Bertrand Blier

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
primus
Doublure lumière
Posts: 708
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Bertrand Blier

Post by primus »

A parler de Blier par ici ça m'a donné envie de sortir le blu allemand des Valseuses. Et il est pas mal du tout techniquement. Ça vaut bien les dernières sorties studiocanal sans restauration particulière. Pas une image démo mais du bon grain, du bon piqué. Zéro bonus. Première fois que je vois le film comme au ciné. C'est toujours aussi bien. Si mes souvenirs sont bons la fin devait être tragique.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Ils mourraient dans une sortie de route avec la DS trafiquée.

Un bon moment. La partie avec Jeanne Moreau particulièrement.
Il est dispo en ce moment à 10 balles sur amazon.fr sous le titre: Die Ausgebufften! Traduction: Les SAUVAGES! :mrgreen:

https://www.amazon.fr/Die-Ausgebufften- ... dvd&sr=1-1
batfunk
Doublure lumière
Posts: 680
Joined: 22 Apr 11, 00:38

Re: Bertrand Blier

Post by batfunk »

Ce blu ray allemand, plus Blue Collar de Schrader sont dans ma wishlist Amazon.De depuis looooongtemps :mrgreen:

Vu la deuxième partie de l'interview FimoTv, très Bon aussi. Dommage que l'intervenant ne pose pas de questions sur la genese de Merci la Vie!, vu que le film, le préféré de Blier, part dans tous les sens.Blier est né en 39,est ce qu'il a des vagues souvenirs de l'Occupation?
Autre pincement au coeur, on voit bien qu'il est dévasté par le flop en salles de Convoi Exceptionnel, film très personnel apparemment. Mais Bon, Quand tu apprends que la dernière scène est une impro de 15 MN pour rallonger artificiellement un film à court d'idées.. .
Ça, plus le fait que la seule Bonne critique vienne du Figaro(ouch!), au grand étonnemment de Blier, on se dit que c'est la fin... :cry:

Pour en revenir à Farida Rahouadj, la femme de Bertrand Blier, qui a participé au casting du Dune de Villeneuve,
Je me dis que Dune mis en scène par Blier, avec Depardieu, Dewaere, Marielle, Carmet, Rochefort et Bernard Blier, Jodorowsky, il peut aller se rehabiller!!! :mrgreen: :

"Je m'emmerde moi, j'en ai marre du sable. tout est beige!"
"y fait chier votre Zimmer!!! "
"Pardon mon Duc, Arrakeen s'il vous plait ?
- Qu'est-ce que vous allez y foutre à Arrakeen?
- Ça ne vous regarde pas Mon Duc.
- Alors Reverende Mère, m'emmerdez pas c'est tout ce que je vous demande
- Vous pourriez être aimable !
- En quel honneur ?"
"Pas de doute, nous sommes bien sur Arrakis..."
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10290
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Bertrand Blier

Post by odelay »

Ah c’est elle je me demandais qui était cette actrice qui avait fait le casting de Dune.
User avatar
primus
Doublure lumière
Posts: 708
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Bertrand Blier

Post by primus »

Trop belle pour toi

Mon Blier préféré. En le revoyant je ne le trouve pas aussi désespéré que d'autres films du même réalisateur. Le texte est formidable, Bouquet est magnifique. Cette réflexion sur la beauté, la classe sociale (le fric quoi) apporte son lot de résonances personnelles.
Délicatesse et violence, main dans la main, pour se demander si le couple doit rester une construction mentale, une bulle confortable et finalement pleine d'ennui. Et l'amour dans tout ça? L'amour qui ne s'explique pas, qui s'affranchit des injonctions extérieures qui définissent la plupart d'entre nous toute leur vie. Le personnage de Depardieu tergiverse tellement qu'il n'a plus qu'à s'en prendre à Schubert.
Le pire étant peut-être de refuser son propre conformisme, en ayant de l'ordinaire à la maison tout en bavant d'excitation sur des actrices en prétextant la cinéphilie. :mrgreen:
batfunk
Doublure lumière
Posts: 680
Joined: 22 Apr 11, 00:38

Re: Bertrand Blier

Post by batfunk »

Beau-père

"Love comes quickly whatever you do you can't stop falling..."

Pet Shop Boys

Vu en blu-ray, dans une magnifique restauration 4k.
Et ce qui saute aux yeux en premier, c'est la qualité artistique du film:Superbe photo, magnifiques et délicats mouvements d'appareil, musique bouleversante de tristesse de Sarde(qui doit beaucoup au violon déchirant de Grapelli)... Pour moi, la plus belle réussite de mise en scène de Blier avec Trop Belle Pour Toi, qui partage énormement de points communs avec Beau-père.
Etonnant de voir Blier dans les bonus considérer que son film n'est pas une réussite, car trop soigné, trop propre, trop linéaire(trop bourgeois?) et en même temps déclarer que les histoires d'amour nécessite une grande rigueur. :lol:
Et de la rigueur, il en a fallu pour traiter "cette histoire d'amour qui jaillit entre deux êtres blessés" dixit Blier. Ça commence par le choix des acteurs, totalement adapté :Maurice Ronet est un père dépressif,absent, tout droit sorti du Feu Follet tourné pourtant 17 ans auparavant.Dewaere est une nouvelle fois parfait en looser dépressif , lâche mais tellement attachant que les femmes rêvent de le cajoler("je vais te soigner" lui susurre une amoureuse Natalie Baye :D ) Ses efforts désespérés pour résister à l'attraction et à l'amour têtu de sa charmante Belle-fille, ôtent tout aspect scabreux à l'histoire.
Et que dire de la composition d'Arielle Besse, 15 ans au compteur, dont c'était la première apparition à l'écran.. Elle est d'une maturité affolante, faisant des projets d'avenir avec Remy comme n'importe quelle femme amoureuse, bien aidé par les merveilleux et réalistes dialogues de Blier.
Arielle Besse, qui en une scène bouleversante de 2 minutes, va prendre 15 ans d'un coup, en vivant la naissance, le vécu et la fin de son histoire d'amour :cry:
Alors oui, Blier reste Blier, et ce décalage entre cette maturité d'esprit, ce courage sentimental de Marion et son corps de petite fille de 14 ans, que Blier montre sans fard deux, trois fois mais avec beaucoup de tenue, provoque indéniablement un trouble et un questionnement chez le spectateur,comme chez Remy.
Comment Blier, un homme mûr de 40 ans en 1980 , soi disant misogyne, peut-il peindre de manière aussi crédible à l'écran le trouble amoureux d'une jeune fille de 14 ans et ses premiers émois physiques, et avec une telle délicatesse? :shock:
La réponse est évidente, Blier aime et admire les femmes et est aussi un grand sentimental, trait de personnalité qu'il cache soigneusement sous un masque de grivoiserie, de franchouillardise et de misogynie mêlés. J'en veux pour preuve la lâcheté et le pathétique de tous ses héros masculins, des loubards des Valseuses au Pdg à la vie misérable de Trop Belle Pour Toi.
Une intemporelle (magnifique dernier plan) histoire d'amour, qui peut tomber sur n'importe qui.
Je n'ai absolument rien à reprocher au film, qui s'en va rejoindre les autres chefs d'oeuvre de Blier, à savoir pour moi Les Valseuses, Buffet Froid et Trop Belle pour Toi.
J'ai fini en larmes, voilà tout :cry:

10/10