Le 13ème Guerrier (John McTiernan - 1999)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Anorya
Laughing Ring
Posts: 11858
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Anorya »

Dépoussiérage de ce topic qui en avait bien besoin. :mrgreen:
Parce que bon, les 3 pages avant, c'est du gros n'importe quoi, je trouve. :mrgreen: :|


Le 13e guerrier (McTiernan - 1999).

921 après J.C. Ahmed Ibn Fahdlan (Antonio Banderas) est exilé après avoir approché de trop près l'une des femmes du Calife. Loin en dehors de l'empire et après avoir échappé à une attaque de barbares tartares, Ahmed et son vieil ami Melchisidek (Omar Sharif) aperçoivent les tentes de Vikings sur la côte. Il s'avère que ceux-ci font les funérailles de leur chef qui vient tout juste de mourir et, suite à une prédiction faite par une voyante à cause de l'arrivée d'un jeune messager porteur d'inquiétantes nouvelles, doivent repartir chez eux au plus vite : le pays subi les attaques inquiétantes des Wendölls, sorte de démons qui mangeraient les morts. Pour leur voyage, la vieille voyante leur prédit qu'il leur faudra autant de guerrier que de lune mais que le 13e guerrier sera un étranger.
C'est le début d'un long et dangereux périple pour Ahmed...


Image Image
Une créature au delà de l'humanité (à gauche le 13e guerrier; à droite, Predator)

Le 13e guerrier faisait près de 2h30 à l'origine mais, au grand dépit de McTiernan, il fut largement amputé de 40 minutes, les producteurs (avec la pression de Crichton jamais content, dont le film adapte son "Eater of the dead" ?) jugeant que cela leur faisait perdre une séance. Et pourtant, même charcuté, le 13e guerrier se tient méchamment droit sur ses deux jambes et envoie encore balader pas mal de productions actuelles (et l'on se plaît à rêver à un director's cut qui ne verra jamais le jour, snif). Car non seulement le film est techniquement irréprochable sur de nombreux points (maquillages impeccables, décors bien foutus, scènes entièrement tournées qu'a la lumière des torches, magique; scénario intelligent) mais c'est aussi un pur film de McTiernan qui prolonge et se place en parallèle du chef d'oeuvre Predator. Comme dans ce dernier, on y retrouve un ennemi qui n'est pas humain ou échappe à toute humanité (capture ci-dessus. Le predator échappe physiquement et moralement à tout standard humain puisqu'il vient d'ailleurs et fixe lui-même les règles de la chasse. Le Wendoll (et surtout leur chef) se grime en un hybride d'ours à base d'humain et échappe à toute morale --ils collectent les crânes et mangent les morts comme le predator collectait les crânes et colonnes vertébrales comme autant de macabres trophées). Comme dans ce dernier on y retrouve des notions d'honneur et de sacrifice (captures ci-dessous).

Image Image
("ce fut une belle journée". Le 13e guerrier à gauche. "Billy, NON !" Predator à droite)

Surtout, Le 13e guerrier se révèle le portrait subtil d'un être qui va s'élever au delà de son statut et, confronté au danger, grandir. Ahmed était un prince, il va redevenir un enfant en exil, ou plutôt un chien comme le traitent les vikings en se moquant de lui. Pourtant, il va rapidement leur montrer son intelligence (superbe séquence au début où McTiernan répète les plans des visages et de la bouche, joue sur le son --alternance langue viking, langue anglaise (ou VF)--, la durée (les fondus mais aussi le détail --Ahmed qui apprend tantôt le visage normal, tantôt mouillé par une fine pluie, témoignent que plusieurs nuits passent --et non une seule-- pour qu'Ahmed comprenne la langue nordique. Il y a beau avoir de la coupe, ça reste grandiose) et devenir "un petit frère". Puis à la fin du voyage, un Homme, tout simplement.

Image Image
Moi je trouve ça magnifique.

