Les Affranchis / Casino (Martin Scorsese)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

harry callahan
Mogul
Posts: 11414
Joined: 13 Apr 03, 17:28
Location: Dans un snack de San Francisco, d'où il vaut mieux que je ne sorte pas

Post by harry callahan »

AlexRow wrote:[...]La fin est frénétique, décousue... on se sent littéralement dans la peau d'un maffieu flippé.[...]
Et accessoirement camé jusqu'aux yeux, ce qui explicite encore mieux cette sensation de non stop de la dernière partie.
[...]But being this a .44 magnum, the most powerful handgun in the world, and would blow your head clean off, you have to ask yourself one question : "Do I feel lucky ?". Well, do you, punk ?
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11595
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

J'admire et me passione pour les deux, mais Casino a, et de loin, ma préférence. Et vu comme j'aime ce film ça n'a rien, mais alors rien de dévalorisant pour le Goodfellas.
Sympa de devoir départager ces deux films, ce qui en fait deux oeuvres différentes. J'ai toujours trouvé que comparer l'un à l'autre reviendrait à mettre sur un pied d'égalité Il Etait une Fois dans l'Ouest et le Bon, la Brute et le Truand (et je ne parle pas en terme de qualité).
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
Jihl
Doublure lumière
Posts: 584
Joined: 4 Mar 06, 23:06
Location: Louis Restaurant

Post by Jihl »

AlexRow wrote:
Jihl wrote:
Peux-tu expliquer pourquoi ?
Je vais simplifier à outrance : toute la première partie donne à la pègre une dimension quasi mythologique. Les procédés narratifs vont dans ce sens et réussissent à rendre évident le lustre que les affranchis pouvaient avoir aux yeux de ceux qui les considéraient comme des héros. Peu à peu, cette vision cède la place à l'aspect destructuré de cette vie sans vrais repères. La fin est frénétique, décousue... on se sent littéralement dans la peau d'un maffieu flippé. La chute des protagonistes est viscéralement rendue par la maîtrise du montage. La construction de Casino y ressemble mais il y a une unité de ton plus forte du début à la fin, notamment avec cette construction en épanalepse (l'explosion de la fin annoncée dès le début). Je vois en Casino une approche plus sereine car le fatum y est explicité d'entrée de jeu. Casino ne m'a pas "retourné" comme les Affranchis. Mais je le répète : je ressens le même plaisir devant les deux films. C'est justement cette diversité qui fait l'intérêt des deux volets de ce diptyque.

Sur la fond, c'est vrai que cette rupture dans le montage dans la partie année 1980 du film m'avait un peu échappée ; en fait, je l'avais ressentie, mais elle me gêne dans le sens où elle casse à mon sens un peu l'unité du film. Je comprends le choix théorique (un montage qui vise à nous faire ressentir l'univers d'un mafieux sous cocaïne), mais je trouve
que finalement ça casse le rythme du film (même musicalement d'ailleurs, la séquence commencant par un très mauvais morceau de rock année 80).
Voilà, ceci dit, cela reste évidemment pour moi un grand film.

En tous les cas, merci pour ta réponse très argumentée et en plus j'ai appris un nouveau mot : épanalepse :shock:
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15193
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

Pour répondre facilement et sans audace à la question, je dirais les deux, mais s'il fallait absolument répondre je dirais Goodfellas.
Pourquoi ? Je ne sais pas.
Image

Mother, I miss you :(
Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Re: Les Affranchis ou Casino ????

Post by Frank Bannister »

J'ai revu Les Affranchis que je n'avais plus revu depuis au moins une décennie et je dois dire que j'ai vraiment revumon avis à son sujet. Je le voyais comme une apologie de la mafia, de ses machos m'a-tu-vu et frimeurs. Je n'aimais pas la complaisance de Scorsese pour ces gens.
A la revoyure, je trouve au contraire qu'ils les dépeint comme des loosers qui se pensent importants.
J'aime beaucoup.
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4615
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: Les Affranchis ou Casino ????

Post by angel with dirty face »

Frank Bannister wrote:J'ai revu Les Affranchis que je n'avais plus revu depuis au moins une décennie et je dois dire que j'ai vraiment revumon avis à son sujet. Je le voyais comme une apologie de la mafia, de ses machos m'a-tu-vu et frimeurs. Je n'aimais pas la complaisance de Scorsese pour ces gens.
A la revoyure, je trouve au contraire qu'ils les dépeint comme des loosers qui se pensent importants.
J'aime beaucoup.
Tu as bien fait de le revoir... :mrgreen:
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 17922
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Les Affranchis / Casino (Martin Scorsese)

Post by Kevin95 »

