Woody Allen

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Silencio
Electro
Posts: 840
Joined: 11 Dec 06, 12:08

Re: Woody Allen

Post by Silencio »

Federico wrote:C'est quand même incroyable que la cité verticale par excellence soit si naturellement cinégénique en scope (cf aussi Breakfast at Tiffany's, Le coup de l'escalier, les films de Lumet)...
Ces films ne sont pas en scope. :mrgreen:
ballantrae
Accessoiriste
Posts: 1860
Joined: 7 Dec 10, 23:05

Re: Woody Allen

Post by ballantrae »

Bon sang! Je ne pensais pas susciter de telles réactions en prenant simplement la défense d'un Woody dont j'ai conservé un bon souvenir (en ne l'ayant revu qu'une fois à la TV). Ce qui m'avait épaté cette année là , c'était sa capacité d'aligner Sahdows and fog et husbands and wives (qu'on oublie un peu mais qui conserve son originalité de filmage , "cassavetienne" pour aller vite!...l'un de mes préférés avec Annie Hall, Manhattan, Zelig, Another woman,Hannah ou Machpoint).
Qaunt à Huston, bien évidemment que A nous la victoire est bien piètre et que The dead, Reflets dans un oeil d'or,Le trésor de la sierra madre ou L'homme qui voulut être roi sont des accomplissements dans son parcours.
Woody est plus égal que Huston sans avoir la constance d'un Bergman (on croit rêver quand on découvre le mauvais accueil critique subi par L'oeuf du serpent par exemple).
Question hierarchies , je peux être le premier à classer, déclasser, etc... je n'enlevais pas à qui que ce soit le droit de juger Shadows and fog comme étant l'un des 5 mauvais Woody, cher Jeremy! Je disais simplement que j'e conservais un bon souvenir...rien de plus! Quant à Kechiche (dont je n'ai pas vu La faute à Voltaire), j'affirme qu'il est en bonne voie puisque L'esquive me semblait piètre essentiellement pour le filmage "à l'arrache" et la complaisance dans la captation d'une pseudo tchatche finalement bien pensante (ce n'est que mon point de vue: je déteste le style débraillé sauf chez Cassavetes ou chez certains Pialat où cela est devient une esthétique qui ne doit rien au hasard), La graine et le mulet simplement banal dans ses choix esthétiques et scénaristiques et Vénus noire carrément un bon film, singulier, ambitieux, peu soucieux de plaire et très pensé.
Je ne voulais pas vous embêter, sorry!!!
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Woody Allen

Post by riqueuniee »

L'Oeuf du serpent (que, pour ma part, j'aime bien) est un film totalement à part dans la production de Bergman. Sujet "historique" (l'Allemagne des années 20 et les prémisses du nazisme), tournage en anglais -ou en allemand ?- et non en suédois,co production germano-américaine. Ca a dû en dérouter plus d'un à la sortie du film.
Pour en revenir à Allen, il y a une très constance dans son inspiration, et s'il est normal de plus ou moins aimer certains de ses films, je ne vois pas de films vraiment mauvais dans sa filmo.Pour ma part, j'ai une petite préférence pour ses premiers (jusqu'à Guerre et amour (je les ai tous en DVD). Ensuite, ça dépend. Je ne suis vraiment régulièrement ce qu'il fait que depuis une vingtaine d'années, et c'est dans la période 75/91 (à peu près) que j'ai le plus de films à découvrir.
Un de mes préférés est Meurtre mystérieux à Manhattan :je ne m'en lasse pas.
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Woody Allen

Post by Federico »

Woody et les femmes... un éternel sujet d'études et son premier thème (si ce n'est pas même sa première motivation) de cinéaste. Voici une anecdote fraîche du jour qui - même si elle en dit davantage sur les contacts humains en général - m'a trop fait rire, racontée par la somptueuse Audrey Fleurot qui participa brièvement (son rôle fut coupé au montage) au tournage de Minuit à Paris :

"Sur le plateau, c’était étrange : je suis allée dire bonjour à Woody Allen, il a fait un bond de deux mètres en arrière comme si je l’avais violé ! Il ne vous parle jamais directement. Il passe par le premier réalisateur, même s’il est juste à côté de vous."

Pour lire l'interview complète :

http://television.telerama.fr/televisio ... ,69873.php
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8451
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Woody Allen

Post by Strum »

riqueuniee wrote:c'est dans la période 75/91 (à peu près) que j'ai le plus de films à découvrir.
Tu vas faire de belles découvertes parce que, à deux ou trois exceptions près, c'est la période de tous ses grands films.
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Woody Allen

Post by riqueuniee »

S'ils sont tous du niveau de Manhattan (découvert très récemment), je n'en doute pas...
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20785
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Woody Allen

Post by Major Tom »

Federico wrote:Voici une anecdote fraîche du jour qui - même si elle en dit davantage sur les contacts humains en général - m'a trop fait rire, racontée par la somptueuse Audrey Fleurot qui participa brièvement (son rôle fut coupé au montage) au tournage de Minuit à Paris :
Deux des mes proches amis ont travaillé avec Woody Allen, pour deux tournages différents. Les deux me disaient que c'était une crème sur un plateau, un mec super sympa et discret, ce qui est extrêmement rare chez les réalisateurs, c'est le moins qu'on puisse dire.
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Woody Allen

Post by Federico »