Face à cet arabe pas né de la dernière pluie (excellente séquence où Ahmed va chez le forgeron et fabrique un sabre en taillant une épée, réalisée en quelques jump-cut godardiens (je pense à ceux d' A bout de souffle qui montraient clairement le passage du temps, ce qui est le cas ici aussi), les vikings sont eux-aussi magnifiés et chacun en impose en peu de temps. McTiernan, très respectueux, leur taille un écrin qui démontre que ces derniers ne sont pas des brutes sans cervelle mais qu'ils ont leur propre logique (le moment où Ahmed croit qu'un duel à mort va mal tourner alors que c'est une ruse servant à appuyer une réflexion sur les apparences et la crainte de l'inconnu), leur force, leur courage et leur détermination. Tous sont reconnaissables de par une identité graphique (je pense à celui qui a les tatouages sur le visage par exemple), leur habillement, leur visage, leur caractère fier, de Buliwyf (leur chef) à Herger. Chez les Wendolls, néandertaliens venus du fin fond des temps (avec une Vénus en forme comme déesse), c'est aussi très bien fait et le clash de ceux-ci avec les vikings ne peut que mener à d'hallucinantes gerbes de sang et un film monstrueusement barbare. Pour moi, c'est une forme de divertissement parfait : musclé mais qui en a là-dedans, et pas que dans les couilles. :D

6/6.
Image
dutch scheafer
Stagiaire
Posts: 69
Joined: 25 Jul 10, 07:13

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by dutch scheafer »

Très belle analyse que la tienne Anorya!

Je mettrais le 13ème guerrier juste après Piège de Cristal et Predator d'un point de vue mise scène,on voit bien l'assimilation de McT de tout
un pan du cinéma européen et d'oeuvres américaines plus classiques mais plus épiques également.Le langage visuel restera vraiment comme sa principale marque de fabrique

Dire que ce film devait être l'aboutissement d'un vieux rêve de gosse pour McTiernan(son premier court métrage semi pro"The Demon's Daughter"était déjà une histoire de vikings aux prises avec une entité surnaturelle.) ainsi que l'assurance d'être l'égal d'un Cameron en terme de projets pharaoniques;ce fût tout l'inverse et c'est bien triste que la situation qui est la sienne aujourd'hui.

N'en demeure pas moins un bon et fort divertissant film d'aventure qui sortais des standards de l'époque ( c'était autre chose que La Momie de stephen sommers tout de même!)
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Jericho »

Quelle mise en scène époustouflante !
Le seul gros défaut du film c'est d'avoir été amputé, ça se ressent vachement au début et à la fin du métrage.
C'est vraiment dommage, surtout qu'on ne l'aura probablement jamais cette fameuse directo'rs cut.
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48617
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Flol »

Mais ce remontage aura eu au moins 1 avantage : celui d'avoir remplacé la bouillie ethnico-électro moche de Graeme Revell par le score épique en diable de Goldsmith.
A part ça, je kiffe ce film, malgré son charcutage. :)
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Jericho »

Je n'ai pas eu la chance d'entendre la composition originale de Graeme Revell, j'aurai aimé d'ailleurs.
Mais de toute façon on gagne forcément au change, quand Jerry Goldsmith débarque. Sa musique avec en plus les images de McTiernan ça donne forcément quelque chose d'épique et de grande envergure.
Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14682
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Demi-Lune »

Un des rares McTiernan qu'il me reste à découvrir.
'Tain, vous me donnez furieusement envie, là, les gars.
Ben Castellano
Décorateur
Posts: 3689
Joined: 23 Jan 05, 12:07

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Ben Castellano »

Des bouts de la musique de Revell:



Count Dooku
Machino
Posts: 1185
Joined: 28 Apr 10, 15:16
Location: Belgique

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Count Dooku »

J'ai découvert ce film il y a quelques mois, et bien que j'apprécie beaucoup la filmo de ce bon vieux McTiernan, je n'ai pas du tout accroché à ce 13ème Guerrier, à tel point que j'ai même revendu le DVD (chose que je fais rarement, faut vraiment que le film ne m'ait pas du tout convaincu). Je crois que le charcutage qu'a subi le film n'est pas pour rien dans cette déconvenue, car en l'état j'ai vraiment eu le sentiment de voir un film bancal, qui partait sur de bonnes idées mais qui au final passe totalement à côté de son sujet et, pire, donne toujours une impression de film cheap, ce qui est fortement préjudiciable pour une œuvre qui se veut épique comme celle-ci. Des scènes comme celle où le personnage de Banderas apprend soudainement la langue des vikings en les écoutant parler au coin du feu sont d'un ridicule absolu, et décrédibilisent totalement le film. Du reste, le personnage de Banderas m'a semblé complètement loupé, il faudrait que je lise le bouquin, mais apparemment son personnage serait traité d'une toute autre façon (plus observateur qu'acteur), ce qui le rendrait plus crédible et cohérent vis-à-vis de l'histoire. Bon, je passe sur les "ennemis", que j'ai trouvé personnellement grotesques et mal fichus, et sur le jeu des acteurs en général, pas vraiment convaincant (à part Omar Sharif, mais c'est aussi parce que j'étais content de le revoir). Reste une mise en scène assez réussie, notamment lors des scènes d'action (forcément...), mais ça ne suffit pas à atténuer cette impression de film creux et bancal que m'a laissé ce 13ème Guerrier. Je préfère encore revoir Les Vikings de Fleischer, personnellement.
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Jericho »