Que l'on puisse croire à une quelconque complaisance de la part de Scorsese sur Goodfellas, je veux bien le concéder vu que la forme du long métrage déstabilise. Mais comment conserver ce jugement après la surprenante conclusion du film ??? :wink:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
rosebud
Doublure lumière
Posts: 448
Joined: 24 Apr 07, 17:24
Location: Perpignan

Re: Les Affranchis / Casino (Martin Scorsese)

Post by rosebud »

De peu au-dessus , Casino , pour sa réalisation fulgurante et pour la prestation magistrale ( sa meilleure jusqu'alors ) de Sharon Stone .
No Trespassing
bronski
Touchez pas au grisbi
Posts: 17419
Joined: 23 Feb 05, 19:05
Location: location

Re: Les Affranchis / Casino (Martin Scorsese)

Post by bronski »

Fascination, fascisme... fascicule?

Ce qui me gêne un peu dans l'exploration de la pègre chez Scorsese, c'est la description détaillée de l'ultra-violence et du peu de cas donné à la vie humaine. Je retrouve ça aussi chez Tarantino. Alors que dans les Parrain de Coppola, ça ne me gêne aucunement. Question de style, c'est tout, je ne juge pas. Je leur concède d'ailleurs volontiers une évidente brillance. Mais ça me met mal à l'aise, voilà. Ce qui n'est pas un reproche en soi, j'aime bien le cinéma qui dérange.
Cadichon
Bourriquet au carré
Posts: 352
Joined: 4 Sep 08, 17:57

Re: Les Affranchis / Casino (Martin Scorsese)

Post by Cadichon »

Je suis surpris que personne ne parle de "Mean streets" dont "Les affranchis" est un remake non-avoué avec Ray Lioitta qui reprend à peu près le rôle d'un petit jeune qui débutait: de Niro. J'ai eu la chance de voir Mean streets six mois avant la sortie des afrranchis. Mean streets est un film sombre alors que "Les affarnchis" est un film plus joyeux, plus lyrique.
Je n'ai vu qu'une seule fois Casino que je n'avais pas apprécié. Trop d'esbrouffe, trop de démonstration de mise en scène surtout dans la dernière heure.
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4615
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: Les Affranchis / Casino (Martin Scorsese)

Post by angel with dirty face »

Cadichon wrote:Je suis surpris que personne ne parle de "Mean streets" dont "Les affranchis" est un remake non-avoué avec Ray Lioitta qui reprend à peu près le rôle d'un petit jeune qui débutait: de Niro.
Tu y vas un peu fort! Que tu cites Mean Streets, je suis d'accord mais de là à taxer Goodfellas de remake non-avoué...
Cadichon
Bourriquet au carré
Posts: 352
Joined: 4 Sep 08, 17:57

Re: Les Affranchis / Casino (Martin Scorsese)

Post by Cadichon »

angel with dirty face wrote:
Cadichon wrote:Je suis surpris que personne ne parle de "Mean streets" dont "Les affranchis" est un remake non-avoué avec Ray Lioitta qui reprend à peu près le rôle d'un petit jeune qui débutait: de Niro.
Tu y vas un peu fort! Que tu cites Mean Streets, je suis d'accord mais de là à taxer Goodfellas de remake non-avoué...
"Les affranchis" c'est "Mean streets" en plus joyeux avec un scénario plus travaillé. De même que "Ténèbres" est un remake (plus sombre cette fois-ci) de "Les frissons de l'angoisse".
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15193
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Les Affranchis / Casino (Martin Scorsese)

Post by Watkinssien »

Cadichon wrote:
angel with dirty face wrote:
Tu y vas un peu fort! Que tu cites Mean Streets, je suis d'accord mais de là à taxer Goodfellas de remake non-avoué...
"Les affranchis" c'est "Mean streets" en plus joyeux avec un scénario plus travaillé. De même que "Ténèbres" est un remake (plus sombre cette fois-ci) de "Les frissons de l'angoisse".
Pas d'accord, Mean Streets est une oeuvre formidable sur l'utopie de la rédemption, dans un univers de petites frappes. Les affranchis est une autre oeuvre formidable, basée sur la paranoïa et les codes d'honneur du gangstérisme d'un plus haut niveau.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 17922
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Les Affranchis / Casino (Martin Scorsese)

Post by Kevin95 »

Watkinssien wrote: formidable (...) formidable
Image
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
bronski
Touchez pas au grisbi
Posts: 17419
Joined: 23 Feb 05, 19:05
Location: location

Re: Les Affranchis / Casino (Martin Scorsese)

Post by bronski »

Watkinssien wrote:Pas d'accord, Mean Streets est une oeuvre formidable sur l'utopie de la rédemption, dans un univers de petites frappes. Les affranchis est une autre oeuvre formidable, basée sur la paranoïa et les codes d'honneur du gangstérisme d'un plus haut niveau.
Petites frappes, gros bonnets... c'est kif kif bourricot.