Major Tom wrote:
Federico wrote:Voici une anecdote fraîche du jour qui - même si elle en dit davantage sur les contacts humains en général - m'a trop fait rire, racontée par la somptueuse Audrey Fleurot qui participa brièvement (son rôle fut coupé au montage) au tournage de Minuit à Paris :
Deux des mes proches amis ont travaillé avec Woody Allen, pour deux tournages différents. Les deux me disaient que c'était une crème sur un plateau, un mec super sympa et discret, ce qui est extrêmement rare chez les réalisateurs, c'est le moins qu'on puisse dire.
C'est clair qu'on l'imagine mal se comportant en petit dictateur sur un tournage... D'ailleurs ça se saurait et il n'y aurait pas autant d'acteurs qui se battraient pour jouer chez lui.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20785
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Woody Allen

Post by Major Tom »

Federico wrote:
Major Tom wrote: Deux des mes proches amis ont travaillé avec Woody Allen, pour deux tournages différents. Les deux me disaient que c'était une crème sur un plateau, un mec super sympa et discret, ce qui est extrêmement rare chez les réalisateurs, c'est le moins qu'on puisse dire.
C'est clair qu'on l'imagine mal se comportant en petit dictateur sur un tournage... D'ailleurs ça se saurait et il n'y aurait pas autant d'acteurs qui se battraient pour jouer chez lui.
(HS) Les deux ont également travaillé avec De Palma et ils m'ont dit: "Lui, plus jamais." :mrgreen: Mais bon, là aussi beaucoup d'acteurs se battraient pour jouer avec De Palma qui est sympa avec eux par contre. ;) (Fin du HS)
Last edited by Major Tom on 10 Jun 11, 23:41, edited 2 times in total.
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Woody Allen

Post by Federico »

Major Tom wrote:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Federico wrote: C'est clair qu'on l'imagine mal se comportant en petit dictateur sur un tournage... D'ailleurs ça se saurait et il n'y aurait pas autant d'acteurs qui se battraient pour jouer chez lui.
(HS) Les deux ont également travaillé avec De Palma et ils m'ont dit: "Lui, plus jamais." :mrgreen: Mais bon, là aussi beaucoup d'acteurs se battraient pour jouer avec De Palma parce qu'il est sympa avec les acteurs. ;) (Fin du HS)
Suite du HS :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Le monde des réalisateurs se divise en trois catégories : ceux qui sont infects avec tout le monde sur un tournage (comme Godard, Siodmak, Lang...), ceux qui - plus lâchement - sont aux petits soins pour leurs stars mais pas autant pour leurs techniciens (comme apparemment de Palma et certainement beaucoup d'autres, comme Lelouch si j'en crois un docu sur le tournage d'Un homme et une femme) et ceux qui sont respectueux des uns et des autres (comme Chabrol). Il doit même y avoir la catégorie (plus rare ?) de ceux qui s'entendent mieux avec leur équipe technique qu'avec leurs acteurs.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: Woody Allen

Post by Joe Wilson »

Le sortilège du scorpion de jade

Un Woody Allen en petite forme, ne semblant jamais convaincu par son intrigue policière tout en lui laissant une place disproportionnée. Consciencieux et maladroit, le récit ne peut pas se libérer de ses contraintes imposées, figeant l'interprétation dans une partition relativement fade. La mise en scène manque également de spontanéité pour apporter un véritable contrepoint, ou un second degré attendu.
Seul le duo Woody Allen/Helen Hunt, lors de ses nombreuses joutes verbales, retrouve un élan et une euphorie légères...mais leur relation évolue presque en dehors du film, et Le sortilège du scorpion de jade ne parvient pas à trouver une cohérence.
Image
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8451
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Woody Allen

Post by Strum »

Joe Wilson wrote:Le sortilège du scorpion de jade

Un Woody Allen en petite forme, ne semblant jamais convaincu par son intrigue policière tout en lui laissant une place disproportionnée. Consciencieux et maladroit, le récit ne peut pas se libérer de ses contraintes imposées, figeant l'interprétation dans une partition relativement fade. La mise en scène manque également de spontanéité pour apporter un véritable contrepoint, ou un second degré attendu.
Seul le duo Woody Allen/Helen Hunt, lors de ses nombreuses joutes verbales, retrouve un élan et une euphorie légères...mais leur relation évolue presque en dehors du film, et Le sortilège du scorpion de jade ne parvient pas à trouver une cohérence.
C'est même un de ses rares mauvais films, à mon sens.
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Woody Allen

Post by Federico »

Je serais moins sévère. Sans être un sommet d'Allen, je l'aime bien (la toujours excellente Helen Hunt y est pour beaucoup, aussi).
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
CrankyMemory
Doublure lumière
Posts: 534
Joined: 2 Oct 09, 12:26

Re: Woody Allen

Post by CrankyMemory »

Pas encore vu le Scorpion de jade et puis Match Point doit encore traîner quelque part, en tout cas de Woody je retiens ses premiers films hilarants où la psychanalyse est totalement absente, c'est moins prétentieux et analytique, je pense à Bananas, Take the Money and Run ( ah, sa poursuite automobile.. :lol: ), Sleeper, le film à sketches Everything You Always Wanted to Know About Sex, Love and Death. J'apprécie grandement le reste mais en tant que fan des Marx Brothers ou de la comédie nonsensique, devant ces quelques films je suis aux anges, déjà génial ce Woody..

Une petite question, quelqu'un sait si la version de September filmée avec Sam Shepard en lieu et place de Sam Waterston a déjà été montré?
Image
User avatar
El Dadal
Directeur photo
Posts: 5443
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Woody Allen

Post by El Dadal »

CrankyMemory wrote:Une petite question, quelqu'un sait si la version de September filmée avec Sam Shepard en lieu et place de Sam Waterston a déjà été montré?
Pas à ma connaissance, et je doute franchement qu'on la découvre un jour. Quand bien même le tournage avec le premier cast est une réalité avérée, tout ça reste de l'ordre de la légende. :o