Steven Soderbergh

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Truffaut Chocolat
Rene Higuita
Posts: 5666
Joined: 28 Jul 05, 18:33

Re: Steven Soderbergh

Post by Truffaut Chocolat »

AtCloseRange wrote:Confirmation après 25 ans que mon Soderbergh préféré (et de loin en fait) reste son premier, Sexe, Mensonges et Vidéo.
Il ne fera plus jamais de film lui ressemblant et j'en suis le premier chagriné. J'aurais été son premier supporter.
ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu et je n'avais pas forcément fait le rapprochement à l'époque mais il y a un peu de la froideur clinique d'un Cronenberg dans son premier film.
J'aurais sans doute donné la Palme d'Or à Do the Right Thing en 89 mais ça fait une très belle Palme quand même.
Sans doute dans mon top 5 all-time... y'a du Cronenberg c'est clair, du Egoyan aussi (histoire de rester au Canada) et même du Bergman.
C'est un film qui sort de l'ordinaire avec trois fois rien, alors qu'il ne se passe pas grand-chose d'impressionnant en soi.
Et Cliff Martinez était déjà gigantesque à cette époque.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90415
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Steven Soderbergh

Post by Jeremy Fox »

Magic Mike - 2012

Le génial touche à tout Soderbergh aborde ici l'univers des stripteaseurs américains dans l'Amérique profonde, un travail juteux qui sert pour certains à arrondir leurs fins de mois. Soderbergh nous offre un film pêchu et qui n'est avare ni de rythme, ni d'émotion ni d'humour mais qui manque un peu de consistance au niveau du scénario, ayant ainsi un peu de mal à nous captiver dès qu'il sort des lieux de la boite de strip. Dommage car sinon le spectacle est très agréable d'autant que les comédiens sont formidables notamment Matthew McConaughey qui se lâche comme jamais dans le rôle du patron du club et un Channing Tatum toujours aussi attachant et génial danseur. Mise en scène du même niveau mais il va falloir que Soderbergh laisse un peu les filtres jaunes au vestiaire car ils commencent à me donner la nausée.
Aladdin Sane
Assistant(e) machine à café
Posts: 111
Joined: 25 Aug 07, 15:42

Re: Steven Soderbergh

Post by Aladdin Sane »

Truffaut Chocolat wrote:Sans doute dans mon top 5 all-time... y'a du Cronenberg c'est clair, du Egoyan aussi (histoire de rester au Canada) et même du Bergman.
C'est un film qui sort de l'ordinaire avec trois fois rien, alors qu'il ne se passe pas grand-chose d'impressionnant en soi.
Et Cliff Martinez était déjà gigantesque à cette époque.
Le thème de l'incommunicabilité, du voyeurisme, de l'intimité gravée sur bandes, les nappes de synthé du score, des personnages mutiques/exubérants, Andie MacDowell avec sa chevelure brune légèrement bouclée évoquant Arsinée Khanjian...effectivement, on se croirait dans un Atom Egoyan :wink:
Ce petit mot "Pourquoi" est répandu dans tout l'univers depuis le premier jour de la création, Madame, et toute la nature crie à chaque instant à son créateur : "Pourquoi ?"
Dostoïevski (Les Possédés)
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1076
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Steven Soderbergh

Post by Roilo Pintu »

Lucky Logan (2017)
Film de braquage assez classique, pas forcément inventif, le film suit le cahier des charges du genre, avec toujours ce petit temps de décalage dans la connaissance des informations entre le spectateur et les personnages.

Le film est agréable si l'on est amateur, et a pour lui des personnages intéressant (pas forcément gentleman cambrioleur, pas forcément les jet-setteurs d'Ocean's Eleven) ici il y a volonté de s'ancrer dans une réalité (la crise économique, la guerre ou plutôt le retour..), avec des acteurs qui servent plutôt bien l'histoire.

J'ai bien aimé ce duo de frères, Channing Tattum d'un côté (meilleur quand il joue l'américain moyen, un gars normal) et de l'autre côté Adam Driver dans un rôle un peu mutique, le tout complété par une enfilade de second rôles "prestige".
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10352
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Steven Soderbergh

Post by odelay »

Dommage qu'ils aient choisi une affiche aussi immonde, c'était un vrai repoussoir pour moi à sa sortie, j'avais même mis du temps à voir que c'était Soderberg derrière ça.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90415
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Steven Soderbergh

Post by Jeremy Fox »

A l'occasion de la sortie en BR chez Elephant Films de A fleur de peau chroniqué par Antoine Royer, notre top Soderbergh.
User avatar
The Boogeyman
Accessoiriste
Posts: 1634
Joined: 25 Jul 13, 14:45
Location: Antartica - 1982

Re: Steven Soderbergh

Post by The Boogeyman »

A une exception près (Schizopolis, du genre introuvable en France), je m'étais fait l'intégral (hors documentaires) du réalisateur l'année dernière.
Ca donnait ceci :