Ben Castellano wrote:Des bouts de la musique de Revell:



Merci !
Sur le peu qu'on entend j'aime bien, même si évidemment ça ne vaut pas la composition de Jerry Goldsmith.
Image
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Colqhoun »

Count Dooku wrote:Des scènes comme celle où le personnage de Banderas apprend soudainement la langue des vikings en les écoutant parler au coin du feu sont d'un ridicule absolu
Comme cela a déjà été souligné 700 millions de fois auparavant, Banderas n'apprend pas la langue viking "soudainement", mais sur une longue période de pure observation, présentée ici sous forme de montage en fondus. Car en étant un tant soit peu intéressé par ce qui se déroule à l'écran, on comprend aisément que c'est là une astuce de la part de McTiernan de nous montrer que le voyage, d'une part, ne se fait pas en deux jours, et que d'autre part cela permet donc à son personnage principal de découvrir et d'apprendre peu à peu la langue des vikings. Ce dernier suivant un parcours plus ou moins semblable que dans le livre. A savoir passif et observateur au début, avant de se prendre en main et de faire profiter les vikings de ses connaissances pour passer à l'action.
"Give me all the bacon and eggs you have."
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Jericho »

C'est vrai qu'on a l'impression de radoter sur ce passage précis.
Cette scène n'a pas convaincu tout le monde on dirait...
Image
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3701
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by monk »

ça m'a paru évident dès la première vision, le voyage dois prendre des mois, Banderas est observateur, il apprend petit à petit...
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11858
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by Anorya »

Ben oui malgré les coupes, ça se voit et se comprend aisément... :|
Et j'en parlais dans ma chro. C'est fou ce qu'on me lit pas tant que ça au fond. Merci Dutch quand même. :mrgreen:
Image
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 11018
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by odelay »

Oui, ça parait évident pour les spectateurs qui sont habitués à une certaine forme de récit elliptique, mais c'est vrai que là, on ne sent pas vraiment passer le temps et que les coupes sont flagrantes.
Je ne sais pas ce qui a été coupé exactement dans tout le film, mais le côté bancal du film vient surtout de cette première partie avant qu'il ne se mette à combattre; d'ailleurs la coupe la plus choquante se trouve quand on lui dit qu'il est le treizième guerrier et que donc il doit aller se battre : il n'y a aucun plan ou dialogue qui montre sa réaction, on passe tout de suite à la scène suivante où les guerriers partent au village; c'est d'autant plus étonnant que le personnage est un intellectuel et en aucun cas un combattant, donc il aurait dû protester ou dire qq chose ou montrer son étonnement. Ce qui encore plus énervant, c'est que ces réactions ont été tournées : on en voit un bout dans la bande annonce présente sur le DVD. Peut être que ça a été déjà dit, mais je vous conseille vivement de voir les BA, notamment la pré-bande annonce qui est terrifiante dans son côté sec et barbare.
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 11018
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Le 13ème Guerrier (John McTiernan)

Post by odelay »

C'est marrant, après mon post plus haut, je me suis dit que peut être j'avais écrit des trucs qui avaient dits et redits durant toutes les pages précédentes et donc je les ai rapidement relues. Heu... pas de panique, on ne commence à parler du film qu'à partir de la page 5, donc celle ci. Avant il s'agit d'Omar Sharif et ses (sublimes ) oeuvres, topic auquel, je me rends compte, j'ai moi même participé... :roll: .



PS : j'aime bcp la Vallée perdue. :fiou: :uhuh: