Philip Kaufman

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90468
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Simone Choule wrote:En tant que fan d'Henry Miller, je brulerais volontiers "Henry et June".
Ce navet prétentieux...
Pas vu et pourtant le casting est alléchant
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

J'hésite toujours à m'acheter "Henry and June"... il y a d'autres avis sur ce film? :?: :?: (j'ai le STUDIO de l'époque avec les photos du film, qui sont plus qu'attirantes...)
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

Voilà l'affiche du prochain Kaufman:

Image
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Oh, Ashley...
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
User avatar
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Posts: 15863
Joined: 20 May 03, 19:08
Location: au fond de la Barranca

Post by Geoffrey Firmin »

J'aime bien aussi son western "the great northfield Minnesota raid" ou bien avant Fargo, Kaufman décrivait la communauté d'émigrés nordiques(suédois je crois) du Minnesota.
Bartlebooth
Georges Perec
Posts: 1844
Joined: 8 Dec 03, 13:18

Post by Bartlebooth »

Mac Lean wrote:J'hésite toujours à m'acheter "Henry and June"... il y a d'autres avis sur ce film? :?: :?: (j'ai le STUDIO de l'époque avec les photos du film, qui sont plus qu'attirantes...)
D'accord avec Simone Choule : c'est un gros navet prétentieux, ou qui paraît tel à force de maladresse épaisse, et engendre en tous les cas un ennui profond. Et cependant j'étais bien disposé, ayant aimé L'Invasion des profanateurs de sépulture, L'Etoffe des héros et L'Insoutenable légèreté de l'être.
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

Bartlebooth wrote:
Mac Lean wrote:J'hésite toujours à m'acheter "Henry and June"... il y a d'autres avis sur ce film? :?: :?: (j'ai le STUDIO de l'époque avec les photos du film, qui sont plus qu'attirantes...)
D'accord avec Simone Choule : c'est un gros navet prétentieux, ou qui paraît tel à force de maladresse épaisse, et engendre en tous les cas un ennui profond. Et cependant j'étais bien disposé, ayant aimé L'Invasion des profanateurs de sépulture, L'Etoffe des héros et L'Insoutenable légèreté de l'être.
Bon bah j'attendrais la télé (et je vais me mettre de ce pas à lire Anaïs Nin)
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

Le trailer de "Twisted" est arrivé... ça a l'air pas très original, mais bien réalisé:

http://www.comingsoon.net/movies/t/twisted.php
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25578
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

Simone Choule wrote:En tant que fan d'Henry Miller, je brulerais volontiers "Henry et June".
Ce navet prétentieux...

Je me souviens d'un plan : un type joue de la guitare. Gros plan sur sa main en train de gratter. Puis fondu enchainé : on passe sur un gros plan de sein. Illusion de la caresse...
A hurler de rire !!!!!!!! :lol:
C'était: la critique de la Simone. :lol:
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21113
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Post by Nestor Almendros »

Petit up pour encourager Mr Kaufman.

Je viens de découvrir QUILLS, LA PLUME ET LE SANG. Et j'ai trouvé ça plutôt bien, mais pas sans défauts. La mise en scène de Philip est très inspirée (la toute première scène donne bien le ton). Le film relate apparemment des faits réels, mais on sent un peu l'adaptation théâtrale (j'ai senti ça notamment avec le personnage de Kate Winslet). J'ai passé la majeure partie du film à essayer de soulever un sous-texte, mais à part de grossières figures de style, je ne vois pas grand chose. Il y a bien sûr cette réflexion sur l'artiste, la création par tous les moyens, l'oppression du pouvoir et de la religion, la cupidité et la luxure innée de l'Homme, mais c'est un peu classique, presque cliché. Car le film est à la fois plein d'éléments convenus
Spoiler (cliquez pour afficher)
(le méchant docteur - Michael Caine - pas du tout honnête, qui ne refusera pas de détourner l'argent de la littérature de Sade et qui le payera cher puisque sa promise filera en douce avec l'architecte, bien fait pour lui...)
et aussi de très belles scènes, de belles trouvailles
Spoiler (cliquez pour afficher)
(Sade, empêché d'écrire, rédige ses textes sur ses vêtements ou des draps, ou encore dicte ses histoires par un jeu de "téléphone arabe")
. Le texte oscille entre classe et crudité par un langage distingué, digne de l'original (Sade). C'est souvent habile et jamais graveleux (provocant, ça oui!).

