John McTiernan

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4366
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: John McTiernan

Post by G.T.O »

Shin Cyberlapinou wrote: 13 Jan 21, 23:30 Et Last action hero (dont le topic est donc remonté) sera toujours un film bancal/sympathique, toutes les séquences où le gamin essaie de démontrer à Slater qu'il est dans un film sont passablement statiques/redondantes et le grand écart*** entre un chat cartoon, Leo Zeprout, la Mort made in Bergman et le ressentiment légitime du héros de fiction contre son interprète est assez périlleux.
Statique et périlleux, c'est exactement ça.
Je rebondis sur ce que tu dis, car il me semble qu'il est aussi là le double problème de Last Action Hero : à la fois d'écriture, pour aussi répondre à Watkinssien, et de mise en scène. Dès lors que Danny entre dans le monde de cinéma cartonnesque - dynamite "ACME ©- de Jack Slater, on bascule dans un monde sans gravité, référenciel évidemment, où à peu près tout est possible, et dont le seul moteur narratif consiste à réussir à convaincre Slater, au-delà de sa mécanique de film de lutte contre les méchants, qu'il est une personnage fictif. Dans quel but, nous l'ignorons ? Et dans quelle finalité, nous ne savons pas. A quoi bon convaincre convaincre Slater de sa nature fictive si cela ne fait aucune différence dans sa lutte contre les méchants ou sur sa propre réalité ? C'est un enjeu que la mise en scène de Mc Tiernan investit n'évidemment peu car c'est un non-enjeu. Il s'agit plutôt d'un convention de construction scénaristique, une nécessité dialectique, thèse-antithèse, destinée à maquiller la visite guidée de l'univers de cinéma. Ensuite, la désaffection de mise en scène de Mc Tiernan pour ce matériau s'explique aussi par sa nature de cinéaste très premier degré. Cela ne veut pas dire qu'il soit insensible à l'humour, à l'ironie, mais ça veut dire que son l'ironie ne peut pas être un carburant de mise en scène. Or, une partie de l'amusement du film procède principalement de ces effets de reconnaissance (oh E.T ! :| ), de ce regard de cinéphile comptable, et de ses nombreuses saillies comiques de Shane Black. Pour peu qu'on y soit peu sensible, on y reste quand même pendant les 3/4 du film, ce qui est, compte tenu de ce qu'il a dire, trop long.
*** Je rajoute la courte séquence où Charles Dance fraichement débarqué dans le monde réel tombe sur une prostituée probablement mineure et toxicomane visiblement désespérée. Choix intéressant/bizarre pour ce qui devait le blockbuster rassembleur de l'année...
La bascule dans le monde réel des personnages fictifs est très clairement la partie la plus intrigante, la meilleur, où Mc Tiernan retrouve des couleurs, celle qu'il voulait initialement amplifier. C'est ce monde où le mal peut gagner et les héros sont mortels.
User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 1694
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: John McTiernan

Post by harry »

Top McT

1/The Hunt for Red October:
Ou comment le style virtuose de McT a son top se marie avec le techno thriller militaire de Clancy qui était pourtant loin d'être facile a adapter.

2/Die Hard:
Le modele de l'actionner 90's avec un concept qui a donne un sous genre: le "Die Hard dans..."

3/Die Hard with a vengeance:
Explosion du concept pour reinventer le genre pour le dernier film de la serie. (Une fake news pretend qu'il y a eu d'autres films dans la serie)

4/Predator:
Apres Nomads le style s'affirme beaucoup plus dans celui la. Dans les mains d'autres ca aurait pu donner une serie B limite nanardeuse.

5/Last Action Hero:
Un film un peu oublie a cause de son echec commercial mais qui donne une opposition reel/fiction jouissive a la maniere d'un Le Magnifique bourrin.

6/The 13th Warrior:
un film malade et rapiece mais avec des beaux restes (et quels restes!)


7/Thomas Crown:
Un remake de Jewison reussi contrairement a un autre.

8/Basic:
Un thriller a multiples point de vue (si je m'en souviens bien) avec la maitrise de McT, reussi mais un peu eclipse par ses autres reussites.

9/Medicine Man:
Pas revu depuis une eternite... Donc je l'ai mis la un peu par defaut.

10/Nomads:
Deja des choses en germe mais ca en fait plus une curiosite qu'un film vraiment reussi sur toute la ligne.

11/Rollerball:
La demarche pourquoi pas? mais y'a beaucoup de trop choses a cote qui ne fonctionnent pas sans compter la production chaotique et le resultat final.
Image
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1196
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: John McTiernan

Post by shubby »

Mosin-Nagant wrote: 13 Jan 21, 18:20
mannhunter wrote: 13 Jan 21, 16:55 Bof :| :
"Piège de cristal"
"Last action hero"
Non mais les gars, arrêtez! C'est un complot, c'est pas possible. :shock:
Je suis choqué.
Pourquoi perdre son temps à lire des tops pareils quand on peut faire des trucs beaucoup plus intéressants ? Comme ̶r̶e̶p̶r̶i̶s̶e̶r̶ ranger ses chaussettes, par exemple 8)
Last edited by shubby on 14 Jan 21, 21:06, edited 1 time in total.
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7486
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: John McTiernan

Post by Dunn »

C'est pas ranger mes chaussettes ?
Je vous souhaite une bonne journée
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1196
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: John McTiernan

Post by shubby »

Au temps pour moi. J'ai corrigé la monumentale erreur.
Last edited by shubby on 14 Jan 21, 21:33, edited 1 time in total.
User avatar
Mosin-Nagant
Cadreur
Posts: 4464
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: John McTiernan

Post by Mosin-Nagant »

Spongebob wrote: 14 Jan 21, 09:55 Je préfère Last Action Hero à Die Hard. Suis-je normal ?
Non. :mrgreen:
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image