John McTiernan

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 1597
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: John McTiernan

Post by harry »

Scene "premonitoire" dans Nomads ou l'on voit un homme tomber d'un building de Century City (si je ne me trompe pas).

Image

Image
Image
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16079
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: John McTiernan

Post by Profondo Rosso »

harry wrote:Scene "premonitoire" dans Nomads ou l'on voit un homme tomber d'un building de Century City (si je ne me trompe pas).

Image

Image
Effectivement après c'est pas la même intensité dramatique :mrgreen:
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1085
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: John McTiernan

Post by Roilo Pintu »

Nomads est effectivement une curiosité dans la carrière de McT, qui a du mal à en revoir des images et on peut le comprendre.
À voir quand même par curiosité, pour y trouver les brouillons de ses futurs films, tant sur la forme que le fond, et mesurer l’écart abyssale avec son film suivant.
mannhunter
Laspalès
Posts: 15977
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Nouveau projet Mc Tiernan

Post by mannhunter »

16 ans plus tard, un nouveau projet pour le réalisateur:

http://www.lefigaro.fr/cinema/2019/02/0 ... hurman.php

Je travaille actuellement sur un projet avec Uma Thurman. On pourrait dire qu'il s'agit d'un film sur un «mercenaire marxiste». Si vous trouvez que c'est le plus étrange projet dont vous ayez entendu parler, alors, c'est que vous êtes sur la bonne voie! (Rires)
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16775
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: John McTiernan

Post by Supfiction »

mannhunter wrote:16 ans plus tard, un nouveau projet pour le réalisateur:

http://www.lefigaro.fr/cinema/2019/02/0 ... hurman.php

Je travaille actuellement sur un projet avec Uma Thurman. On pourrait dire qu'il s'agit d'un film sur un «mercenaire marxiste». Si vous trouvez que c'est le plus étrange projet dont vous ayez entendu parler, alors, c'est que vous êtes sur la bonne voie! (Rires)
Personnellement, j'ai toujours pensé que les films de super-héros étaient des créations proto-fascistes. Ces films ne concernent pas les gens ordinaires. Il n'y a aucun être humain que vous puissiez admirer en eux. Il n'y a aucun moyen pour un enfant de les regarder et de se dire: «Je voudrais être comme ça quand je serai grand.» C'est l'équivalent cinématographique de l'avenue géante de Pékin, qui a été construite afin que les êtres humains se sentent minuscules, impuissants et sans importance. Donc, tous les films qui ne parlent pas de super-héros, en ce qui me concerne, sont une amélioration.
:D

Non non on est pas dans le topic Hollywood est mort.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24494
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: John McTiernan

Post by tenia »

C'est un point de vue comme un autre sur le sujet. Pour autant que je n'aime pas les films de super héros actuellement, on ne peut nier le caractère hautement symbolique des valeurs qu'ils véhiculent et stimulent, y compris chez des enfants qui, si si, voudraient bien devenir Spider Man plus tard.
Je dirais même que la vision de McTiernan sur le sujet fait fi du grand nombre de super-héros originellement des gens ordinaires qui deviennent extra-ordinaires par la force des choses, et les thèmes de responsabilités positives et de dépassement de soi brassés alors.
Shin Cyberlapinou
Machino
Posts: 1495
Joined: 1 Feb 09, 09:51

Re: John McTiernan

Post by Shin Cyberlapinou »

Je me souviens d'une interview où il qualifiait Captain America de personnage outrageusement fasciste et nationaliste alors que le personnage est l'antithèse de tout ça, tout en restant conceptuellement un héros de propagande issu de la 2ème Guerre mondiale (j'ai lu un recueil d'histoires originales se concluant invariablement sur un appel à l'achat de coupons de guerre). Même si McTiernan n'avait pas connu ses déboires je ne suis pas sûr que ses préoccupations recouperaient les priorités des studios contemporains, encore que ce serait fun de le voir faire de mettons Fast and furious une oeuvre subtile et réflexive.

Quant à son projet actuel wait and see, ce n'est pas le premier film qu'il met en chantier depuis sa sortie de prison, personnellement j'y crois moyen, l'âgisme de Hollywood ne concerne pas que les actrices...
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16775
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: John McTiernan

Post by Supfiction »

Shin Cyberlapinou wrote:Je me souviens d'une interview où il qualifiait Captain America de personnage outrageusement fasciste et nationaliste alors que le personnage est l'antithèse de tout ça, tout en restant conceptuellement un héros de propagande issu de la 2ème Guerre mondiale (j'ai lu un recueil d'histoires originales se concluant invariablement sur un appel à l'achat de coupons de guerre). Même si McTiernan n'avait pas connu ses déboires je ne suis pas sûr que ses préoccupations recouperaient les priorités des studios contemporains, encore que ce serait fun de le voir faire de mettons Fast and furious une oeuvre subtile et réflexive.

