Superman : les films

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Martin Quatermass
Overdosed on Gamma-ray
Posts: 9534
Joined: 14 Apr 03, 08:44

Post by Martin Quatermass »

Je l'aime bien aussi ce Superman 3. :)
Vazymollo
Charly Oleg
Posts: 30657
Joined: 13 Apr 03, 12:55
Last.fm
Location: à Sion

Post by Vazymollo »

Max Schreck wrote:C'est un peu comme si nous-même disposions de ses pouvoirs. Qu'en ferait-on ? Est-ce qu'on en profiterait pas effectivement pour faire des blagues en toute impunité, et se taper des gonzesses coincées sur la tête de la statue de la liberté ? Je trouve le postulat intéressant.
Euh :oops:

Je suis aussi assez client de Superman 3, étant fan de Richard Lester (et notamment des ses 3 Mousquetaires).
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Max Schreck wrote:Deux personnes ne voient jamais le même film, c'est vrai.
Il faut dire aussi que ce troisième épisode est celui que j'ai vu le plus grand nombre de fois.
Ce n'est pas celui que j'ai vu le plus de fois, mais j'avais trouvé cela aussi plutôt drôle à 10 ans. Plus tard, on reconnaît ses erreurs...
Attention je ne juge pas ceux qui aiment ce film, ou qui le trouvent drôle, non c'est juste le regard qui évolue au fil des années et le jugement en conséquence. Ce qui peut paraître très marrant quand on l'a vu petit semble perdre toute saveur humoristique des années plus tard quand on le revoit. Il y aussi des films avec lesquels on reste sur de bons souvenirs et qu'il ne vaut mieux pas revoir, au risque d'être plus que déçu horripilé. Je prends un exemple parmi d'autres: voir Emmanuelle à 12 ans, en pensant que c'est un chef-d'oeuvre de l'érotisme. Le revoir à 23 et se dire que c'est juste un film hypocrite, laid et plus sage que les Malheurs de Sophie. De l'eau de rose sans saveur, insipide et tout sauf bandant.
Max Schreck wrote:Une fois acceptée la surimportance accordée à Pryor, j'ai été surpris de trouver ses gags quand même drôles
Un ou deux à la rigueur, le reste non. Beaucoup trop répétitif
Max Schreck wrote:Il est évident que le film perd du coup une certaine classe, mais je trouve ces tentatives de renouvellement divertissantes. Quand Superman devient mauvais, c'est un peu comme s'il s'humanisait.
Je pense qu'au contraire plus un personnage de super-héros découvre ses défauts plus il devient touchant. Là sa méchancetéà envoyer bouler des gamins, et Superman méchant j'ai un peu de mal à y croire. Le mettre sur la touche puis le démollir avant de l'envoyer dans le décor ou bien le montrer en train de dégommer une vitre en lançant une cacahuète avec le pouce, c'est nullisime.
Max Schreck wrote:Il montre qu'on peut en avoir marre de tout le temps sauver ces cons d'humains qui arrêtent pas de se mettre en situation de danger. C'est un peu comme si nous-même disposions de ses pouvoirs. Qu'en ferait-on ? Est-ce qu'on en profiterait pas effectivement pour faire des blagues en toute impunité, et se taper des gonzesses coincées sur la tête de la statue de la liberté ? Je trouve le postulat intéressant.
Je le trouve cynique au plus haut point pour ma part, c'est du "crachons sur les idoles qu'on a aimées". Pas étonnant que le 4 soit produit par Goblus. Ce sont pour moi, le 3 comme le 4, de vrais navets, plus le 4 que le trois, mais ce dernier a le défaut de ne pas être aimable.
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

Max Schreck wrote: C'est un peu comme si nous-même disposions de ses pouvoirs. Qu'en ferait-on ? Est-ce qu'on en profiterait pas effectivement pour faire des blagues en toute impunité, et se taper des gonzesses coincées sur la tête de la statue de la liberté ? Je trouve le postulat intéressant.
Oui, Lester a redescendu le super héros au statut d'homme, et en prenant en prime le plus super héros des super héros, "Superman"! Et ce bien avant les gentilles scénettes de Raimi dans "Spiderman 2" :mrgreen:

Pour Reeves, ça élargit aussi considérablement sa capacité d'action en tant qu'acteur. L'évolution des films de Lester est tout à fait naturelle quand on y songe. Une fois qu'on a vu les super pouvoirs de "Superman", on sait qu'il est capable de tout. Chez Donner on le voit même remonter le cours du temps! Donc la seule évolution possible pour un tel personnage, ça devient la kriptonite et ses dérivées: de le remmener au statut d'homme dans le II, et dans le troisième, faire à l'inverse ce qu'un homme normal peut être tenter de faire avec des pouvoirs comme les siens. Bien évidemment, avec un iconoclaste comme Lester aux commandes, on en arrive à un produit qui finit sans doute par aller trop loin pour les puristes. Mois je trouve ça vraiment jubilatoire et je ne boude pas mon plaisir!
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Post by Max Schreck »

Jordan White wrote:
Max Schreck wrote:Une fois acceptée la surimportance accordée à Pryor, j'ai été surpris de trouver ses gags quand même drôles
Un ou deux à la rigueur, le reste non. Beaucoup trop répétitif
Je concède que le film aurait gagné à être un peu moins long (deux heures). Il y a un côté sketches assez réjouissant, presque gratuit : l'enchaînement de catastrophes du début, Richard Pryor qui débarque chez son patron en craignant de se faire remonter les bretelles, la panique qu'il crée en détraquant les feux rouges (on va quand même jusqu'à nous montrer les bonhommes signalant la priorité piéton se bastonner !), le patron du Daily Planet et son tirage du loto !

Mais je trouve que, de tout ça, Superman n'en sort jamais dégradé. ça se déroule en parallèle et ne vient jamais l'égratigner. Quand il devient méchant, il est plus inquiétant que ridicule. C'est une lutte avec son propre Moi qui se déroule, idée que je ne trouve finalement pas particulièrement déplacée en tant que rebondissement du film.

Bon, après mon appréciation ne va pas non plus au-delà d'un certain stade (je serais incapable de faire un top). Mais j'ai vraiment passé un très bon moment. Il faut clairement que je revoie les autres. Je crois que je n'ai vu qu'une fois le 2, que j'avais trouvé un peu anecdotique, or il paraît qu'il vaut plus que cela, comme j'ai pu le lire parfois.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
mannhunter
Laspalès
Posts: 16308
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

Jordan White wrote:Brice est aussi fan.
oui,mais il est aussi fan de MISSION TO MARS! :mrgreen: :arrow:

bon,SUPERMAN 3 est certes très inégal,mais on est quand même encore loin de la cata de SUPERMAN 4... :wink:
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

mannhunter wrote:
Jordan White wrote:Brice est aussi fan.
oui,mais il est aussi fan de MISSION TO MARS! :mrgreen: :arrow:
Un film sur le deuil autrement plus beau et émouvant que le très terne "Waking the Dead" :P
mannhunter
Laspalès
Posts: 16308
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

Brice Kantor wrote:
mannhunter wrote:
oui,mais il est aussi fan de MISSION TO MARS! :mrgreen: :arrow:
Un film sur le deuil autrement plus beau et émouvant que le très terne "Waking the Dead" :P
n'importe quoi... :twisted: :mrgreen:
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Max Schreck wrote: Je crois que je n'ai vu qu'une fois le 2, que j'avais trouvé un peu anecdotique, or il paraît qu'il vaut plus que cela, comme j'ai pu le lire parfois.
Arte aurait du programmer ce film dans son mois spécial "Elections américaines" :mrgreen:
tronche de cuir
Ophely, no soucy
Posts: 2541
Joined: 2 Jul 04, 14:32
Location: RIP !!!

Post by tronche de cuir »

Brice Kantor wrote:
mannhunter wrote:
oui,mais il est aussi fan de MISSION TO MARS! :mrgreen: :arrow:
Un film sur le deuil autrement plus beau et émouvant que le très terne "Waking the Dead" :P

T'as bu ou quoi !!! :wink:
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Post by Max Schreck »

Superman the movie

Pas revu depuis longtemps, j'ai eu l'impression de le redécouvrir complètement. J'ai presque envie de le considérer comme une succession de morceaux de cinéma (le plan pseudo-machiavélique de Luthor est en effet sans grand intérêt) : le début sur Krypton avec la scène du procès suivie de l'ouverture du dôme visuellement superbe, la jeunesse à Smallville et ses paysage magnifiés par la lumière et le scope, semblant sortir tout droit d'une peinture de Norman Rockwell (je ne m'en souvenais pas), la mort du père adoptif Glenn Ford, filmée avec pudeur et tout à fait émouvante, le tout premier envol du surhomme rouge et bleu dans la Forteresse de solitude, arrivant droit sur le spectateur avant de virer de bord avec grâce, les séquences très screwball comedy de Clark et Loïs au Daily Planet, leur dialogue pimenté sur le balcon (« Do you like pink ? »), la fin qui tourne au film catastrophe caractéristique de ces 70's.