• Hors d’atteinte - 1998 _10
• Traffic - 2000 _ 10
• Solaris - 2002 _ 8,5

• Magic Mike - 2012 _ 7,5
• Logan Lucky - 2017 _ 7
• Girlfriend Experience - 2009 _ 7
• King of the hill - 1993 _ 7
• Erin Brockovich, seule contre tous - 2000 _ 7
• Kafka - 1991 _ 6,5 (découvert en 2017)
• Ocean’s Eleven - 2001 _ 6

• Contagion - 2011 _ 6
• Effets Secondaires - 2013 _ 6
• Bubble - 2005 _ 5,5 (découvert en 2017)
• L’Anglais - 1999 _ 5,5
• À fleur de peau - 1996 _ 5 (découvert en 2017)
• Sexe, Mensonges et Vidéo - 1989 _ 5 (découvert en 2017)
• Che : L’Argentin - 2008 _ 5
• Ocean’s Thirteen - 2007 _ 5

• Piégée - 2012 _ 4,5
• Ma vie avec Liberace - 2013 _ 4,5 (découvert en 2017)
• Che : Guerilla - 2008 _ 4,5
• Full Frontal - 2002 _ 4 (découvert en 2017)
• The Good German - 2007 _ 4
• Ocean’s Twelve - 2004 _ 4
• The Informant ! - 2009 _ 3,5 (découvert en 2017)
• Eros : Équilibre - 2004 _ 3,5 (découvert en 2017)


Bien que ça ne soit pas toujours convaincant, j'apprécie les prises de risques et les expérimentations de ce réalisateur.
Même complètement bordélique et/ou raté, il y a toujours dans ses films un passage, un détail, une ambiance,... qui capte l'attention.
C'est aussi agréable de ne jamais savoir à l'avance ce qu'il va proposer tant sur la forme que sur la thématique. Pas un de ses films ne ressemble à un autre.

Très envie de me lancer à la découverte de sa série The Knick
" Accélère minouche !" - Michel Poiccard /// “When you have to shoot shoot don't talk” - Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez /// "Alors tu vois où elles nous ont menées tes ondes négatives, tu devrais avoir honte.” - Oddball dit Le Cinglé /// "Wake up !... Time to die" - Leon Kowalski /// "C'est quoi minouche ?" - Patricia Franchini
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90415
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Steven Soderbergh

Post by Jeremy Fox »

The Boogeyman wrote: Bien que ça ne soit pas toujours convaincant, j'apprécie les prises de risques et les expérimentations de ce réalisateur.
Même complètement bordélique et/ou raté, il y a toujours dans ses films un passage, un détail, une ambiance,... qui capte l'attention.
C'est aussi agréable de ne jamais savoir à l'avance ce qu'il va proposer tant sur la forme que sur la thématique. Pas un de ses films ne ressemble à un autre.

Très envie de me lancer à la découverte de sa série The Knick
Tout à fait d'accord. Sans oublier Godless, la superbe mini série westernienne qu'il a produit :wink:
Un réalisateur qui m'a toujours été extrêmement sympathique avec sa carrière totalement atypique.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24442
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Steven Soderbergh

Post by tenia »

Ah tiens, j'ai vu Unsane y a quelques jours. C'est, hum, pas mal du tout dans sa construction et son atmosphère, mais ça parait un peu long en milieu de film, où les scènes se répètent un peu tandis que le mystère ne s'épaissit pas mais au contraire commence à se dissiper (probablement contre le film).
Cependant, sa courte durée l'empêche de se diluer de trop, et le dernier tiers renverse gentiment la vapeur dans une autre direction, plutôt intéressante aussi.

Au final, si ça ne casse pas forcément 3 pattes à un canard, c'est très honnête, plutôt bien filmé, et avec un casting efficace.

6.5-7/10


Rien à voir, mais au vu de la note de Boogeyman, je me permets de re-déclarer mon amour pour Contagion, un film absolument phénoménal et sans pitié, implacablement effroyable, et globalement impeccablement déroulé (j'ai juste un peu de mal avec la partie avec Cotillard, que je trouve un peu molle et superflue, et le perso de Jude Law - mais moins - qui fait quand même assez mono-maniaque).
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16679
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Steven Soderbergh

Post by Supfiction »

Soderbergh est toujours aussi actif depuis qu’il est à la retraite.
The Laundromat vient de sortir sur Netflix sur les Panama papers. On va enfin savoir si Balkany est coupable.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/dan ... c9be4a87f6

Son prochain film sera de nouveau avec Meryl Streep.
User avatar
Farnaby
Doublure lumière
Posts: 516
Joined: 5 Aug 17, 22:14

Re: Steven Soderbergh

Post by Farnaby »

Vu Laundromat. Réalisateur qui fait le malin, acteurs qui font les malins en cabotinant à tout va. Tout cela est sec, desséché, vide.

Seul vrai enjeu du film, qui m'a tenu en haleine : est-ce que Soderbergh va citer Almodovar parmi les méchants qui ont planqué de l'argent dans les Panama Papers ? Est-ce que c'est Banderas lui-même qui va prononcer son nom ?

Spoiler : non et non.