Darkman (Sam Raimi, 1990)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Bill Harford wrote:
Martin Quatermass wrote:Le dvd est bon techniquement ?
Bonne question, parce que je suis très tenté !
Ce n'est pas prodigieux, le film manquant de contraste et de précision. Ceci dit, au prix ou on le trouve actuellement il n'y a pas de quoi se priver.

Toutes les bandes-son sont en 2.0

Dans le genre, Darkman n'a pas encore l'équilibre qu'atteindra Spiderman même si la nature du personnage et l'aspect très sombre du film se marie bien avec le style de Raimi. Il ne quitte pas tout à fait les Evil dead mais prouve, ici, qu'il peut porter de façon sérieuse et crédible une romance. Un problème se pose quand Neeson en fait des tonnes et conjugué à la stylisation extreme de Raimi le résultat est parfois assez incongrue (je pense à la scène de la fête foraine quand Peyton s'énerve)...mais ce n'est pas vraiment un défaut au final.
Le film contient pas mal d"idée qui seront repris dans les Missions impossible par De palma ou Woo et quelques scènes font fortement pensé à Spiderman (la fin dans le chantier).

Comme dans Spiderman la place du méchant n'est pas primordial et on assiste plus à la naissance d'un nouveau héros reniant sa vie passée. Le film nous laisse donc sur une note triste. Peyton se fond dans la foule, au petit matin, tandis que Frances McDormand le cherche du regard. :cry:
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

Mon Raimi favoris avec le traumatisant A simple plan. Ce dernier me plaît pour l'impression de retenue dans sa mise en scène, alors que c'est une pure merveille visuel. Darkman je l'ai vu 3-4 fois étant plus jeune et c'était l'histoire de super-héros la plus glauque et sombre que je connaisse. Le tout est également très violent... Faut absolument que je le revoie, d'autant que la dernière réplique de Neeson avec ce plan de foule est resté gravé dans mon esprit : Je suis tout le monde, je suis personne, je suis partout, je suis nulle part, je suis Darkman. En le relisant c'est pas si transcendant mais ça m'avait...transcendé à l'époque :lol:
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
NUTELLA

Re: Darkman de Sam Raimi

Post by NUTELLA »

ratatouille wrote:
NUTELLA wrote:autant j'adore son Darkman,autant j'exécre son Spider-man...
On l'aura compris...:roll:;)
:mrgreen:
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

Pour le dvd, la qualité est acceptable mais vraiment sans plus : image loin d'être parfaite et dolby surround qui assure le minimum. Je l'ai acheté à très petit prix, donc repasser par la case achat ne me dérangera pas. Le tout est de savoir si un collector est prévu; or je crois qu'il n'en a jamais été question.


Sinon pour le film, c'est à mon sens le meilleur film de Raimi. Il synthétise ses thèmes de prédilection en les poussant très loin. Cette fable morale est riche en idées visuelles ou de mise en scène. La parition de Elfman, s'inspirant du Nevski de Profofiev, est l'une de ses meilleurs hors Tim Burton (ce thème qui donne des frissons... :shock:). Et puis les acteurs sont excellents; Mcdormand en copine sexy ça le fait ! :D
Bref, un échec commercial immérité tant on sent toute la passion que Raimi a insufflé dans son film.
Image
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

Johnny Doe wrote:Faut absolument que je le revoie, d'autant que la dernière réplique de Neeson avec ce plan de foule est resté gravé dans mon esprit : Je suis tout le monde, je suis personne, je suis partout, je suis nulle part, je suis Darkman. En le relisant c'est pas si transcendant mais ça m'avait...transcendé à l'époque :lol:
C'est à mes yeux le thème du meurtre l'être proche que l'on retrouve dans tous les films de Raimi mais poussé à son paroxysme : l'acceptation de ce nouveau corps passe par le refus, ou meurtre, de l'ancien et de ses souvenirs. Au final, Neeson doit se nier pour subsister; une conclusion assez violente et très réussie dans sa forme....et puis Bruce quoi ! :D
Image
takezo
Réalisateur
Posts: 6140
Joined: 16 May 03, 15:23
Location: East Coast

Post by takezo »

J'adore ce film. C'est du Raimi pur jus, sans les concessions d'un Spiderman par exemple. Larry Drake et sa collection de doigt, le porte-flingue à la jambe de bois, et l'apparation de Campbell dans le dernier plan restent gravés dans ma memoire.
User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Post by John Anderton »

Jack Torrance wrote:Pour le dvd, la qualité est acceptable mais vraiment sans plus : image loin d'être parfaite et dolby surround qui assure le minimum. Je l'ai acheté à très petit prix, donc repasser par la case achat ne me dérangera pas. Le tout est de savoir si un collector est prévu; or je crois qu'il n'en a jamais été question.


Sinon pour le film, c'est à mon sens le meilleur film de Raimi. Il synthétise ses thèmes de prédilection en les poussant très loin. Cette fable morale est riche en idées visuelles ou de mise en scène. La parition de Elfman, s'inspirant du Nevski de Profofiev, est l'une de ses meilleurs hors Tim Burton (ce thème qui donne des frissons... :shock:). Et puis les acteurs sont excellents; Mcdormand en copine sexy ça le fait ! :D
Bref, un échec commercial immérité tant on sent toute la passion que Raimi a insufflé dans son film
.
J'adhère à tout ce que tu racontes... peut-être, avec le recul, mon Raimi préféré... je crois que je vais me prendre le dvd, parce que vous me bassinez, tous, à me donner envie comme ça... :twisted: :wink:
Image
tewoz
Vuvuzelo
Vuvuzelo
Posts: 16296
Joined: 14 Apr 03, 10:20
Location: Au centre de tout ce qui ne le regarde pas...

Post by tewoz »

Darkman
Bah dis donc, il aurait pas réalisé spiderman le mec qui a fait ce film???
Tout ca pour dire qu'on reconnais bien la mise en scène de Raimi, qui rappelle souvent par sa folie les evildead, et aussi parfois spiderman.
Ca se regarde agréablement en tout cas.
7/10
Vous venez de lire un message de tewoz, ca vous a pas rendu plus intelligent, mais ca aurait pu...
Image - Achetez mon livre sur Lulu : Image
F-des-Bois
Machino
Posts: 1040
Joined: 19 Dec 03, 19:28

Post by F-des-Bois »

Darkman

Le Fantôme de l'Opéra (de laboratoire) par Sam Raimi. Survolté et bourré d'idées de mise en scène plus folles les unes que les autres. Un pur produit des 90's et ça fait du bien de s'y replonger avec ce genre de film. La scène de bravoure avec l'hélico est énorme ainsi que celle ou Liam Neeson s'emballe parce que le forain lui refuse le gain de la peluche.

"Take this fucking Elephant !"

L'affiche est classe !

Image
Image
"Tellement captivé du début à la fin que j'en ai oublié ma glace sur la table du salon du coup à la fin c'était de la crème". Colqfreeze
Carlito
Nouvelle étape de l'évolution
Posts: 4881
Joined: 16 Oct 04, 19:27

Post by Carlito »

Une véritable matrice pour les Spidey à venir que ce Darkman. 8)
F-des-Bois
Machino
Posts: 1040
Joined: 19 Dec 03, 19:28

Post by F-des-Bois »

Et j'ai oublié de parler de la mort de Ted Raimi. Magnifique !
Image
"Tellement captivé du début à la fin que j'en ai oublié ma glace sur la table du salon du coup à la fin c'était de la crème". Colqfreeze
mannhunter
Laspalès
Posts: 16350
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

la fin de DARKMAN est très belle! :D
Carlito
Nouvelle étape de l'évolution
Posts: 4881
Joined: 16 Oct 04, 19:27

Post by Carlito »

mannhunter wrote:la fin de DARKMAN est très belle! :D
I'm everyone - and no one. Everywhere - nowhere. Call me... Darkman. 8)
takezo
Réalisateur
Posts: 6140
Joined: 16 May 03, 15:23
Location: East Coast

Post by takezo »

F-des-Bois wrote:Darkman

Le Fantôme de l'Opéra (de laboratoire) par Sam Raimi. Survolté et bourré d'idées de mise en scène plus folles les unes que les autres. Un pur produit des 90's et ça fait du bien de s'y replonger avec ce genre de film. La scène de bravoure avec l'hélico est énorme ainsi que celle ou Liam Neeson s'emballe parce que le forain lui refuse le gain de la peluche.

"Take this fucking Elephant !"
Et puis il y a Larry Drake. La première scène donne déjà le ton avec cette affrontement cartoonesque s'achevant sur le porte-flingue à la jambe de bois qui clopine. Pas terrible le DVD parait-il ?
The gospel was told, some souls it swallowed whole
Mentally they fold, and they eventually sold
Their life and times, deadly like the virus design
But too, minute to dilute, the scientist mind.
Wu.
Ben Castellano
Décorateur
Posts: 3689
Joined: 23 Jan 05, 12:07

Post by Ben Castellano »

J'ai trouvé le film à la fois brillant et très décevant. Niveau inventivité et impact de la mise en scène et des séquences d'action, c'est proprement epoustouflant parfois mais encore pas mal imprégné d'un esprit purement "Evil dead" qui ne me semble pas toujours en adéquation pour faire respirer ce récit classique et qui cherche à se baser déjà un peu sur les personnages. En même temps De palma dans "Phantom of the Paradise" parvenait à aller à cent à l'heure et faire preuve de romantisme et de lyrisme, mais les influences BD et cinéma de genre sont encore ici trop à vif et pas aussi bien digérée et synthétisée que dans "Spiderman". Tout ce qui se passe entre McDormand et Neeson ne m'a ainsi jamais vraiment touché, mais le jeu de l'acteur principal est aussi assez extrème, cherchant à interpréter son rôle comme s'il etait vraiment dans un James Whale, façon Claude rains dans "Invisible man", c'est assez lourd et m'a tenu à l'écart.

Amusant de voir que le climax est presque dans le même décor que celui de "Spiderman 3". La grande thématique du cinéma de Raimi est peut-être trop explicitement dite par le bad guy: "on doit toujours sacrifier ceux (ce) que l'on aime". Reste un vrai tourbillon qui dégage un authentique amour pour tout un pan du genre, et le caméo de Cambpell est vraiment génial pour le coup.