Quant à son projet actuel wait and see, ce n'est pas le premier film qu'il met en chantier depuis sa sortie de prison, personnellement j'y crois moyen, l'âgisme de Hollywood ne concerne pas que les actrices...
Fachiste non mais nationaliste quand même... rien que le nom ridicule de « Captain America » .. est-ce qu’on aurait l’idée d’appeler un personnage Capitaine France sans en faire une comédie ? Mais bon depuis, on a franchit un cap puisqu’il y a maintenant Captain Marvel d’annoncé. 

McTiernan critique à juste titre Hollywood mais avec Die Hard on peut se demander s’il a réalisé le dernier film d’action à l’ancienne ou le premier de l’ère moderne.
Shin Cyberlapinou
Machino
Posts: 1495
Joined: 1 Feb 09, 09:51

Re: John McTiernan

Post by Shin Cyberlapinou »

Supfiction wrote:Fachiste non mais nationaliste quand même... rien que le nom ridicule de « Captain America » .. est-ce qu’on aurait l’idée d’appeler un personnage Capitaine France sans en faire une comédie ? Mais bon depuis, on a franchit un cap puisqu’il y a maintenant Captain Marvel d’annoncé. 
Alors je vais me risquer au -relatif- HS en tâchant de rester synthétique et pertinent.

Le nationalisme dans sa conception européenne (et en particulier française) renvoie à des idées de chauvinisme, de racisme, de mépris des autres peuples et évoquera soit des idées soit à la droite de la droite, soit à des bouffons de type OSS 117 version Dujardin.

Le nationalisme à l'américaine a quelque chose de plus "innocent", le drapeau et l'hymne national sont pris très au sérieux, les mots "great nation" reviennent dans les discours de politiciens de tous bords, le Rêve Américain n'est pas une expression vide de sens même s'il commence à être bien écorné.

Un concept comme Captain America* peut faire sourire mais n'oublions pas qu'il a été imaginé par deux jeunes juifs immigrés de la deuxième génération (ça marche aussi avec Superman, qui est une métaphore d'une immigration qui donne sa chance à tous**), montrant les valeurs américaines (courage, volonté, rectitude morale) littéralement incarnées comme rempart au nazisme à une époque où le pays se tâtait encore pour entrer en guerre. Si le personnage fonctionne toujours aujourd'hui c'est parce que c'est un "innocent" croyant très simplement aux idéaux qu'il défend confronté aux coups que ces idéaux ont pris dans la gueule, Kennedy, Vietnam, Watergate, War on Terror (on pensera ce qu'on veut de l'acuité politique du Soldat de l'Hiver mais les intentions sont claires) sans oublier le patriotisme bourrin et plus ou moins dégénéré notamment incarné Michael Bay ou sa caricature Team America ("America, fuck yeah!", chanson signature du film), ne parlons même pas du "Make America great again" de Trump. A noter que la version "Captain America, casseur de cocos" lancée dans les années 50 n'aura jamais vraiment pris.

Et mine de rien le cinéma de McTiernan n'est pas si éloigné de ces considérations, John McClane est un pur héros américain***, mal dégrossi mais honnête, pas bien intellectuel mais pragmatique, traitant tout le monde (sauf les figures d'autorité foireuses) à égalité même s'il n'est pas dans son élément. Cette composante est d'autant plus mise en valeur que le "cowboy" McClane est mis face à un européen classieux et cultivé, un japonais tout en courtoisie ou un tueur aux allures de viking, dans une logique de choc des cultures qui voit quand même, happy end oblige, les valeurs US triompher mais sans aucune arrogance. Que McTiernan trouve les films de super héros sans intérêt sur le plan du langage cinématographique je l'admets volontiers, qu'il passe à côté des valeurs véhiculées par le genre je me contenterai de calmement désapprouver, je ne suis même pas un fan hardcore du genre.

* Après recherche "Captain" a été retenu parce qu'il sonnait bien et que les auteurs voulaient se distinguer des titres à la Super/Mega/Wonder.

** Intéressant de voir comment les actions heroes des années 80/90 ont mis en avant une mythologie à base de "je n'étais rien mais à force de travail et de volonté je suis devenu ce que je suis". Schwarzenegger, Stallone ou Van Damme sont en outre des immigrés ou fils d'immigrés et même Bruce Willis (dont la mère est allemande) est à la base un prolo du New Jersey.

** et d'origine irlandaise, comme McTiernan mais aussi John Ford ou John Wayne, qui ont bien mis les bouchées doubles quand il s'est agi de construire et/ou explorer les grands mythes nationaux.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16775
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: John McTiernan

Post by Supfiction »

A noter que le scénario de Die Hard est issu du roman de 1979 de Roderick Thorp et qui est la suite du roman The detective qui donna lieu au film avec le plus célèbre des italo-américains : Sinatra (et donc déjà un fils d’immigré).
A lire le synopsis, on est assez proche du résultat final, à la différence notable que Holly était à l’origine la fille et non la femme du héros. Quel est l’apport de McTiernan dans le scénario ? :?