La mise en scène de Donner est admirable, délicate et intelligente, donnant l'impression d'une invention constante, trouvant des angles de prise de vue qui mettent à chaque fois bien en valeur la puissance et les mouvements du héros, recourrant à un montage parfois assez expérimental (la création de la Forteresse). Il sait créer un sentiment d'héroïsme qui touche le spectateur sans craindre d'être naïf. Ainsi ce plan final où Superman dans l'espace adresse un clin d'oeil à la caméra est une idée aussi audacieuse que réussie. Il parvient à vous coller des frissons lorsque Superman pousse son cri de rage devant le cadavre de Loïs et se propulse dans le ciel, poing en avant. Quand on pense que c'est Guy Hamilton qui devait réaliser au départ ! Certes, certains décors font un peu maquette et carton-pâte (Krypton, l'Arctique, la rupture du barrage), mais ça participe de cette esthétique de comic book de la vieille école. On est encore dans un côté artisanal qui fait plaisir à voir aujourd'hui à une époque où les effets spéciaux tentent de nous en mettre plein la vie avant de nous charmer, et nous laissent un peu blasés.

L'aspect psychologique du super-héros face à ses pouvoirs et à sa place dans la société est parfaitement traité. Ainsi le discours de Brando à Clark qui lui explique les raisons de garder son identité secrète, valable pour tout super-héros constamment menacé de passer pour un freak. On sent qu'il y a eu une vraie réflexion sur le genre, exprimant le souci d'aborder Superman en tant que mythe américain (ses paysages emblématiques, le rythme de sa campagne, celui de sa ville).

La musique malicieuse de John Williams sait assez génialement soutenir les différents rythmes du film, et j'adore le thème de Loïs. Hackman est vraiment génial et Kidder plus que charmante. Reeves possède un charisme incroyable. Chaque fois que l'un de ses acteurs est sur l'écran, je reste fasciné. Vraiment un petit miracle que ce film.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48518
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Max : j'applaudis de toutes mes mains (soit 2) ton avis, que je partage en tous points.
Un de mes films préférés, l'une des meilleures adaptations d'un comic book...et également l'une des meilleures partitions de Williams (qui était alors dans sa période la plus riche).
A signaler que Superman III, que je n'ai pas revu depuis près de 15 ans et que j'ai très peur de revoir, sera diffusé sur Cinécinéma Frisson à la fin du mois.
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

ratatouille wrote: A signaler que Superman III, que je n'ai pas revu depuis près de 15 ans et que j'ai très peur de revoir, sera diffusé sur Cinécinéma Frisson à la fin du mois.
Comme déjà dit ici il ne faut pas s'attendre à retrouver l'esprit du premier (qui dans son respect à l'oeuvre original est proche de Spiderman finalement).
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Superman III vaut surtout pour la prestation hallucinée de Richard Pryor !
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48518
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Tuck pendleton wrote:
ratatouille wrote: A signaler que Superman III, que je n'ai pas revu depuis près de 15 ans et que j'ai très peur de revoir, sera diffusé sur Cinécinéma Frisson à la fin du mois.
Comme déjà dit ici il ne faut pas s'attendre à retrouver l'esprit du premier (qui dans son respect à l'oeuvre original est proche de Spiderman finalement).
Ah mais je le sais déjà, tu penses bien ! ;)
Ce Superman III faisant partie de la poignée de films que je me plaisais à regarder en boucle quand j'étais petit...et déjà à l'époque, j'avais quand même remarqué que ce 3ème opus n'avait RIEN à voir avec les 2 premiers (et déjà à l'époque, Richard Pryor ne me faisait que moyennement rire :?).
Par contre, rien que pour cette scène finale de la femme-droïde (qui, comme beaucoup d'entre vous, m'avait traumatisé), il faut absolument que je revoie ce film.