www.blackstar.co.uk/video/item/7000000059655
Uncut edition...le zone 1 serait il cut?
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

Tuck pendleton wrote:
Mac Lean wrote:En consultant DevilDead, je me suis aperçu que le film était édité en zone 2 U.K:

http://www.blackstar.co.uk/video/item/7000000059655
Uncut edition...le zone 1 serait il cut?
C'est aussi peut-être qu'il faut bien préciser que c'est uncut pour les anglais :mrgreen:
francis moury
Lanternarius Asensioniste
Posts: 1146
Joined: 6 Mar 04, 18:19

Pour Jordan

Post by francis moury »

Le n°1 de la revue CINEFANTASTIC dirigée par Dionnet (N°1 et unique d'ailleurs... où collaborèrent Jean-Pierre Bouyxou, Alain Petit, Alain Venisse, Gérard Lenne, Jean Rollin, Jean-Claude Romer, Stéphane Bourgoin, Jean-Paul Nail - beau casting rédactionnel qui éveillera des souvenirs chez les lecteurs de Midi-Minuit Fantastique et des éditions françaises de Creepy, Eerie et Vampirella) contient un important entretien avec Hooper pp. 6-12, présentant page 12 une fiche technique détaillée de DEATH TRAP (avec affichette reproduite très belle) rebaptisé SWAMP BEAST à ce moment-là, paraît-il (!) dans le press-book américain - titre repris par l'article français - et on mentionne aussi un STARLIGHT SLAUGHTER. Le titre de tournage était bien DEATH TRAP. Mais je dois dire que le titre français LE CROCODILE DE LA MORT est très sympathique aussi.
"Felix qui potuit rerum causas cognoscere "
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

vu.
très bon... même si l'ensemble tend à se répéter un peu trop et que le fim accuse quelque passage à vide, l'ambiance arrive à prendre le dessus.
Travail sur le son extraordinaire
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

c'est d'ailleurs dans ce film qu'on entend "My name is Buck and I'm going to fuck" repris par tarantino dans Kill Bill
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Mac Lean wrote:
Tuck pendleton wrote:Uncut edition...le zone 1 serait il cut?
C'est aussi peut-être qu'il faut bien préciser que c'est uncut pour les anglais :mrgreen:
A priori, Elite US n'a pas l'habitude de sortir des versions tronquées. En tous cas, le Zone 1 semble offrir le format respecté.
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"