Paul Verhoeven

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2741
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Paul Verhoeven

Post by Outerlimits »

Avec Cronenberg, mon réalisateur préféré.
Le sommet étant pour moi atteind avec "La chair et le sang".
HAL 9000
Doublure lumière
Posts: 464
Joined: 4 Oct 06, 18:10

Re: Notez les films d'août 2008

Post by HAL 9000 »

Le quatrième homme (Paul Verhoeven)

Je ne poste pas souvent ici mais là, il y a matière. Premier choc pour ma découverte des œuvres du Verhoeven - période hollandaise, Le quatrième homme m'a fait l'effet d'un grand film. Quelque part entre Hitchcock, Lynch et (pourquoi pas) Cronenberg -notamment pour son rapport au corps, assez spécial- l'intrigue préfigure Basic Instinct, mais va quand même plus loin dans les pics d'intensité
Spoiler (cliquez pour afficher)
(le sexe coupé, l'oeil-judas, et pas mal d'autres scènes carrément borderline)
La réalisation est ample, soignée, tout à fait dynamique et sert le propos dans tous les instants, je n'ai pas décroché une seconde, aussi grâce aux acteurs et à l'ambiance étrange qui se dégage de l'ensemble. La musique, assez flippante par moments, m'a fait penser à celle de Basic instinct, mais je ne l'ai pas vu depuis longtemps. Peut-être fais-je un amalgame vu les similitudes des deux films. Ce qui est assez génial c'est que, même si le film nous fait aller dans une voie bien précise -la théorie du personnage principal est probante et certaines coïncidences nous font aller dans son sens-, il n'y a jamais de preuves tangibles et, si ça se trouve, lui comme nous sommes carrément à côté de la plaque! Mais du coup, on n'arrive pas à être frustré par la fin même si techniquement, on est pas vraiment plus avancé (bien que le film tende vers une résolution plutôt que l'autre.
Très bon début de visionnage du coffret Metropolitan (par la fin). 8/10
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Notez les films d'août 2008

Post by Flol »

Je te conseille d'en écouter le commentaire audio de Verhoeven, c'est passionnant (comme d'hab' avec lui).
HAL 9000
Doublure lumière
Posts: 464
Joined: 4 Oct 06, 18:10

Re: Notez les films d'août 2008

Post by HAL 9000 »

Ratatouille wrote:Je te conseille d'en écouter le commentaire audio de Verhoeven, c'est passionnant (comme d'hab' avec lui).
Je suivrais ce bon conseil, tant j'ai trouvé qu'il y a des choses à découvrir dans ses films.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 22008
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: Paul Verhoeven

Post by Nestor Almendros »

posté par 2501 le 25 octobre 2005

Le 4ème homme - Paul Verhoeven

8/10

Très bon film "mental" de la période hollandaise de Paulo.
On reconnait pas mal de ce qui fera Basic Instinct, mais en plus complexe ici.
Les métaphores et surtout les symboles sont légions dans le parcours de cette écrivain menacé par une "veuve noire". A tel point que l'on peut en être gavé si on les prend trop au sérieux (ce qu'il ne faut pas faire dixit Verhoeven). Ce n'est qu'un jeu, et si l'on se prend à celui-ci, on peut trouver un plaisir similaire au Lynch des grands jours.
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)
Monnezza
Doublure lumière
Posts: 313
Joined: 3 Jan 07, 10:04

Re: Paul Verhoeven

Post by Monnezza »

Turkish Delight (1972)

Le deuxième long métrage de Verhoeven est un pur produit de son époque. Tour à tour libertaire, violent, trivial, sexuel et désabusé, il suit un jeune artiste réfractaire qui finit par rencontrer l'amour en la personne d'Olga, une jeune fille de bonne famille, tous les deux bercés d'illusions et ivres de liberté jusqu'à ce que la triste réalisté finisse par les rattraper. Le style frondeur de Verhoeven s'affirme davantage après "Business is business", mais c'est parfois un peu long...
Monnezza
Doublure lumière
Posts: 313
Joined: 3 Jan 07, 10:04

Re: Paul Verhoeven

Post by Monnezza »

Je continue dans la période hollandaise de Verhoeven avec...

