Jean-Pierre et Luc Dardenne

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Les frères Dardenne

Post by Thaddeus »

Nous sommes bien d'accord, c'est aussi ma conception du cinéma. :wink:

Mais pourquoi, parce que je n'aime pas Tarantino, faudra-t-il que je sois en désaccord avec ça ?
Ce n'est pas parce qu'on n'aime pas QT qu'on n'est pas un spectateur ouvert. Faut pas croire que tout tourne autour de lui. :mrgreen:
Tu aimes tout, toi ? Il n'existe pas des cinémas qui t'énervent, qui t'agressent ? Je suis sûr que si.
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Les frères Dardenne

Post by jacques 2 »

Stark wrote:Nous sommes bien d'accord, c'est aussi ma conception du cinéma. :wink:

Mais pourquoi, parce que je n'aime pas Tarantino, faudra-t-il que je sois en désaccord avec ça ?
Ce n'est pas parce qu'on n'aime pas QT qu'on n'est pas un spectateur ouvert. Faut pas croire que tout tourne autour de lui. :mrgreen:
Tu aimes tout, toi ? Il n'existe pas des cinémas qui t'énervent, qui t'agressent ? Je suis sûr que si.
Ah, mais ce n'est pas du tout ce que je voulais dire : c'est en fait toi qui pourrait être étonné que quelqu'un que le "sadisme" des films de QT ne dérange pas apprécie l'humanisme vrai des Dardenne ...

Ce n'est pourtant pas un problème pour moi puisque, comme tu le sais maintenant, je place cela à des niveaux tellement différents : même si c'est du cinéma dans les 2 cas, il s'agit de façons à tel point dissemblables de l'appréhender que toute tentative de comparaison ou de hiérarchisation me parait d'avance nulle et non avenue ...

Le cinéma qui m'énerve : les comédies dont 95 % ne me font pas rire ni même esquisser un sourire.

Je suis pour ainsi dire "compteurs bloqués" aux Monty Python dans ce domaine ... :)
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Les frères Dardenne

Post by Thaddeus »

Je ne suis pas étonné par ta position, chaque spectateur est différent.

Si le refus de hiérarchiser les propositions cinématographiques revient à dire que tout se vaut, je ne suis pas d'accord.

Pour ma part, c'est très simple. Le cinéma que j'aime est un cinéma que je trouve humainement enrichissant, et cela passe (pour résumer très très vite) par trois pôles que je définirais ainsi : l'émotion, l'intelligence, le plaisir. Il y a mille façons de stimuler ces trois pôles et, de Spielberg à Fellini, de Bergman à Kubrick, de Allen aux Dardenne (donc), je trouve de nombreuses expressions très variées qui me comblent en tant que spectateur. Les derniers films de Tarantino ne flattent aucun de ces trois points : ils ne me délivrent aucune émotion, je les trouve d'une connerie absolue, et le plaisir que je pourrais en tirer est au mieux très épéhémère, au pire phagocyté par la répulsion éthique qu'ils me valent. C'est pourquoi je le place dessous les autres cinémas, et n'hésite pas à dire que, à mes yeux, QT pratique un cinéma "inférieur" aux autres.

Que les autres pensent différemment, ça ne me pose pas de problème. :wink:
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Les frères Dardenne

Post by jacques 2 »

Stark wrote: Si le refus de hiérarchiser les propositions cinématographiques revient à dire que tout se vaut, je ne suis pas d'accord.
Non, cela ne revient pas à dire que tout se vaut ...

Mais on ne peut comparer ou hiérarchiser certains films parce que les paramètres de jugement ne seraient pas les mêmes : et je me refuse à dire qu'un film des Dardenne est supérieur à un film de Mc Tiernan, par exemple, parce que cela revient à comparer des pommes et des poires, même si ce sont tous deux des fruits ...
En musique, comparerait on les Stones et Mahler ?
Non, mais on peut comparer les Stones aux Beatles ou Mahler à Bruckner car ils pratiquent le même type de musique (populaire ou symphonique et contemporains entre eux, de plus ...) ...

Reprocherait on par exemple à "Cris et chuchotements" de manquer d'action, compte tenu de la proposition de cinéma qu'il renferme ?
Critère qui serait par contre sûrement utilisé pour parler de "Piège de cristal" ...

Tu l'auras compris : à mes yeux, tout ne se vaut certes pas à l'intérieur d'un genre mais hiérarchiser les genres dérive très - trop - facilement vers le snobisme et les chapelles ...
Si j'ai pu laisser entendre le contraire auparavant (voir la pique de Nikita sur un autre topic), c'est que je m'étais fort mal exprimé (ce qui est toujours possible, vu la rapidité avec laquelle je rédige parfois)

En fait, Stark, tu parles ici à un vieil amateur et défenseur du cinéma bis et d'exploitation : et les émotions et plaisirs de l'enfance nous accompagnent toute notre vie, comme chacun sait ...

Dès lors ...

:wink:
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Les frères Dardenne

Post by Thaddeus »

On tourne en rond et j'ai répondu là-dessus sur le topic d'à-côté. :wink:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90476
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Les frères Dardenne

Post by Jeremy Fox »

Les Dardenne, au sens propre, éloignent leur caméra de leurs personnages et ça fait du bien ; ça donne un peu d'air à leur cinéma qui m'étouffait. Moi qui n'accrochais pas du tout à leurs précédents films (notamment Rosetta), je viens de me prendre une belle claque avec leur dernier opus, le bouleversant Le Gamin au vélo. Thomas Doret est tout simplement génial.
homerwell
Assistant opérateur
Posts: 2502
Joined: 12 Mar 06, 09:57

Re: Les frères Dardenne

Post by homerwell »

Jeremy Fox wrote:Les Dardenne, au sens propre, éloignent leur caméra de leurs personnages et ça fait du bien ; ça donne un peu d'air à leur cinéma qui m'étouffait. Moi qui n'accrochais pas du tout à leurs précédents films (notamment Rosetta), je viens de me prendre une belle claque avec leur dernier opus, le bouleversant Le Gamin au vélo. Thomas Doret est tout simplement génial.
A moins que ma grille de lecture ne soit un peu naïve, c'est aussi l'une des seules histoires qui se termine avec un horizon un tant soit peu dégagé, sans cet arrière goût de désenchantement qui prédomine habituellement. Alors est-ce la réalisation qui donne ce sentiment ou le scénario qui nous enclin à un peu moins de pessimisme ? Je ne sais pas répondre, les deux mon capitaine, mais je trouve qu'au passage, le film perd un peu de la force qui caractérise la filmographie des frères Dardenne.
J'ai beaucoup aimé Le gamin au vélo cependant sur ce thème, Pialat a fait bien mieux avec L'enfance nue.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 46001
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Les frères Dardenne

Post by Flol »

C'est dingue comme le cinéma des Dardenne ne me touche pas : après un essai déjà infructueux avec Rosetta il y a environ 2 ans, ici même réaction d'ennui poli mêlé d'indifférence.
Je ne sais pas, je n'arrive pas à être touché par leur cinéma, je n'y ressens aucune sincérité, avec sa caméra constamment tremblotante et ses plans inutilement étirés. Où l'on voit donc...un gamin sur son vélo. Bouleversant...
J'adore pourtant Ken Loach, et en particulier Kes, que l'on pourrait rapprocher de ce Gamin au vélo.
Mais chez l'un, il y a de la vie et des personnages auxquels on s'attache ; chez les autres, on a un misérabilisme et des situations auxquels je ne crois pas (Cécile de France rencontre un gamin en difficulté, il lui demande s'il peut vivre chez elle, et hop ! en 2mn elle accepte), et des personnages dont je me fous.
Pas sûr que je retente un Dardenne Bros, à l'avenir...
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Les frères Dardenne

Post by AtCloseRange »

Ratatouille wrote:C'est dingue comme le cinéma des Dardenne ne me touche pas : après un essai déjà infructueux avec Rosetta il y a environ 2 ans, ici même réaction d'ennui poli mêlé d'indifférence.
Je ne sais pas, je n'arrive pas à être touché par leur cinéma, je n'y ressens aucune sincérité, avec sa caméra constamment tremblotante et ses plans inutilement étirés. Où l'on voit donc...un gamin sur son vélo. Bouleversant...
J'adore pourtant Ken Loach, et en particulier Kes, que l'on pourrait rapprocher de ce Gamin au vélo.
Mais chez l'un, il y a de la vie et des personnages auxquels on s'attache ; chez les autres, on a un misérabilisme et des situations auxquels je ne crois pas (Cécile de France rencontre un gamin en difficulté, il lui demande s'il peut vivre chez elle, et hop ! en 2mn elle accepte), et des personnages dont je me fous.
Pas sûr que je retente un Dardenne Bros, à l'avenir...
Misèèèrrrreeee....
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 46001
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Les frères Dardenne

Post by Flol »

C'est toujours sur les pauvres gens que tu t'acharnes obstinément.
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25578
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re: Les frères Dardenne

Post by Ouf Je Respire »

Je viens de voir "Le Gamin au vélo". Bon. 9/10. Je n'arrive pas à expliquer pourquoi, mais 9/10. A chaque vision, les films des Dardenne entre en résonance avec moi. Un truc de dingue. Powwww.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90476
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Les frères Dardenne

Post by Jeremy Fox »

Le fait d'avoir adoré coup sur coup Le Gamin au vélo et Deux jours, une nuit, m'a donné envie de revoir ses films précédents qui étaient par contre assez mal passés. Du coup, tous ajoutés dans ma wishlist.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21114
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: Les frères Dardenne

Post by Nestor Almendros »

Jeremy Fox wrote:Le fait d'avoir adoré coup sur coup Le Gamin au vélo et Deux jours, une nuit, m'a donné envie de revoir ses films précédents qui étaient par contre assez mal passés.
Je suis un peu dans ton cas, même si je n'avais pas détesté à l'époque. Le déclic s'est produit avec Le silence de Lorna.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90476
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Les frères Dardenne

Post by Jeremy Fox »

Nestor Almendros wrote:Le déclic s'est produit avec Le silence de Lorna.

...que du coup je n'avais pas eu envie de voir. Quelques séances de rattrapages en perspective, le seul que j'avais relativement apprécié ayant été la Promesse.
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25578
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re: Les frères Dardenne

Post by Ouf Je Respire »

Jeremy Fox wrote:
Nestor Almendros wrote:Le déclic s'est produit avec Le silence de Lorna.

...que du coup je n'avais pas eu envie de voir. Quelques séances de rattrapages en perspective, le seul que j'avais relativement apprécié ayant été la Promesse.
Sans en dire trop, Le silence de Lorna est, dans sa construction, exceptionnel.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide