Voyages avec Scorsese à travers les cinémas US et italien

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18224
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Notez les films d'août 2008

Post by Kevin95 »

Profondo Rosso wrote:Par contre un doc du même genre sur le cinéma anglais
C'est prévu. :wink:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
Murnau
Stagiaire
Posts: 7
Joined: 15 Apr 10, 10:47

Re: Voyages avec Scorsese à travers les cinémas US et italie

Post by Murnau »

Je ressors légèrement déçu de ce visionnage, surtout parce que j'en espérais autre chose. En fait, je viens plus vous demander conseil que faire une critique de ce docu.
Je recherche des documentaires de ce genre où un expert (réal, acteur, critique, peu importe du moment qu'il s'exprime bien) revient sur ses films fétiches pour nous en transmettre la passion. Un narrateur me faisant passer du "mouais bof, peut-être dans quelques années quand j'aurai la motivation" à "dis donc, je serais pas un peu con, moi et mes idées préconçues ? Ca m'a l'air d'être une sacrée pépite ce petit film obscur". Réaction espérée en écoutant Scorsese, mais que je n'ai eu que pour très peu de films finalement. J'aurais préféré qu'il cite moins de films pour s'attarder plus longuement sur ceux dont il raffole le plus. Là, je l'ai trouvé succinct sur chaque film, tout en en spoilant un peu trop certains à mon goût :oops:
Cela étant, Scorsese reste agréable à écouter, d'autant plus qu'il ne s'arrête pas forcément sur les films les plus connus. Ses commentaires sur la politique menée par les studios ainsi que les tentatives de contournement des restrictions par certains réalisateurs sont savoureux.

Donc, voilà, vous auriez des docus à me suggérer ?
Par exemple, ça fait un petit moment que j'ai dans l'idée de découvrir Bergman, mais je n'ai pas encore la motivation suffisante (et se forcer à regarder du Bergman, je suis pas certain que ce soit une très bonne idée). Un petit docu sur Bergman (mais pas que lui), ce serait l'idéal.
Oui, je sais, y a le docu du même Scorsese sur le ciné italien, mais je dois avouer avoir peur de faire une overdose de Martin là (j'ai honte :oops: ).
LéoL
Machino
Posts: 1007
Joined: 30 Aug 07, 21:37

Re: Voyages avec Scorsese à travers les cinémas US et italie

Post by LéoL »

Je viens de le visionner aussi ce week-end.
C'est vraiment passionnant et ça donne envie de redécouvrir tout plein de films (dans mon cas c'est surtout découvrir tout court mais bon).
C'est vrai qu'il survole pas mal et spoile assez souvent mais ca reste vraiment très bien. Il aurait pu prolonger quelques heures de plus, je n'aurais pas été contre.

Je ne connais pas beaucoup de documentaires dans ce genre.
Dans un registre un peu différent, il y a The Pervert Guide to Cinema de Slavoj Zizek que j'avais trouvé intéressant. Je ne sais pas si ça peut t'intéresser Murnau parce qu'il discute de films très connus si je crois me souvenir mais ses analyses valent le coup.
NotBillyTheKid
Tout le monde en parle
Posts: 5704
Joined: 15 Apr 06, 08:56
Location: fait le larron

Re: Voyages avec Scorsese à travers les cinémas US et italie

Post by NotBillyTheKid »

je découvre à peine l'avant garde belge grâce à "archipel nitrate" passé sur arte il y a quelques mois.. Ce n'est pas tout à fait ce dont tu parles, mais il y a des images intrigantes dont on a envie de choper la sources (muets belges, films scientifiques...)
"Je ne veux pas rester dans l'histoire comme le gars qui a détruit l'Univers"
Dude, where's my car
Tears in my beers
Murnau
Stagiaire
Posts: 7
Joined: 15 Apr 10, 10:47

Re: Voyages avec Scorsese à travers les cinémas US et italie

Post by Murnau »

J'avais déjà entendu parler de The Pervert's Guide to Cinema, mais le titre m'avait laissé à penser qu'il était question de films complètement tordus. En lisant la fiche imdb, le synopsis parle d'Hitchock et Lynch, réalisateurs que je connais déjà. Ce n'est pas ce que je cherchais, mais ça m'intéresse quand même.