Mulholland Drive (David Lynch - 2001)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Mulholland Drive (David Lynch - 2001)

Post by John Anderton »

MULHOLLAND DRIVE : 8.5 / 10 (revisionnage). Voilà ce que j'appelle un film envoûtant. Une ambiance magnifique, de belles images, deux actrices d'une beauté surnaturelle (elles me font énormément penser aux actrices du cinéma d'il y a 50 ans)... une intrigue tordue mais prenante... pour moi, le plus grand David Lynch... une maîtrise totale du cinéaste... splendide... :wink:
ImageImage
tuco dunn
Vélodrame
Posts: 5701
Joined: 13 Apr 03, 17:00

Post by tuco dunn »

mulholland drive :8/10
une histoire relativement simple, mais passée au checker, cela reste assez passionnant et envoutant,une seconde vision qui me confirme ce que j'avais compris au ciné, canal plus livre une notice avec le film, un doc fait par deux ou trois personnes qui livrent leur explication en recoupant les indices donnés par lynch, cela correspond dans les grandes lignes à ce que j'avais compris
SPOILER
sauf que pour moi la premiére partie n'est pas tout à fait un rêve, mais plutôt un délire pendant l'agonie de la blonde, qui est ramenée à la réalité et à ses souvenirs rééls par la boite bleue qui symbloise comme la clé bleue la mort, et le club silencio serait la fin...
"Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé"
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26675
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

tuco dunn wrote:mulholland drive :8/10
une histoire relativement simple, mais passée au checker, cela reste assez passionnant et envoutant,une seconde vision qui me confirme ce que j'avais compris au ciné, canal plus livre une notice avec le film, un doc fait par deux ou trois personnes qui livrent leur explication en recoupant les indices donnés par lynch, cela correspond dans les grandes lignes à ce que j'avais compris
SPOILER
sauf que pour moi la premiére partie n'est pas tout à fait un rêve, mais plutôt un délire pendant l'agonie de la blonde, qui est ramenée à la réalité et à ses souvenirs rééls par la boite bleue qui symbloise comme la clé bleue la mort, et le club silencio serait la fin...
SPOILER













Cependant, le film commence par quelqu'un qui se couche - et les draps sont ceux de Namoi Watts - donc tout laisse à croire qu'elle se couche, qu'elle rêve puis qu'elle se réveille, série de flash backs et qu'elle se suicide
Everybody's clever nowadays
tuco dunn
Vélodrame
Posts: 5701
Joined: 13 Apr 03, 17:00

Post by tuco dunn »

Nikita wrote: SPOILER













Cependant, le film commence par quelqu'un qui se couche - et les draps sont ceux de Namoi Watts - donc tout laisse à croire qu'elle se couche, qu'elle rêve puis qu'elle se réveille, série de flash backs et qu'elle se suicide
SPOILER

disons que la réspiration que l'on entend me laisse quand même penser serieusement à un râle d'agonie, pour moi le film s'ouvre juste aprés qu'elle se soit tirée dessus, elle est en train de mourrir, mais cela reste ouvert à toute interpretation personnelle comme tout le film...
"Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé"
harry callahan
Mogul
Posts: 11414
Joined: 13 Apr 03, 17:28
Location: Dans un snack de San Francisco, d'où il vaut mieux que je ne sorte pas

Post by harry callahan »

*** SPOILER ***

En ce qui me concerne, je penche plutôt pour le fait qu'elle est déjà prise de remords et que pour combattre ça, elle a pris des tas de cachetons, d'où cette respiration lourde et le fait qu'elle sombre aussi rapidement dans une espèce de demi sommeil, et fasse un rêve aussi cohérent et idyllique. Après son réveil, dans la minute où on la voit au présent, elle a une tête de déterrée pour ces deux raisons, et ces deux mêmes facteurs ( sentiment de culpabilité plus effet des cachetons non encore dissipés ) font qu'elle a des hallus terribles, au point de se flinguer.
Je sais que rien dans ce qui est montré ne permet de corroborer cette supposition pour les cachetons, mais c'est comme ça que je vois les choses.

*** FIN SPOILER***
[...]But being this a .44 magnum, the most powerful handgun in the world, and would blow your head clean off, you have to ask yourself one question : "Do I feel lucky ?". Well, do you, punk ?
Carlotta Montay

Mulholland Drive (David Lynch, 2001)

Post by Carlotta Montay »

A votre avis, que signifie la scène du" monstre" au début du film ?

Que symbolise le cadavre découvert par les deux femmes ?

Avez-vous votre idée concernant la signification du film ?
Johnny Rico
Assistant opérateur
Posts: 2125
Joined: 2 Jan 04, 14:45

Post by Johnny Rico »

le monstre je vois ca comme le diable , une espece de gardien de l'enfer qui prend les âmes qui ont fait le mal sur terre , vu que le gars qui s'écroule est un tueur a gages ( ou ex ... ) je crois ... enfin c'est ce que j'ai compris .

cordialement .
Carlotta Montay

Post by Carlotta Montay »

D'où l'histoire des clés peut-être ? Qui ouvriraient les portes de l'enfer ?
Johnny Rico
Assistant opérateur
Posts: 2125
Joined: 2 Jan 04, 14:45

Post by Johnny Rico »

Carlotta Montay wrote:D'où l'histoire des clés peut-être ? Qui ouvriraient les portes de l'enfer ?

les clés j'avais lu une explication mais mes souvenirs sont vagues , possible mais je pense pas peut être les clés qui ouvrent une certaine vérité enfin il doit y avoir des fans assidus de Lynch ici , attendons ...

Cordialement .
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

J'ai du interrompre la diffusion du film en cours à contre gré, mais j'ai été épaté par la scène du bar et la scène où le type voit surgir derrière le mur une personne ( fabuleux travail sur le son) au début du film. J'espère pouvoir le voir en intégralité.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
Carlotta Montay

Post by Carlotta Montay »

Effectivement les effets sonores dans ce film sont splendides. Le malaise surgit à chaque instant. Musique, voix, bruitage : le spectateur est oppressé, non ?
Requiem
David O. Selznick
Posts: 12124
Joined: 13 Apr 03, 10:37
Location: In the veins of the Dragon

Post by Requiem »

Jordan White wrote:J'ai du interrompre la diffusion du film en cours à contre gré, mais j'ai été épaté par la scène du bar et la scène où le type voit surgir derrière le mur une personne ( fabuleux travail sur le son) au début du film. J'espère pouvoir le voir en intégralité.
J'espere pour toi. :) C'est l'un des plus grands films qu'il m'ait jamais été donné de découvrir à sa sortie en salles... :D
Image
ENTER THE DRAGON...
Reine du bal masqué saison 11
Johnny Rico
Assistant opérateur
Posts: 2125
Joined: 2 Jan 04, 14:45

Post by Johnny Rico »

oppressé c'est le mot , une sorte de rêve/cauchemard eveillé .
Carlotta Montay

Post by Carlotta Montay »

En outre, je me souviens des deux femmes, mais je trouve que les hommes dans le film sont quasi inexistants ou réduits, comme l'acteur vieillissant qui joue un essai avec la fille blonde, à des sortes de caricatures. Voire des automates ?
harry callahan
Mogul
Posts: 11414
Joined: 13 Apr 03, 17:28
Location: Dans un snack de San Francisco, d'où il vaut mieux que je ne sorte pas

Post by harry callahan »

Mulholland drive, comme les autres films "lynchiens", n'est pas un film fait pour être interprété, mais pour être ressenti. Toute tentative d'explicictaton exhaustive de ce qui se passe à l'écran butera inévitablement sur des points d'achoppement, voire débarquera sur des contradictions. Le genre de petits détails que tu mentionnes fait à mon avis partie des choses qu'on peut interpréter de mille manières différentes sans qu'aucune soit fausse ni vraiment concluante.
[...]But being this a .44 magnum, the most powerful handgun in the world, and would blow your head clean off, you have to ask yourself one question : "Do I feel lucky ?". Well, do you, punk ?