Katie Tippel (1974)

Adapté des mémoires de Neel Doff, dont je n'avais jamais entendu parler, qui furent récompenser par le prix Goncourt.
Un choix loin d'être anodin pour le réalisateur, qui prend une fois de plus position en faveur des plus délaissés, après les prostituées de "Business is busines" et l'artiste marginal de "Turkish Delight". Ici, Katie est une jeune fille issue d'une famille nombreuse extrêmement pauvre, qui quitte la campagne pour s'intaller à Amsterdam, promesse d'un avenir plus heureux. Les espérances se heurtent très vite à une réalité bien plus terrible puisque Katie, du fait de sa fragilité et de son innocence, est une proie facile pour les hommes bien nantis. Bientôt, elle est contrainte de se prostituer pour nourrir sa famille, jusqu'à sa rencontre avec un jeune peintre, qui sera son échappatoire face à la misère... Verhoeven signe problablement là son film le plus romanesque (avec le plus récent "Black book") et délaisse quelque peu l'aspect provocateur auquel on a (trop ?) souvent tendance à l'assimiler. Une preuve une fois de plus que Verhoeven est un réalisateur humaniste, et le personnage de Katie/Neel interprété par la radieuse Monique van de Ven en est un bel exemple. Un très beau film !
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16813
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Notez les films de juillet 2009

Post by Profondo Rosso »

La Chair et le sang de Paul Verhoeven
Je ne l'avais pas revu depuis un moment ça fait du bien ! Le Moyen Age comme si on y était, obscurantisme religieux, paillardise, barbarie et peste que Verhoeven mélange avec un récit romantique, sensuel et bien tordu. Romantisme à la Verhoeven (voir la déclaration sous deux pendus en putréfaction) symbolisé par les hésitations de Agnès (magnifique Jennifer Jason Leigh entre innocence et séduction) entre le pur Arnolfini et le dangereux et séduisant Martin. Des débordements de violence saisissant (le viol de Agnès infaisable aujourd'hui :shock: ), de la sensualité moite, des personnages tous ambigu et louche et juste ce qu'il faut d'anachronisme avec les inventions de Arnolfini. Filmé de main de maître (ça parait 3 fois son budget) magistralement interprété et le score de Poledouris dépote toujours autant. Tu as un visage innocent mais des pieds coquins 6/6
Le prisonnier
Assistant opérateur
Posts: 2609
Joined: 3 Sep 03, 13:45
Location: Le village

Re: Notez les films de juillet 2009

Post by Le prisonnier »

Profondo Rosso wrote:La Chair et le sang de Paul Verhoeven
Le Moyen Age comme si on y était ... anachronisme avec les inventions de Arnolfini
J'avais déjà pas réussi à rentrer dans le film (je ne m'y sens pas du tout au Moyen Age, je trouve que son faible budget se voit beaucoup trop) mais alors ces inventions abracadabrantesques ont fini de me gâcher la vision. C'est ridicule, lourdingue (on dirait du mauvais James Bond) et ça n'apporte strictement rien à l'histoire.

J'aimerai pourtant aimer ce film qui m'a l'air très apprécié par ici ! Surtout qu'il a tout pour me plaire:
Profondo Rosso wrote:Verhoeven, obscurantisme, paillardise, barbarie, peste, romantique, sensuel, tordu, Jennifer Jason Leigh, innocence, séduction, violence, moite, ambigu, Poledouris
:wink:

Pour le budget je trouve que le film tient vraiment très bien la route et demeure très impressionnant, de la même période dans un registre voisin les limites budgétaires d'un"Excalibur" (que j'adore hein et le côté factices correspond aussi aux thèmes du film) se voient beaucoup plus. Là l'attaque d'ouverture est vraiment excellente et le reste plus modeste fonctionne bien. Sinon oui d'accord avec toi pour les inventions (peut être pour symboliser le passage à la Renaissance avec la prise de pouvoir des hommes de science) mais ça ne m'a pas particulièrement dérangé.

Et puis quel duo, à part Blade Runner Rutguer Hauer n'a jamais été plus classe et Jennifer Jason Leigh plus belle

Image
Coxwell wrote:-La chair et le sang

Revu avec autant de plaisir. Ce film transgressif est vraiment une anomalie dans le cinéma US. En y réfléchissant, je ne peux citer aucun film médiéval qui ai cette liberté de ton jusque 1985 et au delà, et même pour les autres époques, hors Série TV. Verhoeven est clairement avant-gardiste.
J'imagine la tête de la production quand ils ont vu les premières images. Verhoeven ne se retient pas et joue délibérément la carte de la provocation. Sa représentation nerveuse et outrancière de l'époque ne doit pas être très éloignée de la vérité, cela dit.
Banane
Doublure lumière
Posts: 328
Joined: 17 Dec 04, 22:07

Re: Paul Verhoeven

Post by Banane »

Est-ce que "Azazel/Winter Queen" est toujours dans les rangs ?
Il y avait eu la grossesse de Milla qui avait retardé la production en 2007, ça devait se faire en 2009 pour de bon, mais sur le net, je vois toujours pas de casting complet ou de confirmation que la production ait été vraiment lancée. Je le sens mal, est-ce qu'un tâcheron va en hériter :cry:

Même si la présence de la Jovo fait peur, j'avais confiance en Verhoeven pour la diriger, voire la révéler (quoique bien que d'origine slave, la Jovo ne correspond pas à la description d'Amalia dans le roman, où le surnom du personnage est Cléopâtre).
Le roman d'Akounine narre les aventures d'un apprenti-détective en prise avec une sorte de complot international, dans la Russie encore tsariste, mais plus pour longtemps, et je pense que c'est ce qui intéressait Verhoven, filmer cette période transitoire avec ses avancées idéolodiques, technologiques et industrielles (comme la transition entre le Moyen-Age et la Renaissance de "La Chair et le Sang"), et le jeu de séduction d'Amalia sur Fandorine, et sa cour de prétendants.