Néanmoins je n'ai pas totalement été conquis, n'ayant pas trouvé assez d'élan, assez de fond aussi, se contentant de raconter une histoire alors qu'il y aurait eu beaucoup d'autres choses à dire. C'est un film (trop?) accessible mais qui reste largement intéressant.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22404
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Post by cinephage »

Swan wrote:N'oublions pas non plus The Wanderers, l'un des tous meilleurs films de bandes.
Bah oui, tout de même, j'étais surpris qu'on n'en parle pas un peu plus. A la fois film d'apprentissage (tous les membres de la bande des seigneurs vont progresser, évoluer au long du film), et récit de bandes, le film nous montre avec suffisamment de lucidité et de tendresse pour ses personnages que derrière le look et les attitudes, ce sont des adolescents qui s'interrogent sur leur avenir, doutent d'eux-même et de leur univers, doivent s'opposer à leurs parents...

J'ai dû voir ce film 3 fois, à chaque fois je rentre dedans... Je m'y retrouve infiniment plus que dans un American Graffiti, par exemple.
Derniers visionnages...
ImageImageImageImageImage
Nicolas Mag
Cadreur
Posts: 4016
Joined: 25 Apr 03, 16:11
Location: Lille 59

Post by Nicolas Mag »

cinephage wrote:J'ai dû voir ce film 3 fois, à chaque fois je rentre dedans... Je m'y retrouve infiniment plus que dans un American Graffiti, par exemple.
pareil

c'est malheureusement un film méconnu et qui gagnerait à être pus vu (un peu come liberty height -se digresse mais bon)
un de mes films du mois, un peu vu par hasard car jamais entendu parlé sur des forums ou l'on parle plutot de American graffiti, Outsiders, guerrier de la nuit)

Image
eaststeph
Stagiaire
Posts: 90
Joined: 11 Jul 06, 11:01
Location: chez moi

Post by eaststeph »

Non seulement, il a écrit Josey Whales hors la loi, mais il en était le réalisateur pendant une semaine puis il s'est fait viré par le producteur pour "différents artistiques".
Le producteur était Clint Eastwood qui a refait les scènes et réalisé ce western qui est pour moi un des tournant de la carrière de Monsieur Clint.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22404
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Post by cinephage »

NICOLAS mag wrote: c'est malheureusement un film méconnu et qui gagnerait à être pus vu (un peu come liberty height -se digresse mais bon)
un de mes films du mois, un peu vu par hasard car jamais entendu parlé sur des forums ou l'on parle plutot de American graffiti, Outsiders, guerrier de la nuit)

Image
Moi aussi, je l'ai vu totalement par hasard : lors d'une soirée cinéma bis, qui laissait carte blanche à une programmatrice... Je ne m'attendais pas à un film qui me touche sérieusement. Le plaisir n'en a été que plus grand.

Maintenant, les seigneurs fait partie des films "que je fais découvrir" autour de moi, lorsqu'on me demande un bon film pas connu. Zéro déception (même si certains ne l'aiment pas autant que moi).

(d'ailleurs, je n'ai pas vu Liberty Heights...)
Derniers visionnages...
ImageImageImageImageImage
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15195
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

Un bon cinéaste, qui a toujours cherché une véritable singularité dans ses films.

Mon favori : L'étoffe des héros (1983) bien sûr.
Image

Mother, I miss you :(