Image
Retired New York Police detective Joe Leland is visiting the 40-story office headquarters of the Klaxon Oil Corporation in Los Angeles on Christmas Eve, where his daughter Stephanie Leland Gennaro works. While he is waiting for his daughter's Christmas party to end, a group of German Autumn–era terrorists take over the skyscraper. The gang is led by the brutal Anton "Little Tony the Red" Gruber. Joe had known about Gruber through a counter-terrorism conference he had attended years prior. Barefoot, Leland slips away and manages to remain undetected in the gigantic office complex. Aided outside only by Los Angeles Police sergeant Al Powell and armed with only his police-issue pistol, Leland fights off the terrorists one by one in an attempt to save the 74 hostages, including his daughter and grandchildren.

The terrorists plan to steal documents that will publicly expose the Klaxon corporation's dealings with Chile's junta. They also intend to deprive Klaxon of the proceeds of the corrupt deal by dumping $6,000,000 in cash out of the tower's windows. Leland not only believes their claims, but also that his daughter is involved.
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26675
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Re: John McTiernan

Post by Billy Budd »

Supfiction wrote:
Shin Cyberlapinou wrote:Je me souviens d'une interview où il qualifiait Captain America de personnage outrageusement fasciste et nationaliste alors que le personnage est l'antithèse de tout ça, tout en restant conceptuellement un héros de propagande issu de la 2ème Guerre mondiale (j'ai lu un recueil d'histoires originales se concluant invariablement sur un appel à l'achat de coupons de guerre). Même si McTiernan n'avait pas connu ses déboires je ne suis pas sûr que ses préoccupations recouperaient les priorités des studios contemporains, encore que ce serait fun de le voir faire de mettons Fast and furious une oeuvre subtile et réflexive.

Quant à son projet actuel wait and see, ce n'est pas le premier film qu'il met en chantier depuis sa sortie de prison, personnellement j'y crois moyen, l'âgisme de Hollywood ne concerne pas que les actrices...
Fachiste non mais nationaliste quand même... rien que le nom ridicule de « Captain America » .. est-ce qu’on aurait l’idée d’appeler un personnage Capitaine France sans en faire une comédie ? Mais bon depuis, on a franchit un cap puisqu’il y a maintenant Captain Marvel d’annoncé. 

McTiernan critique à juste titre Hollywood mais avec Die Hard on peut se demander s’il a réalisé le dernier film d’action à l’ancienne ou le premier de l’ère moderne.
Oui, c’est tout le paradoxe de la France actuelle, personne n’aurait collaboré, mais personne n’est patriote parce que cela rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.
Everybody's clever nowadays
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 46021
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: John McTiernan

Post by Flol »

Shin Cyberlapinou wrote:Quant à son projet actuel wait and see, ce n'est pas le premier film qu'il met en chantier depuis sa sortie de prison, personnellement j'y crois moyen, l'âgisme de Hollywood ne concerne pas que les actrices...
Je cite Arnaud Bordas sur FB (qui connait bien le bonhomme et a animé sa masterclass à Nice) : "Disons qu'il n'a jamais été aussi proche de pouvoir réaliser son nouveau film."
Allez, on y croit.
Shin Cyberlapinou
Machino
Posts: 1495
Joined: 1 Feb 09, 09:51

Re: John McTiernan

Post by Shin Cyberlapinou »

https://www.lesinrocks.com/2019/05/09/c ... de-retour/

Le projet avec Uma Thurman évoqué quelques posts plus haut semble avancer et je me prends à croire qu'il va voir le jour pour de bon, avec des airs de revanche pour Rollerball, fusillé dans sa grammaire, sa narration et son propos politique. Maintenant espérons qu'un grizzli ne va pas débarquer sur le plateau pour égorger un technicien et ensuite réclamer le final cut, on a déjà bien assez d'un Terry Gilliam en ce monde.
mannhunter
Laspalès
Posts: 15977
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: John McTiernan

Post by mannhunter »

John McTiernan au sujet d'Hollywood dans Starfix 52, en 1987:

"NOMADS mon premier fillm, a connu toutes les difficultés que connaissent la plupart des petits films indépendants: il a été produit avec des bouts de ficelle et a été distribué dans des circuits limités. Aujourd'hui, je me préoccupe beaucoup plus de connaître l'envergure économique des gens pour qui je travaille, pour savoir dans quel genre d'entreprise je m'engage.

Evidemment, je me passionne plus, personnellement, pour des projets originaux comme NOMADS que pour des exercices commercialement "ciblés" comme PREDATOR. Mais nous parlons ici d'une industrie, dans laquelle le réalisateur n'est autre qu'un contremaître à qui l'on fournit des plans et un certain nombre d"équipements pour qu'il produise un objet manufacturé. Bien sûr, il existe des gens qui sont plus proches de la notion d'auteur si chère aux Français, mais il y a un prix à payer. Généralement, ils se retrouvent "scénariste/producteur/réalisateur" , autrement dit ils n'ont pas seulement à accomplir un travail de réalisateur; ils doivent aussi remplir les fonctions de deux ou trois autres personnes. C'est une perspective que j'engagerai peut-être le jour où je serai sûr de posséder déjà intégralement mon métier de réalisateur. Je vous donne donc rendez-vous dans une trentaine d'années..."

Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90498
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: John McTiernan

Post by Jeremy Fox »