Hurlements (Joe Dante - 1981)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Alex Blackwell
Charles Foster Kane
Posts: 22026
Joined: 13 Apr 03, 10:10
Location: into the sky, into the moon

Post by Alex Blackwell »

Ah il y avait un topic :idea: :)

je trouve la mise en scène inexistante, le jeu des acteurs niais, le scénario très mou, l'aspect angoissant absent, la musique kitsch et par moments complètement pompé sur le sublime concerto pour orgue de Poulenc en mille fois moins bien

j'aime beaucoup la fin néanmoins car elle possède une dimension psychologique très forte et est un vrai moment choc (enfin!)
Image

Night of the hunter forever


Caramba, encore raté.
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11840
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

Ambiance impressionante, mise en scène brillante pour une série B qui n'épargne rien ni personne dans la grande tradition eighties. Je regretterais juste un final un poil expédié (serait-ce dû au manque de moyens?), avec un climax particulièrement fort.
Souterrainement, on retrouve déjà les grandes lignes thématiques dantesques: le pouvoir de l'image, l'insécurité généralisée, ce qui se cache sous la civilisation. Pas loin d'être mon film de loup-garou préféré, juste après ou à égalité avec son acolyte signé John Landis, qui prend une voie nettement très différentes. Deux films assez complémentaires. :)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
tijay
Assistant opérateur
Posts: 2382
Joined: 17 Aug 04, 19:24
Liste DVD
Location: A jamais à Fort Alamo ...

Post by tijay »

MJ wrote:Ambiance impressionante, mise en scène brillante pour une série B qui n'épargne rien ni personne dans la grande tradition eighties. Je regretterais juste un final un poil expédié (serait-ce dû au manque de moyens?), avec un climax particulièrement fort.
Souterrainement, on retrouve déjà les grandes lignes thématiques dantesques: le pouvoir de l'image, l'insécurité généralisée, ce qui se cache sous la civilisation. Pas loin d'être mon film de loup-garou préféré, juste après ou à égalité avec son acolyte signé John Landis, qui prend une voie nettement très différentes. Deux films assez complémentaires. :)
Analyse très complète que je rejoins en tout point. Le seul point ou le film de Landis est bien supérieur est dans LA scène de transformation en loup-garou du cinéma (cette scène surclasse a mon avis toutesles autres meme les plus récentes) ...
Image
Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Post by Frank Bannister »

tijay wrote:Le seul point ou le film de Landis est bien supérieur est dans LA scène de transformation en loup-garou du cinéma (cette scène surclasse a mon avis toutesles autres meme les plus récentes) ...
Il faut bien voir aussi que les films ont quelques années de différences mais j'ai une nette préférence pour le film de Joe Dante et ses effets spéciaux en animation.
User avatar
Evènementiel mon Chablis !
Posts: 11482
Joined: 23 Jan 04, 22:36
Location: Dans un fût de chêne

Post by »

Frank Bannister wrote:Il faut bien voir aussi que les films ont quelques années de différences mais j'ai une nette préférence pour le film de Joe Dante et ses effets spéciaux en animation.
Non, ils sont de la même année ! :idea:
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48586
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Mµ wrote:
Frank Bannister wrote:Il faut bien voir aussi que les films ont quelques années de différences mais j'ai une nette préférence pour le film de Joe Dante et ses effets spéciaux en animation.
Non, ils sont de la même année ! :idea:
C'est ce que j'allais dire, oui : 1981 pour les deux.
Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Post by Frank Bannister »

C'est aussi vieux le film de Landis? je le situais 3 ou 4 ans après...
tijay
Assistant opérateur
Posts: 2382
Joined: 17 Aug 04, 19:24
Liste DVD
Location: A jamais à Fort Alamo ...

Post by tijay »

Oui tous les deux de 1981, c'est Gremlins qui est un peu plus contemporain (1984)
Image
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11840
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

tijay wrote: Le seul point ou le film de Landis est bien supérieur est dans LA scène de transformation en loup-garou du cinéma
Toutafé. Aujourd'hui encore elle impressione bien plus que les effets CGI's habituels. Le Dante lui, se rattrape avec ses deux dernières minutes, absolument folles et très proches d'un They Live de Carpenter, dans l'esprit. Ces deux cinéastes ont d'ailleurs plus d'un point en commun.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
tijay
Assistant opérateur
Posts: 2382
Joined: 17 Aug 04, 19:24
Liste DVD
Location: A jamais à Fort Alamo ...

Post by tijay »

MJ wrote:
tijay wrote: Le seul point ou le film de Landis est bien supérieur est dans LA scène de transformation en loup-garou du cinéma
Toutafé. Aujourd'hui encore elle impressione plus que bien les effets CGI's habituels. Le Dante lui, se rattrape avec ses deux dernières minutes, absolument folles et très proches d'un They Live de Carpenter, dans l'esprit. Ces deux cinéastes ont d'ailleurs plus d'un point en commun.
Ceci dit, j'ai toujours eu un profond attachement à Joe Dante et son univers ... Cela fait très longtemps que je n'ai pas vu Hurlements, aussi je n'ai qu'une vision très brouillée de ce film ... A revoir prochainement :)
Image
User avatar
Evènementiel mon Chablis !
Posts: 11482
Joined: 23 Jan 04, 22:36
Location: Dans un fût de chêne

Post by »

MJ wrote:
tijay wrote: Le seul point ou le film de Landis est bien supérieur est dans LA scène de transformation en loup-garou du cinéma
Toutafé.
Je ne suis pas vraiment d'accord.
Les deux transformations sont aussi réussies l'une que l'autre. Limite je trouve celle du Dante bien plus trash que celle du Landis (moins inventive peut-être, et encore... ?), bien plus impressionnante, même si je pense qu'elles ont bénéficié à l'époque des mêmes technologies.
Pour cause...
Je ne sais pas si j'ai rêvé, mais il me semble me souvenir, d'après les bonus du DVD, que Rick Baker avait commencé à collaborer avec Joe Dante avant d'être débauché par Landis et remplacé par Rob Bottin... A vérifier. Toujours est-il que je trouve la scène de métamorphose du Dante extraordinaire.

Mais je sais aussi qu'il existera toujours deux écoles, quand bien même on s'affranchirait des défauts respectifs des deux films. Même si je l'aime beaucoup, assurément, le Landis en est truffé.

Définitivement, je préfère le Dante, bien plus flippant et premier degré et surtout mieux écrit que L'American Werewolf dont l'intrigue est à peu près aussi épaisse que du papier bible.
Le prisonnier
Assistant opérateur
Posts: 2609
Joined: 3 Sep 03, 13:45
Location: Le village

Post by Le prisonnier »

Jack Griffin wrote:la fuite en voiture et la dernière scène dans le studio sont aussi très biens Ce dernier moment fait surgir une émotion à laquelle on ne s'attend pas et ça le place vraiment au dessus du film d'épouvante lambda..
Et le discours en direct à la télévision lors de cette dernière scène est quand même une sacrée critique sociale!
Spoiler (cliquez pour afficher)
Ils ont le Don, ils vont vous dévorrer
Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Post by Frank Bannister »

Mµ wrote:Les deux transformations sont aussi réussies l'une que l'autre. Limite je trouve celle du Dante bien plus trash que celle du Landis (moins inventive peut-être, et encore... ?), bien plus impressionnante, même si je pense qu'elles ont bénéficié à l'époque des mêmes technologies.
Les deux films n'ont pas bénéficiés des memes effets spéciaux et encore moins du meme budget. Le film de Dante est un film de série B alors que le film de landis est une grosse production des studios. Il a bénéficié de plus de moyens que le film de Joe Dante.
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11840
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

Mµ wrote:Je ne sais pas si j'ai rêvé, mais il me semble me souvenir, d'après les bonus du DVD, que Rick Baker avait commencé à collaborer avec Joe Dante avant d'être débauché par Landis et remplacé par Rob Bottin... A vérifier. Toujours est-il que je trouve la scène de métamorphose du Dante extraordinaire.
C'est aussi ce que j'ai entendu.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23415
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Post by AtCloseRange »

Frank Bannister wrote:
Mµ wrote:Les deux transformations sont aussi réussies l'une que l'autre. Limite je trouve celle du Dante bien plus trash que celle du Landis (moins inventive peut-être, et encore... ?), bien plus impressionnante, même si je pense qu'elles ont bénéficié à l'époque des mêmes technologies.
Les deux films n'ont pas bénéficiés des memes effets spéciaux et encore moins du meme budget. Le film de Dante est un film de série B alors que le film de landis est une grosse production des studios. Il a bénéficié de plus de moyens que le film de Joe Dante.
ça se voit quand même. La scène de transformation du "Loup-Garou de Londres" est la scène de transformation ultime. A mon avis, indépassable. Bon, ensuite, le film de John Landis est assez bancal et j'ai une certaine préférence pour le film de Dante (notamment sa fin).