Le livre a un ton léger comme avec le coup du corset masculin (très bien pensé et très drôle), avec des persos se jouant de la mort et j'ai beaucoup aimé tout ce qui a trait au jeu macabre de la roulette russe (le personnage du Comte Zourov serait un rôle très intéressant à jouer). Cependant, il aborde des thèmes graves, avec quelques échos vis-à-vis de la Russie du XXème (la révolution russe, avec des premiers militants considérés comme des terroristes à l'époque, et une élite qui sent sa fin venir) et le présent (toujours le terrorisme, même les tchétchènes sont évoqués au détour d'une anecdote très drôle de Zourov). Je pense que ces thèmes seraient passionnants sous la caméra de Verhoeven.

Cependant, j'ai trouvé que le livre terminait un peu abruptement, vu qu'on ne sait pas ce qu'il advient d'Amalia et de Zourov, et vu que Verhoeven paraissait très intéressé par Amalia, il aurait forcément fait en sorte qu'elle reste jusqu'au bout de l'intrigue et donc changer la fin.
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Paul Verhoeven

Post by Jericho »

Est-ce que "Azazel/Winter Queen" est toujours dans les rangs ?
Il y avait eu la grossesse de Milla qui avait retardé la production en 2007, ça devait se faire en 2009 pour de bon, mais sur le net, je vois toujours pas de casting complet ou de confirmation que la production ait été vraiment lancée. Je le sens mal, est-ce qu'un tâcheron va en hériter
J'ai bien l'impression qu'il a fait une croix dessus, et qu'il sera remplacé par un tâcheron !

Que Milla et Paul Anderson soient maudits ! :evil:
Image
Jihl
Doublure lumière
Posts: 584
Joined: 4 Mar 06, 23:06
Location: Louis Restaurant

Re: Paul Verhoeven

Post by Jihl »

Soldier of Orange (Director's cut)

Long film assez classique sur la résistance hollandaise pendant la seconde guerre mondiale. A part quelques petites provocations, ça ne ressemble pas trop au Verhoeven "période hollandaise" et c'est peut être pour ça que c'est plutôt une bonne surprise pour moi.
Le film est plutôt bien construit (on suit le destin d'un groupe d'amis avant et jusqu'à la fin de la guerre), plutôt bien joué, la reconstitution est soignée.
Mais même si on échappe à l'ennui, le film ne décolle pas vraiment, les motivations des personnages parraissent assez vaines, et le film est quand même très illustratif ; on est quand même très loin par exemple de l'Armée des ombres.
Au final un film soigné, interessant mais pas plus. 5/10
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3440
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Paul Verhoeven

Post by Vic Vega »

Jericho wrote:
Est-ce que "Azazel/Winter Queen" est toujours dans les rangs ?
Il y avait eu la grossesse de Milla qui avait retardé la production en 2007, ça devait se faire en 2009 pour de bon, mais sur le net, je vois toujours pas de casting complet ou de confirmation que la production ait été vraiment lancée. Je le sens mal, est-ce qu'un tâcheron va en hériter
J'ai bien l'impression qu'il a fait une croix dessus, et qu'il sera remplacé par un tâcheron !
Apparemment Verhoeven a abandonné le projet qui est repris par Fyodor Bondarchuk, fils de Sergei.
ImageImageImageImage
Breezy
Passe ton bac d'abord
Posts: 8023
Joined: 13 Apr 03, 17:30
Last.fm
YMDB
Location: Brigadoon

Re: Paul Verhoeven

Post by Breezy »

Image

On en parle depuis quelques années déjà mais "Jesus Of Nazareth By Paul Verhoeven" devrait bel et bien sortir le 1 Avril 2010 aux Etats-Unis.

EDIT: Le livre a visiblement déjà été publié aux Pays-Bas. Il s'agit donc ici de la traduction anglaise. Étonnant qu'il n'ait pas fait plus de bruit à sa sortie.
Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14680
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Paul Verhoeven

Post by Demi-Lune »

Breezy wrote: On en parle depuis quelques années déjà mais "Jesus Of Nazareth By Paul Verhoeven" devrait bel et bien sortir le 1 Avril 2010 aux Etats-Unis.
Je n'avais jamais entendu parler de ce projet, mais il me semble particulièrement alléchant. Espérons que Verhoeven ait pu faire ce qu'il voulait avec ce film.